Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 09:51

5123883659_1af7334773.jpg

 

La violence à l'école

Le surendettement

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, on parle de médicament. Ah le scandale du médiator, la suite à de nombreux scandales touchant le milieu pharmaceutique et médical. L'histoire, on fait bouffer des médicaments toxiques à plein de gens. Sur certain, ça marche et d'autres crèvent à cause du traitement, le remède pire que le mal...On le sait et les médecins continuent à le prescrire parce que ça leur rapporte de la thune en contrat avec le laboratoire qui fabrique le médicament en question. Parfois, comme ici, c'est trop abusé, il y a trop de morts, alors, il y a scandale.

 

Dans le journal, on parle d'exemples de clients...de patients, qui vont voire leur médecins traitant leur ayant prescrit du médiator. Ils veulent faire dater leur ordonnance afin d'obtenir un dossier de prise en charge. Là, le médecin "devient tout rouge" et vire les patients à grands coups de pompe dans le cul. Ce phénomène s'est tellement généralisé, que l'ordre des médecins, sur ordre du ministère de la santé, à envoyé un courrier à chaque médecin leur préconisant d'être "plus conciliants avec les victimes angoissées". On a d'un côté les victimes, victimes à cause de la prescription de leur médecin, et de l'autre, les médecins qui ont peur d'avoir des problèmes parce qu'ils ont fait des conneries, des fautes professionnelles, bref, qui n'assument pas les conséquences de leurs actes.

Alors parlons des medecins d'une façon globale, il existe des praticiens très bien, très compétent et il y en a une masse d'autres qui sont ni l'un ni l'autre. Parlons de ces dernier. C'est l'histoire d'un gros bourges qui après avoir eu son bac S comme papa, maman le préconisaient, entre en fac de médecine. Il se tape le concours de première année, il le rate, puis recommence l'année d'après en filant de faux cours aux nouveaux pour qu'ils se plantent et qu'il termine devant eux au concours. Après, c'est le cursus normal, il bosse à mort, ne fait rien d'autres, ne connaîtra jamais la vie réelle...Puis il est medecin, sa femme aussi car ne faisant rien d'autre, il n'a pu la rencontrer qu'à la fac ou à l'hosto, l'a baisé dans les placards, l'a trompé avec des infirmères...L'hôpital baisodrôme, c'est pas une légende, croyez moi !


Donc ce mec est médecin, vit dans son cocon, ne connait pas trop la vie extérieure, sauf que dans son cabinet, il voit passer des gens de la vrai vie, de tout, des cadres ayant fait des études comme lui mais aussi des précaires qui n'en ont pas fait. Beaucoup de personnes, n'y connaissant pas un clou en médecine, voient les conseils de leur médecins comme parole d'évangile, parfois ce sont de bon conseils et parfois, ils se plantent totalement. En plus, comme ils n'ont pas l'habitude de côtoyer des gens de la vrai vie, ils n'ont que peu de psychologie avec eux alors quand c'est une situation difficile, voire conflictuelle comme ici avec le cas du Médiator, ça clash. 

 

Je pense que beaucoup de médecins ne comprennent pas leur patient, ne font aucun effort pour comprendre leur souffrance ou la façon qu'ils ont de l'exprimer, de la même manière que beaucoup de cadres ne comprennent pas le comportements des précaires se complaisant dans leur RSA. Ceci vient juste du problème que dans le même monde, les gens sont sur une autre planète, sont cloisonnés par un système tellement inégalitaire, que l'on a l'impression que cadres et précaires sont une espèce différente qui ne peut s'accoupler...Le médecin prescrit du médiator, quand il l'avait prescrit il ne savait pas que c'était dangereux, selon lui, il n'a rien à se reprocher. Le patient, il s'est fait empoisonné la gueule par son médecin et il a les nerfs parce qu'il lui faisait confiance. Je pense qu'ici, on est dans le domaine de compétence du médecin, il a autorité pour prescrire, il est donc responsable et c'est sure que s'il n'assume pas ses responsabilité devant un patient qui a déjà les nerfs, il est possible que ça finisse mal pour lui.

Je dénnonce ici l'attitude hautaine de nombreux médecins envers leurs patients. Ce comportement généralisé est validé par le ministère de la santé via l'ordre des médecins qui ont écrit à l'ensemble de la profession pour qu'ils se calment en la matière.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche