Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 21:28

6543559729_c7af481083.jpg

 

Articles en rapport avec le sujet : 

Les joies du bénévolat...

La mondialisation, ou la centralisation totalitaire de l'économie au profit de quelques privilégiés.

Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

 

 



De nos jours, en ces temps de crise, on en entend sur le bénévolat...Le bénévolat résoudra vos problèmes, le bénévolat vous rendra gentil, le bénévolat débouchera vos éviers...Rien de tel qu'une bonne main d'oeuvre gratuite, pour résoudre les problèmes en ces temps de disette économique ! 

Alors oui, on entend par de là plaines et montagnes, cafés du commerce et émissions télévisés, que le bénévolat, je cite "soulève des montagnes, change le monde...". Mon dieu, est-ce bien ici la clef pour nous éviter la fin du monde en décembre prochain ? Est-ce le remède pour se soustraire au péché originel après notre mort ? 

Et bien non ! Le bénévolat, ce sont des gens qui se mobilisent ensemble, oubliant leur intérêt personnel dans la création d'un projet commun. Oui, ces gens là, les bénévoles, coeur sur la main et fleur au fusil (d'ou l'intéret d'avoir deux bras...), "soulèvent des montagnes, changent le monde"...Enfin..Bon...Changent le monde...Disons..Changent leur monde, un monde vu de leur yeux à la vision souvent quelque peu étriquée. 

Soyons un peu plus claire, que font les bénévoles autour de vous ? 

Au mieux, ils bossent dans le social, l'humanitaire parfois, mais pour ce dernier cas, vous n'en verrez que rarement dans quelques reportages ou si vous fouillez sur le net. Voilà de nobles missions que le social et l'humanitaire...Les gens qui vont à la banque alimentaire ou aux restos du coeur, ils sont bien content de pouvoir s'y fournir en produits de première nécéssité. Ce sont des bénévoles qui font tourner ces associations, qui sont devenues des genres d'institutions. Hélas, malgré les bonnes volontés des bénévoles qui mettent beaucoup d'énergie à aider les plus nécéssiteux, ils ne résolvent pas le fond du problème..

Le problème, c'est plutôt pourquoi les associations sociales et humanitaires existent ! Normalement, avec toute la richess crée en ce bas monde, il ne devrait pas en avoir besoin. Si l'on ne réfléchi pas plus loin que le bout de son nez, comme tout bon associatif gauchiste roots pseudo anarchiste, on dira qu'il n'y a pas assez d'associations, pas assez de bénévoles pour aider les pauvres gens. On le dira de façon véhémente avec sa petite larme à l'oeil avant de se moucher dans ses locks qui sentent le foin et de s'essuyer sur son futal poche à caca acheté 70 Euros dans une boutique chic de centre ville...Alors créons plein d'associations, des collectifs même, faisons appel à plus de bénévoles qui iront s'user le soir après leur journée de taf, pour finir lessivés, revenir bosser le lendemain et ainsi, ne pas trop penser à l'absurdité de cette situation. 

Mettre des pansements sur des plaies ouvertes, c'est sure que ça cache du sang qui gicle, c'est plus agréable à l'oeil, on en aurait presque l'impression que la plaie à disparue..Et pourtant, cette dernière continue à pourrir de l'intérieur, jusqu'à gangrainer, plus haut, plus loin et finir par faire crever l'ensemble...Une vraie petite mélodie du bonheur dans le monde enchanté du bénévolat... 

Il faut maintenir les pauvres à flot ! Les pauvres, ça rapporte bien plus qu'on ne le croit ! C'est pas pour rien que les RSA et le chômage existe. Imaginons que l'on supprime d'un coup ces aides sociales, pensez vous que les gens se laisseraient crever de faim, laisseraient agir la famine en silence ?..Ben non, les gens ils seraient énervés, ils se rendraient peut-être plus compte de l'arnaque du système économique dans lequel ils vivent et qui les esclavagise depuis toujours. Peut-être qu'à ce moment là, ils iraient agir sur les causes du mal, qu'ils iraient combattre ceux qui provoquent volontairement la pauvreté, en France et dans le monde et qui s'arrangent bien pour diviser les pauvres entre eux, histoire qu'ils ne se rendent pas compte des choses qu'ils ont en commun. (Plus de developpement dans les liens suivants : La dette des pays africains     La crise économique selon Thomas Sankara

Les associations sociales et humanitaires, les bénévoles qui y bossent, contribuent à leur niveau à déculpabiliser les masses des pays riches, à cautionner un système cannibale ou ils se nourrisent de la pauvreté de plus pauvres qu'eux. L'homme est un loup pour l'homme, tout bon capitaliste néolibéral vous le dira. Il vous dira que c'est comme ça et vous le croirez parce que vous êtes habitué à l'entendre chaque jour. En donnant la sousoupe armé des subventions publiques, même si ça rend service à bien des gens, on cautionne tout ça. Il faut aussi dire que l'état ou les institutions locales sont bien contents, que de bons petits soldats aillent faire ce qui devrait légitimement être leur boulot, gratuitement à leur place (les subventions couteront toujours moins chères, que de mettre en place de véritables services sociaux efficaces...Le but n'étant pas que les gens aillent bien, mais qu'ils ne se révoltent pas...).

Vous voulez lutter contre la pauvreté en France et dans le monde, si j'étais vous, je m'attaquerais plutôt à l'origine du problème, les gouvernements, les états, les élites politico-économico-médiatiques. Comment ? Des révolutions, partout, tout le temps, la force du nombre qui prend le pouvoir, des prises de contrôle de nos besoins esentiels qui sont l'eau, la nourriture, l'air, l'énergie...D'autres besoins secondaires, comme les moyens de communications...On pourrait agir concrètement par l'occupations des banques, des supermarchés...Si j'étais vous, je mettrais toute l'énergie que vous mettez dans la création et la gestion d'associations, vers de vrais remises en cause politiques de notre système, vrai responsable de ce contre quoi luttent associations et bénévoles. 

Mais le problème dans beaucoup d'associations et chez beaucoup de bénévoles, c'est qu'ils ne veulent en rien remettre en cause un système, ils veulent se donner bonne conscience. Le résultat importe donc peu. Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ai l'ivresse ! 

Bon, je vais faire mon extrêmiste, mais quand on lutte contre la pauvreté et qu'on vote Hollande (un beau néolibéral déguisé), ou même qu'on vote tout court...Là, je trouve qu'il y a comme une contradiction...Enfin bon, c'est moi qui trouve quoi...En résumé, lutter contre la pauvreté en cautionnant ceux qui la provoque, je trouve ça un tout petit peu absurde...Pour moi c'est tant mieux, ça me fait écrire des textes...

Alors bon courage à tous nos bénévoles, quelque part, j'admire votre courage, votre persevérance, puissiez vous un jour diriger tout ça aussi ailleurs. Je dis aussi ailleurs, parce que des gens qui aident, qui donnent des coups de main de façon relativement désinteressé, il en faudra toujours et on ne peut pas demander à tout le monde de réfléchir trop loin...J'en appelle alors à une sorte de gourou charismatique qui saura montrer la voie à ces brebis égarées...Jesus revient, Jeeesus revient....

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche