Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 16:59

En 2016, la loi du travail en aura fait bougé du monde ! 

 
Après le cursus habituel, pétitions, manifestations à parcours fourni au préalable à la préfecture, bien syndicalement encadrées, vla qu'une petite nouveauté s'est invitée à ce joyeux tableau : les Nuits Debout.
 
Comme le nom de l’événement l'indique, c'est la nuit, on est debout, on envahit l'espace publique et on discute. Le principe est bien sympa, surtout lorsque les discussions abordent certains thèmes politiques intéressants. On y parlera notamment de rédaction de nouvelles constitutions, cadre du pouvoir légitime en place, ou encore de la légitimité même du pouvoir en place actuellement, en passant par la propagande médiatique à son service, les moyens d'action viables pour faire peser la voix des plus nombreux...dont les intérêts semblent avoir peu de place dans les décisions gouvernementales actuelles, qui furent d'ailleurs, comme concernant la loi du travail, à l'origine du mouvement de contestation.
 
Tant qu'il n'y aura pas de récupération, il y aura de l'espoir, mais j'ai hélas quelques doutes concernant la pérennité de la non-récupération de ce mouvement. 
 
Tous les récupérateurs zélés sont déjà au garde à vous, des intellectuels estampillés experts médiatiques, aux partis politiques en tous genres, en passant par les habituels syndicats, bien commodes pour apporter leur pierre et surtout leurs moyens à l'édifice, édifice qui finira par dépendre d'eux, jusqu'à ce que ces institutions de la contestation négocient avec les institutions contestées, qu'ils n'obtiennent rien pour nous et quelques trucs sympas pour eux et nous expliquent enfin qu'ils sont fiers de la mobilisation, mais que maintenant il faut rentrer à la maison. (référence aux mobilisations contre la réforme des retraites en septembre-octobre 2010, ou ça s'est quasiment passé comme ça).
 
On ajoutera à cela, les provocations policières destinées à discréditer le mouvement en le montrant comme violent, des Finkelkraut porte voix pseudo philosophiques du pouvoir oligarchique en place, qui viennent en visite courtoise à Nuit Debout et qui s'étonnent, et les médias avec, de s'être fait jeter comme des malpropres, là encore faisant passer le mouvement comme "fasciste" (citation médiatique). On saupoudrera le tout d'un traitement médiatique montrant avant tout les plus débiles des participants, des anti-fa souvent plus fa qu'anti, aux babos fumeurs de joints, plutôt que les réunions et les propositions intéressantes qui peuvent en sortir. 
 
En résumé, avec peu de moyen face à un arsenal de discrédit potentiel, ou avec les moyens syndicaux qui finiront par se retourner contre eux s'ils ont la faiblesse de les utiliser, pour finir par se faire utiliser, les participants actifs de ces Nuits Debout, auront bien du mal à faire grandir et durer le mouvement, mais c'est bien tout le mal que je leur souhaite. 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Vidéo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche