Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 14:05

5047502059_6a5ae2b7bb.jpg

 

Kadhafi, 1980-2000

Kadhafi, 1969-1980.

L'homme révolté

 

Le tournant du 11 septembre

Puis vint le tournant du 11 septembre 2001, Al Qaida devient l'ennemi public numéro un, organisation pourchassée depuis des années par Kadhafi. La libye avait demandé un mandat d'arrêt contre Ben Laden deux ans avant les États Unis. Kadhafi envoi alors à Londres, les services secrets libyens, il propose son aide et son expertise en la matière aux occidentaux. La lybie devient un allié zélé dans la guerre contre la terreur. Dans son pays, Kadhafi a allégrement utilisé cela pour torturer des opposants, au nom de la lutte contre le terrorisme. Pratique non ? C'est ce qui s'appelle faire d'une pierre, deux coups. Se réhabiliter à, l'international et asseoir son pouvoir local d'une manière légitimée par l'international.

En 2002, lorsque Bush énumère les ennemis de l'Amérique, la Libye ne fait pas partie de l'axe du mal. sa croisade ne passera donc pas par Kadhafi et c'est tant mieux pour lui...Mais il a œuvré pour...laissons lui ce mérite !

Kadhafi et "les armes de destruction massives"

Au début des années 1990, Kadhafi à commencer une programme nucléaire en Libye, aidé de scientifiques pakistanais et nord coréens. En 2003, la guerre en Irak était légitimée par les armes de destructions massives soupçonnées d'être possédés par le régime irakien et le programme nucléaire entamé par ce pays. Kadhafi prend peur et appelle les anglais pour établir son abandon  souhiaité du programme de fabrication d'armes de destruction massives dans son pays. Au départ, il mène un double jeu et veut simplement cacher le plus gros, pour détourner les yeux des instances internationales de son pays, mais le 4 octobre, est intercepté un chargement en partance pour la Libye, bourré de nucléaire. Pris la main dans le sac, Kadhafi doit alors jouer franc jeu. le 16 décembre 2003, des accords sont signés, peu après la diffusion des images de Sadam Hussein arrêté, qui ont selon la rumeur, ont impressionné Kadhafi.

Alors, je me pose la question quand même, si il restait quelque chose de nucléaire planqué quelque part, dans le désert, dans les sous sols, comme certains prisonniers actuellement, personne ne pourrait le savoir, ou trouver cela. Et si Kadhafi avant sa chute, s'il est fou, comme les médias s'accordent à nous en convaincre, nous lâchait quelques ogives nucléaires dans la gueule...J'évoque juste la possibilité, pas évoqué jusqu'alors...Vite, vite, vite, cachez vous dans des abris nucléaires en Suisse, c'est bientôt la fin du régime !!!

En tout cas, ces accords ont bien arrangés Bush et Blair, devant rendre des comptes, à ce moment là, sur leur vilain mensonge établissant la présence d'armes de destruction massive en Irak. Le massacre des populations dissidentes après la première guerre du golf avec du gaz moutarde, gaz n'étant pas considéré comme une arme de destruction massive...Pas assez de morts à la fois, surement...ne comptant pas...

Kadhafi réhabilité par l'occident

Bush fait signer un décret établissant ne pas utiliser la justice contre le terrorisme libyen soupçonné. Kadhafi à alors à nouveau un casier judiciaire vierge, quel soulagement ! Fin 2003, les sanctions des États-Unis et de la France à l'encontre de la Libye sont levées. Kadhafi devient officiellement fréquentable. Mais il veut être plus qu'un ancien paria, il veut du prestige. Les concessions humiliantes qu'il a du effectuer, il veut les faire payer. Alors, Berlusconi, Chirac Schroeder, viennent en Libye ainsi que Condoliza Rice et Tony Blair, ce dernier signant plusieurs milliard de contrats pour Shell et BP. Kadhafi obtient en retour, la libération du seul condamné au procès de Lockerbie.

Kadhafi est riche, achète beaucoup d'armes, réprime les clandestins transitant par son pays pour gagner l'Europe...Mais il choque encore, notamment avec l'histoire des infirmières bulgares, emprisonnés sous l'accusation d'avoir inoculé le virus du Sida à des malades dans les hôpitaux Libyens. Leur calvaire émeut l'opinion internationale, empêche la normalisation de Kadhafi, mais il est intouchable et fait monter les enchères. Il veut du prestige, de la gloire, de la reconnaissance et il va obtenir cela. En juillet 2007, la France obtient la libération des infirmières, elles sont accompagnés de la femme de Sarkozy de l'époque, Cécilia, symbole de la victoire diplomatique française. En retour, la France vend à la Libye des armes sophistiquées et permet le voyage prestigieux de Kadhafi, reçu 6 jours à Paris, en grandes pompes, en plantant sa tante dans les jardins de la république durant la journée internationale des droits de l'homme...C'est fort ! En plus, il humilie son hôte, puisqu'après que le petit Nicolas ai affirmé avoir parlé des droits de l'homme avec lui, Kadhafi rétorque,dans une interview sous la tante, avec David Pujadas, présentateur du JT de la grande chaîne publique française, que non, ils n'ont pas évoqué le sujet.

Kadhafi à même présidé une réunion de l'ONU ou il parla trois fois plus que le temps requis à chacun, terminant son discours en jetant le règlement de l'instance internationale. Sans réaction diplomatique, évidemment !

La chute de Kadhafi

Personne ne s'attendait à ce que Kadhafi chute à cause du peuple libyen, même pas l'occident...Pourtant, il y en à eu, des tentatives de putsch à son encontre depuis 1969...Il avait du pétrole, il avait du pognon et il s'était rangé dans l'axe du bien...Il brimait tout un peuple depuis 40 ans, mais ça ne semblait pas être le souci des "démocraties occidentales", pas plus qu'en Tunisie, ou en Égypte, pas plus au qu' au Yemen, qu'en Jordanie, qu'en Iran, qu'en Algérie, qu'au Maroc ou que dans la grande majorité des pays du monde...L'important c'est de se faire des sous pour continuer à dominer l'économie globalisée. Globalisée sur le dos d'une grande majorité de la population mondiale, légitimée par le fait qu'on donne des susucres à des dictateurs sanguinaires comme Kadhafi, Ben Ali et tous les autres...C'est scandaleux, Sarkozy, Chirac, Mitterrand, Pompidou, Bush, Clinton, Blair, Berlusconi, Schroeder et tous les oligarques cités dans cette saga sur Kadhafi, sont aussi responsables que Kadhafi et consorts... Ces gens là ne sont pas plus légitimes au pouvoir que Kadhafi, eux aussi, méritent une bonne révolte dans leur gueule...Vous ne croyez pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche