Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 16:02

3739536736_75ac198651.jpg

 

 


 

 

 

Vidéo de la chanson ici : lien vidéo Youtube nk

 

 

 

Les habitudes culturelles qu'on nous inculque sont sexuée à souhait. Des habitudes qui vont des gestes les plus anodins de la vie quotidienne, jusqu'à nos pratiques les plus intimes. Alors chacun s'applique à son rôle, dans la farandole si peu orgasmique qui se joue entre deux être en train de baiser.

Peut-être culpabilisant de ne pas toujours faire l'amour pour des questions de procréation et de perpétuation de l'espèce humaine, nos joyeux coïteurs (oui, oui, c'est un néologisme...) s'évertuent à respecter une sorte de tradition, voulant que l'on s’épanche à assouvir ses besoins hormonaux de la façon la plus ennuyeuse possible. Dans l'acte sexuel, cet ennui porte un nom, la position du missionnaire. Très simple d'application et très facile d'accès, cette position vous permettra rapidement de fourrer votre bite dans un vagin, ou de vous faire fourrer le vagin par une bite, le tout sans trop d'efforts d'imagination. 

C'est ainsi qu'un homme pourra se branler avec le corps de son partenaire et qu'une femme pourra se faire goder sans même avoir besoin d'agiter ses petits bras. La position du missionnaire, c'est un peu le fast food de la baise. Un petit coup pour se vider, ou se faire remplir et le tour est joué ! Il est vrai, toutefois, que cette position appliquée de façon exclusive, n'aura pas plus d'intérêt qu'une sorte de masturbation collective, qui ajoute à la masturbation en solo, une petite pointe de sel, due à l'agitation d'un autre corps nu devant soi, ainsi qu'au bénéfice de la chaleur de ce corps contre soi. Pourquoi pas, mais en ne faisant que ça lors d'un coït, on se prive quand même de pas mal de choses et on finit par se faire chier, là ou on aurait pu prendre un sacré bon temps (omis pour les adeptes de scatophile, c'est un peu con..). En ne faisant que ça durant sa vie, ce qui arrive à un certain nombre de gens, on s'enlève pas mal de chance de rendre sa vie moins triste, au moins pendant ces petits moments d'intimité.

L'étoile de mer est un petit échinoderme (merci Sabine !) passant le plus clair de sa vie allongé sur le dos (bien que certains puissent penser que c'est sur le ventre), passif à attendre que quelques planctons se présentent à ses orifices, afin de s'en nourrir, tout en restant dans la même position. L'étoile de mer peut être un modèle pour la sexualité de chacun, on peut toutefois concevoir que d'autres modèles puissent exister, comme le bonobo par exemple (mais pour ce cas, je cite peut-être l'excès inverse...).

L'abus de position du missionnaire et de passivité lors de votre propre coït, nuit à l'extraction éventuelle du balai que vous avez dans le cul. (C'était un message de la collective de la décontraction).

--

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Vidéo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche