Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 10:03

5088458097_5071907e02.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Discours de droite...

Les néolibéraux et la guillotine

La jeunesse

Les petits bourgeois..

 

Des manifestations, des hordes de contestataires policés déambulant les mercredis ensoleillés de printemps. Ils marchent aux sons des musiques à la mode diffusées des camionnettes des grandes intersyndicales, symbole de la contestation officielle. En voilà un moyen de faire voire le rapport de force que l'on représente, en vue d'une meilleure représentativité dans les institutions officielles. Et les petits marchent gaiement en perdant une journée de salaire, ils marchent pour contester, mais ne font plus peur à personne, ils ne manifesteront pas deux jours de suite, ils ont des enfants à faire bouffer et la contestation ne remplira pas leurs estomacs...

Alors, à force de jeter le discrédit sur la contestation, en n'en appréhendant qu'un mode unique totalement inefficace, soit la manifestation rangée, prévue, encadrée, on finit par persuader le peuple qu'il ne sert à rien de contester, que ce système injuste est une fatalité. Voyez ce qu'il s'est passé lors des manifestations contre la réforme des retraites, en octobre 2010. Des millions de manifestants, une mobilisation sans précédent, des citoyens issus du secteur privé, moins enclin à se mobiliser habituellement, sont sortis dans la rue, ont effectué plusieurs jours de grève, parfois des semaines, sacrifiant une partie de leurs revenus. Les gens se sont mobilisés, car ils ont estimé, que les réformes gouvernementales, étaient cette fois allées au delà de l'acceptable. Ils ont voulu se battre contre cette injustice et ont fait confiance aux organes officiels de contestation, aux syndicats majoritaires. Résultat, une fois que ces syndicats ont obtenu certaines garanties de la part du gouvernement, ils ont stoppé l'apport logistique qu'ils attribuaient à la mobilisation, ils ont stoppés les appels à la mobilisation et la réforme sur les retraites, faisant travailler les gens plus longtemps sans contre partie, fut voté et appliqué. "C'est normal, c'est le jeu démocratique...", nous ont-ils dit alors..Mais est-ce que les gens se seraient amusés à perdre des centaines d'Euros de salaires, s'ils avaient su qu'ils seraient abandonnés par les syndicats qui les ont appelé à contester de cette manière ? Tout ça pour une réforme que cette contestation n'a pas modifié d'un iota ?

La contestation par les voies officielles, des manifestations tracées à l'avance, des promenades de 2 heures au centre ville, à quoi cela sert-il ? Quand on conteste un système, le mieux est de ne pas normer sa contestation à ce à quoi le système nous autorise. Une contestation doit montrer un rapport de force et doit surtout, emmerder le système et les gens qui y vivent passivement, se foutant de toute solidarité, conformément à l'esprit individualiste et concurrentiel auquel ils ont été formatés. Bloquer l'économie, les transports, agir sur les fondamentaux de l'exploitation dont nous sommes victimes...Agir sur les supermarchés, les banques, envahir les institutions publiques, mais aussi faire aller la contestation vers les moyens d'information, réquisitionner les télés, radios..Complices actifs de notre manipulation...Faire entendre sa voix, là ou elle peut être entendu, agir là ou c'est efficace et laisser les grand syndicats faire de la politique entre eux. La contestation, c'est fait pour ceux qui contestent et qui vont au delà des normes qu'ils contestent pour contester...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche