Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 15:08
Information, éducation et jardinage : les piliers de l'asujetissement par l'élite sociale
On utilise un râteau pour ratisser, une pelle pour creuser, les infos pour convaincre et l'éducation nationale pour assujettir.
 

Les informations disséminés par les médias officiels serviraient à informer sur ce qu'il se passe dans le monde, loin de chez nous, plus près de nous, chez nous. Les informations, la messe de 20h, le matraquage heure par heure sur les chaînes et stations d'info, le quotidien des quotidiens, ça nous informe. Nous voyons, écoutons, lisons et sommes de ce fait, sans bouger de notre voiture, canapé, vie quotidienne, au courant de ce qu'il se passe partout dans le monde jusqu'à dans notre environnement immédiat.

 

Ces informations, que sont-elles, d’où viennent-elles, qui les vérifie ?

 

J'ai vu récemment dans un document sur le net, un sujet sur la désinformation dont nous sommes sujets par le biais de la diffusion d'une masse incontrôlée d'informations via le net justement. Ici, de nombreux exemples d'affirmations non-vérifiée et erronées ont été mis en exergue. Érigée au sein d'un autre statut pour l'auteur du document, la diffusion d'informations des médias (traditionnels et officiels), qui eux, vérifieraient leurs sources et transmettraient de ce fait des données objectives et vérifiées...Sauf qu'on ne peut pas vérifier nous même puisque les médias doivent bien évidemment protéger leurs sources et cela est bien normal nous signale l'auteur du document. De ce fait, nous devons avaler leurs informations comme les seules vérité, les vraies, les invérifiables, au nom du fait que ce sont des professionnels et qu'ils savent ce qu'ils font. Ils ont été formés dans les écoles de journalisme, ou on leur a appris à faire leur travail, entouré sauf exceptions rares, de gens issus des mêmes milieux sociaux qu'eux, formatés aux mêmes codes et valeurs.

 

Seul l'information diffusant les avis de l'élite sociale, formée selon les codes et les valeurs de cette élite devraient donc avoir pignon sur rue. Les diffusions non-contrôlées, que ce soit économiquement (par l'appartenance des journaux et médias officiels aux grands groupes industriels représentant les intérêts de l'élite sociale), ou socialement (par la formation de l'ensemble des acteurs médiatiques aux codes et valeurs de l'élite sociale), doivent de ce fait être combattu par le discrédit, voir par l'interdiction dans des cas de moins en moins rares.

 

A l'école...

 

Afin d'acclimater les esprits à la croyance institutionnelle en la vérité officielle diffusée, l'école assujetti les esprit depuis la plus tendre enfance, jusqu'à l'âge de voter et de travailler. L'école apprend la vie en société, diffusant les codes et les valeurs de l'élite sociale insidieusement, au sein d'un éducation nationale ou les jeunes passeront le plus clair de leur temps( les parents déjà acclimatés, n'ayant pas le temps de trop les voir, puis-qu’occupés à passer le plus clair de leur temps au travail). Justement, à l'école, on apprend à aimer le travail, assujettissement final vers l'amour de l'exploitation de son corps et de sa tête au service de l'élite sociale. A l'école, on apprend ce qu'est l'histoire, l'histoire des vainqueurs, l'histoire des puissants, l'histoire que l'on désigne comme vrai sans la plupart du temps diffuser de réelles preuves tangibles à ce qu'on affirme. Histoire qu'il s'avère dans certains cas être un délit de remettre en question. Il en va de même pour toutes les sciences humaines, ainsi que parfois sur certaines théories issues de la science dure (de "l'histoire" à nos jours..). Savoir que les thèses officielles enseignées affirment des choses sans preuves sur le passé, permet de se poser des questions sur ce qu'affirment les thèses officielles sur le présent, dans l'actualité (nous raconteraient-on des histoires ?). On pourrait alors vanter l'indépendance des médias, tout comme on pourrait au contraire évoquer son assujettissement économique et social évoqué précédemment. Quant-à l'éducation, elle est sous contrôle directe de l'état, de l'élite sociale au pouvoir...On pourrait alors penser que l'éducation nationale pourrait orienter son enseignement dans le sens de certains intérêts de la classe dirigeante. 

 

A l'école, on apprend des dogmes aux accents religieux, permettant d'absorber plus facilement des informations officielles aux relents de propagande servant à maintenir un système totalitaire, au service d'une élite sociale en place.

 

Au moins dans votre jardin, pour les rares qui en ont, vous pouvez vous servir de votre pelle et de votre râteau sans que vous puissiez imaginer que vous le faites à votre insu, parce qu'on l'a décidé pour vous. Et encore, peut-être utiliserez vous du Round-up, des produits Monsanto, d'ailleurs, on parle même d’interdire à terme de cultiver son propre potager, pour des questions d'hygiène soit disant. Un râteau servirait donc à ratisser des sillons pour graines OGM et une pelle à creuser nous même notre tombe ?

 

Cette élite sociale issue de la corporation du commerce aura décidément réussi à détourner notre vie, ainsi que notre environnement et les objets autour de nous à son service. Voilà le service public, le service du public à l’élite sociale, notre service généralisée au dogme de l'état nation, paradigme de pouvoir de différentes élites sociales organisées par pays, élites organisés comme des mafias, elles-mêmes assujetties à une sorte de spectre du mondialisme capitaliste, de la globalisation économique et du totalitarisme mondial.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche