Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 12:43

4060899573_237401fa14.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

A côté de la plaque !

Contestation contre les contestations officielles...

La révolte des bacs à fleurs

 

L'esperanto, c'est une langue crée de toute pièce par un type à la fin du 19eme siècle. Je ne sais pas comment cette idée lui est arrivé dans la tête, est-ce qu'il en avait marre de devoir se coltiner l'apprentissage de langues vivantes chiantes de multiples exceptions aux règles qu'elles se fixent ? Est-ce qu'il a eu un flash ou dieu lui a parlé dans une langue que seul son alcoolisme de la veille pouvait interpréter ? Est-ce que ça l'a pris comme une envie de chier, genre "tien aujourd'hui je vais aller faire des course et puis tien...Inventer une nouvelle langue..."

En plus, ce mec à lancé une mode à son époque, puisque toute une série d'autres tarés ont commencé à se pencher sur le langage, en voulant inventer de nouveau mécanismes en la matière, ou comme Tolkien, dans le seigneur des anneaux, inventer des langues elfiques, mélange de gallois et de finlandais, qui ne seraient utilisées que dans son putain de bouquin...Pourquoi n'a t-il pas décidé que ses putains d'elfes parlent le suisse allemand, ça fait pas assez extraterrestre pour lui le suisse allemand ?  Pourquoi vouloir inventer une langue, ça ne lui a servi à rien, ça n'a en rien servi son oeuvre. Alors je ne connaît pas ses intentions réelles, peut-être était-ce pour se la péter en disant "t'as vu j'ai j'ai inventer une nouvelle langue...", peut-être était-ce pour assouvir une sorte de besoin de collectionneur, qui voudrait créer un monde de toute pièce dans son imaginaire, en empruntant le moins de chose possible au monde réel dans lequel il vit. Dans tout les cas, selon moi, c'est beaucoup de temps de perdu pour pas grand chose. Ca me rappelle ces gens que 'jai croisé dans des ateliers d'écritures, qui n'avaient de cesse de vouloir se conformer à certaines normes littéraires. Ils se référençaient à toutes les normes existantes pour dire qu'une nouvelle est une nouvelle, un essai est un essai et puis il y avait les new western, les machins trucs, les choux fleurs en boite...Un mec voulait même faire exclusivement des nouvelles de 3333 mots, alors je m'imaginais le temps que ce type perdait à compter ses mots, à supprimer des phrases ou a en rajouter pour que sa putain de nouvelle fasse 3333 mots...Oui, c'est totalement absurde, c'est l'absurdité d'un collectionneur, c'est l'absurdité de la mise en avant de la forme sur le fond..C'est absurde et ça ressemble à l'absurdité de vouloir créer une nouvelle langue alors que le suisse allemand existe déjà...Créer une nouvelle langue n'est pas révolutionnaire, c'est simplement créer une nouvelle norme de langage qui prend les anciennes en référence. Une révolution en la matière serait de créer un nouveau moyen de communication qui ne serait pas une langue, qui se libérerait de tous les codes du langage. On pourrait par exemple échanger en se roulant à poil par terre, tout en se balançant des cartons vides à la gueule avec un choux fleur sur la tête accroché à un élastique.

L'esperanto, c'est une nouvelle langue, une langue inventée de toute pièce par un seul mec seul chez lui. C'est une langue qui a supprimé toutes ces exceptions qui font qu'une langue est dure à apprendre, c'est une langue qui n'est issue d'aucune culture, d'aucune tradition et qui peut être tout aussi facilement apprise par n'importe qui, issu de n'importe quelle culture, utilisant au par avant n'importe quel alphabet...Justement, il est bien là le problème. Comme vous l'avez remarqué, depuis la fin du 19e siècle, il n'y a pas eu de révolution de l'esperanto, cette langue n'a pas envahi les habitudes communes de langage du monde entier, alors que c'est une langue pratique et facile à apprendre, pourquoi ?

C'est simple, c'est simple comme la culture, c'est simple comme les traditions, c'est simple comme l'histoire des sociétés. L'esperanto, c'est de la merde, c'est comme un musée avec rien dedans. La langue est la conséquence d'une culture, on ne peut pas créer une langue vivante de toute pièce, on peut tout au plus créer une langue morte née. Oui, il y a quelques millions d'adeptes de l'esperanto dans le monde, surtout en Chine ou ils doivent être 10 millions...Sur combien d'habitants en tout dans le pays !?... Ils font des réunions esperanto et c'est sympa et ça ne mange pas de pain et ça ne dérange personne. Mais pour créer un langage universel, universellement parlé, il faut que cette langue se base sur quelque chose, sur des expériences communes, il faut que ce langage ai une histoire.

L'esperanto, c'est un outil qui pourrait servir, mais qui au final ne sert pas à grand chose de plus qu'à faire des réunions de quelques rares adeptes à l’échelle mondiale. Mais pourquoi pas, il existe bien des réunions de la confrérie des amateurs de gigolette de veau après tout...Avec l'esperanto, on a créer un outil qui ne sert à rien, si ça n'ai à faire de l'absurde, mais je ne suis pas sûr que cela ai été la volonté de son concepteur...Mais l'absurde involontaire, c'est bien aussi, parce que c'est de l'absurde quand même et qu'ici, s'il ne sert à rien, au moins il ne fait pas de mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Mut 07/12/2012 16:25

Ça fait cinq ans que je parle espéranto. Cette langue m'a permis de faire beaucoup de rencontres, de visiter plusieurs pays d'Europe et même de rencontrer ma copine (l'espéranto est notre langue
commune).

Je me sens donc blessé d'apprendre que "l'espéranto, c'est de la merde".

GUSTAVSON's BLOG 09/12/2012 12:43



Alors là ! UN sacré vieux article, je ne m'en souvenais même plus. Tant mieux si vous avez trouvé votre femme à un rassemblement d'esperantiste, tous mes voeux de bonheur..


FRanchement, je ne sais pas trop pourquoi j'ai été déblatérer 3 pages sur l'esperanto (?), je veais suremenr être mal luné ce jour là...En tout cas, merci pour votre commentire qui m'a permis d
me replongé dans cette humeur du moment et honnêtement, ça m'a bien fait marrer...


Sur l'eperanto...Ben ça fait de mal à personne alors si c'est une manière de se faire des potes et des relations conjugales, pourquoi pas ;)



rosenblatt 18/07/2011 15:04


le problème de gustavson c'est qu'il aime les mots ce sont d'ailleurs toujours les memes qui reviennent;malheureusement il ne suffit pas de pondre desmots pour en comprendre leur sens


GUSTAVSON's BLOG 18/07/2011 16:26



Propagande UMP ci dessus.



Alano 18/07/2011 14:19


Bonjour, fils de Gustave. Quelle véhémence!!! A croire que cette diatribe n'est que pure défense. contre quoi? contre l'usage d'une langue véhiculaire equitable? Ben oui, lorsque les écoliers
français, allemands et autres apprennent l'anglais, les anglosaxons apprennent le chinois, gardant ainsi un tour d'avance dans la mondialisation. Le multilinguisme coûte à l'Europe 1.500 milliards
d'euros par an, pour destextes qui, s'ils sont urgents, prennent 15 jours à être traduits et corrigés. Alors une seule langue? OUI. Et chacun de rajouter "mais la mienne". D'autre part vous semblez
méconnaitre l'Esperanto que vous critiquez pourtant vertement. L'inconnu fait peur, alors s'il-vous-plaît, documentez-vous! A mois que vous n'ayez également peur de changer d'avis? Salutante vin,
Alano


GUSTAVSON's BLOG 18/07/2011 15:07



Alors, je n'ai rien en soit contre l'esperanto, si cela amuse des personnes de créer des langues de toute pièce et à d'autre de tenter de les véhiculer en tentant de les hisser au rang de nouvel
ordre de langage mondial, grand bien leur en fasse. L'idée de l'égalité devent l'apprentissage dans le monde me plait bien, mais cela n'aurait une chance de marcher que si le monde était
égalitaire et que personne ne dominait personne...Hélas, ça n'est pas le cas. La langue des maîtres esclaves est l'anglais, avant c'tait aussi le français, plus maintenant, pas pratique pour moi
qui ne parle que cette langue..


Comme le dit la pub pour la carte de crédit, "il y a des choses qui ne s'achètent pas, pour le reste, il y Euro card Master Card...". POur les langues, c'est un peu pareil, il y a des choses qui
ne peuent se créer de toute pièce, un langage est issu d'une culture comune et évolue dans le temps. POur que l'esperanto devienne un langage issu d'une culture à part entière, il faudra quelques
siècles, tenez bon !


En attendant, je me réserve le droit de penser que l'esperanto n'a pas d'autre utilité que d'être absurde, mais comme l'absurde est essentiel au monde selon moi, il a cette utilité. Voire en lui
une autre utilité que l'absurde...Je peux comprendre, c'est un peu comme croire que 'lon va changer le monde parce qu'on a adhéré à Europe Ecologie les verts...Mais ça n'est pas mon opinion, qui
ne vaut pas plus que celle d'un autre, disons que je l'exprime, parce qu'on m'y a fait pensé..


Comme je l'ai déjà dit, l'esperanto ne me dérnage pas, ça n'est pas trop mon problème, en fait je m'en fou un peu... Si faire de l'esperanto peut prendre du temp et de l'énergie pour que certains
soient trop crevé pour aller militer aux jeunesses de l'UMP, alors qu'ils se mettent à l'esperanto, je les y encourage. L'esperanto, lui au moins, ne fait de mal à personne...Je changerais
peut-être d'avis par rapport à l'esperanto, je connais des gens très bien qui pratiquent cette langue, mais peut-être que je continuerais à m'en foutre et à n'évoquer ce sujet que pour énnoncer
des idées plus globales sur la culture et le langage...


Après ce que coute le multilinguisme à l'Europe, vu ce que ça lui rapporte, c'est pas trop grave à mon avis...ET que les anglais gardent un coups d'avance dans la mondialisation, avec la crise
économique qu'on va bientîot se prendre dans la gueule, ils auront aussi un cout d'avance pour ça. Attention, je suis vachement pour qu'il n'y ai qu'une langue mondial, que tout le monde couche
avec tout le monde pour métisser la population et rendre absurde tout racisme, que chacun vivent en harmonie et que des populations du sud cessent d'être les esclaves des population du nord, qui
iron dire ensuite que si les pauvres sont pauvres, c'est que ça vient d'un problème d'éducation...


Je suis d'accord avec ça, mais pour y arriver, avant l'esperanto, ils faut renverser l'ensemble des gouvernements mondiaux et changer fondamentalement de système, après on verra pour l'esperanto,
moi je propose le grolandais...



LeDocteur 18/07/2011 14:16


Il suffit de regarder une emission comme karambolage sur Arte pour etre convaincu de ce que vous dites, Gustavson !
une langue est un filtre, une experience sociétale et historique commune !
tenez, en Français, la Chicorée est ce qu'on met dans le café et l'endive, c'est la Perle du Nord ! ce légume un tantinet amer mais qui se marie a toutes les sauces ! Pour les allemands, c'est
exactement l'inverse, Schikoree definit chez eux le légume, Das Endivie ( je me suis pas trompé de pronom ? )désigne l'adjuvant au café !

C'est comme exposition en Francais, cela signifie Exhibition en Anglais ! Imaginez un politique Français dire a la Reine d'angleterre : your royal highness, let me expose to you what makes me so
powerfull to my people !
" en bon Français : Votre royale Glandeur, laissez moi exhiber a vous ce qui m'a rendu si puissant ! " Le lendemain tous le stabloid du pays vont vous traiter d'obsedé concupiscent !
Oui, une langue est une experience commune ! Je sais de quoi je parle, j'ai appris la linguistique a la fac, ainsi que l'histoire des pays Anglophones avec monsieur Ledru, Prof le jour, autre chose
la nuit !


GUSTAVSON's BLOG 18/07/2011 14:51



Il a l'air cool ce Ledru, surtout la nuit ;)


En fait, normalement la linguistique, c'est vraiment pas mon truc et ça se voit..Mais là, ce sujet m'a été évoqué et j'ai trouvé que cze que disais cette personne était classe. De sa phrase qui
commençait par "lesperanto c'est de la merde...", j'ai fait un article moins radical mais évoquant son idée...


 


En fait, dans la vrai vie, l'esperanto, je m'en fou un peu...Sauf quand ça amène à une reflexion plus vaste sur le rôle de la culture dans le langage..



cathy 17/07/2011 18:14


les langues évoluent d'elles-même à travers les siècles! aujourd'hui en France nous prenons des "break",faisons la "fiesta",traversons des "bled",écoutons des "leitmotiv"...régulierement de nouvaux
mots apparaissent dans le dictionnaire et d'autres sont retirés...le mélange des cultures,l'ouverture des frontières,quelle qu'en soit la raison,peut-être que dans 500 ou 1000 ans nous parlerons
tous la même langue?...mais "se parler" ne signifie malheureusement pas "se comprendre"


GUSTAVSON's BLOG 17/07/2011 22:13



Hélas non, tous le monde ne se comprendra jamais, comme on dit...ET puis il y a ceux qui font l'effort...Et puis il y a les cons qui s'acharnent à semer leur venin tentant de rendre la vie des
autres plus triste que la leur...


S'il y a des gens que ça amuse de créer une langue de toute pièce, grand bien leur en fasse, il y en a bien qui on inventé le Rubik's cube...



rosenblatt 17/07/2011 16:32


je ne trouve pas absurde de creer une langue meme si toi tu n'en vois pas l'utilité aurais tu des oeillères?si personne n'avait inventé la langue des signes ,des millions de sourds ne sauraient pas
communiquer;inventer quelque chose est toujours utile à quelqu'un;ça n'est pas parce qu'on n'y comprend rien qu'il faut dénigrer et insulter ;celui qui a inventé l'espéranto etait surement aussi
intelligent que toi


boussekeyt michel 17/07/2011 14:38


"c'est l'absurdité de la mise en avant de la forme sur le fond" penser la forme, réfléchir le fond

ton article est bougrement et très intéressant pour mes recherches, je vais regarder de plus cette espérance
bon après-midi
michel ;-)


Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche