Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 20:36

3742697946_913624ecf0.jpg

 

Une chanson en écoute sur le sujet :

Vernissages...La chanson de GUSTAVSON en écoute

 

Une vidéo des inconnus sur le sujet : link

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Revenu plafond (deuxième partie : revenu et artistes...)

Revenu plafond (troisième partie : qu'est-ce que l'art ? Qui sont les artistes ?)

Marché de l'art...

Figuration

L'anti snob

 

 

En voilà une info qu'elle était passée inaperçue. Les œuvres d'arts ne sont pas taxées par L’impôt Sur la Fortune. Cela parait invraisemblable et pourtant, c'est une réalité. Attention, si cette information remonte à nos oreilles, c'est parce qu'un député à proposé un amendement relatif à la nouvelle loi sur L'ISF, chargée de compenser le manque à gagner pour les plus fortunés, causé par retrait du bouclier fiscal, trop impopulaire à un an d'échéances électorales majeures. Cet amendement concerne la taxation des œuvres d'art, au même titre que le patrimoine du contribuable imposable.

Et oui, il n'est en rien légitime que les plus riches d'entre nous, puissent s'exonérer de quelques taxes inhérentes à l'obligation de redistribution sociale qu'ils ont, en plaçant leur argent dans des collections privées d’œuvres d'art, qui seront bien à l'abri de toute taxation et de toute diffusion publique (des œuvres en question). La culture, l'art, devrait être une chose qui se diffuse. Comme on dit, une passion, ça se partage, les gens passionnés ont envie de faire partager leur passion. Ici, on trouve plutôt des gens qui ont la passion de l'épargne et des coffres forts bien rempli, à l'abri de quelques convoitises institutionnelles. Alors quand on ne fout pas son fric sur un compte en Suisse, on investit dans l'art, souvent sans rien y connaître, mais en se faisant aider de quelques conseillés, que l'on paye à prix d'or, pour qu'ils entretiennent et réalimente la collection d’œuvres, qui ressemble ici à une collection de billets de banque.

Alors certains diront, oui mais ces gens là sont des mécènes, ils permettent à l'art de vivre, aux artistes de vivre...Hmm, moi je dirais qu'ils permettent à la spéculation et aux spéculateurs d'art, de mener grand train, aux artistes élus de la reconnaissance publique de se la péter et à de gros snobs de venir tourner autour d'eux, pour s'en faire bien voire en leur disant que ce qu'il font est formidable. Quoi, si on taxe les oeuvres d'art, les riches collectionneurs vont se tirer avec leur collection, les œuvres d'art connues et reconnues ne seront plus en France ? Et bien que ces riches connards se barrent, que leurs œuvres se barrent avec eux, de toute façon, si on est pas un pote à Pinot et consort, on y a pas accès, à ces œuvres de collection privées. Il doit y en avoir des biens, d'autres bien pourries mais signée de celui qui a fait monter la valeur du produit..Mais nous sècheront bien vite nos larmes et leur dirons adieu, encore eut-il fallu qu'on les ai connu...

D'une manière plus générale, je dis qu'il faut créer un revenu plafond de 5000 euros par mois, taxer non seulement les oeuvres d'art, mais aussi les transactions boursières. Je dis aussi, qu'il faut taxer encore plus le patrimoine des plus riches, ainsi que les droits de succession. Si les gros riches ne sont pas content, qu'ils se barrent, on a pas besoin d'esclavagistes, on se débrouillera très bien sans eux, à faire autre chose, à créer un autre système plus égalitaire, ou la répartition des richesses serait plus équitable, ou les impôts seraient payés par tous, car l’argent mieux répartit. Ici, chacun serait conscient du rôle qu'il joue, du pouvoir qu'il a et des intérêts qu'il défend, au sein d'une société qui ne serait plus basé sur la domination d'une caste sur une masse, mais sur l'association d'individus en pleine conscience, s'accordant pour aller au delà de ce qu'ils auraient pu faire seul, en tant qu'individu.

Les riches défendent leurs privilèges, il y va de leur intérêt de privilégié. Pour se faire, ils tentent de nous convaincre de l'irréfutabilité de leurs privilèges, grâce à la tribune médiatique qui est donné à leurs avis. Mais leur domination décline, le cycle de l'oligarchie bourgeoise néolibérale au pouvoir touche à sa fin, les privilèges sont de plus en plus visibles et visiblement vus comme scandaleux. Les gens commencent à prendre conscience de l'absurdité de cette société et du rôle d'esclave qu'elle leur donne. Les privilégiés, déconnectés des réalités ne voient pas la chose venir et continuent à défendre grossièrement leurs privilèges comme un chien qui s'accrocherait à son os.

L'ISF ne prenant pas en compte les œuvres d'art et permettant aux plus privilégiés d'investir dans quelques tableaux, sculptures et livres anciens, pour garder leurs deniers pour eux, ne pas faire preuve de la solidarité obligatoire qu'ils doivent, représente une des notions qui fait prendre conscience aux masses du scandale de la façon de vivre de certains. Ceux-ci, les privilégiés, font subir leur façon de vivre à ceux, bien plus nombreux, qui vivent dans la précarité. De plus en plus nombreux sont ceux qui se rendent compte qu'il est temps que cela cesse. Domination bourgeoise, spéculateur d'art, ça sent la fin pour vous ! Bientôt, les gens se libéreront de cette domination esclavagiste et l'art se libérera de l'argent ! Soyez impatients et ça viendra plus vite !

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Spécial artistes à la con
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche