Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 23:25
Charlie, ou quand la mort rapporte des amis.
En ce 7 janvier 2014, deux petits cons sans cervelle sont entrés à la rédaction de Charlie Hebdo et ont buté tout le monde. Les faits peuvent se résumer à ça. La raison : ces deux petits cons étaient des fachos religieux qui n'aimaient pas les dessins subversifs évoquant le sujet de la religion qu'ils pratiquent et défendent avec leurs armes, des armes utilisables sans cervelle.
 
Alors après cet acte infâme, les vautours des morts à la mode, des tueries vendeuses, se sont tous mis à tintamarrer au nom de la sacro-sainte démocratie et de la liberté d'expression. Esprit de classe oblige, de la même manière que lorsqu'on bute un flic, leurs congénères se mettent à tirer dans tous les sens, lorsqu'on bute des journalistes, leurs congénères font de même, chacun avec leurs armes. Comme d'habitude lorsque le dieu médiatique matraque, ses ouailles consommatrices de leurs coups de triques cérébrales suivent et matraquent à leur tour, tout ce qui pourrait se trouver dans leur champs d'action. Sur les réseaux sociaux, au café du coin, au travail, à l'église, à la mosquée, au Front National, au commissariat, au supermarché, chez les lecteurs de Charlie Hebdo, chez ceux qui ne pouvaient pas blairer leurs articles et leurs tendances politiques dans le traitement de l'info, chez ceux qui ont découvert l'existence de cet hebdomadaire après la tuerie, tout le monde était devenu Charlie.
 

Bien pour ça que je me suis gardé de réagir jusque là..

 
Un déclenchement de solidarité vaut toujours mieux qu'une passivité généralisée...M'enfin, à mon humble avis, cette mascarade d'indignation reste bien plus proche de la passivité actuelle face à l'horreur quotidienne consécutive à notre petit confort de vie stupide, que d'un réel facteur déclenchant d'un mouvement qui irait à l'encontre de tout ça. 
 
En gros ça fait genre "on les connait, ils sont morts, on est triste". Comme le disait ce cher Léo Férré; "avec le temps, va, tout s'en va" et chacun reprendra sa vie bien tranquille sans en avoir rien à foutre de la valeur symbolique et idéologique que peut avoir eu ce mouvement de haine déclenché par de jeunes cons (dont les capacités de réflexion ne semble pas être aussi grandes que la portée de leurs actes récents).  
 
La liberté d'expression qu'ils défendent ces gens là, ceux qui sont devenus subitement "Charlie". Alors je reprendrais ici le laïus d'un ami à moi; " C'est quoi vos libertés ? La liberté de vendre votre médiocrité au plus offrant parce qu' y faut bien faire de la thune ? La liberté d'aller voter régulièrement pour un connard en bleu, en rose ou en marron (qui sont eux-mêmes très indignés par ce qui vient de se passer; alors là, ils sont tous d'accord, c'est in-ad-mis-sible ) qui n'aura de cesse de vous mépriser , justement parce que vous avez voté pour lui ? La liberté d'étaler des passages plus ou moins inintéressants de vos vies sur internet ? La liberté de répéter les phrases et les formules préparées par vos maîtres, comme vous répétiez (ou comme vous répétez encore) les conneries sanctifiées de vos parents juste parce que vous n'avez jamais vraiment eu d'avis sur la question ?"
 
En ce qui concerne la liberté d'expression en France, elle n'existe pas tellement plus qu'en Russie, qu'en Chine, ou qu'en Iran, elle prend juste des formes différentes et ne tape pas sur les mêmes choses, sujets, gens, d'un pays à un autre, d'une culture à une autre (et si vous croyez ce que disent les médias français sur ce qu'il se passe loin de chez nous, sachez que loin de chez nous, les médias étrangers en ont de même à notre service.). De plus, Charlie Hebdo était loin de disposer d'une totale liberté d'expression. Que ce soit conscient, inconscient, ou sous le joug de la dite démocratie française, ce journal satirique sur certains sujets, l'était bien moins sur d'autres, voir, ne les évoquait pas. 
 
La démocratie ?
Il n'y a bien que les gens qui votent (et il en reste tout de même un certain nombre) pour croire que c'est un tel régime politique qui caractérise les institutions françaises. 
 
Pour continuer, je ne peux que citer le même ami que précédemment; " Il n'en reste pas moins qu'il vous faut des morts pour réagir. Des morts relativement proches de vous. Des morts à la portée symbolique envisageable. Parce que les "intellectuels" et les inconnus qui sont morts et qui meurent chaque jour pour leurs prises de position, pour la défense des libertés de tous les peuples et de tous les individus, eux ils vous laissent indifférents. Pourquoi ? " 
 
Après, c'est pas que j'en veux spécialement aux gens qui réagissent en public sur cette affaire, mais il est vrai que de les entendre à tout bout de champs déclamer leur amour de la servitude inconsciente, peut m'amener à être aigri parfois, je le concède. Tout comme vous n'êtes pas parfait, moi ou mon ami cité ici, ne le sommes pas non plus, avec chacun notre style propre. Vous êtes naïfs, nous sommes aigris. Il conviendrait certainement à chacun de faire des efforts afin de vivre mieux personnellement et avec les autres, car quoiqu'on en dise, on est bien obligé de vivre avec. Mon ami vous dirait "allez vous faire foutre", je ne peux que comprendre. Je comprend également que de s'énerver en insultant les gens - bien qu'un défouloir salutaire - parfois, ne fait guère avancer les choses. (et mes lecteurs fidèles se diront que c'est un peu l’hôpital qui se fout de la charité...). Mon ami est énervé parce que vous êtes condescendants, du moins me semble-il. Si votre désir est de ne plus l'énerver, il vous suffira donc de ne plus être condescendants, mais peut-être ne faites vous pas exprès...
 
Pour terminer, je conclurais à nouveau par une citation de cet ami : " Je ne suis pas Charlie, je ne suis pas choqué par un événement qui s'est déjà produit des milliers de fois au cours de ces dernières décennies "...Après, la différence est que c'était loin de chez-vous, que vous n'avez pas su, que ça ne vous intéressait pas forcément. 
 
Voilà, je vous remercie de m'avoir inspiré à une expression sur ce sujet d'actualité s'il en est. Je ne donne ici que mon avis, je soutien ici mes amis aigres, car même dans l'aigreur, on peut être solidaires. (oui, les nazis le faisaient très bien également, mais ça n'est pas une raison, ces gens là n'ont pas le monopole de l'aigreur tout de même !). Je ne souhaite à personne d'avoir mon avis, je ne souhaite à personne d'avoir le vôtre, je ne souhaite pas imposer ma morale ou mes opinions, je ne souhaite pas qu'on m'en impose non plus. J'avais juste un peu de temps et envie de parler avec vous, ça n'est pas pour faire avancer quoi que ce soit, ça n'est pas pour éclairer qui que ce soit de mes lanternes, c'est juste pour mon plaisir.
 
En ce qui concerne ma lecture de Charlie Hebdo, j'aimais bien Cavanna, mais je le lisais beaucoup moins, en premier lieu depuis sa mort (avant la tuerie du 7 janvier), mais aussi depuis la scission de Charlie hebdo avec Siné et une certaine PSisation de la ligne éditoriale de ce journal (démontrée entre autre, par le traitement déplorable, selon moi, de l'affaire Clément Méric, ou un simple fait divers s'est vu réhabilité en assassinat politique). Cependant, ce journal me faisait bien marrer, les caricatures de Mahomet m'ont bien fait marrer. Le traitement de certains sujet n'était parfois pas terrible, de mauvais goût, mais c'était quand même souvent très bon. Donc ça fait chier que ces types soient morts, je comprends bien qu'on soit triste, indigné...Que les gens veuillent se grouper pour défendre la liberté d'expression et la liberté en général, je n'ai rien contre le principe. Toutefois, il me semble ici qu'une bonne partie des gens qui sont "Charlie", ne défendent la liberté que lorsqu'elle est à la mode et qu'elle concerne les bons hommes, les bons sujets.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Dresseur de chiens 28/02/2015 19:24

Merci pour cet article
C'est excellent
Je vous présent comment
Dressez Votre Chien en 15 Minutes par jour
Guide complet pour apprendre à dresser votre chiot ou votre chien adulte facilement et rapidement
http://www.goo.gl/r4prZw

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche