Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 03:33

2486020327_1291b20e24.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Bande de couillons !

"Le meilleur des mondes" : Aimer la servitude.

 

Les capitales, villes cruelles, chiantes et chères...

Voilà ce que c'est, les capitales, les villes plus grandes, plus mouvementées, plus perturbées, plus impersonnelles...Là bas, plus de vision humaine, plus de gens vivant à un rythme concordant avec leurs besoins corporels. Non, là bas, la ville fait l'homme, la ville décide, l'homme exécute et ça ressemble au monde puisque toutes les décisions importantes partout, même hors grandes conurbations,  sont prises dans les capitales. Un état totalitaire a besoin d'être centralisé, les capitales centralisent les décisions et plus on en est proche et plus on est soumis à leurs influences. Mais même un paysan dans sa campagne sera soumis aux influences des capitales qui regorgent de bureaux d'études de Monsanto et consort...

Les capitales sont des villes cruelles, ou l'on peut crever dans le dénuement le plus total devant des passants impassibles, habitués à cela et ignorant que ce sort leur sera peut-être réservé dans des lendemains qui ne chanteront pas pour eux...Les capitales sont chiantes, chiantes comme la pluie qui vient faire déborder leurs caniveaux de la pisse de leurs habitants, perpétuant une sorte de tout l'égout social, fondation d'un mode de vie "nucléaire", ou l'on nous a appris à ne plus faire attention à rien, sauf à ce que l'on nous dit vouloir dans notre propre intérêt... Intérêt qui représente en réalité, celui du berger qui dicte sa loi aux moutons...Le Führer...Etat totalitaire quoi...

Les capitales sont chères, parce qu'en plus d'être cruelles et chiantes, on y fait croire aux gens qui les subissent que c'est là ou il faut être, quitte a être logé dans des appartements miteux pour une fortune. Oui, il faut suivre l'exemple, être près de l'élite, vivre comme eux, ou au moins faire semblant quitte à se priver de quelques repas au Fouquet's ou d'études à la Sorbonne. Alors elles vont et viennent en métro 3h par jours les petites fourmis; faisant des allers-retours incessants des banlieues à leur lieu de travail...La capitale les fait vivre, mais est trop cher pour eux, les pauvres petits n'y ont droit de citer que s'ils rapportent. Le faible revenu qu'on leur accorde n'est pas assez élevé pour y habiter vraiment...Et voilà comment l'on voit Paris des cités dortoirs...

Les capitales, devraient être partout et avant tout dans la tête de chacun. Moi je suis ma capitale, mon centre de décision et ça ne m'empêche pas d'être cruel, chiant et cher...Mais au moins, je le suis à ma manière, sans penser avec la tête de quelqu'un d'autre, sans me laisser guider par un mode de vie capital, ou au moins un peu moins qu'avant...

Soyez vos capitales, emmerdez les endroits cruels, chiants et chers, tant qu'ils ne vous ressemblent pas...Ce sont les hommes qui font les endroits et pas l'inverse, ne l’oublions pas ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles "quotidien"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche