Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 21:55

5492193973_6ce021e33d.jpg

 

Kadhafi, les années 2000

L'homme révolté

 

Le fascisme, la ségrégation, j'en parle beaucoup, j'en écris des tonnes et j'en parle autour de moi. Lorsque l'on critique la passivité des gens, des masses et qu'on les met devant leur passivité à l'égard de divers fascismes dans leur quotidien, ils sont trop fier pour l'admettre. Trop épris d'eux même pour prendre du recul sur l'absurdité et la stupidité inconsciente de leur comportement, sur lequel ils ne se sont pas alarmés, alors qu'il est bel et bien alarmant. Trop fier pour se défendre sans se voire eux même, ce qui évite toute remise en cause personnelle bien plus fatigante que la manipulation, ils s'en prennent à la manière de fonctionner de l'autre, celui qui dérange, qui dénnonce la passivité. C'est exactement le même principe que celui qu'a subit récemment Julian Assange, fondateur de Wiki Leaks, qui est venu foutre sa merde (et j'aime ça, la merde...) un peu partout. Que de reportages dans les médias pour nous convaincre que c'est un fou mégalomaniac, depuis. Il a même eu droit à un procès en Suède parce qu'il aurait refusé de mettre une capote durant un rapport sexuel...On ne parle plus que de ça, comme ça, pendant ce temps, on ne parle plus des millions d'infos scandaleuses qu'il a rendu publiques. Il nous a en quelque sorte, sorti de notre passivité en nous révèlant des faits, en, retour, la société s'en prend à sa personne, car il n'est pas aisé de se prendre sa passivité dans la gueule, souvent, on préfère refuser de la voire pour ne pas avoir à faire l'effort d'une remise en cause personnelle.

Et bien les amis, tout n'est pas perdu, tout le monde à le droit au progrès, même moi, même vous ! Quand on dénonce votre passivité à l'égard du fascisme, c'est à dire du racisme, de l'homophobie, de toute ségrégation ou discrimination, plutôt que de vous en prendre à celui ou celle qui vous le dit, en cherchant dans sa vie personnelle des sources de reproches éventuels, tentez de devenir meilleur, plutôt que d'essayer de vous convaincre que les autres sont pire que vous !

Alors j'explique, le fascisme, la discrimination, selon moi, se fait sur des critères objectifs, selon des caractéristiques inhérentes à l'individu, dont il ne peut pas se séparer. A part pour Mickaël Jackson, quand on est noir, on ne peut pas faire autrement, il en va de même pour les homos, les femmes, les sidéens et les singes à trois cul (même si cette dernière catégorie est plus rare, j'en conviens...).

En ce qui concerne les religions, tant qu'elles ne sont pas elles-mêmes pratiquées d'une façon fascistes en discriminant les femmes, les homosexuels et les gens pratiquant une autre religion, la spiritualité fait aussi partie des caractéristiques inhérentes à l'individu, même si, pour ce cas ci, elles peuvent être choisies (néanmoins, pour toutes les religions institutionnelles, la religion est issue des traditions familiales ancrées et ne fait, que dans de rares cas, l'objet d'un choix.)

Pour tout ce qui est subjectif, les avis, les opinions de toutes sortes, les comportements divers et variés en société ou individuel, je me réserve le droit d'adhérer ou non. Dans ces cas là, je n'accepte pas tout, ni tout le monde. Mais je refuse que toute non-acceptation de ma part se fasse sur des critères objectifs, mes rejets ne se feront que sur des critères subjectifs, inhérents à mes avis, mes comportements, mes choix de vie et leur accords avec les critères subjectifs de mes prochains. Je ne suis pas tolérant pour tout et ça n'est pas être fasciste, on est pas dans le monde des bisounours bordel ! (et pourtant je préfèrerais...)

Selon moi, nous vivons dans une société nausée abonde, qui nous amène à vivre d'une façon nausée abonde et à faire des choix nausées abondes, pour bien se faire voire d'elle. Est-ce que si je n'accepte pas, je ne tolère pas le fascisme, je suis fasciste moi même ? Certainement pas et je ne serais jamais tolérant avec l'intolérance, on peut la comprendre, on peut même l'expliquer, mais pas l'excuser, l'accepter et certainement pas la cautionner par sa passivité à son égard. Tout le monde est humain, peut-être que beaucoup de fascistes, pourraient changer d'état d'esprit si quelqu'un de plus tolérant que moi arrivait à leur ouvrir les yeux, à leur faire voire l'absurdité et la stupidité de leur manière de pensée. Je préviens tout de suite, cette personne ne sera pas moi, je n'ai pas la patience pour le faire.

Mon but est d'ouvrir les yeux des passifs sur leur passivité, en montrant le monde tel que je le comprends, en développant crument les choses scandaleuses qu'ils cautionnent par leur passivité à l'égard d'un monde qui fonctionne d'une manière scandaleuse. Le tout, en exagérant volontairement pour les amener à réagir. Ce que je fais, au mieux, fera un peu plus fermer leur gueule aux fascistes potentiels que je pourrais croiser et c'est déjà pas mal. Je ne pense pas pouvoir résoudre leurs problèmes psychologiques et philosophiques.  

Les passifs sont les plus nombreux, les passifs sont manipulés, si les passifs se réveillent, on pourra tout changer et les révoltés ne seront plus seuls à remuer les bras dans le vide.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Fascisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche