Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 15:50

2253851020_85bdfe75b4.jpg

 

 

Autre articles :

Les socialistes expulsent un squat à 2 jours de la trève hivernale

Le changement dans la continuité...Nouveaux commerciaux vitrines des palais de la république.

 

 

Georges Brassens à dit :

 
Et bien c'est un scoop, il est arrivé que Georges Brassens ait dit de grosses conneries !
A cette phrase, j'ai envie de répondre, "C'est pas une bande de babos qui vont se mettre a consommer bio et a tricoter leurs vêtements eux mêmes, qui vont changer le monde !". Phrase que beaucoup estimeront être une connerie encore plus grosse... Alors je dis pas, s'améliorer soi-même, c'est très bien ! Si, si, je vous souhaite à tous et encore plus à ceux que je ne peux pas blairer, de bien s'améliorer eux même, mais de s'améliorer dans le sens ou moi je l'entend, parce que si ces cons s'améliorent dans ce qu'ils doivent estimer aux même de l'ordre de l'amélioration, je risque fort de les détester d'avantage. Un ami dictateur perpétuel dans l'âme aura tendance à dire, "dans le doute et dans votre connerie toute éducationnelle (parce que congénitale, ça fait nazi..), accordez-vous sur mes avis ! "
S'améliorer soi-même, c'est surtout fait pour soi-même et pour ses proches ! Imaginons que je m'améliore, vous pensez vraiment que ça donnera envie au monde de faire la même démarche, pour qu'il finisse par aller mieux ? Je sais bien que je suis égocentrique, mais il y a des limites. Alors comme le dit l'ami Georges, on peut espérer cela. Ah ça, espérer, on peut toujours ! Ce principe, les religions l'ont bien compris, l'espoir fait vivre et permet surtout de maintenir tel quel un ordre moral établi...". Le monde est cruel, les gens sont méchants, mais on espère que ça va changer, comme ça, on peut mieux soutenir vivre avec sans rien y faire pour le changer !". L'espoir, c'est la prière...Répétez après moi : "S'il te plaiiiiis seigneuuuuuur !" Et le type espère que ses vœux seront exaucés grâce à ses incantations...L'autre jour, j'ai fais une belle crotte et j'ai alors espérer que celle-ci permette enfin à tous les américains de se changer en hommes bananes qui sauveront le monde...Peut-être qu'en espérant très fort, ça marchera ! Le rapport entre ma crotte, les américains, les hommes bananes et sauvez le monde ? Je dirais, le tout à l'égout. Le rapport entre l'espoir, les incantation, s'améliorer soi-même, le monde qui rirait mieux ? Je dirais que les croyants auraient tendance à dire dieu. Le rapport entre dieu et le tout à l'égout ?  Peut-être l'odeur, je ne sais pas...Ou le fait que les deux soient une invention des hommes...
Alors on peut s'améliorer soi-même, oui ! Mais de là à ce que ça donne envie aux autres, au monde de faire de même, il faut au moins que ce monde là puisse nous voir et nous approuver en tant que bon exemple à suivre. Et le problème dans la réflexion de Brassens est bien là. Contente toi de t'améliorer toi même, trie tes déchets, mange bio, soit gentil, partage tes richesses, s'il n'y a que tes proches pour te voir, si tu ne prêche que des convertis de ta paroisse, tu auras beau l’espérer, le monde ne changera pas ! La société bourgeoise qui domine ses ouailles l'a bien compris. Un contrôle ferme des moyens de communication, de la visibilité des masses, est un bon moyen de maintenir un système avantageux pour elle (la caste bourgeoise), tel quel. Le pouvoir, le pognon, la logistique, la visibilité, la force armée, tout ce qui fait les armes d'une domination systémique, la caste bourgeoise a tout cela en sa possession. Il est important de s'améliorer soi-même, de faire son cheminement, de se libérer de la condition à laquelle on a été assigné dès sa naissance, mais si on se contente de ça et qu'on espère que le monde s'améliorera en suivant son exemple, on est un con. On peut être soi-même révolutionnaire dans sa façon d'être, mais de là à ce que sa façon d'être inspire un changement des autres, une révolution des pensées ou autre, il faut faire autre chose que de ne s'occuper que de l'exemplarité de son propre cas. Si on espère que le monde change, si on espère une révolution, il faut lutter pour une reprise en main de ces organes qui font le pouvoir de la caste dominante. Ça n'est pas en restant dans son coin que les choses changeront. Si on souhaite juste s'améliorer soi-même, alors on s'améliore à ses yeux, on vit mieux et c'est très bien, mais qu'on ne parle pas alors d'espérance que le monde s'en portera mieux. 
Aujourd'hui, la domination des pensées est telle, qu'il sera très difficile pour la populace dominée de s’insurger pour des raisons qui sortiraient du paradigme carcan de la pensée bourgeoise dominante. Mais personne n'est parfait, même pas un système dominant, même pas ceux qui le domine. Des erreurs sont faites et pour donner un semblant de liberté aux masses, la croyance que les esclaves font eux même des choix sur leur existence en société, le système laisse quelques espaces d'expression, quelques fines marges de manœuvre, qu'il convient d'exploiter si l'on espère que le monde change. Les raisons de la colère sont souvent bien ancrées dans le système, dans le bon ordre bourgeois des pensées, mais il est ensuite possible d'orienter cette colère vers autre chose, de moins préétablit.
L'exemple de "Notre dame des Landes" :
Parlons de "Notre dame des Landes", pourquoi je ne participe pas, pourquoi je traite si peu du sujet ?

C'est quand même étonnant que la ou les gens se bougent le plus, c'est quand il s'agit de sauver des champs et des hérissons...!? Après qu'importe le flacon, pourvu qu'on ai l'ivresse de la révolte, mais pour ma part, je ne participerais pas tant qu'il s'agira de défendre des hérissons, des potagers et des babos perdus dans les bois. Il serait temps que les choses prennent une tournure plus politique, pas politique au sens de notre système partisan représentatif, non, politique dans le sens de créer une alternative pour un réel changement de système. Lorsque l'on trouvera toute cette bande qui lutte bien cachée en forêt, dans les banques, les supermarchés, les usines, les locaux publiques, là, ça aura quand même plus de gueule selon moi...

Mais je ne m'acharnerais pas plus sur ceux qui luttent, lutter, emmerder le système, qu'importe la raison de départ (avec certaines limites tout de même), c'est toujours bon. Si la lutte de Notre dame des Landes peut montrer l'exemple du fait qu'une lutte peut s'inscrire dans la durée en France, faire des émules, c'est déjà mieux que tout ce qui se fait d'habitude. C'est cependant loin d'être assez et si nos joyeux drilles des sous bois s'arrêtent de lutter si l'aéroport fini par ne plus se construire, je me réserverais le droit de les insulter gaiement en les traitant de traitres à la cause révolutionnaire. Et si on me répond, "et toi, tu fais quoi alors ?"..Je dirais que je fais ce que je sais faire, écrire des articles et faire des chansons (et encore, c'est pas toujours très bon...), je ne vais pas dans les bois construire des cabanes pour défendre les potagers et les hérissons, la bio-diversité c'est bien de la défendre, mais c'est aussi bien de remettre réellement en cause la société des hommes qui la met à mal. Je souhaite bon courage à ceux qui luttent, en espérant qu'ils ne se bornent pas à leur foret et à leur aéroport à la con. Notre dame des landes n'est qu'un prétexte qui pourrait déboucher vers bien mieux, ne prenons pas cet évènement pour une finalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche