Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 13:40

431226543_ccce47ffe1.jpg

 

Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

Le PS, parti oligarchique de droite.

 

On en parle, on en parle, ça fait l'évènement médiatique du tout manipulateur social, le nouveau programme du PS. Comme tout le monde en parle et que du coups, pour ne pas changer, on parle de pas grand chose, pour nous faire oublier qu'il y a plein de choses à dire, je vais parler de ce programme d'une autre manière...

 

Le projet du PS, c'est l'aménagement social du champs des possibles, qui ne remet aucunement en cause le système économique, malgré l'indignation générale et l'abstention énorme, dans l'électorat et la population française.

 

Par exemple, le PS ne propose la baisse des salaires des patrons, que dans les entreprises publiques ou semi publiques. Dans son programme, il n'y a pas de remise en cause globale du partage des richesses, question qui devrait être centrale pour un parti de gauche qui se voudrait d'opposition, ou alternatif au système néolibérale en vigueur.

Il faut également augmenter le pouvoir d'achat pour relancer la consommation en berne depuis l'inflation inhérente à l'Euro, à la crise économique de 2008 et à la volonté néolibérale d'abaisser les marge de manoeuvre des masses, pour qu'elle n'aient ni le temps, ni l'énergie, de réfléchir à sa condition et au positionnement que la société lui octroie. Sur cette question, le PS a carrément abandonné son projet de 2007 de SMIC à 1500 Euros brut. En 2007, on critiquait déjà cette proposition comme pas assez forte, maintenant, le Parti Socialiste ne la propose même plus, c'est dire si son iédéal de gauche s'éloigne...Lien :  La croissance.

Le projet s'asseoit également sur le retour de la retraite à 60 ans, c'est dire si les carriéristes du PS sont bien contents que l'UMP se soit occupé d'une réforme des retraites injuste, que les socialistes cautionnent également sans l'affirmer.

Sur le logement, le projet s'attaque à l'encadrement des loyers, sans traiter du foncier et du patrimoine.

 

Le PS ne tente pas d'agir sur les leviers de la transformation sociale, il ne fait que tenter de modérer un peu, la politique ultra libérale de l'UMP, sans en remettre en cause les fondements..Bien normal, cela fait longtemps que le PS a admis, l'économie "sociale" de marché. Ce parti reste scotché sur les traités européens en vigueur et ne remet pas en cause la forfaiture du traité de Lisbonne. La volonté de réindustrialisation de la France pour résoudre le problème récurrent du chômage reste un voeux pieu, tant que les contraintes européennes restent celles d'un système de concurrence acharné avec des pays ou les salariés coutent moins cher, fautes de droits sociaux équivalent. Au lieu d'harmoniser ces derniers vers le haut, ce sont les salariés français qui voient leurs acquis sociaux fondre comme neige au soleil...Dire que c'est le PS qui devrait les défendre au sein des institutions...On est pas dans la merde.

 

Il n'y a rien sur la culture, pourtant celle-ci, en temps de crise, sert à cotériser les plaies et évite souvent de tomber dans un renfermement sur soit qui peut amener à une généralisation des idées d'extrême droite, comme c'est le cas actuellement. La culture et l'art sont une ouverture sur le monde qui évite bien des incompréhentions irrationnelles...

 

La question démocratique de la sixième république est passée aux oubliettes, pourtant, le revirement iultra présidentiel de la cinquième république sous Sarkozy amène à se poser bien des questions sur la légitimité de nos institutions...

 

Sur les questions de vilolence, il n'y a aucune réponse de fond, mis à part le retour de la police de proximité, pasement sur des plaies ouvertes...

 

Voilà un programme prudent, qui fait semblant d'être de gauche, sans trop faire semblant pour ne pas facher le patronnat et le FMI. On ose et on n'émet pas la volonté de remettre en cause le système économique et social en vigueur depuis 20 ans, voire plus. La page du PS, un peu de gauche, à été tournée en 1983, personne dans ce parti, n'a songé reprendre de vrais idéaux de gauche.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche