Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 11:51

 

 

L'homophobie ambiante présente dans les milieux "Reggae, Ragga" à su être exacerbée, durant notre belle époque contemporaine, par le débat sur le mariage homosexuel en France. Evidemment, Gustavson, artiste à la con, n’a pu s’empêcher de prendre part au débat, y semant ses quelques vindictes très peu constructives et ses chansons d’une qualité des plus douteuses.


 

La question de l’homophobie, un débat sans importance

 

Il parait que la question de l'homophobie est un non-débat, qui servirait d'excuse pour que les gens ignorent les vraies questions. Les gens qui parleraient d'homophobie, qui traiteraient du sujet et qui du même coup, en révélerait la substance malsaine issue d'une société malade, frustrée, que l'on cantonne à quelques valeurs religieuses, parleraient soit de choses vaines, vides de sens, soit seraient des sortes de manipulateurs se servant de ce sujet pour qu'on ne parle pas d'autres choses plus importantes. L'homophobie ne serait pas un problème, puisque les homos n'auraient pas de problèmes en France.. (Aucune agression homophobe avérée ?) Et puis le débat sur le mariage homo, ça serait n'importe quoi, puisque les homos pour la plupart, ne voudraient pas se marier et ne voudraient pas avoir d'enfants.

Voici la réponse que j'ai entendu à un discours que j'ai fais sur l'homophobie et au fait que c'est une sorte de "racisme" plutôt admis dans la société française. Le fameux débat sur le mariage homo aura au moins ce mérite d'avoir, une fois de plus, révélé au grand jour l'homophobie latente de notre société.

Premièrement, dans un monde parfait, le mariage civil n'existerait pas, le terme de mariage n'aurait court que dans l'unique sphère religieuse, les unions civiles se nommeraient différemment. Cependant, dans un monde encore plus parfait, la sphère religieuse, les écrits auxquels elle se réfère, ne seraient pas hyper sexistes et homophobes...Ben quoi, on peut toujours rêver !

Hélas, nous sommes loin de vivre dans un monde parfait et les gentils citoyens ne sont pas prêt à renoncer au terme mariage de si tôt, pour signifier leur union civile, gage de droits fiscaux, sur la filiation, sur la succession, etc...Donc, en vertu de quoi, de quels arguments, les couples, au nom de leur homosexualité, n'auraient-ils pas les mêmes droits que les couples hétéros. Et quand bien même, la plupart des homos ne voudraient pas se marier, s'il n'y en avait que deux, pourquoi n’auraient-ils pas le droit de le faire ? Apparemment ceci fait débat, il serait légitime qu'il y ai débat sur ce sujet. Allons-y gaiement alors !

D'accord, imaginons que la société décide sciemment, de légitimer, d'acter, que les homos n'ont pas les mêmes droits que les hétéros, parce que, comme le disent les anti-mariages homo, "nous vivons dans un modèle de société hétéro normé..". Soyons clair, ça fait depuis bien longtemps que nous vivons dans une société hétéro normée, mais aujourd'hui, j'avais cru entendre légitimé de la plupart, que d'être homo n'était finalement pas une maladie, pas une tare, que les homos étaient des êtres comme tout le monde, qu'ils avaient juste d'autres orientations sexuelles que les hétéros et que ça n'était pas bien grave...Mais tout à coup, quand ces derniers, les homos, revendiquent d'avoir les mêmes droits que les hétéros sur le mariage, sur l'adoption, il ne faudrait pas leur accorder cela ?

A ce moment là, pour que la plupart soient honnêtes avec ce qu'ils pensent vraiment de l'homosexualité, il faudrait que les anti-mariages homo admettent qu'ils sont homophobes... Ces gens là sont contre le fait que les homos aient les mêmes droits qu'eux, mais en plus, il ne faudrait pas les taxer d'homophobie ? C'est un peu comme les gens qui disent, "moi je n'ai rien contre les étrangers, mais je ne voudrais pas en avoir à côté de chez moi...". Si on leur demande s’ils sont racistes, ils répondront que non, alors qu'ils le sont clairement, c'est juste qu'ils n'assument pas ! Selon le même principe, je voudrais qu'au moins, les anti-mariages homos assument leur homophobie. Je veux dire tous, puisqu'une minorité de religieux et identitaires fascistes assument déjà très bien. La plupart des antis mariage homo font tout pour sembler avoir "bonne conscience", être "tolérants", ne rien avoir contre les homos et pourtant, beau symbole de tout ça, lorsque les FEMEN se sont fait bastonner lors de leur apparition au rassemblement de CIVITAS, ce sont de "bons pères de famille", qui accompagnaient les Skin Heads pour porter les coups.

Ces gens là, les antis mariage homo, veulent défendre un modèle de société traditionnel, hétéro normé donc. C'est un modèle de société homophobe et ils ne veulent pas que celui-ci change. Pourtant, la société a changé et n'admet plus son homophobie comme avant. L'homophobie est moins généralisée qu'au début du 20e siècle, les homos ne sont plus obligé de se cacher aujourd'hui, même si certains le voudraient. Si la société change, les lois devraient aussi évoluer. Depuis les années 70, l'homosexualité n'est plus un délit en France, depuis les années 80, l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie, depuis mai 2012, les homos peuvent même donner leur sang, ce qui leur était interdit jusque là, s'ils déclaraient leur homosexualité (et oui, les vieilles légendes comme quoi les homos attraperaient plus facilement le Sida ont la vie dure...). Les évolutions sont lentes, mais elles sont là. La question que doit se poser la société est la suivante :"Veut-on que l'évolution continue, ou veut-on faire demi tour et revenir aux valeurs de la société du début du 20e siècle ?". Pourquoi alors, ne pas aller encore plus en arrière et revenir jusqu'au moyen-âge, bruler gouines et PD en place publique, pour le bon plaisir des inquisiteurs !

Alors oui, il y a d'autres problèmes dans ce monde que le mariage homo, des problèmes plus graves. Mais le débat sur le mariage homo relève de maux plus profonds, comme l'homophobie latente de notre société. Quel modèle de société voulons-nous ? Quelle société voulons-nous légitimer ? Une majorité de personnes en France sont contre le mariage homo. Faut-il alors se résigner à vivre dans un modèle de société homophobe ? Et si on revient en arrière sur l'évolution de la société en matière d'homophobie, ne pourrait-on pas imaginer revenir sur d'autres évolutions de la société ? On revient déjà sur beaucoup d'avancées en matière de droits sociaux il me semble...On pourrait peut-être envisager de relégitimer l'esclavagisme..? (Puisqu’il n'est point nécessaire de le rétablir, l'esclavage n'ayant jamais vraiment disparu...). Ou peut-être l'esclavagisme seulement pour les homos ? On peut imaginer plein de choses, soyez créatifs et si vous ne l’êtes pas, on le sera bien pour vous !


 

La vidéo de la chanson  « Mariage homo » : http://www.youtube.com/user/Gustavsongs


 

 

"Les PD, déjà qu'on a du mal à les supporter, qu'on les admet tout juste sans les molester parce qu'on est tolérant, vla qu'ils veulent se marier ! Du coup si le mariage homo passe, ils pourront adopter et à terme, toute la société risque de devenir PD ! Mais je fais parti de la société moi, ça veut dire que je vais aussi devoir devenir PD, mais je ne veux pas qu'on me foute des trucs dans le cul ! Aaaaaahhh !"

Voilà un exemple du genre de logique qui anime nos amis homophobes (vous allez me dire, "un peu simpliste", mais les homophobes ont su rester des gens simples...). La question du mariage homo fut un motif parmi tant d'autre, pour remettre en route ce mécanisme dans la tête de beaucoup. Comme cette question est des plus médiatique, les voix des homophobes s'expriment de plus belle, puisqu'elles sont heurtées de bien moins de retenue bienséante, que ne le sont les voix d'autres sortes de racismes ou d'intolérances. Chaque année, des tas d'homos ou de trans sont agressés, voir assassinés, en France, en raison de leur apparence ou de leur préférences sexuelles, sans que ça ne soit très médiatisé, ou sans que ça ne choque l'opinion plus que ça.

S'il y a un racisme très admis en société, c'est bien l'homophobie. Honnêtement, qui n'a jamais entendu autour de lui des personnes admettant, voir revendiquant leur homophobie, leur haine du PD, leur compassion devant ce qu'ils semblent prendre comme une déviance, une maladie. Voyez comme chez beaucoup, le passage du mariage homo, à la décadence des sociétés, à l'autorisation du mariage pour les pédophiles, ou les zoophiles, se fait tellement naturellement. On trouve ces raisonnement chez beaucoup de pratiquant de religion, bien que beaucoup de leur coreligionnaires ne soient pas forcément de dangereux fascistes et également partout ailleurs, dans la société.

Il faut ajouter à cela, que dans une société sexiste et patriarcale, la plus grande virulence dans l'homophobie concerne très souvent les hommes. Pourquoi ? Est-ce culturel, génétique, viscéral...Ce qui à l'évidence, est commun chez tous les homophobes, est qu'ils sont la plupart du temps de gros homos refoulés. Si vous alliez faire un tour sur les historiques de leurs ordinateurs, vous seriez surpris, CIVITAS aussi ! Il faut croire qu'il est plus difficile pour un homme que pour une femme d'assouvir ses désirs, lorsqu'ils sont homosexuels (ce qui ne veut pas dire que notre belle société rend cette orientation sexuelle évidente pour les femmes...). Peut-être pensent-ils qu'en luttant contre l'homosexualité, ils en seront d'autant moins PD. J’ajouterais, contrairement à ce que beaucoup pensent, que ça n'est pas l'acte sexuel qui définit l'homosexualité, mais bien ses désirs, même s'ils ne sortent pas de sa propre tête.

Pour ces raisons et tant d'autres, le mariage homo ne passe pas chez beaucoup. Si l'on faisait un référendum, la majorité des français voteraient contre, comme ils auraient voté à la majorité contre l'abolition de la peine de mort, l'abolition de l'esclavage, l'abandon des colonies... Oui, les français sont en majorité une belle bande de cons et on les aide bien à le rester, puisqu'un con se manipule bien plus aisément.

Au Gustavson's Blog, on pense que le mariage devrait rester dans le domaine religieux et que les unions dans la société civile, devraient avoir un autre nom. Donc, on priverait de mariages civils, homos et hétéros. Mais que voulez-vous, le plus urgent est la reconnaissance des mêmes droits pour tous et le mariage civil, on n’arrivera pas à le dégager dans les prochaines années sans provoquer la troisième guerre mondiale...Alors soyez pour le mariage homo, soyez pour la revendication des mêmes droits pour tous. Et si vous voulez vraiment nous faire plaisir et vous faire plaisir, emmerdez ceux qui militent contre le mariage homo (laissez faire votre imagination...), pour leur signifier que la revendication des mêmes droits pour tous ne donne pas matière à débat.

Et un petit « live » en prime : https://www.youtube.com/watch?v=AZaKLqKBe54

"Vous n'avez pas honte !" : message aux manifestants contre le mariage homo.


 

Prenant le train comme habituellement, j'ai fais une rencontre à laquelle je ne m'attendais pas et pourtant, vu le climat social de ces derniers temps, il est vrai que j'aurais pu m'y attendre. Comme un week-end sur 4 depuis quelques mois maintenant, nos amis réactionnaires et fascistes de la "manif pour tous" parcourent la France pour se réunir entre grenouilles de bénitiers et électeurs d'extrême droite, montrant à quel point ils représentent une force d'influence dans notre beau pays.

Je prends le train comme chaque semaine et là, patatra, je tombe dans un wagon se dirigeant vers l'une de ces nombreuses "manif pour tous". Je ne les reconnais pas de suite, ils ne sont pas déguisés pour la plupart...Mais la puce vint à mon oreille lorsque je vis passé un jeune homme arborant fièrement sa coupe au bol et son T Shirt "les veilleurs de Selestat"..."Les veilleurs", comme c'est mignon, ça fait un petit peu milice, un petit peu surveillance...C'est là que je me suis rappelé d'une interview de jeunes participants à la manif pour tous, diffusée sur France Inter. Ces jeunes là, lorsqu'on les interrogeait sur leurs idoles, répondaient fièrement le général Pétain, marquant à la fois leur manque de culture du à leur jeunesse, qui dégrada littéralement le "maréchal" Pétain, et un certain anachronisme entre la période de gloire du maréchal et la période de jeunesse des ces jeunes là. Ils se sont donc exprimer sur les ondes en disant "travail, famille, patrie, moi ça me parle"..Ouf, nous voilà préservé du "arbeit macht frei" auquel nous aurions peut-être eu droit en poussant un peu plus loin le micro trottoir...

Ironie du sort, assis dans mon train, un troupeau de manifestant homophobe est venu s'asseoir autour de moi et moi (étonnant hasard, je lisais Charlie hebdo avec frigide barjot en couverture). Curieux de nature, je tendis alors l'oreille pour décortiquer quelques conversations que j'espérais des plus croustillantes. Et c'est là que j'appris que le président de la SNCF était un homo affiché et que c'est la raison pour laquelle il refusait de réserver spécialement des trains pour mener les manifestants de la "manif pour tous" à leur cortège déluré. Futurs participants à la "gay pride", peut-être que cette information vous sera utile pour pourquoi pas, réserver des trains gratuits à une société tellement "gay friendly".

Mais hélas, bien qu’assis juste à côté de ces manifestants contre le mariage homo, dès que je sentais que leurs paroles étaient sur le point de déraper en mode raciste et homophobes, les courageux manifestants chuchotaient, à tel point que je ne pouvais distinguer les mots qu'ils prononçaient à quelques centimètres de moi. Oui parce que le facho, ça chuchote, ça dénonce en douce, ça ne se montre pas, à moins d'être sûr de sa force, sûr qu'il n'ait pas à assumer ses opinions haineuses seul.

Et elles sont là, dans les rues, ces hordes de personnes si peu habituées à manifester, car étant du côté du pouvoir inquisitorial sur la plupart des autres sujets de discorde. Les mœurs changent, le mariage s'accorde à d'autres personnes qu'eux, d'autres comportement que les leurs se voient institutionnalisés, alors ils aboient et parfois ils mordent, comme la recrudescence des agressions homophobes de ces derniers temps tend à le prouver.

Tous ces gens se sentent dans leur bon droit, dans une contestation légitime. Ils se sentent comme faisant parti d'une élite, alors si les autres se voient mit sur un pied d'égalité avec eux, cela remet tout leur modèle chrétien hétéro normé en cause. Ils ne veulent pas que l'on accorde une égalité de droit aux autres, dans ce cas, les personnes homosexuelles, au nom d'une morale religieuse. Le problème est qu'ici, ces gens manifestent par rapport à une loi sur le mariage civil, il ne devrait donc pas être question de religion, ou de morale issue d’une religion. Voilà le problème : le fait que l'on calque une institution censée être laïque, sur un nom et une pratique religieuse. Voilà pourquoi il faudrait supprimer du code civil, le mot de "mariage" et le remplacer par un autre...Je propose "union des coincés du cul qui veulent des allégements fiscaux et des facilités de rapprochement de conjoint..."Oui, je n'ai pas le sens de la formule..."

En vérité, les gens qui manifestent contre le mariage homosexuel, pour la plupart, n'ont pas honte d'être homophobes, n'ont pas honte d'être fascistes, n'ont pas honte d'être réactionnaires. Ils revendiquent des valeurs d'un autre temps, auxquelles ils voudraient que la force oblige tout le monde. C'était le cas autrefois, ça l'est encore pour beaucoup d'autres choses aujourd’hui.

 

Ce texte n’a pas manqué de susciter l’indignation dans certains commentaires comme dans ceux qui suivent : (dialogue entre Gustavson Olaf et Olga, AT et LA)

 

 A T : Doit on nécessairement être homophobe pour être contre le mariage homosexuel ?? La force oblige également tout le monde dans le sens inverse

9 mai, 12:34 

 

Gustavson Olaf Le mariage homo, ce n'est qu'une égalité de droit au sens civil. J'en déduis donc que si l'on est contre une égalité de droit devant des institutions sociales se basant sur la déclaration des droits de l'homme et du citoyen (dont le fondement réside dans le fait que "les hommes naissent libre et égaux en droit"), que la volonté de non attribution de ces droits concerne un groupe de personne en raison de critères de race, de croyances spirituelles, ou bien même de préférences sexuelles, on est pas trop d'accord avec l'égalité des personnes devant les institutions. En résumé, si l’on n’est pas d'accord pour que les personnes homosexuelles puissent bénéficier du droit de se marier, au nom du fait qu'elles soient homosexuelles, il y a de grande chance que l'on soit homophobe, même si la bonne morale à du mal à faire que l'on se l'admette. DE la même manière, si l'on refuserait aux personnes de couleur le droit de se marier en France, en raison du fait qu’elles ne soient pas blanches de peau, on aurait de fortes chances d'être raciste. A la fin, qu'est-ce qui dérangent tellement les personnes qui manifestent contre le fait que d'autres aient les mêmes droits qu'eux ? Je pense que les anti-mariage homo devraient se poser la question. Après, on peut assumer et être clairement pour une société qui n'accorde pas les mêmes droits aux personnes de couleurs, aux personnes homosexuelles, ou aux personnes qui ne pratiqueraient pas la religion d'état. Ce genre de société existe ou a existé. Par exemple, le régime nazi faisait ça très bien et c'est vrai que de nombreux sympathisants fascistes peuplent les manifestations contre le mariage homo...En ce qui concerne la force de loi, elle a également accordé le droit de vote aux femmes, le droit à l'avortement, l'abolition de la peine de mort, la journée de travail de 8h, le droit de grève, droits que là encore, de nombreux manifestants de la manif pour tous réprouvent.

9 mai, 13:02 ·

 

 

 A T : Les raccourcis sont trop simplistes et hors sujet pour inciter au débat. Est il si évident que TOUS les homos soient pour. Personnellement j'ai plusieurs contre exemples. De plus le mariage est une institution culturelle d'abord, et non pas juridique : on ne se marie pas pour avoir des droits mais parce qu'un homme et une femme s'aiment. La ou l'on revendique la préservation culturelle des différentes ethnies, on coupe également les liens culturels d'une frange de la population. Le remaniement du PACS oui, afin que les homos puissent bénéficier des mêmes droits, le mariage homo non. Par ailleurs la comparaison avec le régime nazi est on ne peut plus condamnable, et fait clairement état d'intolérance de la part de personnes qui la pointent justement du doigt... Et pour finir, les homos bénéficient des mêmes droits que les hétéros : ils peuvent tout a fait se marier avec quelqu'un du sexe opposé !

9 mai, 13:27 ·

 

 

L A : Même dans l'idée d'une institution culturelle, le droit n'est bien pas le même, puisque les homos n'ont aucun droit à se marier avec quelqu'un qu'ils aiment (pour reprendre ta définition). Par ailleurs, il s'agit de nombreuses personnes qui ont grandi dans la même culture que toi et moi. Qui entant qu'enfant ont nourri le même désir d'être intégrés et respectés socialement que toi et moi, et ont sûrement rêvé dans leur enfance de se marier plus tard EXACTEMENT comme leurs parents. Mais puisque c'est le mot qui dérange, je suis tout à fait d'accord pour qu'on le laisse dans les églises, temples, mosquées, et qu'on le supprime de la loi française.

9 mai, 15:06 ·

 

 

L A : Enfin, pour quelqu'un qui s'annonce pas homophobe, ta dernière remarque me semble franchement... bon je vais juste dire culottée.

9 mai, 15:06 ·

 

 

L A : Et encore, heureusement que tous les homos ne veulent pas se marier, ça permettraient à de nombreux cons de justifier d'une soit - disant différence entre homos et hétéros! (oui parce qu'il y a aussi des hétéros qui n'en veulent pas....°

9 mai, 15:07

 

 

Olga Gustavson En réponse à AT : Oui, les raccourcis sont simplistes, mais pas hors sujet selon moi. Tous les homos ne sont pas forcement pour le mariage et tous les hétéros non plus. En ce qui concerne les gens qui sont contre le mariage homo, je ne fais aucune différence selon qu'ils soient d'une orientation sexuelle ou d'une autre. Les hétéros n'ont pas le monopole de la stupidité, elle au moins, est universelle et ouverte à tous ! Le mariage est une institution culturelle issue des religions monothéistes, homophobes la plupart du temps, puisque voyant dans leur textes l'homosexualité comme une perversion (d'ou le fait que les homos ne puissent pas se marier à l'Elgise, à la mosquée ou à la synagogue). Mais à partir du moment où cette institution culturelle rentre dans le cadre de la loi dans un état laïque fondé sur l'égalité entre tous les citoyens, cet état laïque se doit de veiller à ce que chacun puisse jouir des mêmes droits, dont le mariage fait partie. LE petit passage sur les ethnies...Euhhh...Disons que ça va aussi très bien avec les discours ambiant entendu dans les manifs pour tous...Alors que chaque ethnie, dont l'ethnie Christiano-française à tendance extrême droite veuille préserver ses traditions, je n'ai rien contre. A partir du moment ou les choses entrent dans le cadre d'une loi, chaque "ethnie", chaque groupe, ou chaque communauté, devrait se voir garantie une certaine égalité devant les institutions qui les gouvernent. Les spécificités culturelles ne devraient pas concerner un état laïque dans les droits objectifs qu'il accorde...En ce qui concerne la comparaison avec le régime nazi faite tout à l'heure, c'est une exagération à l'extrême ayant pour but de mettre en exergue l'homophobie trop souvent non assumée des certaines gens se voulant bien propres sur eux et véhiculant sans s'en rendre compte, des idéologies nausées abondes et moyenâgeuse. En ce qui concerne la dernière boutade sur "les homos peuvent se marier avec des gens du sexe opposé", vieille rengaine entendus et ré-entendus, je répondrais, que maintenant ils peuvent se marier avec quelqu'un du même sexe et aussi avec quelqu'un du sexe opposé, comme tout le monde.

9 mai, 15:29

 

 A T : Je suis d'accord avec toi sur un certain nombre de points mais il y a toutefois des choses culturelles qu'on ne peut pas dissocier de choses légales. On ne verra jamais un boucher chrétien réciter une prière pour rendre la viande hallal, ou un curé juif (puisque c'est une profession en Alsace) !! Es ce raciste ? A mon sens non. Le mariage au sens culturel du terme est prévu pour célébrer l'union entre un homme et une femme. Pour la partie concernant la loi, il faut aménager le PACS pour ce qu'il était prévu à l’ origine : l'égalité des droits entre les homos et hétéros.

9 mai, 15:39

 

 

A T : L A quant a toi, si tu préfère dire que je suis homophobe pour décrédibiliser mon avis dans ce cas ce n'est pas une preuve d'intelligence ni d'ouverture d'esprit. Et je ne vois pas ce que coince dans ma dernière remarque : un hétéro ne peut pas se marier avec une personne du même sexe (enfin maintenant si) au même titre qu'un homo.

9 mai, 15:40

 

 

A T : Moi ce qui m'embête, c'est que tu dis que les anti mariage gay veulent que la force oblige tout le monde, alors qu'en l'occurrence, tout le monde est désormais obligé de l'accepter.... c'est plutôt ca le passage en force !

9 mai, 15:41

 

 

Gustavson Olaf Les droits de l'homme aussi sont censés être fait accepter en force lorsqu'une bande de skin décrète de faire un petit pogrom d'homos après une bonne manif pour tous. L'égalité de tous les citoyens est une chose qu'il me parait louable de faire respecter. Cela devrait être fait dans bien d'autres domaines, selon moi. En ce qui concerne la chose culturelle, mon idée est qu'il faut supprimer le mariage civil pour les hétéros et pour tout le monde, et laisser le mot de mariage à la sphère religieuse. LE mot de mariage semble poser problème, supprimons le alors de la sphère publique. Le vrai problème là dedans, c'est surtout l'homophobie latente que ce fameux débat a suscité. Je ne suis pas pratiquant de religion moi même et je pense que chacun est libre d'avoir les cultes qu'il veut, tout comme chacun à droit d'avoir la sexualité qu'il veut. Si des gens veulent défendre de traditions, respecter le vrai gout du saucisson, faire une prière 5 fois par jour, je ne vois pas en quoi cela me regarde. De la même manière, je ne vois pas en quoi cela regarde les antis mariage homo, que les homos puissent à présent se marier. C'est un mariage civil, cela ne change rien aux traditions des religions, religions sexistes et homophobes sur bien des aspects (mais cela ne rend pas obligatoirement ses pratiquants sexistes et homophobes, tant qu'ils ne suivent pas des textes écris il y a 2000 ans à la lettre). Si le problème est simplement le mot de mariage, mot et même pratique emprunté effectivement à la sphère religieuse, changeons le et privons les hétéros de ce mot qui a l'air d'en fâcher quelques-uns...UN peu comme pour les gosses "tu veux pas partager ton mariage, CONFISQUé ! tu avais qu'à être gentil !" POur le moment, le mariage existe, les unions existent, si on dit qu'on veux supprimer le mot de mariage, les cathos iront manifester encore plus fort. Donc mariage pour tous et ceux qui ne sont pas content finiront par s'y habituer, comme ils se sont habitué à la légalisation de l'avortement ou à l'abolition de la peine de mort, droit qui étaient loin de faire l'unanimité en leur temps.

9 mai, 17:59

 

 

L A : Ce qui coince avec ta remarque est que la question ne se pose justement pas! Si le mariage représente l'union de deux personnes qui s'aiment, un homo n'as bien aucune raison de vouloir épouser un hétéro, par simple définition. Je trouve donc très facile d'utiliser ce type d'argument, pour plaider une soi disant autre inégalité pour les hétéros, qui eux non plus n'auront pas le désir d'épouser un homo. Par ailleurs, ton exemple du boucher me pose question, j'avoue que je n'ai pas compris ton parallèle avec la notion légale. C'est sûrement mon étroitesse d'esprit qui me conduit à ne pas comprendre quelque chose que je ne veux pas comprendre.

9 mai, 18:51 ·

 

 

 A T : Tu as raison Gustavson, l'égalité des citoyens est quelque chose qui est louable. Donc dans ce cas pourquoi ne pas mettre en place un PACS aménagé permettant aux homos de bénéficier des mêmes droits que les hétéros mariés plutôt que de snober ceux qui ont un attachement culturel avec cette institution. L'égalité, ce n'est pas que voir midi devant sa porte mais aussi prendre en compte l'avis des autres. La manière dont sont qualifiés ceux qui essayent de protéger (un peu) leur patrimoine culturel, laisse croire que le terme homophobe est un passe droit universel qui permet d'obtenir un peu tout ce qu'on veut... Ce n'est pas servir la cause homosexuelle d'une part, et d'autre part pourquoi pénaliser les hétéros qui jouissaient du mariage (permettant l'union d'un homme et d'une femme) simplement parce que l'union de 2 hommes devrait (a mon sens) s'appeler le PACS (ou comme il leur plaira), bien qu'effectivement le terme "mariage civil" mérite réflexion.

9 mai, 20:52

 

 

 A T : L A il faut tout lire, une phrase sortie de son contexte n'est plus valable forcément. Comme je le dis juste au dessus, c'est trop simple de taxer l'opposition d'homophobe pour obtenir ce que tu veux. Et par ailleurs, j'espère que tu n'imagines pas que dans le mariage (au sens civil du terme) n'est QUE destiné aux gens qui s'aiment...
D'ailleurs tant qu'on y est mettons la nature en prison puisqu'elle empêche 2 homos de procréer c'est qu'elle doit être homophobe !!

9 mai, 20:53

 

 

 

Gustavson Olaf C'est vraiment super sympa que des gens aient un attachement culturel avec l'institution du mariage, vraiment ! Je pense que cet attachement culturel peut très bien être partagé avec des personnes homosexuelles qui souhaiteraient éventuellement se marier. Alors, si demander et exiger que les homos aient les mêmes droits que les hétéros par rapport à l'institution du mariage civil, signifie snober les gens qui croient en l'institution du mariage....Que dire...C'est peut-être que ces même gens qui décrient cela ont quand même un tout petit peu de mal avec l'homosexualité, sinon, pourquoi vouloir à tout prix les empêcher d'être associés à l'institution du mariage ??? Le patrimoine culturel, ça concerne tout le monde, homo compris, si une institution a fonctionné de manière archaïque et homophobe jusqu'à présent, ça n'est pas une raison pour ne pas l'adapter au monde d'aujourd'hui. Bien des choses ont changé depuis le moyen âge, je propose que l'on continue ce développement...D'autres pourront proposer que l'on revienne à la pureté du monde des australopithèques...ET pour finir, il n'y a pas de raison de supprimer le terme de mariage pour les hétéros, si le fait d'accorder cette institution civile aux homos ne pose pas de problème. Mais au vu de la situation récente de recrudescence de l'homophobie suscité par cette loi sur le mariage homo, je pense qu'il n'y a que ça à faire pour calmer ces chiens que j'entends aboyer aux manifs pour tous...Question de pragmatisme...Comme ça, il se sentiront victime de se voir supprimer le mot de mariage et peut-être qu'ils arrêteront d'emmerder les homos qui veulent bénéficier comme eux du mariage civil. A savoir que si j'étais croyant, ce qui pour moi relève de la sphère du privé, je militerais pour la reconnaissance du mariage homo dans les religions monothéistes. Dieu me préserve de croire en ces idioties !

10 mai, 00:39

 

 

Gustavson Olaf J'ai relevé cette phrase de AT : "D'ailleurs tant qu'on y est mettons la nature en prison puisqu'elle empêche 2 homos de procréer c'est qu'elle doit être homophobe !!" ET bien non, toutes les espèces animales connaissent l'homosexualité, la seule espèce à avoir connu l'homophobie, est l'espèce humaine. Oui, cette espèce humaine qui par sa civilisation à fait bien des choses contre nature et tend à détruire la planète sur laquelle elle vit...A croire que si l'espèce humaine était plus "naturelle", elle accepterait mieux la diversité des orientations sexuelles et serait moins soumise à une morale religieuse issue du moyen-âge...Non, le puritanisme n'est pas naturel, non, la ségrégation n'est pas naturelle !

10 mai, 00:47 ·

 

 

 A T : Je ne vois pas trop ce que vient faire la comparaison avec les animaux, personnellement je ne nous considère pas comme tel. Ensuite, je me demande bien par quel miracle un illuminé a bien pu sonder les espèces animales pour savoir leur avis sur l'homosexualité. Pour finir, animale ou humaine, je n’ai pas connaissance d'espèce à même de procréer en étant homosexuel (bien qu'il y ait quelques espèces surprenantes sur ce point de vue la). Ceci dit on s'éloigne un peu du débat originel. Bref pour résumer, je ne suis pas spécialement pour ce qu'on appelle mariage pour tous, mais bien pour une union pour tous sans pour autant me considérer comme étant homophobe. A vous entendre je dois être bien seul...

10 mai, 00:54

 

 

Gustavson Olaf : Comparaison : Lien nature-espèces qui se trouvent dans la nature-pratiques courante de ces espèces en terme de sexualité-pas avis animaux, juste pratique courante (je ne parle pas le chat, ni le koala...). Humain : mammifère, donc animal (animal évolué, mais l'éléphant ou le dauphin n'ont pas moins de réflexion à mon avis...et encore, qui sait ce que peut bien penser un insecte...Mais parfois homme imbus de lui même et pense que monde crée en 7 jours par une force cosmique et que homme faible avec péché de Sodome et Gomorrhe et que sodomite pas droit mariage, mais droit à enfer parce que a pas fait comme Église inquisitoriale a dit ). J'aurais voulu faire un schéma avec des flèches, mais en message c'est chaud...Ensuite...Droit faire l'amour sans procréer-droit de se marier sans procréer, même si pape pas content. Pour procréer, homo a droit à adoption aujourd'hui. TRES BIEN Comme ça, couple homo pourra congeler et maltraiter ses enfants, comme couple hétéro ! Droit garanti ! (ou peut-être élever ses enfants dans l'amour, mais c'est une exception chez les couples hétéros, alors je ne vois pas au nom de quoi les couples homos feraient mieux...). Voilà, mes phrases pas finies, c'est juste pour schématiser, les longues phrases bien construite ne sont pas nécessaires pour expliquer une chose simple et évidente. J'ai bien compris que comme de nombreux anti mariage homo, tu ne te considère pas comme homophobe et je n'ai pas de doute sur le fait que tu sois sincère quand tu le dis. Ce que je pense, c'est qu'effectivement, tu n'as rien contre les homos. Cependant, je pense aussi que tu défend des valeurs qui sont homophobes. A ta décharge, le christianisme, part de la culture dans laquelle tu es né et moi aussi, est une religion homophobe, tout comme le judaïsme ou l'Islam. Après la dedans, il y a des pratiquants qui tentent d'adapter des règles à la con écrites il y a 2000 ans eu gout du jour et de gros cons réactionnaires représentés par les mouvements religieux orthodoxes, grands idéologues et logisticiens des manifs pour tous. Comme je l'ai expliqué dans un précédent commentaire, le mot et l'institution du mariage a été empruntée à la sphère religieuse et tout comme les mariages religieux, les mariages civil ont été réservés aux couples hétéros. Mais le monde change et là ou l’homosexualité était pénalisée il y a un peu plus de trente ans, aujourd'hui, c'est l'homophobie qui l'est. La société évolue et l'homosexualité est vu par la plupart (hélas, vraiment pas tous...) comme une chose "naturelle". (J'estime que ceux qui ne voient pas cette orientation sexuelle comme allant de soi, sont homophobes, même si certains diront que non, car il n'est pas agréable d'être traité de racistes, qu'importe la forme du racisme, pour une question d'image de soi, le racisme (l'homophobie étant une sorte de racisme sexuel) étant vu de façon négatif par la société actuelle. Aujourd'hui, le mariage est devenu une coutume civile, dans un état laïque. C'était donc un réel anachronisme que les couples homosexuel n'y ai pas droit. L'erreur est aujourd'hui réparée, mais il en reste encore énormément à réparer et le mariage homo est loin de résoudre les problèmes de discrimination dont sont victimes les homosexuels dans notre société. J'en veux pour preuve le fait qu'encore aujourd'hui, si un couple homo a le malheur de marcher main dans la main ou de s'embrasser dans la rue, beaucoup prennent cela comme une agression, alors que ça devrait être tout à fait banal. Tout ces esprits inquisiteurs, empêchant les homos de vivre en totale liberté, se regroupent aujourd'hui dans les manifs pour tous et ça fout les jetons mode année 30. Pourquoi devoir tant polémiquer autour du mariage homo ? C'est ça la vraie question. Cette loi aurait du passer comme une lettre à la poste, mais il semble bien que beaucoup aient de gros problèmes d'acceptation de l'homosexualité, surtout quand elle s'approche d'eux, dans la rue en croisant un couple homo qui s'affiche comme un couple hétéro pourrait s'afficher, ou en octroyant le mariage, habitude hétérosexuelle, aux homos. Il n'est pas question de nature la dedans, pas question de qui peut mécaniquement faire des enfants ou pas, mais bien d'une réelle discrimination banalisée, comme le fait que les noirs s’assoient à l'arrière du bus était banal dans l’Amérique des années 50....Et puis ça a évoluer, le monde ne reste pas fixe comme la bible. Pourquoi perdre tout ce temps pour lutter contre le fait que des personnes différentes utilisent des coutumes sociétales dans lesquelles elles ont été baignées. Tout comme les hétéros, les homos ont baignés depuis petit dans les valeurs du mariage, certains y aspirent, pourquoi les en empêcher, qu'est-ce que ça change à la vie des hétéros si les homos peuvent se marier ?

10 mai, 08:50

 

 

 A T Je suis une fois de plus d'accord avec toi sur beaucoup de choses, mais quelques détails me turlupinent. Tout d'abord, le mariage au sens culturel du terme, n'est pas que religieux. Il est culturel tout simplement, et dans les esprits (mon esprit en tout cas) il permet de symboliser l'union entre un homme et une femme.
Je ne vois pas en quoi le fait de réserver un terme ou une coutume aux personnes hétéros fait d'elles des homophobes...
Vous avez bien une gay pride, pink TV, des boites gay (qui souvent refusent d'ailleurs l'entrée aux hétéros) qui vous sont réservés, et si on y touche on est homophobe. Mais toucher au mariage pour hétéros, ca pas de problèmes sinon on est aussi homophobes. Pourtant qu'es ce que ca change a votre vie si vous n'avez plus tout ca ??
C'est surprenant de voir a quelle vitesse on parvient à passer du stade anti homophobes à anti hétéros... Fait qui n'a pas pour qualité première d'apaiser les tensions...
Faites donc votre propre magouille vous permettant de symboliser l'union entre 2 homosexuels qui s'aiment, comme un PACS ou je ne sais quel nous vous voudrez bien leur donner.
En gros je trouve qu'il y a un réel manque d'objectivité (probablement dans les 2 sens, mais je me donne du mal ceci dit)
( je dis vous pour dire les homos bien que je ne connaisse pas vraiment tes dernières tendances sexuelles Gustavson )

11 mai, 17:51

 

 

 

Gustavson Olaf L'anti homophobie, c'est être contre le fait que l'on soit, ou que l'on cautionne l'homophobie. L'hétérophobie est un racisme envers les hétéros, ce qui est tout aussi stupide que l’homophobie, ou n'importe quel racisme. ON peut quand même constater que l’homophobie est bien plus répandue dans notre société actuelle, que l'hétérophobie, bien que celle ci existe. IL y a des homos qui sont de gros cons de fascistes, je ne vois pas au nom de quoi ils ne pourraient pas être stupides parce qu'ils sont homosexuels. Le mariage est culturel, un culte commun à toute la société, toute la société, ça comprend les personnes homosexuelles qui ont envie de se marier, à moins que l'on soutienne le fait qu'on vive dans une société ou certaines choses culturelles seraient interdites d'accès aux personnes homosexuelles. Après tout, la société nazi avait bien interdite certaines choses culturelles, ou certains lieu culturels aux chiens, aux juifs, voir aux homosexuels...Chacun peut avoir un idéal de société différent...Ensuite, qu'il y ai des discriminations dans des boites gay ou je ne sais quel autre lieu culturel se voulant "gay", ou "gay friendly", ça existe évidemment, de la même manière que certaines personnes se voient refuser un travail, un logement, ou une entrée en boite en raison d'une couleur de peau...La encore, c'est une stupidité fasciste asséné par de gros connards, qu'ils soient hétéros, homos, noirs, blancs...Mon anti homophobie n'est pas anti hétéro, le fait que des personnes soient hétéros ne me pose pas plus de soucis que le fait que des personnes soient homos. Le fait que des personnes homo aient accès au mariage civil ne m'embête pas plus que le fait que des hétéros aient accès au mariage civil. En fait, je ne fais aucune différence entre les homos et les hétéros, mon avis est que tu devrais faire pareil, cela te permettra de te concentrer sur de vrais problèmes qui font que nous vivons dans un monde très discriminant et cloisonné. Quant à mes tendances sexuelles, je n'en ai pas honte, mais je n'en parle pas de façon volontaire, parce qu’elles n’ont rien à voir avec la discussion.

11 mai, 18:13 ·

 

 

 L A : plus simplement pour ma part, je dirais que ce débat n'a qu'un seul bon argument, qui est qu'il n'y a aucune raison valable d'interdire une chose à une partie et l'autoriser à une autres, sur le critère de l'orientation sexuelle. Juridiquement, c'est une discrimination, et c'est tout ce qu'il y a à dire là dessus. Je suis sûre AT, que tu serais le premier à considérer discriminatoire le fait que l'on élabore un pacs ou union particuliers pour les gros, les noirs ou les handicapés. A cela, en règle générale, on m'oppose cet argument - là :" oui, mais le noir ou l'handicapé ou le gros, ils ne l'ont pas choisi, c'est comme ça." (Quoique d'ailleurs, pour le gros, c'est une bataille qu'on n'a pas fini de mener non plus...) Et bien là, il y a encore un bien gros problème, parce que non, l'homosexualité ne se choisit pas! D'ailleurs, les hétéros affirment bien qu’ils n’ont pas choisi d'être hétéros, et tu penses bien que si c'était possible, personne ne choisirait de devoir vivre à moitié planqué pour ne pas choquer mémère. Enfin, l'homosexualité ne s'est pas développé ces dernières années mais a existé de tous temps, et a été considéré parfaitement naturelle dans bien des sociétés. Malheureusement, je dois aussi constater qu'en effet, les sociétés dont je parle sont d'une époque ou d'un lieu étranger aux grandes religions monothéistes... Alors le voilà le lien. Mais aujourd’hui, ce n'est pas aux homos de s'adapter, comme s'ils devaient "assumer" un mode de vie, car ils ne l'ont pas choisi. Il s'agit d'être citoyen dans un pays dit "de droits", et de cesser cette forme de discrimination. IL est totalement aberrant de voir le soulèvement que cela provoque, quand dans des pays comme l'Espagne (un de ces fameux pays aux 3 églises par km carré...), c'est passé sans souci. Alors oui AT, tu as raison, il y a une grande question culturelle, mais ça ne me rassure pas sur la culture française alors, parce qu'elle plus ni chrétienne ni européenne sachant que les autres pays européens n'ont eu aucun problème à autoriser le mariage aux homos.

11 mai, 18:28 ·

 

 

 A T : Mes piètres notions en statistiques me poussent à croire le contraire concernant l'importance de l'homophobie vs hétéro phobie ... Et je fais tout a fait pareil que toi : je m'en cogne complètement qu'il y ait des boites gays, dans lesquelles il m'arrive par ailleurs de m'amuser comme un petit fou et j'en suis d'ailleurs même heureux, tout comme je suis heureux qu'il existe une gay pride avec son ambiance inimitable. Mais le propre de la tolérance ca serait aussi d'accepter que certains hétéros aient eux aussi le droit de s'approprier un certain nombre de coutumes auxquels ils sont attachés sans pour autant priver les homosexuels de leurs droits (puisque nous sommes sensés être libres et égaux). Je serais d'ailleurs très heureux que le mariage actuel reste destiné aux hétéros et qu'un autre type d'union permettant aux homos de bénéficier des mêmes droits voit le jour.
Je ne vois d'ailleurs pas en quoi cela peut gêner les homo que les hétéros émettent la volonté d'avoir un patrimoine culturel qui leur est propre, ce qui n'est pas synonyme d'homophobie, puisque la culture gay à bien un patrimoine culturel elle aussi.

Quant aux questions de discriminations vis à vis de l'emploi ou autre, bien sur que je les condamne et je pense que celles ci vont naturellement s'estomper en mettant en avant les compétences et non l'orientation sexuelle (dont il ne devrait a mon avis même pas être question dans ce type de contexte ).
Quant aux propos de
 LA, j'ai du mal a cerner ton raisonnement. Les gros noirs ou autres peuvent DEJA se marier, et l'impression que je perçois dans tes intervention est une espèce d'agressivité envers les personnes appartenant de norme ( les gens "normaux") que tu semble traiter de manière péjorative, ce qui par conséquent tend à t'en exclure alors que tu revendique y appartenir en tant qu'homo (si c'est le cas)
Si tu veux savoir, oui je suis blanc, pas gros, hétéro et je m'en tape que moi voisin se tape une vieille handicapée ou un gros noir...

11 mai, 18:57 ·

 

 

 A T : Et d'ailleurs pour LA, pour pousser le raisonnement un peu plus loin, si tu savais comment ca me gonfle quand on voit certaines personnes annoncer leur "coming out". Ils se disent normaux au même titre qu'un hétéro, mais pourtant je n'ai pas vu Ribéry ou Benzema faire une annonce publique pour dire qu'ils avaient consommé la chair avec Zahia ( si je peux me permettre une petite touche d'humour). Franchement, qu'es ce qu'on en à bien a foutre !!!

11 mai, 19:00 ·

 

 

 L A : ben... je ne suis pas contre les gens "normaux ou normés"! je suis contre le fait qu'on interdise à des gens de l'être! Les homos devraient tout autant avoir le droit d'être dans la norme, puisqu'ils y grandissent. De la même manière qu'un hétéro peut choisir d'y être ou non. En tous cas, je note que mes argumentations ne sont pas moins bien construites que celles de Fred, qu'on dit beaucoup de choses qui vont dans le bon sens, mais que j’apparais nettement plus agressive ....

12 mai, 11:20 ·

 

 

Olga Gustavson Alors...On n'a pas le droit d'interdire l'accès à une gay pride ou à un bar gay à une personne en raison de son hétérosexualité, c'est la loi. Aujourd'hui, on a plus le droit d'interdire le mariage à des couples en raison de leur homosexualité, c'est la loi. Cette loi est sympa selon moi, puisqu'elle lutte contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle. Effectivement, les boites gays et les gay pride sont des choses spécifiquement inhérentes à la "communauté" gay. Le mariage est une chose qui a été réservé jusqu'à très récemment à la "communauté" hétéro. La différence est qu'il est interdit d'empêcher l'entrée à un hétéro dans une boite gay en raison de son hétéro sexualité. L'interdiction de mariage envers les couples homos était institutionnalisée...Une discrimination institutionnalisée donc. Cette injustice concernant le mariage est aujourd'hui terminée et tant mieux, bien d'autres injustices et discriminations institutionnalisée existent encore. IL faut donc se réjouir que les homos subissent au moins une discrimination institutionnalisée de moins, alléluia ! Les hétéros pourront toujours se marier comme avant et ils ne seront jamais obligés de venir fêter les mariages de couples homosexuels, s'ils ne le désirent pas, ou s'ils n'y sont pas invités. La vrai question est toujours la même, qu'est-ce qui dérange les antis mariage homo, dans le fait que des personnes homosexuelles puissent se marier ? Je veux dire qu'est-ce qui dérange vraiment, pas cette vieille rengaine sur une institution qui devrait être spécifiquement hétéro...Non, le vrai pourquoi du comment ! La culture gay n'interdit pas son patrimoine culturel aux hétéros, c'est interdit par la loi et le patrimoine culturel hétéro ne devrait pas être interdit d'accès aux homos, ça n'est heureusement plus le cas aujourd'hui en ce qui concerne le mariage. Sur le passage sur les gros et les noirs, c'est vrai que ça ferait bizarre à tout le monde que les mariages les concernant portent un autre nom en raison du fait qu'ils sont gros et noirs. Ce que tu demande AT, c'est ni plus ni moins la même chose pour les hétéros, les mêmes droit, mais une différenciation de nom à tout prix. Pourquoi ? Ah oui, c'est une institution hétéro depuis des siècles et des siècles jusqu'à ce que la mort nous sépare, amen..Sur le reste, les coming out, ribery...Je crois qu'on s'écarte du sujet...Voilà, si je peux répondre à d'autres questions, je reste disponible.

12 mai, 12:30 

 

 

 L A : Ce que tu demande AT, c'est ni plus ni moins la même chose pour les hétéros, les mêmes droit, mais une différenciation de nom à tout prix. Pourquoi ? Ah oui, c'est une institution hétéro depuis des siècles et des siècles jusqu'à ce que la mort nous sépare, amen.. C'est tout a fait ca, et je pense que la communauté homosexuelle se manifesterait nettement plus énergiquement en pareille circonstance a son égard qu'a l'heure actuelle avec le mariage pour tous ( à raison et avec le soutien de la communauté hétéro j'en suis sur).
Dans tous les cas je retiens que c'est nettement plus constructif et intéressant de pouvoir discuter d'un sujet un peu sensible qui met les gens à fleur de peau, dans le calme et avec intelligence. T'es le meilleur

 

 

Voilà, voilà ! Force est de de constater qu'au sein de notre société actuelle, l'homophobie à encore de belles heures devant elle. Avec le peu d'audience dont je dispose, il y a tout de même tout un tas de personnes qui sont venu me chier des pendules sur les sujets de "l'homosexualité et le ragga", ainsi que sur le "mariage homo" et ma prise de position en la faveur de ce droit nouveau pour les personnes homosexuelles en France. 

Rien de très neuf puisque quiconque connaîtra quelque peu les milieux musicaux du "reggae, ragga", saura bien toute l’homophobie qu'on peu y trouver...Quiconque connaîtra les milieux chrétiens et religieux en général, membres actifs des fameuses "manifs pour tous", saura également toute l’homophobie qu'on peut y trouver. 

Disons qu'en bossant un peu sur le sujet, j'ai pu tâter toute l'importance de ce phénomène, présent un peu partout, même au sein des publications d'un pauvre type qui fait ses petites chansons de merde et qui écrit quatre pauvres articles sur ce thème.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche