Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 10:44

5744293984_3f51f2d68f.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Références révérences

Les pigeons voyageurs, ou la lutte des classes internationale.

Nous nous sommes tous trouvés...

 

Tien une situation ! Vous savez, une situation, un espèce d'endroit clair, une clairière, un machin plat avec des branches qui dépassent et que l'on coupe fréquemment pour que l'endroit reste claire. Comme ça, c'est joli, on voit mieux son univers plat. Pas de surprises alors, si un écureuil passe, on ne le ratera pas..Ou un renard, on ne sait jamais...

De sa clairière, on pourra s'amuser à compter les rondins de bois au sol, ou les joggeurs qui passent les dimanches matins pour digérer leurs samedis tristes à se coucher tôt. On pensera peut-être que l'on verra tout, tel une tour de contrôle qui éclairerai de sa lampe lumineuse tout intrus à se paysage normé...Mais parfois, il arrive que quelques spectateurs, dont on avait pas trop pris garde, regardent le spectacle, planqués entre un banc et deux limaces géantes, ça peut arriver...Rien de grave puisque l'on maîtrise la situation. C'est bien ça non, on maîtrise la situation, rassurez moi, on la maîtrise ? On fait ce qu'on veut faire, ce qu'on avait prévu de faire, on ne fait pas autre chose ? Mais si l'on ne respecte pas ses plans, est-ce qu'on se respecte soit même ?...Ou bien alors, ce sont peut-être nos propres plans qui ne nous ont pas respectés ? Des plans, des projets, des clairières plates, que l'on aurait passé du temps à aménager nous mêmes, pour nous rendre compte ensuite qu'elles allaient à l'encontre de nos besoins instinctifs. Nos besoin de trainer dans l'univers des limaces géantes, des limaces gênantes...

C'est marrant tout ça, paradoxal aussi. On ne comprend pas trop ce qu'on fait alors, on a comme l'impression que nous ne décidons pas nous même ce que nous faisons, mais nous le faisons et on aime ça. Pourquoi ? Aurait-on jugé nos vies selon des valeurs qui n'y correspondraient pas finalement, des valeurs changeantes ? Aurait-on envie de vacances ? Besoin de vacances ? De changer d'air ?

 Et puis les vacances, qui a décidé pour nous que ça ne durerait pas ? Je voudrais vivre en vacances, parce que j'aime ça, les vacances ! On me répondra surement que la vie c'est pas ça. La vie, c'est pas les vacances. La vie c'est travailler pour subvenir ses besoins et à ceux de la société. La vie, c'est travailler pour gagner et mériter sa place dans un monde dont tout le monde profite. C'est bien ça non ? Dont tout le monde profite...Sauf peut-être ceux qui en profitent moins...Disons qu'ils ont du être moins méritant alors...Du coups en pensant à tout ça, on se dit que la vie se doit d'être un truc chiant alors. Parfois, on nous accorde un moment plus sympa, que l'on arrive souvent, par déformation culturelle, à transformer quand même en un truc chiant..Ça s'appelle les vacances.

Nous ne sommes pas maîtres de la situation, parce que nous ne somme maîtres de rien. On ne se maîtrise même pas nous même ! Je peux dire que je veux faire des truc, vivre comme ci ou comme ça et le lendemain, faire tout le contraire. Alors on se sent con, mais c'est peut-être ça le vie, être con. Con par rapport à des valeurs que l'on aurait pas choisit nous même. Con par rapport à la tête de quelqu'un d'autre, avec laquelle on nous avait appris à penser jusqu'alors.

Quand on pense que l'on est maître de la situation, on oubli que les maîtres et les situations, ne peuvent qu'être provisoire. Penser le contraire revient à croire que l'on peut figer les nuages et les ensoleillements à certains endroits du ciel, sans que jamais ils ne bougent. Mais il restera toujours ce putain de vent et quand il ne sera plus là, nous non plus. Alors, on est bien obligé de faire avec.

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

LeDocteur 10/08/2011 14:04


Tiré de " de mémoire indienne, memoires d'un chef sioux voyant-guerisseur" de Tahca Ushte, Ed Preses pocket, coll terres Humaines : "Vous les Wasiçun ( les blancs, ou etymologiquement parlant :
"les voleurs de graisse, de benefices"), vous voulez tout prévoir ! Vous voulez tout dominer, tout dompter ! Mais vous ne voyez pas ! bien pire, vous vous oubliez vous meme dans vos projets ! Quand
j'y pense, j'ai mal pour vos enfants qui hériteront de vos betises ! j'ai vu en vison vos autoroutes et vos puits de graisse noire et ce n'est pas joli du tout ! j'en frémis encore ! votre mal,
c'est de vous croire les Maitres ! Vous etes maitres de quoi ? quand la tornade survient, quand le blizzard souffle, etes vous toujours Maitres ? Voila vos avoirs accumulés dispersés aux quatre
vents !Un Indien, lui, se releve et se dit : Le vent a prelevé son tribut, les wasiçun se lamentent et accusent d'autres wasiçun, ou bien des "hommes-brulés" ( les noirs) d'etre a l'origine de ce
qu'ils appellent fléau de Dieu ! Fléau de Dieu ? pourquoi appeler fléau ce que vous ne maitrisez pas, c'est Wakan tanka ( Grand Esprit) qui vous parle par l'intermediaire des elements ! Quand
accepterez vous de n'etre que des hommes !!!? Car c'est seulement quand vous saurez accepter d'etre le jouet des elements et de la destinée que vous serez des Hommes ! En attendant, pour moi, vous
n'etes que de pitoyables marionettes ! vous pouvez venir comme Custer, nous tuer jusquau dernir, le vent et les pierres, l'eau nouricierre continueront de parler !!! Mieux, ils vous hurleront aux
oreilles leur colere ! J'ai pitié de vos descendants, ce a quoi vous les amenez n'est rien 'autre que de l'esclavage ! Car apres nous autres, apres les Hommes-brulés, ce sont vos enfants qui seront
reduits en esclavage pour un de ces méchants Custer, toujours prets a scalper le vilain indien paganiste et libre ! Mais pourtant, saurez vous tirer pitance de la Terre ? Saurez vous la respecter,
afin qu'elle vous aime et vous donne a goute de ses fruits ?, vous etes aveuglés par la Peau de grenouille verte ( Le dollar ), Non, j'ai pitié de vos enfants, vous ne savez pas a quoi vous les
amenez ..." si un indecrotable baroudeur et bon vivant de "peau Rouge" a pu arrver a cette conclusion ( chez les idiens, pour etre chef, faut avoir a la fois été flic ET voyou ! ) Pourquoi discutr,
on est jamais mitre du monde, c'et l monde qui est notre Maitre !


boussekeyt michel 09/08/2011 10:21


@Lizagrèce
vacances méritées largement, profitez-en bien :-))


Lizagrèce 09/08/2011 09:44


J'ai bossé 42 ans pour avoir droit à de vraies vacances. je suis bien heureuse d'y être même si le fait de les avoir obtenues c'est aller gentiment vers la fin ... mais après tout la fin aussi ce
seront de vraies GRANDES vacances ... Eternelles


GUSTAVSON's BLOG 16/08/2011 11:52



Donc vive les vacances...



boussekeyt michel 08/08/2011 23:44


bonsoir Olaf,
je suis bien d'accord en toute situation, il y a trop de paramètres et parfois qui nous échappent et donc la maîtrise totale n'est pas possible. De même, que notre inconscient nous maîtrise.
tout ce qu'il faut est d'apprendre à "gérer" une situation de façon dynamique.
:-)


Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche