Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 15:31

85916365_5496b9d3c3.jpg

 

 

Lien vers la vidéo dont cet article parle : link   http://www.youtube.com/watch?v=0RpprzwplLs    (cliquez sur cc pour la VFST Version Française sous-titrée )

 

 

Aujourd'hui j'ai vu une vidéo sacrément intéressante, qui a relaté plein d'idées que j'avais déjà et d'autres que j'aurais certainement finit par avoir. Une sorte d'accélérateur de particules donc, permettant à un cerveau trop lent, de réfléchir plus rapidement et de façon plus ordonnée, aux choses qui trottent dans sa petite tête.

Dans cet article, je vais relater ce qui ce dit dans cette vidéo, en ajoutant quelques commentaires personnels. Je vous recommande vivement le visionnage de cette vidéo de 27 minutes, en lien en haut de page.

Un sentiment persistant

Il y a comme ça, des sentiments persistants que l'on a et que l'on a du mal à articuler sous forme de pensée construite. Ce sont des espèces d'émotions qu'on ressent constamment, sans être capable de les comprendre et c'est bien dommage, parce que les comprendre permet de se les expliquer et de les expliquer aux autres. Nous allons parler ici, d'émotions qui nous sont souvent communes, qui nous concernent tous, puisqu'elles sont inhérentes à la façon dont on vit en société, à la façon dont la société fonctionne. C'est un peu comme si on avait un bug, une mal fonction, que l'on s'était habitué à interpréter comme normale, puisqu'il est évident que la plupart des gens que nous côtoyons ont le même bug que nous, puisqu'ils vivent au même endroit, de la même façon. On pense alors que ceci fait parti de nous, autant qu'on a tous un estomac ou des intestins...C'est comme ça...Mais au final, on sait bien que quelque chose ne va pas, que quelque chose ne va pas en soit, que quelque chose ne va pas dans notre façon de vivre..Plus on comprend, plus on a honte d'être humain et j'ai relaté ceci dans quelques articles :   Fier d'être un humain !    . Un long fleuve tranquille

A force, on pourrait croire que nos actes actifs ou passifs honteux, ceux commis par nos semblables en notre nom, sont indubitablement en lien avec une sorte de nature humaine, qui ferait de nous une race de connard imbus de nous même, narcissiques, égoïstes, malfaisants...Et bien j'ai finis par croire que pas forcément, que ces comportements peuvent être provoqué par une grosse manipulation de masse, causée par un petit groupe que ça arrange bien que cela se passe comme ça. Ça serait un peu du genre "ça se passe comme ça chez Mac Donald"...

Dans la vidéo en lien au dessus, un mec nous raconte qu'il est né en 1974 en Islande, dans un monde fixe après le drame de la seconde guerre mondiale. Un monde fixe dominé par la suprématie des USA...L'Islande était une nation indépendante, dont l'économie était principalement basée sur l'industrie de la pêche. Dans les années 2000, cette industrie était pratiquement éteinte et après la crise financière de 2008 et la faillite islandaise, elle est devenu inexistante. En gros, on a crée des quotas de pêche, un petit nombre d'oligarques s'est attribué les droits de pêcher, ces droits ont été vendus à de grosses industries étrangères et au fur et à mesure, des bateau usines ont remplacés les ouvriers islandais pour le conditionnement du poisson...Du coup, plus de taf dans la pêche et perte du droit de pêcher...Cette industrie est morte tout comme le sont quasiment les industries automobiles et métallurgiques dans la plupart des pays occidentaux..Cela ressemble à une sorte d'acte de piraterie économique, ou de grosses firmes s'accaparent les moyens de production et les transfèrent dans des pays ou l'on ne se soucie pas trop des droits sociaux des travailleurs, ou les travailleurs coutent de ce fait, moins cher en cotisations sociales et patronales...Bref des pays ou l'on s’embarrasse moins à déguiser l'esclavage du peuple au nom du profit de quelques seigneurs économiques.

Pourquoi les industries des pays occidentaux disparaissent-elles ?

Le 11 septembre :

Tout comme le gars dans la vidéo, j'étais jeune dans les années 90. c'était la fin de la guerre froide, le mur de Berlin était tombé, la puissance communiste avait disparu, les Allemagnes s'étaient réunifiées..Les gens se sentaient libres, à l'abri de toute guerre éventuelles qui feraient son retour en occident. Ça a duré 10 ans et ensuite, patatra, le 11 septembre est arrivé. Je me souvient qu'à ce moment là, j'allais commencer mes études, je trainais devant la télé et flash spécial...Je me suis tapé le truc en direct. Ensuite, ça ne causait plus que de ça aux infos, tout le temps...Je me suis vraiment rendu compte de tout le tintouin que ça faisait (parce que du tintouin dans les médias, c'est plutôt habituel), quand les profs de la fac de droit se sont aussi mis à en parler à chaque cour. La planète était choquée, c'était l'attentat le plus gros et le plus impressionnant que les pays riches n'avaient jamais connus, après 10 ans de paix relative, ça a eu son petit effet. Comme les médias en ont parlé pendant des semaines en masse, sans donner plus d'informations ou d'explication que les versions officielles, beaucoup de personne dans les population et en l’occurrence, surtout dans la population américaine, ressentirent une grande haine envers ceux que l'on accusait d'avoir commis ces attentas...Donc de la haine contre Ben Laden, Al QaÏda, les islamistes, les musulmans...

L'auteur de la vidéo raconte qu'il a vécu cette haine en Islande et que quand il est allé vivre au Danemark, pays abritant une minorité musulmane. Il s'est rendu compte que ce qu'il avait entendu dans les médias islandais sur les musulmans, était de la grosse connerie, ne correspondant pas du tout à la réalité. Après le type est allé se balader sur le net et à trouvé plein de sources d'informations alternatives à la propagande médiatique sur le 11 septembre. Ceci l'a amené à ce poser beaucoup de questions pour la première fois et notamment sur cet évènement, du genre : Ou étaient les défenses aériennes américaines ce jour là ?..Je pense que si c'était moi qui avait détourné un avion au même moment, on m'aurait dégommé dans le ciel aussi sec...Comment se fait t-il que le trou fait dans la façade du pentagone était plus petit que l'avion qui était sensé faire le trou ? Pourquoi les tours se sont elles effondrée aussi rapidement ? Pourquoi la tour 7, pas touché par les avions et abritant des bureaux de la CIA, s'est-elle aussi effondrée ? Bref, plein de questions que l'on ne se pose pas beaucoup dans l'univers médiatique, alors qu'elles paraissent logiques et essentielles...Ça ressemble quand même pas mal à une grosse conspiration tout ça !

Alors l'auteur de la vidéo se demande, que nous cache t-on d'autre ? Quelles autres situations pourraient-elles être manipulables de la sorte ? Qui est à la base de cette manipulation ?

L'argent :

La question qui s'est alors posé, c'est qu'est-ce qui, dans notre société, à les pleins pouvoirs sur nos actions ?

Il y aurait bien quelque chose qui décide de ce qu'on peut faire, si l'on peut partir en vacance, si l'on doit se vendre ou pas, vendre sa force de travail pour survivre, si l'on peut avoir une maison, si l'on peut manger...Ce pouvoir serait notre système monétaire, notre argent.

Tout tourne autour de cela, tout le monde en a besoin, la plupart des décisions de nos vies se prennent en réalité, en fonction du système monétaire.

En réfléchissant un tout petit peu, on se rend bien compte que l'argent n'est pas là, comme il devrait l'être, pour servir la population. L'argent n'est pas un outil neutre permettant aux hommes d'échanger entre eux. Mais qu'est-ce que l'argent ? Qu'en a t-on fait alors ?

On emprunte à la banque de l'argent qui n'a jamais existé et n'existera jamais, ça s'appelle le crédit. L'ensemble de notre société, les particuliers, les institutions, les sociétés privées, vivent sur le crédit. Nos biens sont hypothéqués sur ces crédits et si l'on ne remboursent pas ceux qui nous ont prêté de l'argent qui n'existe pas, nos créanciers ont le droit de prendre nos biens, qui eux, sont bien réels. Voilà résumé et simplifié, l'un des grand principe qui représente l'arnaque du système monétaire ayant cour actuellement.

La dette est tirée par l'emprunt d'argent qui n'a jamais existé. Celle-ci constitue le point central de l'économie actuelle. L'endettement permet de contrôler les choix et de réduire les marges de manœuvre de ceux qui doivent rembourser. Voyez ce qui se passe actuellement avec la crise de la dette en Europe et l'apparition médiatique récente des agences de notation. Ici, les gouvernements sont dans l'impossibilité de mener la politique économique qu'ils souhaitent, pour laquelle il est possible qu'ils aient été élus, soumis à la menace d'une dégradation de leur note. Mais qui sont ces agences de notations qui ont le pouvoir de se substituer à la politique des états et aux principes démocratiques auxquels ils sont sensés être soumis...Ce sont des agences privées, à la solde des grands lobbys financiers, voilà tout...Et c'est bien là le problème, la politique, les politiciens, les gouvernements, ne sont aujourd'hui plus qu'une vitrine publicitaire, mis en avant par les grands magnats de la finance mondiale et de la globalisation économique. Ces soit disant démocraties et leurs cortèges de folklores électoraux, ne servent en réalité qu'à faire avaler la pilule de l'exploitation des peuples au nom des profits colossaux de quelques-uns. Elles servent à détourner l'attention, pour qu'on soit le moins possible amener à réfléchir à la manière dont les choses fonctionnent vraiment. La plupart des choses que la plupart des gens vivent, se font en fonction d'une orientation manipulatoire du système, qui joue avec ses esclaves comme avec des marionnettes. Les esclaves, c'est nous, pour qu'on ne réfléchissent pas trop à notre condition sociale, économique, philosophique, on nous fout devant la télé à regarder des trucs débiles. De temps en temps, on nous donne des avis prémâches, sur des sujets plus sérieux, on nous en donne de plusieurs types, pour que l'on puisse débattre, ne pas être d'accord et penser que nous réfléchissons par nous même, alors que tout à été orienté pour nous.  La prochaine élection présidentielle est un bel exemple de cela.

Ceux qui contrôlent l'argent, contrôlent la société et un nombre infime de personne est aux manettes. Là ou on nous parle de diversité, de mixité, de libéralisme économique, le pouvoir est en réalité centralisé de manière totalitaire entre les mains de quelques-uns. N'oublions pas que si l'on est contre cette mondialisation, on est pas contre le monde. La mondialisation néolibérale n'a pas l'exclusivité du terme de mondialisation, malgré ce que sa propagande veut bien nous faire croire. Chomsky en parle très bien : (lien :   La mondialisation de "chomsky". 1- définition réelle du terme.    La mondialisation des néolibéraux (vue par Chomsky).     La mondialisation, ou la centralisation totalitaire de l'économie au profit de quelques privilégiés. ).

La loi de l'eau :

Dans cette vidéo, j'ai appris un truc, qu'il y avait une loi de la terre et une loi de l'eau. La loi de la terre, ce sont les lois que nous connaissons. De pays en pays, les lois ne sont pas les mêmes, ce qui est permis quelque part, ne le sera pas ailleurs...Par exemple aux États Unis, un homme pourra être condamné par un tribunal pour avoir pratiqué la sodomie, alors qu'en France, non. (Lien :  Condamné pour sodomie aux USA !!! )

La loi de l'eau provient du commerce maritime. Cette loi est devenu la loi bancaire lorsque le système monétaire est devenu international. Cette loi est aussi la loi qui régit les cours de justice, selon cette vidéo.

Les lois sont donc différentes si on est dans, ou en dehors d'une banque. Les drapeaux maritimes sont d'ailleurs présents dans les banques et dans les tribunaux. Les soldats américains ont également cousu à leur bras, le drapeau maritime américain, le fer de lance de l'armée américaine, ce sont les "Marines". Pour quelle entité ces soldats travaillent-ils vraiment, à votre avis ?

La loi civile est donc différenciée de la loi de l'eau et de l'argent..On ne joue donc pas dans la même cour avec le monde financier...Ceci signifie que les tenants du système bancaire ont collectivement mis en place une situation dans laquelle ils manipulent les gens pour imposer une couche légale supplémentaire, qui n'est pas fondée sur les lois que nous connaissons. Pour fonder la loi civile, un groupe de gens (une société), se sont mis d'accord sur certains types de comportements à avoir ou pas en société, ou dans leur vie privée...En ce qui concerne la loi de l'eau, celle de l'argent, cette couche légale supplémentaire est fondée sur le commerce...Cela vient de loin, de l'avènement de la corporation des marchands dans le bas moyen âge, de la substitution de la bourgeoisie à la féodalité, de la révolution industrielle à la monarchie, jusqu'au contrôle sans limite du commerce et de la finance sur le monde actuel. (lien : Capitalisme : Historique et alternatives futures. ).

Cette loi de l'eau, est une construction artificielle, qui prend le pas sur la loi des territoires. La finance, l'avènement du système monétaire qui prend le pas sur l'économie réelle, fonctionne selon les mêmes principes. Nous vivons dans un monde ou les abstractions virtuelles de quelques hommes, sont prioritaires face à la logique de l'économie réelle. L'économie devrait être quelque chose de simple, tout le monde pourrait comprendre les règles de base de l'économie et ces règles de base devraient être à la base du fonctionnement de toute économie..Il y a de l'offre, de la demande, on vend des trucs, on les achètent...Pour en savoir plus, je vous conseille ce lien (lien : L'économie pour les très nuls )

La monnaie fiduciaire
:

Chaque banque dans le monde, ne possède qu’environ 10% de ce qu'elle prête dans ses réserves. La monnaie qui n'existe pas et qui est prêtée est appelée monnaie fiduciaire. L'argent fiduciaire n'est donc pas réel, ne correspond pas à la réalité de l'économie, mais dans notre économie néolibérale, cette monnaie représente 90% des échanges, n'est-ce pas absurde ? En fait c'est absurde que nous laissions faire cela, que nous ne profitions pas de cette faiblesse du système, pour aller retirer toutes nos économies des banques le même jour et enfin montrer notre pouvoir d'action, notre réelle importance et reprendre le pouvoir sur nos vies...Mais il est bien plus logique qu'un système qui veut contrôler les peuples, se serve de la généralisation du crédit, pour soumettre une masse de gens à qui l'on prête, par leur obligation de rembourser. On nous dit aux infos que l'esclavage pour dette a été supprimé, je n'en suis pas aussi sure...

L'argent fiduciaire est basé sur la foi, on fait une confiance aveugle au système financier quant à la valeur de l'argent que l'on nous distribue et qui régit nos vies. Cet argent, ce système monétaire, cette inéluctabilité cru en ce système économique, fonctionne selon les mêmes principes qu'une religion. C'est une religion en terme de croyance, mais c'est une domination politique en terme social, puisque cette religion s'impose à tous malgré eux...On a beau ne pas y croire, c'est dieu qui a crée la terre et qui la détruira quand bon lui semblera, n'est pas ? Personnellement, je ne crois pas en ce système, je ne le cautionne pas et pourtant je vis dedans malgré moi et il m'arrive tous les jours de fonctionner comme un bon soldat, en consommant, en regardant la télé et en pensant tout à un tas de truc comme il convient de penser. On subit tous cette acclimatation de nos cerveau dès l'enfance, on peut tous plus ou moins s'en détacher, mais les séquelles seront toujours là, il faut les accepter pour mieux les comprendre. La lutte commence par la lutte contre soi-même, ses lavages de cerveaux, ses névroses, ses frustrations...

L'argent, sorte de crucifix de la religion néolibérale (au niveau symbolique), est imprimé par des organisations privées, prêté à des états avec des taux d'intérêts, qui représentent les dettes publiques. Sur le sujet, je vous recommande ce lien, ou tout est expliqué en détail : Lien : Comprendre la dette publique. )

L'argent est le principal outil du lavage de cerveau généralisé. Dans la vidéo, est cité Mayor Rothschild qui disait : "Donnez moi le contrôle de l'argent d'une nation et je ne me soucierais plus de ses lois.".

L'Amérique, une entreprise qui domine le monde

Le saviez vous ? Le réserve fédérale des États Unis, la banque fédérale, est une entreprise privée fondée à la fin du 19e siècle en Angleterre. Personne ne sait vraiment à qui elle appartient...Comme toutes les autres banques, elle prête sans avoir les réserves de ce qu'elle prête...
En 1913, les président américain Wilson (celui des 14 points de Wilson à la fin de la première guerre mondiale, pour ceux qui se rappellent de leurs cours d'histoire...) a signé le Fédéral Reserve Act, qui fit glisser une grande nation industrielle vers son contrôle par le système de crédit...A partir de là, toute activité économique et la croissance du pays furent mis entre les mains de quelques hommes. Une dizaine d'année plus tard, c'était le Krach de 1929, la crise économique mondiale, la montée du nazisme dans l'Allemagne dont l'économie était largement supportée par des capitaux américains, la seconde guerre mondiale, la destruction de l'Europe, l’Amérique qui vient sauver tout le monde, l’Amérique qui prête sa thune à intérêt pour la reconstruction de l'Europe à travers le plan Marshall, l’Amérique qui domine le monde et encore plus depuis la fin de la guerre froide...En réalité, dans la réalité économique, les USA sont une entreprise en banqueroute depuis 1933. Le président des États Unis est donc le président d'une entreprise en banqueroute. Lorsque les USA furent en banqueroute, les banques ont demandé comment ils allaient payer, la réponse était simple, le peuple est la garantie des États Unis, les américains sont les cautionnaires d'une entreprise privée sans le savoir. C'est pareil pour les autres pays, nous sommes la garantie de l'endettement des états, qui lui même provient dans sa quasi totalité des intérêts que les états sont obligés de payer aux banques privées pour emprunter, depuis qu'il est interdit aux états d'emprunter à leur banque centrale à taux 0 (accords de Jamaïque, 1973). Ça n'est pas pour rien qu'au dos des extraits de naissance américains, on trouve le sceau des banques. Les banques sont propriétaires du peuple, l'état américain les a hypothéqué.

Les gouvernements actuels sont tous soumis à ce dictat de la finance, ceux qui s'y opposent sont bien vite ostracisés au mieux (Castro, Chavez...), ou assassinés (Thomas Sankara, au Burkina Faso : je vous recommande ce lien qui en parle : LIen  La dette des pays africains     La crise économique selon Thomas Sankara   )   L'assassinat de Thomas Sankara...  

Les lois votées par les gouvernements de ces pays, sont ce que les pouvoirs publics décrètent à un moment donné. Ces lois pourraient changer demain, elles ne sont pas, pour la plupart, fondées sur des valeurs centrales à une société, nés de l'accord entre gouvernants et gouvernés sur une façon de fonctionner ensemble, elles ne sont que le résultat d'adaptations pragmatiques à ce que dicte la finance mondiale. Combien de lois Sarkozy à t-il fait voté durant son quinquennat ? Vous ignorez tout de la plupart d'entre elles. Il y en a 240 !

Le travail, opium de l'esclave :

Le SMIC est le salaire de l'esclave, qui doit être maintenu en vie et en bonne santé pour s’atteler à sa tâche, effectuer sa corvée. Chacun doit vivre longtemps, d'une vie de dure labeur, pour laquelle tous recevront un salaire qui dure suffisamment peu de temps, pour être obligé de travailler le mois suivant (lien : DE LA DROITE AU FASCISME : chronique de la pensée commune de la culture dominante ). L'esclave moderne prend soin de son esclavage. Celui qui travaille le plus pense être le plus libre...Ça rappelle quelques slogans du genre "travailler plus pour gagner plus", ou encore "arbeit macht frei".

Alors on bosse tous, sans jamais penser à la portée philosophique de ce qu'on fait. On bosse parce que c'est comme ça, qu'il faut mériter son droit à ce que la société de l'argent nous héberge en son sein. Dans la vidéo, il y a un type qui fait une sorte de one man show et qui dit "il y a juste assez de connerie dans ce pays, pour maintenir les choses en place. Les conneries nous unissent dans la nation, que serions nous sans ces conneries, sécurisantes, rassurantes, familières..." et ensuite, il cite le genre de connerie dont il parle et qu'on nous fait croire, "tous les hommes sont égaux, la justice est aveugle, la presse est libre, votre vote compte, le commerce est honnête, les bonnes personnes gagnent, la police est de votre côté, dieu vous regarde, votre niveau de vie ne baissera jamais et tout va bien..L'histoire nationale et officielle des conneries". Bref, on doit tous être occupé au travail, ce qui nous évitera de trop réfléchir aux conneries que l'on nous raconte et auxquelles on croit..

Sommes nous libre ?

Et non ! Nous sommes gouverné par la force, par des gouvernements qui ont le monopole de la coercition légitime. Ce pouvoir de violence légale est légitimé par le fait qu'il est sensé être exercé au service du peuple et non de la finance...On peut constater ce principe se révéler de façon flagrante en Grèce en ce moment...Voyez ce qui se produit lorsque vous n’obéissez pas et que vous ne payez pas vos taxes. Pourquoi continuons nous à jouer le jeu ? La vidéo fait une belle image avec le Monopoly. Si on savait que la banque trichait à chaque partie, on arrêterait de jouer. Le but est donc que l'on ne captent pas l'arnaque, alors pendant qu'on pompe notre énergie, notre force de travail, nos réalisation concrètes, on détourne notre attention vers autre chose.

Ok, on se fait exploiter comme de gros couillons, mais après tout, on a le droit ! Ce qui est plus chagrinant que notre propre sort de petits occidentaux exploités, c'est que le système monétaire que nous cautionnons dans le silence est la cause directe de 20 000 personnes par jours qui meurent de faim.

Pourquoi ?

Globalement, les humains consomment 20% de ressources naturelles en plus, que ce que notre planète est capable de produire. Les occidentaux, qui représentent 10 % de la population humaine de la terre, consomment 50 % des ressources consommées et produisent 80% de la pollution mondiale. En résumé, notre style de vie est la cause du fait que les plus nombreux vivent dans la misère la plus terrible. Si on pouvait ressentir ces souffrances et comprendre les liens qu'elles ont avec nous, nous ne les accepterions pas. Mais il ne s'agit pas ici de culpabiliser des gens qui n'ont pas décidé de leur mode de vie, ceux-ci leur ont été imposé dès la naissance, tout comme aux gens qui crèvent de faim d'ailleurs. On divise les peuples entre eux, on divise pour mieux régner. On monte les populations occidentales contre les immigrants des pays pauvres, on monte les gens les uns contre les autres dans un pays, sur des critères ethniques, sociaux, culturels, on apprend aux chefs des entreprises ou aux directeurs d'institution, les techniques de management moderne consistant à inculquer les mêmes principes...On monte les services, les employés, les uns contre les autres pour qu'ils accusent leur voisin de la dégradation de leurs conditions de travail, alors que les fautifs se trouvent ailleurs...

Les solution proposées dans cette vidéo :

Il faut une refonte de la culture, des valeurs de la société et cela doit être lié aux capacités de la terre. La société ne devrait pas être fondé sur des opinions humaines, ou des notions politiques dictant comment les choses doivent être, ou des notions religieuses sur la conduite des affaires humaines...

Selon l'auteur de la vidéo, les politiciens ne peuvent pas résoudre les problèmes, ils n'ont pas les compétences techniques pour le faire, mêmes s'ils seraient sincères, ils ne sont pas formés pour résoudre les choses. Ce sont des techniciens qui chauffent nos maisons, y apportent l'électricité...C'est la technologie qui résout les problèmes, pas la politique.

La guerre, la corruption, la misère, la souffrance humaine, ne changeront pas dans un système monétaire.
 
Lorsque l'on a un projet, la question n'est pas de savoir combien ça va nous couter, mais combien avons nous de ressources disponibles pour le mener à bien.

Aujourd'hui, nous disposons des ressources pour abriter tout le monde, pour construire partout dans le monde, des écoles, des hôpitaux...On pourrait fournir les meilleurs équipements aux labos pour l'enseignement et la recherche médicale...Mais dans un système monétaire, il y a du profit et ça change tout.

Le système monétaire est basé sur l'esclavagisme. L'argent conduit les gens à abuser de leur pouvoir. De l'argent sont dérivés des problèmes comme la prostitution, le vol, le trafic d'humain, de drogue, des détournements de biens sociaux...Il est facile d'exclure un être humain de toute activité grâce à l'argent. Le problème de la société ne sera pas résolu tant que nous nous accrochons à l'idée de possession que nous avons crée autour de nous.

La vidéo cite Schoppenhauer : Pour toute vérité, passe par trois étapes : "d'abord elle est tournée en ridicule, ensuite on s'y oppose avec véhémence et à la fin, tous l'admettent comme évidente"..Mais comme toute vérité est par principe invérifiable, il n'est jamais très évident de se prononcer..On a des croyances, des convictions, on fait des hypothèses et à la fin, on ne sait jamais qui a raison, si cette raison existe vraiment, mais on fait, rien que par le fait qu'on vive...

Une intervention de la vidéo est très simple et intéressante, les propos sont évident, justement : "on pourrait se débarrasser de tous nos ennemis d'un seul coup. Est-ce que ça vous intéresse ? Ce que nous dépensons chaque année dans les armes nucléaires et la défense, nous pourrions le dépenser pour habiller et nourrir tous les pauvres dans le monde. Cet argent pourrait couvrir largement tout le monde, personne ne serait exclu. Nous pourrions explorer l'espace en tant qu'une seule race humaine et vivre en paix." Le pire, c'est qu'économiquement, ce que ce type dit est tout à fait vrai. Mais ce système se sert de la division de peuples entre eux, de l'exacerbation de la violence et des peurs, de la guerre, pour dominer le monde. Ils ont des priorités dans leur budget et leur priorité est de maintenir sa petite caste en place aux manettes. Leur but n'est pas le bien être de la population, mais au contraire son aliénation à leur profit. Pour maintenir les choses en place, nos élites ont besoin violence, alors ils se donnent les moyens de dépenser pour et pour nous faire trouver cela normal en nous faisant peur.

Le projet Vénus

Cette vidéo a été faite par des gens qui soutiennent le projet Vénus. C'est la première fois que j’entends parler de ce machin. Ce projet prône un monde sans possession et une économie basée sur les ressources plutôt que sur la croissance. Le théoricien du projet Vénus s'appelle Jacques Fresco. Il pense que la technologie peut nous préserver et remplacer la main d’œuvre. Je sais qu'on vit dans une société qui sacralise le travail, à tel point que la plupart des gens affirment qu'ils ne pourraient pas vivre sans travailler, qu'ils ont besoin de travailler pour vivre. Vous vous rendez compte ! On a rendu vos vies tellement chiantes, que vous avez besoin de quelqu'un d'autre, d'un travail, pour occuper vos journées. On vous a tellement appris à vous laisser porter par le courant, que vous avez perdu tout esprit d'initiative qui vous éloignerait des codes qu'on vous a imposé. Je me souviens, quand je bossais à l'usine, je me disais que ce que je faisais, c'était vraiment un travail de chien et encore, je ne le souhaiterais à aucun chien. Il existe tout un tas de boulot qui aliènent l'esprit et qui pourrait très bien être effectués par des machines...Vous allez me dire, "mais comment les gens qui effectuent ces travaux pénibles gagneront leur vie alors ?". Ben peut-être en faisant un truc plus interessant, plus épanouissant...La société pourrait trouver une utilité à chacun et que ça serve aussi à son épanouissement personnel. Oh la la ! C'est des utopies tout ça..Si vous voulez savoir ce que je pense des utopies, cliquez sur ce lien : L'utopie


On est élevé à ce qu'on doive gagner sa vie à la sueur de son front. La notion de respectabilité du travail n'est ni plus, ni moins qu'une caution de l'esclavagisme de masse. Le travail bride les gens, l'humanité avancerait bien mieux si on laissait les esprits de chacun s'exprimer au lieu de vouloir à tout prix leur faire fermer leur gueule en les endormant devant des tâches quotidiennes astreignantes, puis devant un téléviseur durant ce qui leur reste comme temps libre.

On nous vole, on nous vole notre âme, on nous vole notre temps, on nous vole notre argent en nous en donnant juste assez pour rester en vie, rapporter et être dépendant à ce qu'on nous dit. Dans une économie basée sur les ressources, Fresco nous dit que les machines libèreraient le peuple.

Le but de ce projet est d'éliminer les processus amenant à l'avarice, l’intolérance, le préjudice, le profit sur le dos d'autrui, l'élitisme, ainsi que d'éliminer le besoin de prison, d'allocations familiales...Selon Fresco, nous avons toujours eu ces problèmes car nous avons toujours vécu dans la pénurie. Si vous éliminez les conditions amenant à des comportements socialement répréhensibles, ils n'arrivent plus. Ces comportements ne sont pas innés. En général, un psychopathe à eu une sacré vie de merde avant d'être devenu un psychopathe..Comme par hasard !  Il n'y a pas de nature humaine, il n'y a que des comportements humain. L'humain est une machine qui s'adapte, mettez le dans les conditions pour être un connard et il le deviendra, l'inverse marche aussi.

Vous n'êtes pas nés corrompus, avare, intolérants, plein de haine, c'est la société qui vous a rendu comme ça, qui vous a inculqué ça !

Le monde est-il ainsi parce que quelqu'un l'a voulu ou est-ce une monumentale coïncidence ?

Partager cet article

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche