Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:24

5151801910_bb39d38dc0.jpg

 

Amis de l'éducation nationale, vous avez réussi votre concours, peut-être récemment, peut-être il y a quelques années, à l'époque ou il y avait plus de postes disponibles, ou l'on ne supprimait pas de places de fonctionnaires Vous avez votre sésame, votre traitement mensuel, la sécurité de l'emploi...Vous partager aussi, le souci d'une école pour tous, d'un enseignement éfficace et serein pour les générations futures, du bon apprentissage des matières enseignées et surtout de la vie en société à nos jeunes.

 

Mon conseil est de regarder autour de vous, dans votre établissement scolaire, auquel vous êtes peut-être attaché. Parfois la vie au sein établissement est exemplaire et cette exemplarité sert de reperd aux jeunes à qui l'on enseigne plus que des maths ou de l'histoire, le respect des autres, des valeurs humaines, d'une certaine moralité dans son accomplissement personnel et collectif.

 

Hélas, la plus part du temps, c'est très loin d'être le cas, des collègues sont harcelés au travail par la hiérarchie et plus ils sont précaires et plus il est aisé de leur mettre la pression. Notre bonne éducation est de plus en plus soumise à la logique libérale, manageriale. Les valeurs de l'ambition personnelle assouvie en marchant sur les autres est de plus en plus mise en avant et les élèves le voient et sont amenés à suivre se triste exemple.

 

Lorsqu'un élève observe en salle de permanence dans un collège, un assistant d'éducation se faisant gueuler dessus comme du poisson pourri par sa principale, il s'engouffre rapidement dans la brèche du discrédit envers ce personnel de vie scolaire. Apprendre le respect envers les adultes, c'est aussi voir les adultes devant soit se respecter. En faisant des économies de personnel, de budget, de moyens, le ministère de l'éducation national met en difficulté le personnel éducatif sur le terrain, qui avec une situation au travail qui se dégrade, à tendance à se diviser, à se cloisonner, parfois à se détester jusqu'à se mettre sciemment des battons dans les roues, sous le regard des jeunes prenant exemple sur eux.

 

Il ne s'agit pas que l'on deviennent tous copains comme cochon, mais une entente cordiale au moins, dans le respect de chacun serait nécessaire et la vie d'un établissement devrait concerner tous ses membres. Cela permettrai d'éviter de laisser dégénérer certaines situations, certains harcèlements, certaines solitudes au travail surtout dans un métier concernant l'enseignement, l'éducation. Droits syndicaux bafoués, contrats précaires de plus en plus précaires, retraits de fonctions éducatives, blessures non prises en compte par l'administration, paiements en retards, mépris, les exemples sont nombreux, réguliers et se passent dans toutes les régions de France. Ne laissons pas l'individualisme exacerbé prôné dans notre vie quotidienne prendre en main totalement l'éducation de nos jeunes, soyons solidaires entre nous.

 

Soyons attentif au fonctionnement de notre établissement et au fonctionnement de l'éducation au niveau national. Cela concerne chacun d'entre nous.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:22

3686401699_418a550fe3.jpg

 

Dans de nombreux établissements scolaires, les assistants d'éducation ont été d'office assignés (sans ordre de mission) par la direction pour surveiller des épreuves du BAC ou du Brevet des Collèges. Cela est totalement illégal, les AED n'étant pas couverts si un problème intervenait durant l'épreuve. Collègues AED ,refusez de surveiller les épreuves sans ordre de mission du rectorat, en acceptant, vous prenez le risque de ne pas être couvert par votre hiérarchie en cas de problème. Vous vous retrouverez donc avec un statuts et un salaire précaire tout en faisant peser sur vos épaules une responsabilité qui induirait un meilleur traitement. Tout ceci n'est pas logique et surtout, pas tolérable. Il est bien aisé de la part des chefs d'établissements, de combler un manque d'effectif pour la surveillance des examens, par du personnel, qui n'en à pas statutairement la capacité...Surtout, en faisant valoir que c'est la fin de l'année et qu'il faut être docile si l'on veut que son contrat soit renouveler.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:20

4910080076_4df789dfe1.jpg

 

Le ministre de l'éducation nationale emploie 100 000 personnels non titulaires. 20 000 d'entre eux exercent des missions d'enseignement d'éducation ou d'orientation qui pourraient être des emplois statutaires de fonctionnaires. La situation de ces collègues est inadmissible de l'aveu même du président de la république. Les suppressions budgétaires, mais aussi les effets de la réforme de la formation des enseignants font peser une lourde hypothèque sur l'avenir de ces collègues et les missions de service public. Il est indispensable d'envisager un véritable plan de titularisation de l'ensemble de ces personnels. Pour cette raison, nous pensons qu'il est nécessaire d'agir collectivement dans ce sens avec toutes les personnes qui partagent cette préoccupation.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:16

3463581742_09108fb686.jpg

 

Les conditions de travail sont particulièrement dures dans les établissements classés en ZEP ou zone violence. Le personnel de vie scolaire, les AED, médiateurs et personnels employés dans des contrats précaires de droit privé, type CAE CAV ou CUI, sont en première ligne et se mettent régulièrement en jeu physiquement pour aider des personnels agressés ou séparer des bagarres sans toucher la prime ZEP (contrairement au personnel enseignant, administratif et technique). Cet état de fait est scandaleux et se doit d'être soulever et combattu.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:15

4738175996_3ba390e949.jpg

 

41 heures par semaine, c'est trop ! La semaine de 40 heures à été gagné en 1936 en même temps que les congés payés. La France est censée être à l'heure des 35 heures...Pourtant, le temps de travail hebdomadaires des Assistants d'éducation peut, selon les statuts de ce poste, être de 41h par semaines. Ce contrat vous donne aussi la possibilité d'avoir 200h de congé formation dans l'année (si vous êtes étudiant(e) par exemple). Votre temps de travail est annualisé, donc notre conseil, c'est de compter scrupuleusement les heures que vous effectuez en tant qu'AED et de les archiver. Passé les 1607 ou les 1407 heures (avec congé formation), vous ne devez plus d'heures à votre établissement. Il est arrivé comme cela que certains, qui avaient effectués de nombreuses heures supplémentaires durant l'année, partent en vacances plus tôt...Alors, amis AED, À vos cahiers !

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:03

5244652593_96d4d32b59.jpg

 

Les assistants d'éducation (travaillant en vie scolaire, au sein d'un UPI ou en tant qu'assistant pédagogique) sont des personnels éducatifs à part entière. La possibilité offerte, par les textes officiels, de les embaucher pour une durée de 3 ans (renouvelable une fois) présente des intérêts indéniables, tant pour ces personnels que pour la qualité et la continuité du service public d'éducation. Donner la possibilité aux Assistants d'éducation de signer des contrats de trois ans, c'est leur permettre de travailler dans de bonnes conditions, sans avoir l'appréhension de ne pas être réembauchés en fin d'année. Cela permettrai également de leur faciliter certaines démarches au quotidien (caution d'appartement, achat d'un véhicule à crédit...) qu'il est difficile d'effectuer avec la garantie laissée par un contrat de 1 an seulement. Le contrat de trois ans pour les Assistants d'éducation, c'est surtout la possibilité de mettre en place sur la durée des équipes éducatives connaissant les élèves, l'environnement de l'établissement scolaire, ses spécificités, les dispositifs pédagogiques mis en place, les équipes éducatives...Cela permet donc de mettre en place de meilleures collaborations rendant le travail en vie scolaire plus efficace car, inscrit dans la durée.

 

L'argument de certains établissements face à cette proposition qui est d'affirmer que si des AED bénéficient d'un contrat de trois, ils «se reposeront sur leur lauriers» est tout bonnement irrecevable et indigne. Tous les personnels titulaires de l'éducation nationale se reposeraient-ils donc sur leurs lauriers alors ? Nous avons hélas constaté, que les contrats de un an arrangent bien certaines politiques d'établissements consistant à profiter de la précarité du personnel. Cela consiste souvent à mettre la pression et faire faire tout et n'importe quoi aux AED qui, en refusant d'effectuer des tâches non incluses dans leur contrat, se risquent à une non reconduction de leur contrat. Refuserz cette politique inefficace pour les fonctionnement des vies scolaires et scandaleuse dans la gestion du personnel ! Faites voter dans vos conseils d'administration, dans vos établissements, le principe que les contrats de travail proposés aux Assistants d'éducation, le soient systématiquement pour une durée de trois ans, tout en laissant les choix à chaque AED de pouvoir choisir la durée de son contrat (1 ou 3 ans).

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 09:21

5266269991_490ba22a79.jpg

 

Et c'est l'eau à la bouche que je m'en allais travailler

je n'aimais pas bien ça, ça me faisais bien chier

 

et la fleur au fusil j'étais bien décidé

de la contrainte légitime, je veux gagner mon blé 

 

j'étais tellement heureux de pouvoir assurer

j'avais plus de temps pour moi mais je pouvais le financer

 

j'avais chopé mon pass, la vie en société

elle me le rendait bien, en pompant mes congés

 

 

Moi je rendait service

 je me faisais exploiter

comme à peu près tout le monde

sauf que je l'ai mal digéré

tous les jours j'accomplis mon office

pour ne pas devenir pestiféré

tous les jours je sert de tourne vis

la fatigue m'évite de penser

 

quatre heure du matin

est-ce une heure pour se lever

on s'en rend pas bien compte

quand on le fait chaque journée

le cerveaux éteint et la tête allumée,

si c'était pas comme ça

on resterait tous couché

penser ne sert à rien,

il faut gagner son blé

et c'est bien cette raison

qui m'a fait me lever

je n'aime pas mon travail,

qui me fait bien chier

a chaque fois que j'y pense,

ça me donne envie de gerber

 

A la tête du PDG,

à la tête de ses actionnaires

qui ont l'air bien à l'aise

quand ils s'engrossent sur ma gueule

 

Heureux des grosses dividendes de la boite

c'est le bénéfice qui se prend, le bénéfice qui s'amasse

ça c'est de l'argent bien durement gagné

à la sueur du front de tous leurs ouvriers

 

Mais pour ces gens là un SMIC

c'est quand même déjà pas mal

c'est mieux que les allocations familiales

 

C'est le moment d'y aller

Ça va bien m'emmerder

J'y suis bien obligé alors je fais avec

mais parfois je pense trop fort, j'ai bien envie de me barrer

de saccager la boite

ceux qui la tiennent avec

 

Penser ne sert à rien,

il faut gagner son blé (X 3)

Penser ne sert à rien

il faut gagner son blé (X 3)

 

Penser ne sert à rien

il faut gagner son blé

il faut gagner son blé, allons tous moissonner

 

Penser ne sert à rien

il faut gagner son blé

il faut gagner son blé, allons tous moissonner

il faut gagner son blé, allons tous moissonner

il faut gagner son blé

 

On continuera à rendre service

content de faire avancer la société

le travail c'est la santé des autres

pas celle des ouvriers.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Chanson militante
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 09:13

5270009568_850902cb1e.jpg

 

Y'en a marre

d'être un employé

de sa vie laisser diriger

aux gré du désir de quelqu'un

qui te couillonnera sans fin

qui me couillonnera sans fin

jusqu'à ce qu'il n'en ai plus faim

jusqu'à ce qu'en toi il n'y ai plus rien

 

je prend l'esprit d'initiative,

je crée moi-même mon entreprise

pour mieux leur voler leur argent,

mieux les exploiter en dansant...

 

Sur le marché de la concurrence,

les vieux riches remplieront ma panse

pour quelques moments de bon temps,

ils me transfèrent leur argent

je vie des autres et ça me plais,

pour mon salut j'investirais

dans les méandres de la bourse,

pour mieux pouvoir les baiser tous

 

moi je vendrais, y'a pas de mal,

j'irais au paradis fiscal

je n'aurais plus à m'inquiéter,

Pour mes vieux jours sur le rocher

(X2)

 

je verrais, l'argent qui s'amasse

et puis au loin la populace

qui m'admirera dans voici

comme un type qui à réussi

 

n'est-ce pas gerbant ce qu'on nous propose,

une barrière, deux côtés se posent

pas de quoi vouloir la sauter,

y'a de la merde des deux côté

 

mieux vaudrait se tuer tout de suite,

car la suite arrivera bien vite

vous verrez les cons qui s'excitent,

ceux qu'aspirent à la réussite

 

comme se sera chouette, faites des claquettes,

quand vous ferez sauter la planète

a coups d'argent et d'ambition,

vous le sentirez bien votre pognon

(X2)

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Chanson militante
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 15:40

5204163438_92bed9e1b1.jpg

 

 

Comme c'est la mode en ce moment, le gouvernement et la majorité UMP nous a concocté cette semaine, une nouvelle loi sécuritaire pour améliorer les performances policières.

 

 Le projet de loi favorise le recours aux nouvelles technologies en matière de police administrative et judiciaire pour lutter contre la délinquance en série.

Comme ça, on pourra continuer de voire des bavures au Taser et peut-être même issues de nouveaux joujoux !

 

 Il élargit les conditions du recours à la vidéoprotection, pour assurer une meilleure prévention des infractions pénales et améliorer la résolution des affaires, tout en apportant de nouvelles garanties de protection de la vie privée.

Alors, là, ils ont bien fait de préciser qu'ils apportent aussi des garanties de protection pour la vie privée, parce qu'au premier abord, la vidéo surveillance généralisée, ça fait pas du tout Big brother qui veut fliquer tout le monde, savoir ou vous êtes et quand, histoire que vous ne fassiez pas trop de vague.

Ensuite, la vidéo pour assurer une meilleure prévention des infraction. personnellement, je crois que c'est plutôt pour identifier des infractions déja commises et plus souvent pour éviter que des infractions soit commises à tels ou tels endroits, enfin, ou vivent les riches quoi...

 

La mise en oeuvre de ces garanties est confiée à la commission nationale de videoprotection, dont l'indépendance et les pouvoirs de contrôle sont renforcés.

Alors, vous nous voyez ravis du fait que cette comission, composée dans sa presque totalité de membres de l'UMP et du PS soit indépendante vis à vis du pouvoir, la vie est quand même bien faite non ?

 

Donc en résumé, plus de vidéo-surveillance, plus de TASER, et un contrôle de tout ça par le minstre de l'intérieur Hortefeux et une commission UMP-PS pour vérifier....Que du bonheur !

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Syndical
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 14:23

4119975985_dd2cd120d2.jpg

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai appris les errances d'un officier de gendarmerie. Commandant d'une brigade de petite ville alsacienne, le fonctionnaire à commis durant son service de nombreux vols, infractions et à violenté ses collègues et des mineurs délinquant.

 

C'est loin d'être la première fois que l'on évoque dans les journaux ce genre de phénomène. Il est difficile de travailler dans les forces de l'ordre dans notre beau monde que la frustration de ses habitants rend parfois violent. On a vite fait de faire une dépression nerveuse en étant confronté à cela tout en menant une vie aux horraires à géométrie variable. Alors, parfois, même souvent, on met le doigt dans le pot de confiture comme on dit. Et quand on s'emporte, on fou quelques giffles, un coups de crosse dans la gueule.... En plus, vu qu'on leur file d'autres joujoux, ils sont pas aidés à ne pas s'en servir pour de mauvaises raison...Taser, flash, ball, lacrimo en plus de l'attirail habituel...c'est dure de résister à la tentation de se délivrer de sa frustration sur le premier irrespectueux venu.

 

Alors voilà, on entend de plus en plus des faits divers évoquant des policiers qui outre passent leur fonction et croyez moi, avec la politique sécuritaire dont ils sont aussi les victimes puisqu'on leur en demande plus, alors qu'ils ont moins de moyens, on les forme mal et on les soumet à la douche de pierre quotidienne selon leur secteur d'affectation.

 

Les représentants de l'ordre public devraient être exemplaire, étendard de la nation française qu'il sont, mais on ne leur en donne pas les moyens, alors ils sont ce qu'ils sont et parfois, ils ne valent pas mieux que ceux qu'ils arrêtent...

Repost 0

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche