Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 15:26

4598484882_94ec027d39.jpg

 

ARTICLE SUR LE SUJET EN LIEN :

Contestation contre les contestations officielles...

Les néolibéraux et la guillotine

Arrêt maladie : Une assurance que l'on paye chaque mois !

 

"Le travail c'est la santé, ne rien faire c'est la conserver, tous les accrocs du boulots, feront pas de vieux os"...Il y a parfois dans les vieilles contines des relans de philosophie insoupçonnés.

Le travail, le travail, tous le monde y passe le plus claire de sa semaine et ça n'est pas fini, avec la libéralisation de l'économie, c'est déjà le samedi et bientôt le dimanche. Fini les week-end en famille, les rendez-vous associatifs, les sorties intempestives des jeunes âmes en mal de sensations fortes. Fini ! Ça sera tous au taf et le temps qui restera servira à digérer son taf du lendemain...

De la reconnaissance, pour le travail que l'on fait, pour notre approbation silencieuse et passive à notre propre exploitation ? Pensez-vous ! La seule reconnaissance que l'on puisse avoir pour des esclaves, c'est de les laisser en vie, car il en va de l'intérêt des exploiteurs. En effet, à quoi leurs serviraient les esclaves morts ! Un peu de nourriture aux cochons, puis après ? Alors on les nourris, comme des cochons affamés, on les nourri juste assez pour qu'ils aient l’énergie de rapporter à la croissance des intérêts de la caste esclavagiste...Mais pas trop, pour qu'il ne viennent pas à réfléchir sur leur condition.

Voyez la révolte de Spartacus. Celle-ci est née dans un camps ou les esclaves étaient plutôt bien traité par rapport aux modèles d'élevages en vigueur. Laisser du répit, du temps de l'énergie, pour faire autre chose que d'être exploité physiquement, nerveusement, c'est donner des marges de manœuvres à toutes contestations éventuelle.

Le pouvoir d'aujourd'hui est encore plus malin, puisqu'il crée des contestations factices, il dirige lui même la contestation pour que les envies naturelles d’aspiration à la liberté et à l'égalité des masses, se dirigent naturellement vers là ou ça arrange la nomenclature bourgeoise qu'elle aille. Alors on a l'impression que l'on conteste, que l'on se révolte et pourtant, toutes ces contestations, ces révoltes institutionnelles ne font que se cantonner aux règles imposées par le pouvoir auquel elles croient s'opposer. Et les hordes de moutons s'en vont piailler leur désespoir de façon élégante, sans trop déranger dans la rue. Et l'on s'inscrit en tant que personne qui conteste dans quelques institutions estampillées "contestation", dans quelques partis dit de gauche. On se veut acerbe, sans concession, vrai...Mais malheureusement pour eux, le mal être de ces gens est sincère, leur volonté de s'opposer réelle, mais manipulée par un état cynique, qui se gausse de voire à quel point la crédulité amène à la déraison.

Alors on fait comme on peut, on travaille parce qu'on a pas le choix, on doit bien vivre, manger, dormir et pour cela, pas le choix, il faut bosser si l'on ne veut pas vivre dans l'illégalité avec tous les risques que cela comporte. On peut aussi être rentier de naissance, mais si on l'est, on fera forcement parti de la caste des privilégiés exploiteurs, caste d'où l'on est amené que très difficilement à contester ses propres privilèges..Mais bon tout arrive, après tout, il y a bien des esclaves qui sont habitués à être esclaves de générations en générations, qui sont élevés pour devenir de bons esclaves et qui finissent par se révolter...

Quand on a pas le choix de bosser ou pas, se détacher émotionnellement de son travail permet de se libérer quelque peu de ses chaines. Là ou le fardeau pèsera, trainé par nos jambes, il sera moins pénible à supporter dans notre tête, c'est une façon de se sentir plus léger, de prendre du recul sur l'absurdité de la condition dans la quelle on vit et dans laquelle on accepte d'évoluer. Après tout, déconsidérer une obligation déconsidérante, est un premier pas vers une meilleure considération de soit.

J'en vois, j'en ai vu et j'en verrais certainement encore longtemps, de ces gens qui mettent toute leur bonne volonté à ce que leur tâche professionnelle soit accomplie de la meilleure façon possible. Ils sont braves, dure au mal et ils bossent comme des dégénérés. Pendant ce temps, le système ne fait que renvoyer à leur gueule, brimades, déconsidération, stress et salaire de misère. On leur crache à la gueule et ils disent merci. Voilà qui est révoltant, quand on le sait, quand on se rend compte que ce traitement est révoltant...Et il l'est, je ne vous demande pas de me croire, je vous demande de vous regarder, de nous regarder et de prendre conscience de votre dignité.

Le travail c'est la santé des autres, mon conseil est de penser à la votre, parce qu'il n'y a que vous pour y penser !

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Gaet 05/07/2011 19:19


J'ai tilté sur ton titre! Je discutais justement aujourd'hui de cette expression avec un collègue du boulot en allant à la salle de pause après 2h fixé sur mon siege, la bouche desséchée, à
m'éclater les oreilles au téléphone, me défoncer les yeux, rivé sur mon écran, et à me décerveler le crâne à répéter les mêmes conneries (je fais des sondages à la con).

Il me disait que "Le travail c'est la santé", c'est aussi une chanson d'Henri Salvador, ce genre de personne qui ont cette vision du travail et qui n'ont jamais travaillés, ou si peu.

A voir le film de Pierre Carles "Attention Danger Travail". Quelques extraits :
http://www.youtube.com/watch?v=hxVBArcIZfM
http://www.youtube.com/watch?v=lotj31DulYs&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=C1sG-2uqlQE&feature=related

Ces extraits vont te plaire si tu les as pas vus... :)

Et un ptit bonus belge sur lequel j'étais tombé un jour par hasard. Ca m'a bien plu : http://www.youtube.com/watch?v=r6bByKCKZos

Sur ce, je vais préparer mon entretien de demain !
A toute !!


GUSTAVSON's BLOG 05/07/2011 21:10



cool! merci, j'irais voire ces liens avec plaisir...


 


Et bon entretien...avec des vampires...



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche