Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 17:40

4194314787_e2841ea7b8.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Arrêt maladie : Une assurance que l'on paye chaque mois !

La précarité au travail normalisée

 

Je suis là et je suis victime de l'être. Je voudrais être ailleurs, mais je suis ici, malgré moi, dans une sorte d'obligation. La nature aurait amené mon corps fatigué à rester dans sa couche, ou il n'est pas assez resté ces temps derniers, mais la société civile à ses obligations, que la raison et l'anatomie humaine ignorent..

Alors je suis sorti pour me trainer chez le médecin, obligé que j'étais, de justifier cette absence sur mon lieu de travail à mon employeur, pour que mon abandon de poste se transforme en arrêt maladie légitime...Je m'étais donc levé, tombant dans les genoux, galérant jusqu'au bus, me roulant à son tour jusqu'au cabinet médical.

Une fois arrivé, la secrétaire m'annonce la bouche en cœur, que le médecin ne prend que sur rendez-vous et moi, je n'avais pas pris rendez-vous, puisque je n'avais pas prévu ma chute de tension soudaine de ce matin. Alors, après avoir lourdement insisté, aussi lourdement que mon corps me l'ai permis à ce moment là, on m'a casé entre deux rendez-vous, à 9h45. Il est 8h, j'aurais le temps de faire autre chose, mais pas la force, alors j'attends là, le cul posé sur cette chaise de salle d'attente.

J'ai le temps de penser, d'écrire, d'aller prendre un café degueu à la machine, pour que l'envie de vomir se rajoute à mon mal de crâne et mes pensées morbides. Je pense à ce qui m'a amené là, dans cette salle d'attente ou je perd mon temps. Je pense à ma fatigue et à ce qui la cause... A ce qui vaut la peine que je sois fatigué et à ce qui ne la vaut pas, que je songe d'arrêter de faire, afin d'éviter de me pourrir la vie pour des conneries.

De la précarisation, voilà de quoi je suis victime. A la fin d'un contrat de un an, il est facile pour l'employeur de profiter du mercato qui arrive, pour user de certains moyens de pression, pour que l'employé donne le meilleur de lui même, voire plus, sans reconnaissance aucune...Ainsi fleuriront les arrêts maladie, une fois que toute l'énergie du travailleur sera pompée. Et même quand on a pas la niaque, on subit ces mauvaises ondes et la fatigue morale qui en résulte n'en est pas moins intense. Tout ceci, 38h par semaines, à faire un travail sans avenir, tout en se faisant culpabiliser de ne pas en faire 41, comme indiqué par l'annualisation des heures de notre contrat ultra précaire..

Alors je pense à tout ça, le cul vissé sur ma chaise de salle d'attente, attendant le médecin messie, qui me délivrera de ce mal durant un jour ou deux, jusqu'à ce que cela recommence, jusqu'à la fin de mon contrat précaire, qui en appellera d'autres..J'ai le temps de penser, j'ai le temps d'attendre, j'ai le temps de perdre mon temps et parfois, j'ai même l'impression, que ce temps assis ici, n'est pas tellement différent des temps ou je végète ailleurs...Peut-être sommes nous tous des patients passifs attendant à ce qu'on les autorise à se lever, pour se faire ordonnancer et avoir l'autorisation de travailler ou pas...

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles société
commenter cet article

commentaires

Michèle 05/07/2011 09:21


Finalement t'es pas en vacances ?
(rapport avec mon commentaire sur Une claque ! je te lis pas dans l'ordre...)
Tu redeviens chercheur ?

En énorme fan de Coluche, je te propose une citation de ce grand philosophe du 20° siècle :
« Tout le monde gueule Ouais y’a déjà 3 millions de personnes qui réclament du travail.... C’est pas vrai. De l’argent leur suffirait. »

Je pense pas que ça va te consoler...
Mais je peux rien de plus pour toi,
[dans ma boite on recrute mais à mon avis le rapport : condition de travail/salaire doit être bien pire que dans ton job habituel, encore que les mecs deviennent rapidement musclé et bronzé, du
moins en été, en au bout d'un certain temps ils ont le privilège de se retrouver(s'ils bossent fort) avec une maladie professionnelle...

Profitons bien de l'été....

:O)


GUSTAVSON's BLOG 05/07/2011 14:11



yes vive les wacances !



Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche