Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 22:55

2367431489_5267d8e46e.jpg

 

Sur le sujet :

Hierarchie et leadership

Le Gustavson's Project - 1

Le Gustavson's Project 2- L'égo

Gustavson's Project - 3 : Développer un projet en commun

 

La difficulté du fait de travailler sur là ou l'on veut aller, c'est déjà de savoir ou l'on veut aller. Essayer de trouver une destination précise, un point d'arrivé absolu, n'est-il pas aussi absurde que de faire sa demande de cadeau au père Noël, en espérant que sa volonté soit faite sous le sapin ?

Vous me direz, la différence est que quand on veut vraiment quelque chose, qu'on se fixe un objectif à atteindre, on travaille avec toute la motivation du monde, et surtout de soit même, pour arriver ou s'approcher du but requis de ses vœux, plutôt que d'attendre passif, plein d'espoir. Il s'agit donc ici de se donner une direction, un endroit vers lequel on veut aller dans ses projets, plus que de se fixer, dès le départ, un objectif absolu à atteindre.

Par contre, pour commencer quelque chose, il faut préciser par là ou on commence, savoir ou l'on est quand on part, savoir avec quoi, avec qui et avec quelles idées, quelles volontés on démarre. Là du coups, ça doit être précis et c'est ça le plus difficile, de préciser ça. On se balade avec son sac à idées, sorti du sac d'histoires personnelles qu'on se trimballe sans cesse. Ce sac à histoire perso, plutôt que de se le trainer comme un poid, peut à la lumière des expériences acquises devenir une sorte de traineau, qui nous permettrait de mieux glisser sur la route que l'on a choisi de parcourir. Là encore, il ne suffit pas de ça, il faut de la neige, donc le contexte adéquat à l’épanouissement de son projet et il faut des rennes, ou une meute de Husky, pour tirer le traineau, parce que les routes ne sont pas toujours des pentes descendantes. Chercher de quoi on a besoin pour réussir à parcourir sa route avec son projet, voilà d'une des choses dont on a besoin avant de partir à l'aventure.

Après, qu'est-ce qu'on veut faire comme projet ? Déjà qu'est-ce qu'on sait faire tout court ? Qu'est-ce qu'on croit savoir faire ? Qu'est-ce qu'on croit ne pas savoir faire ? Qu'est-ce qu'on aime faire ? Qu'on a envie de faire ? Et enfin, quelles sont nos limites ? Il faut répondre à toutes ces questions et se forger une méthode constructive et positive, à toute étape de son projet. Mais la forme doit avant tout servir le fond des idées que l'on a et qui seront le moteur de notre projet. La forme doit servir à mieux s'exprimer, exprimer ses idées, afin que l'accès aux idées de chacun soit facilité. L'accès aux idées de chacun parmis les membres d'une équipe qui monte un projet et l'accès des idées véhiculées par l'équipe à ceux à qui cette équipe veut véhiculer le projet.

Bref, tout ceci n'est pas fastoche et mérite réfléxion. J'y travaille pour Gustavson, je pense qu'on peut y travailler tous pour son "Gustavson", ou son projet personnel, si on en a un.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Gustavson's Project
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche