Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 23:14

6256946571_ac8365fcdd.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Travail, famille, patrie !

C'est quoi pour vous, être de droite ?

Dernier jour au boulot !

 

 

Le travail, on a beau sacraliser ça, trouver que ceux qui n'en on pas sont de gros faits néants, il se trouve que contrairement à ce qu'on nous amène à croire, les gros faits néants ne sont pas ou les attends...

Prenons mon cas personnel. Franchement, je vous l'avoue sans honte, je suis 10 000 fois plus actif au chômage, que quand je travaillais. Au travail , j'étais une sorte de glandeur professionnel, obligé de se lever chaque matin à des heures pas possibles, pour trouver tous les stratagèmes possibles, pour ne rien foutre pendant 8h. Alors c'était des heures et des heures sur le net, d'ailleurs, énormément de mes articles du Gustavson's Blog furent rédigés pendant mes heures de boulot...C'était la multiplication des pauses café, avec chaque service, de façon alternée...Ah ça, en cohésion sociale, j'avais ma petite efficacité, par contre niveau taf, ma moyenne devait se situer autour de 20mn par jour sur 8h d'activité...Par contre, je faisais très bien semblant...Du coup en rentrant, j'étais pas moins fatigué que les autres parce que j'avais du me lever à la même heure que tout le monde...Je suis un glandeur à l'heure, moi ! En conséquence, je glandais aussi chez moi, crevé que j'étais. Bref, je passais ma vie à glander, pas de quoi assouvir un quelconque épanouissement personnel...

Au contraire, depuis que je suis au chômage, je n'ai jamais été aussi actif et aussi occupé. J'ai l'impression d'être chef de mon entreprise, l'entreprise étant moi même...Hélas dans cette activité, point de salaire faramineux, ni de golden parachute...Seulement une petite rente de 800 euros, payée grâce à mes cotisations sociales accumulées durant mes emplois précédents.

Je me sent bien plus à l'aise à faire des choses que j'ai envie de faire, que j'ai décidé de faire, plutôt que d'exécuter des tâches insignifiantes, données par des petits chefs insignifiants, qui par les ordres qu'ils donnent, trouvent toute leur joie d'être les supérieurs hiérarchiques de quelqu'un, ce qui compense toutes les frustrations qu'ils ont d'être les sous fifres de quelqu'un d'autre...

Quand je pense qu'on sacralise le travail, qu'on stigmatise les "faits néants de chômeurs", alors qu'au travail, on fout parfois des gens à des postes qui ne servent à rien. Il y en a qui ne servent qu'à déléguer et qui ne foutent rien d'autre eux même, que de servir à des sortes de fonction d'apparat...Celui qu'on voit, celui qui est le boss, mais celui qui ne sait rien faire de ses dits doigts..Il utilise alors sa langue pour bien communiquer sur les bienfaits et l'utilité du rôle qu'il joue, alors qu'en réalité, sa réelle activité consiste essentiellement à faire chier le monde, en jouant le rôle d'un dictateur totalitaire au travail (des milliers de petits Sarkozy en entreprise...)...L'autre partie étant de lécher le cul aux supérieurs hiérarchiques et aux partenaires éventuelles...Rien de plus que des sortes de VRP cherchant à se faire bien voire...

En postes qui ne servent à rien, il y a aussi les planqués à qui l'on dit, "tu as deux ans pour trouver un nouveau nom à un service de l'administration", service souvent crée pour un temps réduit, afin d'être la vitrine d'une réforme publicitaire du gouvernement, qui a décidé de lutter contre ça ou ça, en vue d'élections éventuelles. Et puis changer le nom d'un service, ça permet de ne pas le trouver, afin que ses ayants droit éventuels n'y ai pas accès, pour que ça coute moins d'argent et qu'on légitime le fait de fermer ses dits services, pour créer d'autres services fantoches, peuplés de buveurs de café frénétiques. C'est comme ça qu'en deux ans, on change une couleur de brochure, on trouve un nouveau nom à un service, tout en se persuadant que l'on a trouver sa place, sa fonction en société..C'est beau le travail !

Voilà, la sacralisation du travail, c'est comme la sacralisation de toute chose...C'est de la religion, de l’irréel, du fantasque, de l'imaginaire...Une croyance, un espoir qui correspond à des valeurs..Ici la valeur "travail", valeur de droite..De la grosse daube à mon avis. De la grosse daube qui a pour fonction de bien ranger les gens dans des cases, pour qu'ils n'emmerdent pas le système.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche