Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 09:56

68481352_24a8657d88.jpg

 

 


 

 

 

 

Chanson "Drogue douce' en vidéo ici : lien vers la vidéo YouTube nk

 

Autres vidéo de "Gustavsongs", la chaine YouTube de GUSTAVSON :  Stérilet (chanson du lundi) : La vidéo et l'article explicatif

Vivement la retraite, l'article et la vidéo de la chanson

 

 

 

Voici un emploi du temps du junky qui reste chez lui toute la journée, qui ne veut pas sortir car il a mieux a faire. Quelle vie passionnante il a, dictée par ses besoins en matières illicites ! Non, nous ne parlons pas d'un  fumeur de Crack, non...Mais bien un fumeur de join. Sa journée tourne autour de la fréquence des lattes qu'il tire et plus la fréquence est forte et moins la journée n'a d'intérêt, si ce n'est peut-être, de pulvériser son record de consommation de la veille. Toutes les deux heures, un join, qui défonce de moins en moins plus les joins se fument. La marijuana se fumme alors comme des clopes, par paquets de 20. Bien que la clope contient son lot de choses néfastes pour la santé (mercure, goudron, même le simple fait de balan,cer de la fumée brulante dans sa gorge à intervalles réguliers est mauvais...), les drogues, même les plus douces, y ajoutent par les psychothropes supplémentaires qu'elles renferment, une altération neuronale parfois visible à la lenteur de reflexion de certains junkys. 

 

Ainsi, comme en ce qui concerne l'alcool, la consommation festive se transforme en une consommation quotidienne, puis horaire. On ne pense plus à grand chose, on organise plus grand chose, sa vivacité diminue de plus en plus et la dernière volonté d'organisation qui reste est souvent celle que l'on consacre à l'achat, aux horaires de consommation et la fréquence de fumage, selon les stock disponibles.

 

Les victimes d'addictions se lient entre elles, se comprennent mieux, consomment ensemble, alors se lient des connaissances que l'on croit parfois amis. Une amitié liée à une addiction commune, ne se basant pas sur grand chose d'autre, est bien instable...Ca squatte , ça fume et ça se prend la tête à propos des dépenses incombant à l'achat de matières illicites, aux lattes fumées par l'un ou l'autre. On est alors tenté de devient parano, on ne veut plus voir personne à part le dernier ami qu'il nous reste et qui nous maintient entre 4 murs semi éveillé, complètement défoncé H 24. 

 

Quelle vie de rêve...Alors quand j'entends des personnes approchant la trentaine, vantant ce mode de vie, je me dis que ces personnes n'ont pas encore fini leur puberté...A force de prendre des produits psychotropes, même les drogues douces, on fait des tachycardies, on consomme, en plus des produits contenus dans les clopes (mercure, goudron, tous ça...), les produits chimiques contenus dans sa drogue (allégremment coupée par des commerçant sans scrupules). Pour les joins par exemple, un peu de plastique, un peu de pneu, un peu d'héroïne parfois, du verre pilé et j'en passe. Mis à part la santé physique, la santé mentale en prend également un bon coups. Qui dit psychotique, dit détournement du psychisme normal, agissement sur les neurotransmetteurs et detraquage du système nous faisant ressentir, stress, angoisse, tristesse, bonne humeur et tout un tas d'émotions...Avec un système émotionnel détraqué en plus du stress quotidien, on finit potentiellement plus vite entre 4 murs. On passe des 4 murs de son appart aux 4 murs de sa chambre en HP et même d'une cellule en taule parfois, quand on a pas été assez vite en HP, certains consommateurs d'extasies en savent quelque chose...


Ce droguer, c'est se cacher la vérité et quand on voit la gueule de la vérité, c'est claire qu'elle donne envie de détourner le regard. Je suis moi même une personne au comportement très addictif, j'essaye que ces addictions me ruinent la santé le plus lentement possible, alors je change régulièrement d'addiction. Je ne jette pas la pierre aux drogués, loin de là...Si j'ai un conseil à donner, c'est d'éviter d'être soumis à un truc trop mauvais pour la santé, histoire de vivre plus vieux, avec l'esprit plus vif et pourquoi pas se servir de sa meilleure santé et de son dynamisme retrouvé pour se révolter contre un système que ça arrange bien de nous défoncer la gueule (une idée comme ça en passant...)...

 

 Perso, je suis pas un super exemple, mais pensons que l'addiction est l'opium du peuple, un genre de truc fait pour vous endormir et pendant que vous dormez, y'en a qui abusent...En résumé, la chanson "Drogue douce", c'est un petit manuel du comment devenir asocial en se consacrant à la drogue, puis comment devenir taré en restant seul avec sa drogue toute la journée. 

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Vidéo
commenter cet article

commentaires

LeDocteur 07/01/2013 17:15

oui, Comme la mort mettra fin a nos existences et que c'est ineluctable, je me suis dis que javais mieux a faire... et surtout a voir !

LeDocteur 03/01/2013 21:14

Lors d'un voyage il y a 10 ans a Augsburg en Allemagne.
J'ai été frappé de lire sur les voitures de Police ce qui se traduit par " Fort dans la vie sans alcool et sans drogue".
Je me souviens en avoir fait part a une rencontre du moment qui m'a dit que les addictions sont considérées comme une pathologie par chez eux et que ça ne l'étonnait pas qu'un français s'en
etonne.

En plus je sais bien de quoi vous parlez car j'ai fumé pendant plusieurs années et votre description est assez approchante !

Juste un jour, je me suis dit que j'avais surement mieux a faire...

GUSTAVSON's BLOG 07/01/2013 07:42



On a toujours mieux à faire que de se soulager...Parfois, on a besoin de se soulager à l'aide de psychotropes, d'addictions, d'habitudes, quand la seule force de son esprit ne suffit
pas...Parfois ça passe, d'autres fois non...Comme on dit, qu'importe le flacon, pourvu qu'on ai l'ivresse, il y a des drogués du travail, du puritanisme, des gens qui ont se genre de tocs et
qu'on ne considérera pas comme drogués et pourtant...


En tout cas, effectivement, on a toujours mieux à faire...



jean luc 16/12/2012 01:24

et les dealeurs dans tout ça?

GUSTAVSON's BLOG 16/12/2012 19:00



Les dealers, ce sont ceux qui vendent la drogue, douce, dure, tout ça. Comme il y a des vendeurs de tabac, d'alcool,.. Mais le sujet de cet article, ce sont les consommateurs. Pourquoi ne pas
écrire un article sur les dealers plus tard, ou faire une chanson sur ce sujet ! 



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche