Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 02:45

2849608628_7049a6e01f.jpg

 

Sur le sujet :

Hierarchie et leadership

Le Gustavson's Project - 1

Le Gustavson's Project 2- L'égo

Gustavson's Project - 3 : Développer un projet en commun

Gustavson's Project - 4 D’où l'on part

Gustavson's Project -5 : Concrétisation d'un projet

Gustavson's Project - 6 : Tout contre pouvoir est bon à prendre...

Gustavson's Project - 7 : Première couille...

 

 

 

Faire des projets c'est bien beau, mais c'est compliqué. Dure dure d'être en accord avec les autres, on ne pourra jamais l'être dans l'absolu, on le sera au mieux partiellement, plus ou moins, au moins un peu...Mais des autres, on en a besoin quand même, surtout si on veut mener un projet ambitieux et qu'on a l'ambition de le rendre plus vaste qu'il aurait pu l'être avec l'énergie d'un seul homme.

L'accord avec les autres, c'est bien beau, mais il faut déjà être en accord avec soit même et ne pas se raconter d'histoire quant-à ses intentions. Voilà ce que je raconte; "je veux monter un projet qui servira de vecteur de diffusion pour la promotion de nouvelles façons de concevoir la vie individuelle et en société..." Rien que ça ! Concrètement, je n'ai pas grand chose, je cherche, une idée, un concept accrocheur, qui me ferais faire plus que des concerts, des articles ou de la radio. Pour ça, je me dis qu'il faudrait que je mette un peu de joyeuseté dans tout ça. "Ma vie en râlant", c'est bien beau, je cautionnerais toujours le fait que râler est une première étape vers une prise de conscience de son environnement et de la frustration qu'il génère, mais c'est pas accrocheur..Finalement, tout le monde râle, je râle, vous râlez et c'est bien légitime, mais râler n'est évidement pas une fin en soit, râler est un début. Je me dis que je vais peut-être essayer de générer un concept du "Happy Gustavson", qui essayerais de râler, de dénoncer un constat accablant concernant le fonctionnement de notre société et des valeurs qu'elle véhicule, mais en rendant la chose plus drôle...C'est du ludique, Gustavson le fait déjà en concert...Une petite chanson graveleuse sur la branlette, s'enchaînera avec une chanson plus politisée et sera suivie d'une chanson sur les mycoses, pour revenir sur de l'engagé et du militant...Les gens ne sont pas amenés à avoir plus de recul sur leur condition, plus d'ouverture d'esprit comme ça...On les endort depuis leur naissance, ça n'est pas en écrivant des articles pessimistes et énervés qu'on donnera aux gens qui n'en ont pas la force, l'envie de lutter. Du drôle pour capter l'attention et diffuser un message à travers cela, me parais être une bonne idée.

Du coup, on dit que c'est quoi ? De la manipulation ? Peut-être, surement et je vous l'avoue en même temps que je l'avoue à moi même, je m'en bat les steaks ! Si mon but est l'éveil des consciences, but que je dois partager avec les témoins de Jéhovah (mais pas dans le même but, je vous rassure...), le faire en faisant un peu marrer les gens, c'est pas bien méchant comme manipulation. En plus, c'est vraiment nécessaire. Là ou notre monde véhicule la domination, j'y opposerais l'égalitarisme (à un certain degré, car l'homme n'est pas parfait...). Là ou notre monde véhicule l'individualisme et l'esprit de concurrence, j'y opposerais la solidarité. Là ou notre monde véhicule narcissisme, cupidité et quête du profit immédiat, j'y opposerais décroissance, retour à la transparence et à la compréhension de tous de l'économie. Et je peux vous en faire trois pages, des phrases de ce type ! 

Je constate en me confrontant aux autres et en voulant faire un projet en commun avec eux, que nos but ne sont pas les mêmes. Eux veulent avant tout faire des trucs pour eux, pour leur propre épanouissement personnel. Moi, je pense que je ne veux pas faire quelque chose juste pour ma gueule...Et j'ai tort. Si je veux inciter à la prise de conscience, c'est que j'étais moi même une de ces personnes qui ne voit pas plus loin que le bout de sont nez et qui aurait certainement fini ses jours comme tout le monde, genre "métro, boulot, télé, dodo, le week-end en boite et les vacances à cramer sur le sable chaud". Ça c'est encore la meilleure version, ça aurait aussi pu être, "usine, médocs, cancer"... Si mon but est de diffuser au maximum, certaines idées, opinions et avis, c'est que j'aurais aimé que tous puissent avoir la chance de rencontrer les bonnes personnes, même sans les rencontrer physiquement, pour s’ouvrir l'esprit vers autre chose que le prémâché qu'on leur sert . Aujourd'hui, j'estime que ça n'est pas le cas, on a pas vraiment le choix des opinions, la grande masse de la population n'a pas ce choix, elle à les choix qu'on lui fait croire comme choix et rien d'autre. C'est pas en choisissant la couleur de leur réfrigérateur, qu'ils arrêteront de gober des couleuvres, ça me parait évident...Je caricature, mais c'est aussi mon boulot. Grossir les traits, simplifier les choses, afin de les rendre compréhensibles des non-initiés.

Donc si je me lance la dedans, c'est que ça me tien à cœur, me passionne, m'obsède peut-être. C'est alors quelque chose que je fais pour moi, parce que ce sont mes avis, mes idées, que je veux véhiculer au delà du cercle de personnes qui me verront physiquement. Dans le projet en commun dont je parle, la grande différence entre moi et ceux dont je ne partage pas les volontés, est qu'eux semblent vouloir créer quelque chose pour eux et pour leur cercle de connaissances...Ils nomment cela "affinitaire". Quant-à moi, je veux créer quelque chose pour tous, qui puisse être diffusé au maximum, donc pas juste à un cercle d'initiés. Je veux partager mes opinions, mes savoirs faire, aussi avec ceux qui n'ont pas déjà cette curiosité d'aller vers des avis différents, que ceux dont on les gave tout la journée durant. Si c'est pour faire un petit cercle de culture élitiste, ça existe déjà, ça ne m’intéresse pas. Je combat l'élitisme, ça n'est pas pour en faire moi même ! Je n'aurais jamais d'affinité avec "l'affinitaire"...On aura beau me dire, "si tu t'occupe, que tu gère un lieu, tu ne va pas y faire entrer n'importe qui ? Le prêter à des inconnus ?"...Ah, c'est beau les idées nouvelles, le droit de propriété qui fait son retour dans les projets, qui pourtant devraient revendiquer tout le contraire.

Pour donner un exemple, la sécurité sociale devrait avant tout appartenir à ses usagers, en plus pour ce cas ci, c'est eux qui la finance...Ben non, dans les faits, elle appartient à ceux qui s'en occupent, au directeur de la CPAM et plus globalement à l'état. Dans les faits toujours, l'état appartient au gouvernement, qui appartient au président, qui appartient aux marchés financier, à la banque mondiale et aux agences de notation. Pourtant même dans ses status, "démo-cratie : pouvoir du peuple", l'état devrait appartenir au peuple...Ben non !
Mon souhait, est de créer un lieu pour offrir des services à un maximum de personnes, selon leurs moyens et ainsi, les ouvrir vers d'autres façon de fonctionner, grâce à l'exemplification du fonctionnement d'une structure nouvelle. Quand on voit quelque chose de différent qui marche devant soit, on ne peut que constater que fonctionner différemment est possible...Ce que je fais ne m'appartient pas, un lieu d’épanouissement et d'autonomisation par l'art, la culture et l'apprentissage, s'il est comme je le voudrais, appartiendrait avant tout à ses usagers. Les gens qui feraient fonctionner ce lieu, l'administreraient, ne le feraient qu'au service de la mission du lieu et non pour s'en arroger la propriété.

Si le but de cette structure est de fonctionner comme les structures existantes, qu'importe que ça soit un squat et qu'on s'y pelle les couilles et que ça fasse roots, ça me plais tout de suite moins. Je pourrais toujours collaborer avec cette structure dans la mesure ou cela servira les buts de mon projet, mais je ne resterais alors qu'un intervenant extérieur. Si ces gens ont fait plein de truc super cool avant et que maintenant ils sont blasés et veulent avant tout faire des trucs pour leur gueule, pour éventuellement ouvrir leur structure aux autres de temps en temps (et plutôt à leurs potes), c'est leur problème. Je ne juge pas ce qu'ils ont fait, je ne m'occupe de ce qu'ils pourraient faire potentiellement avec moi. Les seules preuves pour moi, sont ce qu'ils disent et ce qu'ils feront.

Il s'avèrera impossible de me faire faire un truc que je n'ai pas envie de faire, voilà qui est claire. Je suis capable de me priver de tout un tas d'avantages pour ça, réseaux, logistique, matériel, lieu exploitable. C'est un peu anti productif, mais c'est au moins un gage de sincérité. J'ai vraiment pas envie de fonctionner comme ce que je critique, je dois le faire inconsciemment sur tout un tas de truc, mais j'essaye quand même de le faire le moins possible. Après, c'est claire que j'ai pas de leçons à donner, il m'arrive régulièrement d'être un vrai connard et de mal l'assumer. C'est la vie quoi, le Gustavson's Project avance, il réfléchi, il tâtonne...On verra bien ce que ça donne...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Gustavson's Project
commenter cet article

commentaires

delikatess 03/01/2012 22:29

je comprend ta position gustave, mais bon j'éspère que l'on pourra collaborer à l'avenir, même si ....

LeDocteur 30/12/2011 18:53

J'ai bien lu ce post et le precedent, je mets mes humbles neurones a contribution, a tres bientot et meilleurs voeux, que ce nouvel an soit moins merdique pour beaucoup et pan sur le nez pour
certains

Yonel 23/12/2011 17:26

Je vois que le projet dont tu m'as parlé n'a pas collé avec tes attentes ..
Dans la catégorie pré-voeux-2012, je te souhaite des meilleurs plans pour la suite ..

GUSTAVSON's BLOG 24/12/2011 16:40



Dans les bonnes résolutions, il y aura apprendre tout un tas de truc pour m'autonomiser dans mes projets..



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche