Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 11:42

3404309853_f726f79358.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Les héros de la colonisation !

La dette des pays africains

L'assassinat de Thomas Sankara...

La crise économique selon Thomas Sankara

 

Voilà, comme à mon habitude après une journée de taf bien chargée et bien chiante, je me suis lézardé devant la télé. Après avoir regardé "tout le sport", suivit de "plus belle la vie", scotché sur le suspens de savoir si le capitaine Castelli s'est suicidé" ou pas, je suis tombé sur un "pièce à conviction intéressant", faisant un parallèle entre la main mise des marchés financiers sur l'économie et la pénurie alimentaire mondiale causant nombres de famines à travers le monde.

Une illustration intéressante sur le phénomène, concrétisée par un reportage sur la situation au Mozambique, a suscité mon intérêt. le Mozambique est un pays du sud de l'Afrique, non lui de l'Afrique du sud et de ses riches colons agraires blancs...Alors ça n'a pas manqué, les spectateurs se sont trouvé confrontés à un cultivateur blanc, exploitant plus de 1000 hectares de terres, pour y faire pousser des graines d'une plante, dont on récolte l'huile des graines, qui sont alors vendues pour faire du bio carburant.

Alors, c'est fort bien que ce riche cultivateur vienne dans un pays pauvre pour acheter des terres à bas coûts et se faire plein de thune avec...Le problème, c'est que pendant que notre cher monsieur récolte ses graines, là ou étaient anciennement cultivé de l'alimentaire, des personnes meurent de faim, chaque jour, dans ce pays. Notre fermier blanc nous dit qu'il n'y a pas de rapport, premièrement, parce que ces graines vendues à l'étranger, en Europe principalement, ne sont pas comestibles, il n'en prive donc pas les habitants de ce pays, qui ne pourraient pas les manger...Deuxièmement, sa terre ne serait pas assez fertile pour la culture maraichère. Il nous montre alors un gros trou dans la terre argumentant qu'elle est composée principalement de sable et que par conséquent, elle ne peut contenir les nutriments essentiels à la pousse de cultures alimentaires...Alors que pour sa plante non comestible, mais rentable, pas de problème...Un peu plus tard, un fermier local montre bien évidement le contraire, puisqu'à proximité, poussent de généreux épis de maïs...

Ce genre de culture de bio carburant, affamant nombres de pays pauvres, se retrouve dans le carburant que nous consommons en France. L'Europe à d'ailleurs fixée l'objectif, poussée par les lobbys industriels influençant les décisions de l'union, d'inclure 10 % de bio carburant dans la consommation d'essence européenne. Il se trouve qu'en plus, le bio éthanol et les bio carburants de ce type, riches en déforestation et en perte de surface pour les cultures alimentaires, s'avèrent ne pas être moins polluants que le pétrole...Seulement, c'est rentable à produire en Afrique et aussi en Europe, puisque ces cultures sont allègrement subventionnée par l'union, comme leur généralisation est un objectif à atteindre...  LIEN : José Bové : "A quoi sert l'europe ?" Les lobbys, c'est la société !

Notre fermier se dit sensible au fait que des gens meurent de faim au Mozambique, il eu été difficile de dire le contraire devant des caméras et des employés locaux...Cependant, il explique à un fermier local, qu'il est obligé d'étendre sa terre à 3000 hectares, soit trois fois sa surface actuelle, car sinon, l'exploitation ne sera plus rentable pour lui. Donc, on a d'un côté un riche cultivateur blanc, qui veut faire des bénéfices et de l'autre un fermier africain, qui lui explique que cette terre pourrait faire vivre toute la localité et éviter que bien des personnes ne meurent de faim...

Deux mondes bien différents...L'un oppose aux vies humaines, ses bénéfices, le tout cautionné par l'état du Mozambique qui tente d'attirer ces riches cultivateurs et les industries qui ont avec pour transformer le fruit des cultures en carburant, pour développer l'économie...Au profit de qui localement ? Certainement pas à ceux qui crèvent de faim...De l'autre côté, un habitant local ne réclame que le droit à la population locale de se nourrir, donc de vivre. Ce système est tellement absurde, qu'il empêche de vivre certains pour que d'autres vivent mieux...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche