Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 23:52

6053891612_21e8620613.jpg

 

Sur le sujet :

Entreprise : définition

Management : définition

Gustavson's project 10 : Honnêteté et transparence

 

 

Être bénévole, c'est sympa. C'est tellement sympa et c'est vu comme tellement sympa par le monde qui nous entoure, de façon quasi unanime, que moi et mon esprit de contradiction, on a finit par se méfier du concept...

Être bénévole pour une bonne cause, c'est donner de sa personne de façon gratuite et désintéressé...Du moins, soi disant...Disons qu'en général, cela sert à se donner une belle posture sociale de philanthrope, c'est bon pour l'image qu'on a de soi et pour celle qu'on véhicule aux autres. En gros, que ça soit consciemment ou inconsciemment, on se fait de la pub, c'est du marketing...Mais comme le marketing, ça fait méchant capitaliste, on le dit pas et on dit plutôt qu'on veut aider les autres, qu'on est dans l'esprit du partage, ou encore d'autres conneries d'hypocrite qui se ment à lui même...Personnellement, je pense que les intentions de la plupart des bénévoles, sont d'adopter certaines postures altruistes, pour mieux faire passer la pilule du fait que le reste du temps, en achetant des bananes au supermarché, ou en buvant du benco le matin, ces gens cautionnent par leur consommation et leur vote futur pour des colonialistes économiques en puissance, le fait que des gosses crèvent de faim... Comme on dit, loin des yeux, loin du cœur...

C'est le même principe pour l'humanitaire, pansement pour plaies ouvertes devant l'éternel. On spolie les richesses de pays entier et pour se donner bonne conscience, on va leur creuser des puits et on leur envoi des sacs de riz de temps en temps.

Ici, le propos n'est pas de dézinguer les bénévoles, ou encore de dire que l'humanitaire, c'est le diable...Non, les bénévoles, mêmes s'ils aiment les postures sociales publicitaires, agissent souvent pour une cause sympa et utile, même si ça n'est que très local, la plupart du temps. Les engagés humanitaires, sur le terrain sont tout aussi utiles et leur mission est bien noble. Le problème, ça n'est pas les gens, quelque soit leurs intentions finalement. Le problème, c'est le système, qui fait qu'on fout des pansements sur des plaies ouvertes, pour faire oublier que c'est nous et le système qu'on cautionne, tant qu'on ne se révolte pas contre, qui tenons les cisailles. "Vient là que je te coupe un bras, tu me remerciera bien assez quand je te foutrais du mercurochrome dessus, histoire que tu crève pas tout de suite, pour que tu es l'occasion de me remercier en continuant à être mon esclave économique...". En effet, les morts sont bien plus utiles si on sait les maintenir en vie...Enfin, je me comprends...

En ce qui concerne les bénévoles, j'aime aussi beaucoup ceux qui les font travailler, bénévolement justement. Alors quand c'est pour une noble cause, ou pour un petit évènement local de temps en temps, rien de mauvais dans le bénévolat. En effet, tout ne se vend pas ou ne s'achète pas dans ce monde impitoyable...On peut rendre des services, quand on soutien une cause, ou simplement pour aider un ami, un proche, une connaissance...C'est le partage, la solidarité et là normalement il y a une musique avec des violons, un gosse qui chiale et un chat mignon qui dit j'aime pas la guerre et ça ne m'empêche pas de vous faire des bisous juste après m'être léché le cul..."

Bref, les bénévoles, ça peut être utile, sympa, altruiste et mignon...Mais ça n'est pas tout, hélas. Le bénévole, ça peut aussi être un couillon d'exploité par des assos qui se font de la thune régulièrement sur son dos. Prenons un exemple courant : une asso organise des concerts régulièrement. Elle n'a rien de social, de solidaire, c'est juste une asso qui brasse de la thune en se faisant des concerts...Pour organiser ses soirées, cette association fait appel à des bénévoles..Tu m'étonnes ! Par définition, le bénévole, ça ne coute rien ! Il sera déjà tout content d'avoir une entrée gratuite et un ticket de boisson offert...Quand il en prend plus, il se fait gronder, parce que ça rogne sur les bénéfices !*
Pour une asso, utiliser ce système de bénévoles, afin de faire faire le boulot de grouillot gratuitement, si c'est une fois de temps en temps, pourquoi pas, on peut se rendre service...Mais le faire à chaque fois, c'est institutionnaliser le travail gratuit, autrement dit l’esclavage déguisé...Oui, les bénévoles sont consentants, évidemment, ça fait une sacré différence...Mais sont-ils au courant des comptes de ces dites assos non lucratives...Sont-ils toujours au fait que ces assos peuvent brasser du pognon sur leur dos, le réinvestissent dans l'asso pour la faire grandir, développer sa renommée et surtout les réseaux de ceux qui la dirige. Ce qui se passe en génral ensuite, c'est que le président, une fois son réseau solide, quitte l'asso et va monter une entreprise capitaliste dans l'évènementiel ou autre...Et pendant ce temps, le bénévole, il est bien avancé.

Personnellement, s'il m'arrive d'être bénévole, je le fais soit pour une cause que j'estime juste, soit pour des gens que j'aime bien, qui ont besoin d'aide une fois ou l'autre. Je ne le ferais certainement pas pour des assos qui brassent plein de thune, parce qu'elles ont trouvé le moyen d'avoir de la main d’œuvre gratuite, grâce à leur statut d'asso...Et oui, dans une entreprise, pour faire bosser quelqu'un, on est obligé de le déclarer, de lui faire un contrat de travail et de le payer...Dans une asso, on a le droit d'utiliser des grouillots sans les payer, il suffit de leur faire miroiter la belle posture classe qu'ils auront parce qu'ils serviront des verres ou encaisseront des entrées...Ils auront l'impression d'entrer dans la grande famille du milieu associatif culturel, youpi ! Alors après ça, on me dira que les associations sont de gentil philanthropes et que les entreprises sont de méchants capitalistes...N'oublions pas que le plus important n'est pas le statut juridique d'une structure, mais les intentions des gens qu'il y a à l'intérieur...

Pour conclure, je dirais qu'il ne faut pas abuser du bénévolat. Fonder son activité sur le bénévolat, ça n'est pas très sain en fait...A moins que l'association en question fasse du social, ou de l'humanitaire, genre les restos du coeur, la croix rouge...Pour ça, le bénévolat, c'est très bien. Ça serait mieux de changer le système qui fait que des gens n'arrivent plus à payer leur bouffe ou à soigner leurs enfants, mais en attendant, il faut bien faire quelque chose...

Je critique plutôt l'usage abusif du bénévolat dans l'évènementiel...Alors on me dira, "oui, mais sans les bénévoles, les petites assos, ne pourraient pas exister et faire vivre l'univers culturel local". Je répondrais que c'est absolument vrai...Mais ma critique ici, concerne les assos qui brassent de la thune, donc pas les petites assos qui galèrent...Alors comment faire la différence ? Déjà, on peut la voire dans la programmation, une asso qui fait la promotion d'artistes locaux, ça n'est pas pareil que d'autres qui essayent de se faire mousser en invitant des têtes d'affiches...Histoire que ça leur fasse de la pub...Je dis ici "si tu peux te payer le cachet d'une petite vedette, tu peux payer tes bénévoles...".

Honnêtement, le sujet est épineux, je ne connais pas forcément le sujet à fond, donc je pense qu'on pourrait contre argumenter sur tout un tas de truc que je viens de déclamer. Ici, je jette un pavé dans la marre, je trouve qu'il y a comme un truc de pourri au royaume de l'associatif et que l'humanitaire cautionne bien des dérives quotidiennes de nos sociétés modernes. J'aurais pu faire un article séparé pour les deux sujets, mais je trouve que certains principes d'exploitation des deux phénomènes sont à mettre en corrélation...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Gustavson's Project
commenter cet article

commentaires

gonzo 12/02/2012 21:33

simone ALBERT gérald BERTRAND benjamine BERTILE basile PORTE théophile REPETA victor FRIDER laétitia HUVENOT fabrice HOELTZENER emma BALZAC faustin WOILOT dimitri JACKOWIAK élise DELLEZ lucie
BICHEREAU jade BARTOLEN charlotte IGOUASSEL émilie  PATHENEY victoria RIGUES william ORTELLS olivier MARTIN thomas BLANCAIN nathan HUSAR alexis DOSSEKEL dominique PASCAL laurent MAITRES claire
SAGAT marie JEAN yves FERLIN edouard DESNOUST françoise VARRAILHON natacha PAUL cyrille HENSELL vincent GAILINGER bruno ALPHONSE florentin CHALCO quentin LEVIEU lydie WANDRILLE julien DESMINES
louis FERDINAND sylvie THOMAS gwenaël FENS cécile DEPAYEN hervé EMERAY audrey BOURJOIS clément LINDLER judith DEMARGE clotilde LE BILLANT sylvain CAMMART erwan RACINE florent KASPARIAN sophie BLURE
estelle GUERRHIT camille NEUVINGER steve  DOLINSKI nicolas ROMANYSZYN dylan CORDEIRO laurent MERROUCHE véra POTET florence NADEAU edith CHAMMEREAU gabrielle ROBEZ fabrice POUSSARD vinciane
CYPRIEN viviane NAIRAULT vanessa  CROIZE xavier DELINIERS bertrand COURRIAULT quentin MACHETON lucie THIBAUDEAU jérôme PITEAUX michel PREVREAU jean DOGUIN pierre DAGUZAY renaud OSTROMON
florent MIRBEAUD gatien ISTVANCIN laurent MORALEJO thomas SAURIGNY odile DOLLERY barbara RIDOUARD raphaël PERNECHELE romain PATULA emilie MILAVEC grégoire JANISZCZAK ingrid GERUSA damien CAMPIONI
william BREVOT ambroise POUCHKAREFF nathan YRAETA sophie LINGG bruno RUSTHUL gilles MANZINI daniel GENJUSZ ninon GABRIEL alain BOISSON stephan MEZIK renaud DI-GLERIA matthieu VEHAR thomas
CASSANIADE adrien SESONE chantal MAZOUY armand RESINA alice BOTTANA jocelyne FIORITTI gabriel TUGORES jean BRECKO dylan RATAJEZACK faustine LEURART eva STRIZZOLO inès FILLON hermann TOURNIER
steeve CHEVRIAUX etienne CHOPLIN etienne MAROLLEAU alain MAURIN manuel HUGON gilles ROBERT

GUSTAVSON's BLOG 13/02/2012 15:22



Si on les mettait tous dans une partouze, il faudrait l'organiser dans un gymnase...



delikatess 02/02/2012 08:24

Merci gustavson pour ce belle article positif sur l'associatif et le bénévolat
apparemment tu es ou tu deviens de plus en plus tolérent et tu rentre dans un mode super constructif...
Au vu de ta manière de penser et de tes reflexion j'en retire plusieurs chose les gens avancent des choses pas trés cohérente avec leur actes ..... et l'intolérence peu toucher tous le monde même
les soit disant artistes qui se font mousser dès qu'ils peuvent parscqu'ils arrivent à parler ou chanter devant les autres ( chose dont presque tous les humains savent faire, même si ce n'est ni
juste , ni musical ....)
Certaine personne aime partager sans faire rentrer l'économie dans leurs relations, et heureusement car c'est le contre pied de "tous ce paye dans la vie", certaine personne préfere jeter des
tonnes de bouffe plutot que la donner à ceux qui en on un besoin vital....Cela doit ëtre pour cela qu'il a 500 000 logement vide et 1 tonne et demi de bouffe jetée
http://www.lexpress.fr/styles/minute-saveurs/1-2-million-de-tonnes-de-nourriture-jetes-par-an_986726.html
Je trouve que tu te perd de plus en plus et que tes jugements sont ceux d'un homme égoïste qui finira seul dans sa triste vie remplie de préjugé. Je suis déçu de voir que tu occupe ton temps à
jeter des pierre au autres alors que tu pourrai être autre chose qu'un semeur de trouble qui jette des pavés en attendant de voir le mal que ça fait afin de t'en delecter par la suite.
Comme c'est triste de voir tant de compétence intellectuel réduite au bète et méchant, comme c'est triste de voir que quelqu'un juste pour s'affirmer s'agrippe à la tête des autres pour remonter
son socle d'estim de lui, comme c'est triste de voir l'évolution désastreuse de ta manière de penser, comme c'est triiste de voir des amitè naissante réduite a néant par des mots pauser juste pour
blesser.... Comme c'est triste de ne plus avoir de discours uthopiste avec toi que je croyais ouvert et millitant pour l'humain! Les bénevoles font les choses car il croit encore ( eux ...) qu'il
peuvent donner de leur temp et de part leur actions courcircuiter un système ou tous est payant....Heureusement qu'ils restent des gens qui s'investisse sans contre partie, a part celle de faire
abboutir leur petit rêve d'une vie meilleur et chacun à son echelle fait accomplis de belles choses. ëtre bénevole c'est aussi donner envie au gens de changer les choses avec leur coeur ( et la je
sort les violon car j'adore cette instrument et l'émotion qu'il sucite et l'emotion cela n'a pas de prix ou de pris )réussir un projet en tant que bénévoles c'est enrichissant et ce que cela
procure tu ne doit pas vraiment le savoir car il faut donner pour de vrai pour cela et ça tu n'as pas l'air d'avoir envie de le faire...
triste constat !
si tu arrive encore à parler autrement que en monologue du nombril on reparlera en vrai !!!
carine

GUSTAVSON's BLOG 02/02/2012 17:07



Delikatess, je suis bien d'accord avec toi, il est très beau que des gens s'investissent sans mettre de rapport économique entre eux et je ne critique pas cela dans cet article. Je critique ceux
qui se servent de cela, en abusent, pour exploiter économiquement ces gens, soit au grand coeur, soit couillon, soit les deux...


C'est dommage, j'attendais du débat et tu parle surtout de ma personne, que tu ne connais en rien d'ailleurs. L'argument d'autorité sur les préjugés qu'on a d'une personne ne sont guère
interessant. Donc je rappelle le sujet de l'article : les abus dans le bénévolat et dans le monde associatif qui se sert des bénévoles pour se faire de la thune. Ca ne concerne ni l'ensemble des
assos, ni l'ensemble des bénévoles...Je le rappelle, mais c'est écrit à plusieurs reprises dans l'article...Voilà. Mais comme dit, le sujet donne matière à débat..Et non pas à des élucubrations
sur ma personne, bien moins interessante que le débat en lui même...



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche