Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 12:21

Tableau-blanc_19.png

 

 

Sur l'art et les artistes :

Spécial artiste à la con : l'écosystème élitiste dominant

 

 

 

L'art, qu'est-ce que l'art ? A quoi ça sert, l'art ? Est-ce que ça doit servir à quelque chose finallement ? 

L'art, ou l'art de la subjectivité, l'art d'en parler, l'art de savoir en parler, l'art d'être bien né, de connaître les bonnes personnes, de se forger un réseau, de lècher les culs, les bons culs, ceux qui sauront nous exposer pour nous orienter vers d'autres bons culs, qui aimeront à leur tour se faire lècher l'anus, pour qu'on finisse par lècher le notre...

On pourrait tous avoir une perception différente de ce qu'est cette notion vague et généraliste d'art..Et pourtant, certains, dans leurs domaines de prédilection, se sont appropré les façons légitimes de définir ce qu'est une oeuvre, ou ce qu'est un foutage de gueule intégral...N'est-ce donc pas ça, le véritable foutage de gueule ?

On pourrait se poser la question, je me pose la question. Quel est donc ce cursus honnorum qui nous mène d'apprenti artiste, d'apprenti critique d'artiste, à véritable censeur de l'art. Comment devenir crédible au pays des créditeurs d'art, ceux qui possèdent les lieux d'art légaux, les moyens de subventionner l'art, les moyens de faire vivre les artistes et de diffuser leurs pseudo oeuvres ? 

Et bien, il faut faire comme ils nous disent, il faut aller à l'école, il faut se faire éduquer, se faire dresser..Il faut aller dans les écoles, s'y faire selectionner par des gens qui sont allé aux mêmes écoles et se sont fait selectionner en leur temps. Et l'on reproduit, on reproduit, on se conservatoirise, on s'art décor, on s'école de théâtrise pour enfin reproduire le jeu de marionnette qu'on a regardé, aimé, pour avoir envie d'en faire partie plus intégrante...Oui, parce que le spectacle, ce sont aussi les gens qui regardent, des marionnettes qui regardent des marionnettes, avec seul les privilégiés de la scène, étant au courant qu'il font parti d'un spectacle...Un speclacle prémaché, joué et rejoué. Ces spectacles, la plupart du temps, ne reflètent en rien leur personnalité, non, ils interprètent, ils interprètent, ils reproduisent avec l'insolence de croire que si c'est eux, ça sera peut-être mieux...Mieux pour flatter leur égo, certainement. J'aurais préférer en apprendre plus sur eux, je n'aurais finallement pu qu'entrevoir leur amour de la masturbation intellectuelle. Ca n'est pas plus mal, me direz vous, c'est peut-être dans la masturbation que ces gens sont le plus interessants...

Alors pourquoi je m'y met, moi, à vouloir exposer ? Pourquoi ? Et bien pour les mêmes raisons. Je tente ici d'entrer en immersion dans le monde merveilleux des artistes, mais sans avoir été dans les bonnes écoles, sans avoir de réseaux, sans être bien né et sans lècher des culs, ou du moins en pratiquant mes anulingus pour des raisons purement pédagogiques...

Cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de renaissance de l'art. Souvenez vous de ces mouvement révolutionnaires nés il y a seulement plus de cinq siècles. Souvenez vous du géni de ces léonardo, donatello et des autres tortues ninja...Depuis quelques mois, une nouvelle renaissance de l'art est en court et il est temps pour moi de vous mettre au parfum. 

Là ou l'art a fait son bonhomme de chemin dans les plus grandes traditions de reproductions en tout genre...Là ou l'art virvolte dans ses créations, engendrant d'autres créations copies et moultes esprits inavertis s'emmerdant comme des rats morts dans des vernissages à la con...Oui, là, dans ce monde chiant à mourrir, une nouvelle aire sonne enfin !

L'école du griboullisme est arrivée pour révolutionner l'art contemporain, le merveilleux monde de la performance artistique, pour redonner à ces notions leurs lettres de noblesse. Ici, l'art retrouve toute sa simplicité, se redéfini sur ses bases, pour mieux comprendre qui il est, afin de mieux pouvoir être vecteur de messages divers. Avec l'absurde en porte étendard, le gribouillisme permet de remettre l'art et les artistes à leur place. Le monde de l'art, snobinard, peigne cul, créateur de reflux gastriques multiples et le monde en général, soumis aux mêmes règles de castes et esprit de cour (les fameux réseaux..), sont une des sources d'inspiration du gribouillisme.

 

Oui ce monde est une grosse merde, le monde de l'art est une grosse merde et les pseudos artistes, qui le représentent si bien, sont de ce fait, de très grosses merdes. Je n'ai rien contre l'art, ni contre les artistes, bien que ces derniers que je décris n'hésiteront certainement pas à crier au loup en me taxant de fasciste ou autre blasphémateur, j'ai plutôt quelque chose contre les péteux. Le griboullisme est une arme anti péteux, c'est sa vocation, sa raison d'être et il n'aura de cesse de se foutre de la gueule de nombreux artistes contemporains ayant pignon sur rue, se voulant novateur, alors qu'ils ne sont que de pâles représentants de commerce, amuseurs de l'élite bourgeoise, bouffons des rois de pacotille, vivant aux crochets de l'esclavagisme humain. 

A la manière de mes homologues artistes contemporains, mes oeuvres issues du griboullisme pourraient être réalisées par des enfants de cinq ans. Selon le même principe, elles sont très chères (5000 euros pièce). Prochainement, vous pourrez les découvrir sur la toile ou dans quelques expositions et vernissages riches en peignes cul, qui ne manqueront pas de s'extasier devant mes merdes et vomis mis à leur disposition. 

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Gribouillisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche