Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 20:49

651513779_89ed6fd3cc.jpg

 

link : lien vers un extrait du film Gasland, polémique aux USA

José Bové : "A quoi sert l'Europe ?" Peut-il agir au parlement européen ?

José Bové : "A quoi sert l'europe ?" Les lobbys, c'est la société !

José Bové : "A quoi sert l'europe ?" La rémunération des députés.

José Bové : "A quoi sert l'europe ?" (Première partie).

Gauchistes : Institutionnalistes ou révolutionnaires ?

 

Gaz land.

 

Le gaz de schiste est une nouvelle trouvaille pour sortir du gaz d'autre part, que des poches souterraines déjà exploités, commençant à se vider tout doucement. D'ailleurs, on peut aussi extraire du pétrole avec cette même méthode. Le principe est simple, au moment de la formation des poches de gaz souterraines, il y a fort longtemps, une partie du gaz à été emprisonné dans la roche mère (couche sous la fameuse, terre arable ou les pédophiles enterrent les corps de leurs victimes..). Pour faire exploser la roche, tout en dirigeant le gaz qui s'en échappe au bon endroit, on utilise de l'eau à très haute pression. Le souci est qu'à cette profondeur, l'eau s'épaissi et pour la rendre plus liquide, on ajoute des produits chimiques, mais plein...plus de 596, dans une composition préservée par le secret industriel, même secret qui nous préserve de la connaissance de ce qu'il y a dans les clopes que vous fumez...L'eau remonte, elle n'est pas retraitable, il faut la stoker dans de grands bassins de décantation. La fragmentation peut casser les canalisations par lesquelles le gaz et l'eau polluée remontent, ce qui cause la pollution de la nappe phréatique. Sur 30 puits au Canada, 20 nappes phréatiques sont polluées. Un article dans le Times, évoque même le fait que ce genre d'exploitation fasse remonter des matières radio actives du sous sol. De plus, 90 % du gaz sort la première année, ensuite, ces mines ne sont plus exploitables, mais polluent pour des centaines d'années la zone concernée.

 

Cette méthode d'extraction est très récente, les premiers décrets d'extraction ont été publiés en 2002 aux États Unis, sous Bush, lié aux compagnie pétrolières texanes. Comme vous le savez certainement, son vice président Dick Cheney, était également haut dirigeant de la compagnie pétrolière Halyburton. En 2005, la modification de la loi sur l'eau, permis aux compagnies de gaz de ne plus devoir rendre de comptes sur la potabilité de l'eau à proximité de leur exploitations. A partir de là, les exploitations de gaz de schiste commencèrent à bourgeonner aux États Unis et au Canada. 

 

En France, des permis pour exploiter ce genre de mines ont été donné sans aucune consultation de conseils généraux, régionaux ou de parcs nationaux se trouvant sur le site. L'une de ces compagnie s'appelle "Torreador" et son président est Julien Balkani, frère de Patrick Balkani, maire de Levallois-Perret et ami proche du président. Il est vrai que notre petit Nicolas prend les États Unis comme modèle...En tout, un huitième du territoire français est concerné, dont l'Alsace. L'attribution des mines s'est faite légalement selon le code minier de 1956. Le travail pour accorder ces permis à été effectué en amont, par les préfets, pile au moment du Grenelle de l'environnement, quel hasard ! Par devant, on vous raconte de belles histoire issues des promesses de campagne et par derrière on attribue des chantiers ultra polluants, bravo ! Et bravo à vous d'avoir voté pour ces honnêtes gens de l'UMP ! Honnêtes comme des républicains américains ! Honnêtes comme des néolibéraux ! 

 

Mais soyons soulagés ! Notre super parlement justicier européen va parler de ça dans une session mi-vide à minuit,le soir même de l'intervention de José Bové à la librairie Kléber de Strasbourg...

 

Américains, comme français, ne s'attendaient pas à une mobilisation des citoyens à ce sujet. C'est vrai que des trucs encore plus gros sont passés peu avant, sans que personne n'en dise rien. Peut-être était-ce la goute d'eau qui fit déborder le gaz...Ah Ah ! Après tout, en Afrique du nord, ils avaient avalé des tas de couleuvres avant que la dernière ne fut plus ingérable..

 

Le journaliste aux côtés de José Bové, craint que le gouvernement use de l'argument du porte feuille, de la consommation, arme ultime par laquelle les gouvernements des pays riches tiennent leur population. Ils diront que ces exploitations permettront une baisse du prix de l'essence, même argument utilisé pour légitimer le bourgeonnement de centrales nucléaires en France, à partir des années 1960. Encore une fois, se mène une politique impliquée par des décisions conjoncturelles, rapportant un an d'exploitation efficace des mines, mais dont le cout dans le temps est infiniment plus important. Enfin, on ne va quand même pas penser aux enfants que l'on a même pas encore fait, tout de même...

 

Ensuite, on peut se poser la question, du pétrole, dans l'absolu, on pourrait s'en passer, mais de l'eau, non !". Notre modèle de développement néolibéral, on pourrait s'en passer...De notre planète, on ne peut pas ! Il faut se demander ce qui est primordial, ce qui est le plus important, le plus vital pour nous...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche