Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 09:25

OLGA4

 

 

Chanson sur l'homophobie en vidéo : lien vidéo YouTube nk

 

Chanson sur l'homphobie en écoute : lien chanson en écoute nk

 

Mariage homo : la vidéo, le texte et l'article explictif de la chanson

 

 

Il parait que la question de l'homophobie est un non-débat, qui servirait d'excuse pour que les gens ignorent les vrais questions. Les gens qui parleraient d'homophobie, qui traiteraient du sujet et qui du même coup, en révèlerait la substance malsaine issue d'une société malade, frustrée, que l'on cantonne à quelques valeurs religieuses, parleraient soit de choses vaines, vides de sens, soit seraient des sortes de manipulateurs se servant de ce sujet pour qu'on ne parle pas d'autres choses plus importantes. L'homophobie ne serait pas un problème, puisque les homos n'auraient pas de problèmes en France.. (aucune agrétion homophobe avérée ?) Et puis le débat sur le mariage homo, ça serait n'importe quoi, puisque les homos pour la plupart, ne voudraient pas se marier et pas avoir d'enfants.

Voici la réponse que j'ai entendu à un discours que j'ai fais sur l'homophobie et au fait que c'est une sorte de "racisme" plutôt admis dans la société française. Le fameux débat sur le mariage homo aura au moins ce mérite d'avoir, une fois de plus, révélé au grand jour l'homophobie latente de notre société.

Premièrement, dans un monde parfait, le mariage civil n'existerait pas, le terme de mariage n'aurait court que dans l'unique sphère religieuse, les unions civiles se nommeraient différemment. Cependant, dans un monde encore plus parfait, la sphère religieuse, les écrits auxquels elle se réfère, ne seraient pas hyper sexistes et homophobes...Ben quoi, on peut toujours rêver !

Hélas, nous sommes loin de vivre dans un monde parfait et les gentils citoyens ne sont pas prêt à renoncer au terme mariage de si tôt, pour signifier leur union civile, gage de droits fiscaux, sur la filiation, sur la succession, etc...Donc, en vertu de quoi, de quels arguments, les couples, au nom de leur homosexualité, n'auraient-ils pas les mêmes droits que les couples hétéros. Et quand bien même, la plupart des homos ne voudraient pas se marier, s'il n'y en avait que deux, pourquoi n’auraient-ils pas le droit de le faire ? Apparemment ceci fait débat, il serait légitime qu'il y ai débat sur ce sujet. Allons-y gaiement alors !

D'accord, imaginons que la société décide sciemment, de légitimer, d'acter, que les homos n'ont pas les mêmes droits que les hétéros, parce que, comme le disent les anti-mariage homo, "nous vivons dans un modèle de société hétéro normé..". Soyons clair, ça fait depuis bien longtemps que nous vivons dans une société hétéro normée, mais aujourd'hui, j'avais cru entendre légitimé de la plupart, que d'être homo n'était finalement pas une maladie, pas une tare, que les homos étaient des êtres comme tout le monde, qu'ils avaient juste d'autres préférences sexuelles que les hétéros et que ça n'était pas bien grave...Mais tout à coup, quand ces derniers, les homos, revendiquent d'avoir les mêmes droits que les hétéros sur le mariage, sur l'adoption, il ne faudrait pas leur accorder cela ?

A ce moment là, pour que la plupart soient honnêtes avec ce qu'ils pensent vraiment de l'homosexualité, il faudrait que les anti-mariage homo admettent qu'ils sont homophobes... Ces gens là sont contre le fait que les homos aient les mêmes droits qu'eux, mais en plus, il ne faudrait pas les taxer d'homophobie ? C'est un peu comme les gens qui disent, "moi je n'ai rien contre les étrangers, mais je ne voudrait pas en avoir à côté de chez moi...". Si on leur demande s’ils sont racistes, il répondront que non, alors qu'ils le sont clairement, c'est juste qu'ils n'assument pas ! Selon le même principe, je voudrais qu'au moins, les anti-mariage homo assument leur homophobie. Je veux dire tous, puisqu'une minorité de religieux et identitaires fascistes assument déjà très bien. La plupart des anti mariage homo font tout pour sembler avoir "bonne conscience", être "tolérants", ne rien avoir contre les homos et pourtant, beau symbole de tout ça, lorsque les FEMEN se sont fait bastonner lors de leur apparition au rassemblement de CIVITAS, ce sont de "bons pères de famille", qui accompagnaient les Skin Heads pour porter les coups.

Ces gens là, les anti mariage homo, veulent défendre un modèle de société traditionnel, hétéro normé donc. C'est un modèle de société homophobe et ils ne veulent pas que celui-ci change. Pourtant, la société a changé et n'admet plus son homohpobie comme avant. L'homophobie est moins généralisée qu'au début du 20e siècle, les homos ne sont plus obligé de se cacher aujourd'hui, même si certains le voudraient. Si la société change, les lois devraient aussi évoluer. Depuis les années 70, l'homosexualité n'est plus un délit en France, depuis les années 80, l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie, depuis mai 2012, les homos peuvent même donner leur sang, ce qui leur était interdit jusque là, s'ils déclaraient leur homosexualité (et oui, les vieilles légendes comme quoi les homos attraperaient plus facilement le Sida ont la vie dure...). Les évolution sont lentes, mais elles sont là. La question que doit se poser la société est la suivante :"Veut-on que l'évolution continue, ou veut-on faire demi tour et revenir aux valeurs de la société du début du 20e siècle ?". Pourquoi alors, ne pas aller encore plus en arrière et revenir jusqu'au moyen-âge, bruler gouines et PD en place publique, pour le bon plaisir des inquisiteurs !

Alors oui, il y a d'autres problèmes dans ce monde que le mariage homo, des problèmes plus graves. Mais le débat sur le mariage homo relève de maux plus profonds, comme l'homophobie latente de notre société. Quel modèle de société voulons nous ? Quelle société voulons nous légitimer ? Une majorité de personnes en France sont contre le mariage homo. Faut-il alors se résigner à vivre dans un modèle de société homophobe ? Et si on revient en arrière sur l'évolution de la société en matière d'homophobie, ne pourrait-on pas imaginer revenir sur d'autres évolutions de la société ? On revient déjà sur beaucoup d'avancées en matière de droits sociaux il me semble...On pourrait peut-être envisager de relégitimer l'esclavagisme..? (puisqu'il n'est point nécéssaire de le rétablir, l'esclavage n'ayant jamais vraiment disparu...). Ou peut-être l'esclavagisme seulement pour les homos ? On peut imaginer plein de choses, soyez créatif, sinon, on le sera pour vous !

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Jérôme Avrillon 20/12/2012 18:47

Merci beaucoup pour ta contribution à la lutte contre l'homophobie ! Merci pour tes chansons et les articles de ton blog à ce sujet.

Je voudrais préciser que malheureusement, contrairement à ce que tu annonces ici, les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner leur sang en France. La ministre de la santé est même
publiquement revenue sur ses promesses tout récemment. Voici la réaction d'un député EELV suite à cette reculade :
http://www.lepoint.fr/politique/interdiction-de-don-du-sang-pour-les-homosexuels-une-discrimination-d-etat-14-12-2012-1581483_20.php

D'après moi la vraie raison de cette interdiction du don du sang est une peur irrationnelle du sang homosexuel, une homophobie au sens étymologique du terme.

D'autre part, si c'est vrai comme tu l'indiques qu'en France l'homosexualité n'est plus considérée officiellement comme une maladie (depuis le 12 juin 1981), il y a toujours des homophobes qui
reviennent régulièrement à la charge en prétendant "soigner" l'homosexualité. Et encore tout récemment :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/07/20/01016-20120720ARTFIG00364-tolle-contre-un-stage-pour-soigner-l-homosexualite.php

Enfin, l'homosexualité n'a été dépénalisée en France qu'en 1982, et non pas dans les années 1970 comme tu l'indiques. Voici un article qui revient sur cet événement :
http://yagg.com/2012/07/27/il-y-a-30-ans-lassemblee-nationale-depenalisait-lhomosexualite/

J'ajouterais que si l'homosexualité n'est heureusement plus pénalisée en France depuis plus de 30 ans, il existe encore de nombreux pays dans le monde qui criminalisent l'homosexualité. Certains
pays durcissent en ce moment même leurs législations : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121113.OBS9198/l-ouganda-veut-adopter-son-projet-de-loi-anti-gay-avant-2013.html

Depuis quelques années une minorité de pays à l'ONU s'engagent pour la dépénalisation universelle de l'homosexualité, mais les obstacles sont grands et les changements sur le terrain se font
cruellement attendre :
http://yagg.com/2012/07/11/resolution-pour-la-depenalisation-universelle-de-lhomosexualite-ou-en-est-on-vraiment/

Alors face à toute cette homophobie, l'égalité des droits est cruciale. Que l'on soit pour ou contre le mariage n'est pas la question : il s'agit d'être pour ou contre l'égalité des droits.

GUSTAVSON's BLOG 20/12/2012 22:13



Merci pour toutes ces précisions, je pensais que le truc du don du sang était passé, et ben non finalement ! Les archaïsmes perdurent hélas et en ce moment, on en entend des homophobes à la
tribune...



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche