Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 15:16

512044915_73000e851d.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Sarkozy est aussi un victime !

Les néolibéraux et la guillotine

Des carrièristes à l'UMP ?

Sarkozy, génèse...

Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

Discours de droite...

Le roi Sarko

La folle décision de renoncer au nucléaire ?

 

Article rédigé à la lumière d'un débat sur la chaîne "public sénat".

Sarkozy est un petit homme qui aime la confrontation. Il est bercé par les valeurs de la domination bourgeoise, il veut constamment être plus fort que, plus grand que, plus rapide que, plus efficace que...Haut perché sur ses talonnettes, il regarde le monde de la concurrence exacerbée, qu'il promeut aux autres et qu'il subit lui même. L'ambition fut son guide tout au long de sa carrière qui l'amena au poste le plus haut que sa carrière voulue aurait pu lui promettre.

Dans ses discours, qui sont la vitrine de ce qu'il veut montrer de lui même et parfois de ce qu'il ne voudrait pas monter, mais qui se voit quand même, on peut remarquer à chaque instant que cet homme représente l'inverse de l'harmonie, le contraire du recul, de la hauteur sur les choses. Quand on pense à ça, on se dit qu'il est bien sogrenu d'avoir élu un tel homme à la direction d'un pays, soit disant démocrate, soit disant, parce que si c'était vrai, le peuple aurait le pouvoir...Je vois d'ici les inquisiteurs de l'UMP me répondre que si, nous avons le pouvoir car nous votons, que la majorité à choisi sciemment et en toute connaissance de cause Sarkozy et son parti l'UMP, pour gouverner nos vie..Euh notre société...Ils ne verront jamais plus loin que le bout de leur nez, endroit sur lequel le système néolibéral veut que la masse se focalise. Le bout de leur nez, endroit qui envahi la vue de tous, jusqu'à celle de notre président, qui exemplifie la réussite à tous les aveuglés de leur propre nez. Oui, ces gens sans visage, cachés derrière leur nez, snifant leurs yeux pour se les enfoncer bien profond dans la tête et ne pas voire plus loin que les limites de leur boite crânienne. Alors les masses continueront à être sous documentés quant au fonctionnement des institutions qui les gouvernent, sous documentés par rapport aux droits théoriques qu'ils pourraient avoir s'ils les connaissaient. Nos élites dirigeantes pourront alors continuer à leur raconter de belles histoires, que seul peuvent croire des ignorants. Le tout perpétuera le système électoral, qui fait qu'une masse esclave donne son soutien aux esclavagistes, sans même s'en rendre compte.

Le Sarkozy représente tout ça, les élites démagogues et la culture individualiste des manipulés, lui même est manipulé par cette culture qu'il à en lui. Sarkozy pose toujours ses discours comme un duel entre lui et un ennemi imaginaire. Il demande aux français, d'être témoin de sa victoire dans ce duel. Il écarte toute autorité tierce, c'est lui, lui, toujours lui. Comme dans Starsky et Hutch, il doit toujours gagner à la fin, mais il peut aussi se poser en victime. Ses réformes dérangent des situations établies, des droits sociaux qu'ils tentent d'ériger comme des privilèges...Quelle inversion des rôles, un privilégié qui érige en privilèges les quelques droits acquis à la sueur des luttes sociales, pour mieux les remettre en cause.  Si on le critique, il accuse de calomnies, calomnies que je le soupçonne de créer lui même, pour détourner l'attention quand ses réformes anti sociales font grogner. (Clearstream contre CPE, Bettancourt contre retraites..). Il se victimise, parce que dans les cours de récréation, on protège les enfants victimes. En se victimisant, il cherche à se faire protéger par les français. Là encore, il inverse les rôle, la victime ce n'est pas lui, ce sont les français et ils sont victime de lui. La manipulation marchera toujours, tant que la masse n'en aura pas pris conscience.

Sarkozy a bien appris sa leçon, c'est un bon individualiste, il aime la concurrence, il occupe un poste ou l'on est exemplifié.. Et voilà ce qu'on exemplifie, ce qui est prôné par notre société comme un modèle de réussite, Sarkozy. Un petiti arriviste qui clâme à qui veut l'entendre qu'il s'est fait tout seul, qu'il est un produit de la méritocratie, alors qu'il n'en est rien. Le parcourt de notre cher président est jalonné de gens qui lui ont fait la courte échelle, comme l'ancien maire de Neuilly, avant que Nicolas lui prenne cette même mairie à 28 ans, à la suite de quelques trahisons à quelques-uns de ses soutiens. Il y a aussi eu Pasqua, Chirac, qu'il a trahi à son tour en 1995, en soutenant un autre candidat de droite, Baladur...Mais de tout ces gens, le petit Nicolas, ingrat et impétueux qui l'est, n'en parle pas. La réussite, n'est-ce pas réussir quitte à marcher sur la gueule des autres en oubliant ses soutiens passés, parce qu'il faut aller de l'avant dans la vie ?

Les enemis imaginaires dont parle Nicolas Sarkozy, ce sont les ennemis imaginaires de la droite. Et non, la lutte des classe n'est pas finie ! Depuis les acquis sociaux du 20e siècle, la droite n'a cessé de vouloir les reprendre, elle y est en partie arrivée, pas encore totalement, mais elle y travaille. Idéologiquement, tous les discours de Sarkozy sont centrés sur les théorie néolibérales, axées sur l'avilissement des masses et la libéralisation de l'économie, afin d'accentuer les privilèges des élites. On peut ne pas croire ce que je dis et penser que je suis de mauvaise foi. On peut aussi analyser plus finement les théories néolibérales et leurs applications dans les gouvernements américains ou européens, pour constater que ce que je dis provient simplement des faits.

Premier enemi de Sarkozy et des néolibéraux, les aides sociales et le chômage en particulier. Il dit en 2010 "C'est le chômage qui aliène, c'est le travail qui libère"...Tien, ça ne vous rappelle pas quelque chose, "arbeit macht frei..." ? "les 35h ont détruit une certaine idée que les français avaient du travail, le travail comme valeur d’émancipation". Il parle de la culture du "non-travail". Il en parle pour les masses au chômage, au RSA...Il oublie juste de préciser que cette culture du non-travail concerne en premier lieu la majorité de ses électeurs de Neuilly...

Autre enemi imaginaire, surtout en ce moment, le délinquant, qu'on associe aisément dans les discours de droite récents, à l'immigré. "19 000 délinquants qui ont plus de 5 ans d'inscription condamnation sur les fichiers de la police, de même, nous allons réévaluer les modalité de déchéance de la nationalité française." On passe vite des délinquants, aux délinquants d'origine étrangère. Les délinquants ne devraient-ils pas être considéré comme des délinquants et non comme des délinquants français, ou délinquants français avec des gueules d'arabes ? Est-ce qu'on ne pourrait pas déchoir Sarkozy de sa nationalité française pour crime à l'esclavagisme néolibéral ?

Du libéralisme économique, la fin de l'état providence, du nationalisme exacerbant les peurs, la peur de l'étranger. L'étranger qui impose sa culture et qui fait que "les français ne se sentent plus chez eux (Claude Guéant, UMP, ministre de l'intérieur, conseillé de Sarkozy depuis 10 ans). L'étranger, qui avant d'être vu comme un homme comme les autres, est identifié comme un musulman, un délinquant, un voleur d'emploi, un pilleur de ressources, d'aides sociales, d'allocations familiales....Voilà les fondements idéologiques de la politique sarkozienne. De la droite, de l'extrême droite et pour faire passer, de la démagogie dans les discours, il faut bien être élu quand même !

En 2007, Sarko a gagné sur le volontarisme, mais le volontarisme marche au futur. Aujourd’hui, il a un bilan, sur lequel il ne peut même pas s'appuyer puisqu'il n'est pas glorieux. Il va donc falloir qu'il trouve autre chose pour 2012...Cela pourrait être, moi contre le monde, son égo sur dimensionné l'y aidera...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

LeDocteur 21/07/2011 17:48


(...)alors profitez bien de vos privilèges car ce sont les soit disant privilégiés qui vous font vivre(...)
Mais... excusez du peu et n'y voyez point d'acrimonie, mais ... et ces privilegiés, que sont ils sans notre travail ? Quel est le chiffre d'affaire d'un hypermarché en Antarctique ou d'une usine
sur la Lune ? 0 ? ne serait ce pas ces privilegies, qui ayant tant besoin de notre travail pour vivre, s'assurent moyens de controle sur tous !
Que nous ont ils apporté ? la consommation ? c'est cool certes, mais a quel prix ! Il a fallu 5 milliards d'années a la Terre pour creer les conditions que nous connaissons ! Ce systeme de
privilegiés a tout pillé en 50 millions de fois moins de temps, nous avons deplacé 9 fois plus de materiaux que l'érosion naturelle a tel point que la Tres sérieuse Royal Geological Society a crée
une epoque geologique rien que pour nous : l'Anthropocène !
Ont ils le droit de nous tuer a petit feu, de leurs avanies, lorsque nous " coutons cher" a ces messieurs dames ? NON ! parce qu'ils n'ont nulle envie de payer les pots cassés de leur avidité sans
bornes ! Ils n'ont pas envie que nous voyons que nous pouvons vivre sans eux !!!
On peut meme vivre sans gouvernement, la Belgique le prouve tous les jours depuis plus d'un an ! n'en deplaise a un Bart de weever au facies proche d'un Cohagen a la fin de Total Recall
("http://www.youtube.com/watch?v=Q9aggVa_Js8") !


GUSTAVSON's BLOG 22/07/2011 11:34



Décidemment, pas mal de références en commun...Totall recall de Verhoven...


Rioen a ajouté sur ce commentaire, les choses sont dites et bien dites !



boussekeyt michel 20/07/2011 15:05


@Rosenblatt,
Il est trivial de dire que rien n'est parfait, c'est presqu'un lapsus, voir un hérésie puisque Dieu ayant fait des êtres parfaits ils se sont fourvoyés rendant Dieu un incapable.
Si vous dites que les privilégiés font vivre les autres, qui fait vivre les privilégiés, Dieu ? Mais Dieu existe-t-il ?
Gustavson s'exprime et vous semblez vouloir lui reprocher. Pourtant tout ce qu'il dit à un sens profond ce qui est rare.
Il ne fait que respecter la loi qui enjoint de s'exprimer par la liberté d'opinion et celle de dénoncer qui n'est pas loin d'être une obligation.
Oui, dénoncer un système perverti quitte à se tromper est légalisé par la Constitution.
Ce qui l'est moins, c'est d'accéder aux plus hauts pouvoirs pour favoriser ses affaires.
Vous pouvez cautionner cela, c'est vos droit et liberté mais reconnaissez celui de Gustavson d'écrire ce qu'il pense sans être traité de "demeuré".
Ni vous, ni moi, ne sommes compétent en la matière.
bel après-midi ;-)


GUSTAVSON's BLOG 21/07/2011 00:40



Tout à fais, mais j'assume totalement mon statut de demeuré, pour moi c'est une sorte de légion d'honneur...Ca me rassure d'être demeuré, au moins ça me fait une adresse, une sorte de mise en
demeuré..



boussekeyt michel 20/07/2011 07:36


"En 2007, Sarko a gagné sur le volontarisme" et ne pas oublier les mensonges.
Les descriptions sont bien vues.
La médiocrité dans laquelle les gens vivent ne leur permet pas de voir celle qui se présente au quotidien [Friedrich Estavi 1887]
Sarkozy en est un bel exemple.


GUSTAVSON's BLOG 20/07/2011 14:08



Une médicrité entretenue, souvent même par ceux qui la vive...



rosenblatt 19/07/2011 14:43


personne ne dit que le système est parfait il ne le sera jamais quelque soit le dirigeant mais de là à etre absurde il y a de la marge;l'absurdité elle est plutot dans certains de vos propos;le
fait de ne pas répondre en est déjà une;


GUSTAVSON's BLOG 19/07/2011 15:20



Propagande UMP ci dessus.



rosenblatt 19/07/2011 08:24


je voudrais vous y voir dans un système totalitaire:plus de rsa plus d'allocs alors profitez bien de vos privilèges car ce sont les sois disant privilégiés qui vous font vivre;et avant de critiquer
allez voter après on pourra discuter;c'est trop facile de pondre des conneries derrière son ordi sans comprendre la moitié de ce que vous racontez;gustavson président toi qui sais tout mieux que
tout le monde si tu avais été au pouvoir on serait en faillite économique depuis longtemps;réfléchi un peu à ce que tu racontes et sois cohérent dans tes discours;


GUSTAVSON's BLOG 19/07/2011 13:43



Propagande UMP ci dessus.



Julie 18/07/2011 17:02


Se fabriquer des ennemis imaginaires c'est une technique politique (malheureusement) d'une grande efficacité, preuve en est les Etats-Unis qui bombardent le cinéma international notamment
d'imagerie du genre : le super héros ou James Bond contre les méchants nazis, ou les communistes et plus récemment les intégristes. Sarkozy ne fait que réutiliser une bonne vieille recette de grand
mère qui a d'ailleurs pris ses origines dans les systèmes totalitaires. Nous vivons aujourd'hui dans une démocratie post-totalitaire (selon la dénomination de Le Goff) dans laquelle on prétend se
construire en totale opposition au système totalitaire tout en utilisant des mécanismes très similaires notamment la diabolisation d'ennemis imaginaires pour créer de la cohésion sociale et de la
mobilisation au profit du gouvernement en place ou encore une réécriture de l'histoire qui met en valeur les idées défendues du moment (merci d'ailleurs aux gentils ministres qui réforment les
programmes scolaires). Etonov, niet?


GUSTAVSON's BLOG 19/07/2011 13:42



Le Goff, un très bon historien, très interessant à lire...(j'en ai eu l'occasion pendant mes études...)


OUi, les USA c'est le first pays dominant, exemplifié par les pays troufions qui lui lèche le cul, comme la FRance. Le first man en FRance, c'est Sarko, qui applique à la lettre les préceptes
néolibéraux. Faire peur, voilà le crédo de ces gens, parce que quand on a peur, on est plus ameme à croire des connerie, que l'on admettrait pas à tête reposée...IL y a la peur, il y a aller
toujours plus vite pour ne pas avoir le temps de réfléchir, suivre le wagon à grande vitesse, s'accrocher pour ne pas être exclu, mis de côté...A côté de la plaque...


Comme dirait camus, prendre conscience des choses est un premier pas qui amène à l'engagement contre l'absurdité d'un système qui nous est présenté comme rationnel.


 



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche