Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:09

6789494677_69eef1d96e.jpg

 

 

Articles en lien :

Je ne vote pas et je vous emmerde !

Beeeehhh ! (une chanson hommage aux électeurs)

Le changement, c'est maintenant !

Aux érections présidentielles

 

 

Regardez les se passer les postes, regardez les ! Aujourd'hui, je me suis levé et j'ai mis les chaines d'infos, pour m'informer de ce qu'on informe aux mouton, dont j'ai le plaisir, l'honneur, la bienséance, de faire partie.

Alors je les ai vu, les petits moucherons de cour, qui se précipitent armés de leurs micros et caméras, pour avoir la meilleure image, le meilleur mot. Ils se battent, se marchent dessus, pour se faire bien voir de leur direction, pour espérer une promotion, une meilleure place à l'abri des plateaux, à l'abri de la pluie ou ils ont si souvent attendu qu'un ministre ouvre une porte, pour les snober ensuite.

Mais que regardent-elles les petites fourmis moucheronnes, que regardent-elles, autant celles qui font l'actualité dans les jardins des palais de la république, que celle qui l'absorbent tel des éponges en la regardant derrière leur écran ? Que regardent-elles ?

Elles regardent le changement parait-il. Le changement de majorité, le changement de gouvernement, le changement de ministre, un par un, ils se passent le pouvoir. Il y a du changement, elles ont choisi le changement, les crevettes derrière leur écran. Les crevettes ont donc le choix, c'est du moins ce qu'il convient de leur faire croire. Les crevettes ont le pouvoir, c'est le pouvoir du peuple, la démocratie et c'est bien parce qu'elles ont le pouvoir, qu'elles ont choisi la meilleure destinée pour elle, celle de se faire bouffer par des bourgeois en sauce cocktail. Ces bourgeois à la solde d'un système esclavagiste, les crevettes les regardent se passer le pouvoir sur les chaines d'infos, elles les regardent grâce aux fourmis qui pointent leurs caméras dessus, qui sont capables de faire passer le temps aux crevettes toute une journée devant un micro, sans personne derrière, en attendant l'annonce du nouveau gouvernement Ayrault.

On change de team de bourgeois, le changement c'est maintenant. C'est donc ça le changement ? Une bande de bourge de la famille A, qui refile le pouvoir tout sourire, à la famille de bourge B, tous s'accordant sur l'économie de marché, la réduction de la dette publique, la soumission aux principes de la mondialisation néolibérale relayée par les agences de notation, le FMI, les marchés boursiers, la Banque Centrale Européenne (BCE)...Et on les regardent se congratuler dans la "courtoisie républicaine", tout sourire, chacun rendant hommage à l'autre dans la continuité des services de l'état. Les équipes de hauts fonctionnaires technocratiques, formatés dans de grande familles, puis dans de grandes écoles, restent les mêmes. Seule la vitrine change, le VRP, le commercial qui présente le produit à une autre tête et ça nous fait une belle jambe. Il parait que la promotion voltaire de l'ENA a pris le pouvoir, représentée par notre président et tous ses copains à qui il a distribué les postes clés. Les Sapin et consorts, tous de la même classe, Hollande y a même chopé son ex femme, ex candidate à la présidentielle, Ségolène Royale. De Villepin, ex premier ministre du camp d'en face, lui aussi vient de cette même classe. Pendant ce temps, 95% des enfants d'ouvriers deviennent...Ouvriers, quand ils ne sont pas chômeurs, c'est la crise vous comprenez !

C'est la crise alors on à le droit de vous pomper votre énergie encore plus, c'est pour redresser le pays, soyez patriotes, vous avez des droits, comme celui de regarder les changements de ministre grâce aux petites fourmis batailleuses, leurs micros et leurs caméras, mais vous avez aussi des devoirs ! Vous avez le devoir de vous soumettre encore plus, le devoir d'aimer ça et d'en demander encore, le devoir de ne pas trop vous poser de question sur ce qui se passe réellement, mais qui n'est pas relayé par les petites fourmis et leur caméras, comme en Islande, au Venezuela, en Afrique et partout dans le monde. De la censure vous dites ? De la manipulation ? Que né ni, cela voudrait dire qu'en tant que bonnes crevettes, vous êtes de bons couillons. Mais vous êtes trop fier, trop fier de votre condition, trop fier de votre place chèrement acquise dans le "diviser pour mieux régner", qu'on vous impose d'avoir choisi. On vous a bien appris à être fier de votre vie absurde, alors soyez fier de vous, soyez fier d'avoir voter, soyez fier de ce que vous en avez obtenu, un changement de vitrine, un ravalement de façade. La maison bleue est devenu la maison rose, si vous avez de la chance, on vous posera un nouveau sanibroyeur à l'étage...

Donc voilà; aujourd'hui, le changement c'est maintenant, du moins, le changement de ministre. Les fourmis en parleront, les crevettes le regarderont et tous seront satisfaite dans la farandole du foutage de gueule public et c'est très bien...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

jacques goguy 02/08/2012 10:06

Monsieur Ayrault, cela ne vous gêne pas d’être en vacances, et de laisser ces brigands dans la nature ?
Dans ce pays les juges sont de muettes statues, ou des pierres animées dans un silence obstiné.
Ce gouvernement est une frêle barque impuissante à tenir la mer ; elle va s’abîmer dans les vapeurs de sa gloire, par négligence de ses devoirs !
Les lois française, sont devenues, contre toutes les lois, ivre de sang inocent.

Association Nationale des Victimes des Erreurs et Dysfonctionnements Judiciaires.

Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.
2, rue de Fief de la Croix.
79330 St-Varent.
Tél. 05 49 67 68 03.
St-Varent le 9 juillet 2012.


Monsieur Jean-Marc Ayrault 1er Ministre.
57, rue de Varenne.
75007 Paris.


Objet : Demande la restitution de mes biens.
Spoliés par mon ex-famille, avec l’aide de policiers à la retraite.
Lettre en recommandée avec avis de réception.



Monsieur le 1er Ministre,

J’accuse, le Ministre de l’Intérieur de complicité de malfaiteurs. En effet, j’ai adressé deux courriers à Monsieur Manuel Valls pour l’informer que des individus de son administration m’avaient
drogué, pour spolier la fortune de mon père.

Les conséquences dramatiques de cette escroquerie ont entraîné la destruction de l’industrie française. Le maître d’œuvre un ancien contrôleur général de la police Suire, cet individu a soudoyé les
magistrats de Bressuire et de Poitiers, afin d’éteindre mes plaintes, j’ai des preuves qui impliques les membres de cette organisation criminelle.

Son complice, Guillot un ancien commandant de police, cet individu est un criminel, il n’a aucun respect pour les humains ainsi son associé Nicolai, ces malfaiteurs me droguaient à mon insu. Ces
créatures ont perdu l’apparence humaine, ils ne sont pas à leurs premières cruautés. De cette situation tragique, il était prévu que j’en sorte que par la mort.

Le fils Suire est commissaire divisionnaire en activité à Paris, son épouse n’a pas eu cette chance, on lui a donné une arme pour qu’elle mette fin à ses jours, elle s’est tuée le 10 janvier 2005.
L’assassin se rit de la justice, il se moque du droit, il brave la république, souillent ses devoirs.

Ces individus sont des pervers manipulateurs, Guillot est un psychopathe qui a des désordres mentaux, ce qui lui provoque des troubles du comportement et entraîne des transgressions morales,
criminelles et pénales. En toute honnêteté je ne comprends pas que ces bandits soient en liberté ce qui ne grandit pas la justice, et le gouvernement.

Mes nombreuses démarches et enquêtes m’ont conduit à Givet, Noyelles-Godault. J’ai assisté les employés de Métaleurop, ainsi à Caen et Alençon pour les Moulinex, j’ai vu des hommes et des femmes
dans une grande détresse; nombreux étaient très éloignés de l’âge de la retraite, toutes ces usines qui ont fermées en entraîné dans leur sillage la disparition presque anonyme de centaines
d’entreprises satellites.

J’ai honte de cette république qui ferme les yeux sur ce désastre, c’est l’horreur et le mépris du peuple. Pour les salariés qui ont perdu leur gagne-pain, ces licenciements ont déstabilisé ces
personnes, des couples, des familles, des villages et des villes. Ils modifient et brisent des relations sans lesquelles, il n’est pas de vie commune possible.

Pourquoi faut-il qu’un personnel qui a vu sa santé et celle de ses enfants exposées à l’amiante au saturnisme soient injustement abandonné, par les politiques et la justice pour la sauf garde des
bandits ci-dessus mentionnés, mon ex-famille les Brunet dit les Thénardier en plus sales et plus dégoûtants sont les instigateurs de cette escroquerie. Ces crapules ont méprisé le labeur qui
engrange la richesse, ils sont responsables des suicides des personnes de ces usines.

Je suis la brebis qui s’est fait tondre, par cette famille de fripouille, et ces policiers insolents, le sceptre de la justice est en leurs mains, ils insultent la misère, ces créatures ont les
yeux secs, c’est une sanglante tragédie, ces gens ont blasphémé leurs serments ainsi les juges, qui reconnaissent se drame condamne néanmoins la victime. Là où le mal domine, la république se
flétrit.

Monsieur le 1er Ministre, je vous demande si vous allez laisser impunis ces brigands, mon affaire c’est l’affaire de tous, vous devez purifier le pays de ces parasites. De plus, l’Europe avec
l’ouverture des frontières permet de rapprocher les peuples, les cultures, les ressources et les capacités. Elle devient instrument de déshumanisation lorsqu’elle exploite les déséquilibres pour
tirer avantage de la pauvreté.

Je subis douloureusement cette torture morale et physique depuis des années, au pays des intellectuelles et des droits de l’homme, qui sacrifie le droit des innocents sans aucune sorte de jugement
honnête, que des tentatives d’intimidation, les malfrats n’hésitent pas à recourir à toutes sortes de moyens criminels de la plus légère rédhibition à l’exploitation éhontée de la pauvreté, du vol
et du crime.

Par ses crimes prospères, l’impie heureux insulte la souffrance du peuple, il importe qu’on soit éclairci de ces débordements. La liberté à ses limites que lui impose la justice.

Dans ce monde sans moral, j’ai le goût de la vérité, je porte mon enfer en moi.

Monsieur le 1er Ministre vous ne pouvez cautionner une affaire aussi scandaleuse, aussi, je vous demanderais de mettre tout en œuvre pour que justice nous soit rendue, c’est individus doivent
s’acquitter de leurs crimes contractés par la violence.

Vous remerciant à l’avance, je vous prie d’agréer, Monsieur le 1er Ministre, l’assurance de mes très respectueux sentiments.

Jacques Goguy.
Je somme ceux qui aiment le bien de la France de crier à l’injustice.
Je prends la responsabilité de mes écrits : voir sur Internet jacques goguy—suire ancien contrôleur général de la police etc.

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche