Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 01:04

3426605113_914bc4bf5e.jpg

 

link : Interview d'une psychologue traitant des personnes manipulatrices.

Normalisez le caca !

Révoltez-vous !

 

Cet article à été écrit en faisant un mix d'un passage de "l'homme révolté de Camus" (p 27 à 30) et d'une interview d'une psychologue traitant des personnes manipulatrices (en lien, haut de page)

Un homme révolté est un homme qui dit non, qui refuse, mais qui ne renonce pas. Un homme qui a reçu des ordres toute sa vie, juge soudain inacceptable un nouveau commandement. Il a su reconnaitre la manipulation qui a fait qu'il ne s'est pas révolté plus tôt et veut s'en protéger en luttant contre elle. On s'affirme, on affirme que les choses ont trop duré, qu'elles sont allés trop loin. On affirme une limite à ne pas dépasser, on affirme qu'elle à été franchie, qu'il y a eu intrusion, effraction en nous et nous ne le supportons plus, ne le voulons plus après cette goute d'eau qui a fait débordé le vase des rancœurs passées.

L'autre, celui contre lequel on se révolte, a étendu son droit, franchissant une frontière au delà de laquelle, un autre droit lui fait face et le limite, d'où l'expression, "la liberté s'arrête là ou commence celle de l'autre". Il a utilisé le pouvoir, le rapport de force, tout le temps, avec tous, c'est un mode de fonctionnement systématique, qui rassure l'autre, le dominant contre qui on se révolte. Il a utilisé la séduction, un charisme lui conférant une certaine autorité, en développant des comportements servant à obtenir ce qu'il veut de nous. Mais il joue un rôle et il a été démasqué par l'homme révolté. Il a utilisé la domination, se sentait fort, humiliait, dévalorisait constamment, pour se sentir au dessus, avant que l'homme ne se révolte. Mais ceux qui provoquent la manipulation sont paradoxalement, eux même dominés par leurs propres désirs narcissiques.

Les armes pour dominer et exercer la manipulation sont la culpabilisation, s'appuyant sur les failles des manipulés, frappant ou ça fait mal, en faisant jouer tantôt peurs, remords, caractéristiques personnelles...La souffrance est un moyen de reconnaître cela, d'alerter la personne manipulée. Quand vous côtoyer quelqu'un ou une société, un système et que vous êtes constamment mal à l'aise, en position de souffrance, c'est que la personne ou le système vous manipule, se joue de vous. Prendre conscience de cette absurdité, qui fait que nous obéissons, est s'engager contre cet état de fait, se révolter. 
Une autre arme de ceux qui manipulent est le refus d'endosser leurs responsabilités. Ils sont flous dans leurs engagements pour reporter leurs responsabilités sur les autres. Par ailleurs, ils n'ont aucun mal à s'approprier les succès des autres. En résumé, ils mentent comme des arracheurs de dents, qu'ils soient individus ou système, ils vous mentent, s'en rendre compte amène à la révolte, le savoir et ne rien faire est absurde ou lâche.
Les manipulateurs utilisent également la communication pervertie, ils ne sont jamais clair dans celle-ci. Cet entretien de la confusion permet de toujours revenir sur ce que l'on a dit, sur ce que l'on a fait, quoi qu'il se passe.

Le résultat de tout ceci, est que les manipulateurs, système ou personnes, entretiennent en permanence, le doute dans leur entourage, on en finit par douter de ce que l'on fait, si on ne s'en rend pas compte ("si, si, je te l'avais dit..." ou bien "je ne t'avais jamais dit ça"...Le discours flou facilite cela, ça marche très bien avec les politiciens...).
Autre résultat, la souffrance générée dans l'entourage des manipulateurs, système ou personnes, par l'utilisation d'un ensemble d'actes dévalorisants pour les manipulés.

Les manipulateurs, personnes ou système, lorsqu'ils agissent en permanence de cette manière, sont victime d'une pathologie. Ces personnes, celles qui correspondent à ces critères dans votre entourage, sont malades et le système dans lequel nous vivons, est aussi malade. Le pire, c'est que si on vit dans un système manipulateur, il donne l'exemple et beaucoup de personnes seront amenées à se comporter comme le système l'indique, c'est à dire comme des connards.

L'homme révolté a le sentiment d'avoir raison, que cette raison vaut la peine qu'on se batte pour elle, si l'autre ni prend pas garde, si personne n'y prend garde. L'autre qui opprime, s'oppose au droit de ne pas être opprimé. Aujourd'hui, l'oppression passe par la manipulation, pour lutter contre l'oppression, il faut se défaire de notre manipulation. Quand on se tait, on laisse croire que l'on ne juge rien, que l'on ne désire rien. Quand on se tait, on est plus soucieux de son intérêt immédiat que de son droit, issu des valeurs de l'homme révolté. Avec l'impatience commence un mouvement s'étendant à ce que la patience pouvait accepter et c'est la qu'on dit "ÇA SUFFIT !"

On rejette alors les actes humiliants, sa condition d'esclave. On passe d'une simple résistance à l'homme, dans son entier, qui s'identifie à la révolte, met son respect préalable à tout, même à sa vie. C'est tout ou rien. On est capable de se sacrifier  au bénéfice d'un bien qui va au delà de sa propre destiné. la révolte déborde de l'individu, le tire de sa solitude et lui fournit une raison d'agir.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

jf herzog 01/04/2011 17:05


Bonne analyse. Je vois en ces manipulateurs des pervers narcissiques http://www.jefherzog.com/ext/http://jefherzog.over-blog.com/pages/Il_etait_une_fois_1_Les_Aileres-1681027.html
Lorsqu'ils accèdent au pouvoir, ils représentent un vrai danger pour la démocratie :
http://www.jefherzog.com/pages/La_perversion_en_politique-2598840.html


GUSTAVSON's BLOG 01/04/2011 20:53



Merci ;)


J'irais visiter ces liens de ce pas...C'est vrai que c'est un peu inhabituel qu'on partage ce genre d'analyse avec moi, que voulez vous, les révolutionnaires ne sont pas légion, dans ce monde
d'esclaves passifs et endormis...



lizagrèce 27/02/2011 16:42


Tu n'as pas le "vin gai" alors >??


GUSTAVSON's BLOG 27/02/2011 17:57



Non je suis chiant, je sais...En plus, c'était plutôt du Whysky et du rhum et re du whysky et des cacahuètes je crois. Et aujourd'hui...Du doliprane...Aïe !



lizagrèce 26/02/2011 12:06


En même temps quand certains journalistes parlent de la Grèce il en parle comme d'un pays où il n'y a que des violences (alors que c'est faux) et dans ce cas les voyageurs nous boudent et ce pays
vit en grande partie du tourisme ... C'est ce qui s'est passé l'an dernier ..


GUSTAVSON's BLOG 27/02/2011 12:32



En France, la violence est partout, une violence passive, la passivité, tellement présente qu'on se la prend tous les jours dans la gueule, elle nous groguis, nous empêchant de faire quoi que ce
soit pour ne pas continuer à nous enterrer nous même. Les touristes viennent quand même parce qu'ils aiment le fromage et nous rions tous dans une grande farandolle à voire à qui creusera sa
tombe le plus vite...


(Pardon, je suis toujours un peu comme ça les lendemains de cuite...)



lizagrèce 25/02/2011 16:33


Ici il y a un grand mouvement qui s'appelle : Zen plironoume" - dont personne ne parle en France ..; ça veut dire "nous ne paierons pas " et on refuse de payer els péages d'autoroutes et les
transports en commun parce qu'ils ont augmenté de manière indécente grâce à la Commission Européennne et au FMI ...
Avant-hier il y avait une grève générale - la 23e depuis 1 an (pour info c'est sur le blog :
http://kafenio.over-blog.com

Ce sont de petits pas ... c'est toujours ça ...


GUSTAVSON's BLOG 26/02/2011 12:02



Merci pour le lien, je vais me renseigner et faire un article la dessus..Les médias ont légerement parlés des grèvistes bloquant les péages et les composteurs des trains, sans plus...23 grèves
générales en 1 an, ça mérite une plus grande couverture médiatique tout de même !!



lizagrèce 24/02/2011 22:25


En ce moment il y en a un paquet d'hommes révoltés dans le monde et on entend leurs voix pour une fois... pas en Occident . C'est dommage! ...


GUSTAVSON's BLOG 25/02/2011 13:09



http://gustavson.over-blog.com/article-revolution-en-islande-66238745.html


Et si, il ya des révoltes en occcident mais on nous le cache. En Islande, ils ont renversés le gouvernement, rédigent une nouvelle constitution mais personne ne le sait, parce que les médias n'en
parlent pas, c'est très grave. Ceci prouve que l'info et le pouvoir sont intimement liés et que les choses n'ont pas tant changés depuis la guerre froide... L'islande pourrait inspiré les pays
occidentaux et ils ont peur ! Il faut diffuser l'info !



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche