Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 07:08

512044939_5240a98087.jpg

 

Ca faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu et voilà qu'il refait son apparition sous nos yeux ébahis, le pouvoir d'achat fait son "come back" sur la scène publique médiatique, pour le plus grand bonheur des citoyens, en mal de sur consommation.

 

Comme le disent nos grands mères, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes et de la soupe démagogique, la meilleure pour faciliter le transit des grosses couleuvres que l'on avale en période de campagne électorale, on va en bouffer jusqu'à mai 2012...

 

L'histoire commença par les sondages du petit Nicolas, qui étaient en berne, sa côte de popularité qui frisait les 20%..Malgré tous ses efforts en grands coups médiatiques, en étalage de sa vie personnelle pour être aussi populaire que nos chers people, la populasse avait bien finit par se mécontenter d'une gouvernance au profit d'une minorité de privilégié, qui devenait, à mesure que le temps passe, de plus en plus flagrante...La précarisation de la masse salariale, par la multiplication des types de contrats précaires, par l'abaissement de la durée moyenne des contrats de travail, des réformes désengageant l'état des services publics, remettant en cause la légitimité de la redistribution sociale...N'avait pas plu. Enfin bon, tout ceci ne représente que ce que ferait n'importe quel gouvernement néolibéral, de droite, sauf que d'habitude, ces derniers arrivent à faire passer ce genre de réformes accentuant l'inégalité de répartission des richesses et la pauperisation des masses, plus discrètement, à l'aide une manipulation médiatique moins flagrante.

Lien : Joyeux anniversaire Nicolas

Lien : Sarkozy, génèse...

Lien : Le roi Sarko

 

Le défaut du petiti Nicolas réside dans le fait qu'il est impatient..Il a voulu faire bouger les choses trop vite car il voulait se la péter en montrant qu'il arriverait à réformer plus vite et plus radicalement que ses petits copains dirigeants des pays de l'OCDE et politiciens arrivistes nationnaux, auxquels il devait prouver sa légitimité à se porter candidat à sa propre succession. Il avait de l'ambition et voulait être cité en exemple pour la bonne mise en application des voeux du FMI, des lobbys industriels, des tenants de l'économie de marché néolibérale, qui n'a de cesse, depuis les années 1970, de vouloir abaisser les marges de manoeuvre des masses en les spécialisants, en abaissant tout contrôle qu'elles puissent avoir sur la production, sur leur situation, leurs conditions de travail et de vie personnelle...Tout ceci dans le but de mieux pouvoir les manipuler afin qu'ils avancent comme des moutons, pour le bon profit de la caste oligarchique dominante. 

 

Le petit Nicolas est à l'image du système, il veut aller plus vite que la musique, tente d'avancer d'un manière trop bourrine et flagrante vers sont profit personnel immédiat de petit carriériste dévoré par son narcissisme et ses ambitions de réussir en marchant sur les autres. Notre système global fonctionne de la même façon, les marchés financiers s'emballent, à la recherche du profit le plus grand et le plus rapide, qu'importe que les prix invoqués ne correspondent plus aux valeures réelles des produits, que les lois de l'offre et de la demande, base de l'économie capitaliste, ne soient plus respectées, que les bulles financières issues de la spéculation à outrance gonflent, gonflent, jusqu'à bientôt nous péter à la gueule, d'une façon bien plus forte qu'en 2008....

Lien : Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

Lien : La croissance.

Lien : Capitalisme : Historique et alternatives futures.

 

Qu'importe que ce système base sa consommation énergétique sur des énergies aussi dangereuses que peu maîtrisée, comme on ne vu le triste exemple récemment au Japon. Qu'importe que l'on pollue notre planète et qu'elle réagisse de plus en plus violemment par des catastrophes naturelles aux conséquences de plus en plus dévastatrices, pourvu que le profit immédiat se face.

Lien : Qu'on publie les résultats d'analyses sur le nuage radioactif !

Lien : Finance et vie sur terre.

Lien : Tomber dans la facilté

Lien : Agir en conséquence !

 

Le petit Nicolas est donc comme le système, il se saborde lui même en voulant aller trop vite. En allant trop vite, il s'est fait remarqué des masses et ce qu'elle ont vues ne leur a pas plu...Alors le petit Nicolas nous a refait le coups de stratégies politique de manipulation médiatique...Il a repris les vieilles recettes de la droite, pour qu'elle gagne les élections présidentielles de 2007, malgré le bilan pitoyable du président Chirac et du même Sarkozy qui fut ministre d'état, soit à l'intérieur, soit à l'économie, la plupart du temps, durant ce quinquennat. 

 

Récemment, il nous a rejouer le refrain de l'insécurité et de l'immigration. Soucieux de reconquerir un électorat FN, auquel il avait fait des promesses, non tenues en 2007, il se lança à corps perdu dans la lutte contre la fameuse insécurité, tout en continuant à baisser les effectifs des policiers, parce qu'il ne faut pas déconner, dans une politique néolibérale, l'état doit se désengager des administrations, en leur faisant couter le moins cher possible...Que de reportages sur les jeunes délinquants de banlieue depuis le mois de janiver !

Lien : Violences en banlieue et com fasciste...

 

Ensuite, le débat s'est insidieusement porté sur l'immigration et ces méchants révolutionnaires des pays arabes qui envahissent l'île de lampedusa, en Italie, base arrière pour s'introduire dans l'espace Shengen et venir en France, voler le pain des français. Et revinrent les mélodies éternelles de la France qui ne peut pas accueillir toute la misère du monde, des privilèges que l'on veut garder pour soit, privilèges issus de l'exploitation économique post colonial qui fait que des pays, comme la France, s'enrichissent sur le dos de la misère du monde. Ces immigrés viennent de là et ne feraient que récupérer leur du, en venant gagner de l'argent en France. Si on ne veut pas qu'ils viennent, il ne fallait pas venir chez eux, c'est aussi simple que ça...Lien : L'immigration coute cher ?   Lien : Quand la France n'aura plus de fric    Lien : La France aux français    Lien : La France, construction historique récente et stupide...    Lien : L'UMP raciste ?

 

On accentua ensuite le débat sur ces français de l'intérieur, d'origine arabe ou noire, un peu trop bronzés pour être des français bien blancs..Comment faire pour légitimer un rarcisme aussi flagrant d'une certaine partie de la population dont on veut retrouver les voix pour les prochaines élections (lien :  Le FN ne représente que 7% des électeurs, 7% que l'on entend un peu trop... ) et de beaucoup de dirigeant du parti majoritaire (voir lien : L'UMP raciste ? ) ? Alors, la solution fut trouvée, dans le débat sur la laïcité...Un débat qui sentait l'islamophobie à plein nez, islamophobie qui n'était que le déguisement du  racisme ambiant..

 

Et voilà, sauf qu'en matière de xénophobie, d'islamophobie, de fascisme, d'exacerbation des peurs (lien : LA FRANCE A PEUR... ), les plus légitimes restent le Front National...Alors l'UMP insista, mais comme il n'avaient pas mené une politique assez dure contre l'immigration depuis 4 ans, pour les électeurs FN, ce parti n'arriva pas à reconquérrir cet électorat, pire, c'est le FN qui fit gain des électeurs nationalistes et racistes, qui votaient traditionellement pour l'UMP.  Lien : La montée du Front National... )  Lien :  Le front UMP - FN  

Quelques chiffres sur les musulmans en France...

 

Voyant ce pari électoral fou et stupide perdu, le petit Nicolas chercha alors dans ses souvenirs, d'autres bonnes idées démagogiques, qui l'avait fait gagner en 2007. Eureka, la solution était là, c'était le pouvoir d'achat. Souvenez vous, c'était lui, le président du pouvoir d'achat, celui qui voulait nous faire travailler plus pour gagner plus et qui ne réussi finalement, qu'à nous faire travailler plus en remettant en cause les 35 heures et en faisant allonger d'un an, le temps de cotisation des salariés avant un départ à la retraite. Alors c'est reparti, on fait des petites réformettes vitrines, comme le panier de fuits et légumes frais de Lefebvre dans les supermarchés, la fameuse prime de 1000 euros pour les salariés travaillant dans des entreprises qui versent des dividendes aux actionnaires, réforme que l'on vide peu à peu de sa substance...J'imagine que l'on va nous montrer de beaux exemples de réussite sociale dans les médias et que l'on fera également un bilan élogieux de la politique du petit Nicolas depuis 2007, en le présentant comme le président qui nous a sauvé de la crise, en tentant de nous convaincre que si son bilan est effroyable et ses promesses de campagnes ne sont pas tenues, c'est de la faute à la crise et à la conjoncture mondiale... LIEN : Pas de hausse du tarif pour le gaz en juillet ;)

 

Voilà, c'est le retour du pouvoir d'achat, le retour de la campgne électorale, le retour de la démagogie, des mesonges, des stratégies électoralistes, des tentaives de manipulation des masses, pour le petit Nicolas. Dansez avec lui et écoutez tout ce qu'il vous dit, par sa bouche et par l'intermédiaire des messages médiatiques subliminaux, s'insérant dans les programmes d'information et de divertissement...Ecoutez bien, le petit Nicolas à besoin de vous, sa carrière dépend  de votre bonne volonté...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche