Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 14:14

5171999827_c486cc25fb.jpg

 

Autres poésies en lien :

Une angine blanche en plein été...

Vieille mégère

Princesse de pacotille

Franchement...

 

Nous nous sommes tous trouvés un jour face à nous même et nos mensonges
songeant qu'un temps l'on s’émerveille de ne pas voire le mal qui nous ronge

Nous nous sommes tous trouvés un jour voyant le con que l'on était
et regardant plus en avant le consternant qu'on deviendrait
et l'on se voit de ce présent, tantôt en avant, en arrière
avançant la charrue du temps, qui charrira jusqu'au cimetière

Nous nous sommes tous trouvés un jour, perdu dans la beauté du lieu
ou à l'abri des abats jours, les lumières nous touchent si peu
les jours se battent contre notre ombre, sans même qu'on en soit spectateur
car la vision est dans le sombre, ce que l'éclaire est à l’orgueil

Nous nous sommes tous trouvé un jour, ajournant les choses importantes
pour un quotidien qui nous bourre, de ses habitudes qu'il nous chante
des contines à la préfecture et des hymnes climatisés
en auront fait de la confiture, pour l'élevage des porcs affamés.

Nous nous sommes tous trouvés un jour, sans jamais savoir qu'on l'a fait
cherchant au loin le désamour, alors qu'on l'a juste à côté
et tous ensemble dans la même merde, on continue à se chier dessus
sentir un peu l'exceptionnel, alors qu'on est que la merde du dessus.

Nous nous sommes tous trouvés un jour, à raconter toutes ses conneries
à croire un savoir qui rend sourd, à toutes les autres hérésies

Nous nous somme tous trouvés un jour, à croire que l'on savait des choses
sans douter que la certitude, ne comblera pas nos névroses
manque de perfection à tout va, sans même pouvoir la définir
contrôle de ce que l'on ne veut pas, vie triste d'ennui à mourir

Nous nous sommes tous trouvés un jour, sans même que l'on s'en rende compte
on se retrouvera peut-être un jour, on verra bien, la route est longue
alors bon vent...


Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Lizagrèce 28/07/2011 18:19


Bon vent à toi Gustavson !


boussekeyt michel 26/07/2011 20:39


peut-être que nous ne cherchons des certitudes que parce que le système nous a conditionné à ça ? avec la scienticité par exemple qui est très pauvre devant le quotidien de l'humanité.
on remarque que la répétabilité prônée par le scientisme comme preuve de scienticité se démontre dans peu de cas mécaniques, mathématiques.
d'un point de vue comportements humains rien ne semblent pouvoir être modélisable, transférable, les nouvelles générations rendent caduques très vite les théories des sciences humaines tandis que
Pythagore dure.
Peut-être parce qu'on utilise Pythagore mais pas les sciences humaines ?
il semble que les humains cherchent plus le copyright de la vérité que la vérité elle même !
;-)


GUSTAVSON's BLOG 26/07/2011 22:30



Au début, l'homme immitait la nature, puis l'homme à immiter l'homme qui immitait la nature...Jusqu'à ce que l'homme immite des immitation d'immitation d'homme et que l'on crée de moins en moins
du neuf. ON crée toujours, heureusement, mais on nous incite vraiment pas à le faire, heureusement que c'est un besoin vital de l'homme, sinon, on en serait resté à une certaine époque...



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche