Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 16:48

5000049005_10e841f1ef.jpg


On m'a raconté une jolie histoire d'écolo et comme vous avez été sage et consentant, je vais vous la raconter à mon tour...

 

  Dans la forêt, les animaux et les plantes vivaient en harmonie, Winny mangeait du miel, Tigrou faisait des bonds en criant Hou hou hou, hou hou hou, Porcinet se plaignait tout le temps, Maître Hibou donnait de bons conseils, Bouriquet pétait les couilles de tout le monde et Balou chantait "il en faut peu pour être heureux..", bref tout allait bien dans la forêt des rêves bleus...

 

  Mais un jour, un de ces salopard de grand singe que l'on appelait homme, alla écraser sa putain de clope pleine de mercure, dans un buisson en pleine canicule. Alors tout commença à flamber et les animaux, victimes de leur individualisme exacerbé, ne pensèrent qu'à leur cul et s'enfuirent aussi sec, laissant la forêt se consumer sans rien y faire. Un petit colibri pourtant, aussi petit qu'il fut, pris une goutte d'eau dans la rivière et alla au feu, pour tenter de l'éteindre...Evidemment, c'était peine perdue. Le colibri ne pouvait, à lui seul, transporter qu'une petite goute d'eau, mais il voulait sauver la forêt et ne pouvait se résigner à rien faire. Alors avec sa goute d'eau et tout son courage, il alla crever dans les flammes...

 

  La morale de cette histoire est que si tous les animaux de la forêt avaient apporté leur aide au colibri...La forêt se serait consumée quand même et peut-être tout aussi rapidement. Ce n’est pas un renard, un blaireau et un écureuil qui vont éteindre un feu de forêt !

 

  Comment faire pour que la forêt arrête de cramer alors ? Et bien le mieux est de ne pas y foutre le feu ! Donc il faut arrêter les coupables des incendies, c'est à dire, les hommes...Alors, ce colibri tout bien intentionné qu'il est, aurait mieux fait d'aller arroser à rafale de crotte ce fumeur à la con, plutôt que d'aller donner sa vie pour des prunes...

 

  Le même principe s'applique à l'écologie..Je dis souvent "j'arrêterais de polluer quand les industries arrêterons de nous polluer la gueule !". C'est une réflexion de beauf, cela parait clair. En gros, ça veut dire que tous les êtres humains réunis, auront beau apporter leur petite goute en polluant moins, tant que l'économie mondiale soutiendra les grands groupes industriels ultra pollueurs, que la plus grande puissance mondiale sera responsable du quart de la pollution mondiale et qu'elle refusera de signer les accords de Kyoto, ils ne changeront pas grand chose...Donc, au lieu de culpabiliser les individus par rapport à un mode de vie polluant auquel on les a habitué, auquel on les a rendu dépendants, auquel on les a rendu littéralement drogué, les écologistes feraient mieux de s'attaquer plus radicalement à notre système économique, basé sur des consommations énergétiques néfastes et sur le profit immédiat, qui est la réelle cause de la pollution que nous faisons subir à notre planète et à nous même.

 

  Attention, je ne dis pas qu'il n'est pas nécessaire de convaincre les gens de vivre de façon plus saine et moins polluante, individuellement. Je dis que la priorité est ailleurs. Il faut développer des modes de vie alternatifs à nos modes de vies actuels, pour qu'ils soient plus compatibles avec notre environnement, c'est certain. Il faudra toujours des colibris de bonne volonté, qui apportent leur concours au développement humain. Mais tant qu'on laissera les grands groupes industriels, cautionnés par la bonne rentabilité du notre système économique, détruire notre forêt, cela ne servira pas à grand-chose d’aller y semer des goutes d’eau...les colibris crèveront en essayant de nous sauver et les autres animaux crèveront aussi, quand ils n'auront plus de forêt vers lesquelles fuir, parce qu'on les aura toutes cramées.

 

  Donc les petits animaux de la forêt, liguer vous contre l'oppression des crameur de forêts, sans attendre qu'ils finissent de les cramer ! Ne laissez pas seul les petits colibris lutter de façon inefficace !

 

(réédition de l'article publié le 03/05/2011)

 

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 14:57

6164354201_2ec404b89e.jpg

 

 

Articles en lien :

La viande "In Vitro"

Votre monde de l'argent

 

 

 

Vous connaissez la mer d'Aral ?

C'est une mer paumée, au beau milieu de l'ex empire soviétique, du côté du Kasakstan et de l’Ouzbékistan. Cette mer est en train de finir de disparaître, parce que les chers dirigeants soviétiques mégalomanes du 20e siècle, avaient eu la judicieuse idée de faire pousser du coton, très consommateur en eau, dans une zone désertique. Et oui, le 20e siècle et puis son petit frère du 19e, la révolution industrielle, les découvertes technologiques et la croyance en une religion nouvelle, faisant croire à la toute puissance de l'homme sur la nature. Alors nos amis soviétiques ont gaiement décidé de détourner les deux fleuves qui se déversaient naturellement dans la mer d'Aral, en direction de ces fameux champs de coton...Du coups, comme la mer ne se remplie pas par l'opération du saint esprit, elle a commencé à disparaître et bientôt, il n'y aura plus du tout d'eau dans le secteur.

Aujourd'hui, les dirigeants russes et notamment le maire de Moscou, encouragent un autre vieux projet soviétique, auquel Gorbatchev avait mis un terme dans les années 1980. Il s'agit ici de détourner un autre fleuve sibérien, par un canal le reliant à la mer d'Aral. Donc, on détourne un autre fleuve pour réparer les conneries qu"on a fait en détournant ceux qui se jetaient dans la mer d'Aral. On peut imaginer, que comme la nature a tendance à être bien faite, le tracé naturel de ce nouveau fleuve détourné doit bien servir à quelque chose. Un autre désastre écologique en perspective...Bref, l'homme fout la merde et comme il ne tire pas grand chose des leçons de l'histoire et des erreurs du passé, il fout encore plus la merde...

En terme de mégalomanie et de constructions humaines aussi gigantesques que destructrices, en Chine, ils ne sont pas mal non plus. Comme chacun sait, les chinois sont nombreux, très nombreux et comme il faut bien vivre et fournir les très nombreuses industries chinoises ultra polluantes, le pays est très consommateur en eau. Hélas, l'eau est très inégalement répartie sur le territoire. le sud en regorge et subit de régulières inondations et le nord manque cruellement d'eau. Là ou c'est pas de bol, c'est que nos amis dirigeants chinois, ont décidé de foutre les cultures de céréales, toujours très consommatrices en eau, au nord. Pékin, la capitale, aussi au nord, subit des restrictions d'eau de plus en plus importantes...On y organise même des concours d'économie d'eau dans les foyers. Le gouvernement chinois a posé deux alternatives pour remédier au problème : soit on déplace les populations vers des endroits plus propices et riches en eau...Croyez moi, ils en sont captable, ils l'ont déjà fait lors des gigantesques travaux de barrages sur le Yang Tse...Soit ils détournent ce même Yang tse pour qu'il passe plus au nord et puisse être pompé par les industries et les cultures du coin...En fait au nord, il y a déjà le fleuve jaune, mais on est en train de l’assécher parce qu'on y puise trop d'eau. Qu'à cela me tienne, ramenons un autre fleuve sur place et s'il ne suffit pas, on rachètera des canons à pluies, projetant de bons produits chimiques dans les nuages pour que l'eau tombe...

Personnellement, j'aimerais bien habiter à côté de la mer, mais je n'ai pas envie de me déplacer...Grâce à nos amis Russes, Chinois, américains, européens, bref, grâce à la politique industrielle ultra polluante mondiale, je n'ai plus qu'à attendre tranquillement le réchauffement climatique. Une petite plage du côté de Strasbourg, ça sera peut-être bientôt une réalité. Ceci dit, si ça se passe, à mon avis ça sera difficile de profiter d'une petite baignade, vu ce qui risque d'y avoir dans l'eau.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 01:23

2477221717_e26af76f66.jpg

 

Alors il parait que nos chers scientifiques ont fait une super trouvaille dernièrement. Ça y est, les préceptes du célèbre film d’anticipation, "L'aile ou la cuisse" deviennent réalité et l'homme est capable aujourd'hui, de créer de la viande de façon artificielle, sans couper des bouts d'animaux ayant vécu de façon naturelle..(pour ceux qui se sont tapé tous les Louis de Funes, c'est le fameux Tricatel qui fait ça dans le film...) Enfin quand je dis de façon naturelle, je me comprend..ça veut dire, qui a été enfanté par un animal de sa race, qu'il fut un animal enfant, puis un animal adulte, qu'importe les conditions dans lesquelles il a vécu. Ceci vaut donc pour nos cher poulets fermiers élevés en liberté, ainsi que pour nos farce de nuggets préférées, élevées en batteries, perdant leur plumes et dont on coupe le bec pour éviter que les bêtes se tuent entre elles, ou se suicident pour se libérer de cette torture atroce...Nous on s'en tape, on aime bouffer des nuggets à 3 euros la boite de 12...

Alors comme ça, on fabrique de la viande à l'aide de cellules souches...Donc ça veut dire qu'à terme, on aura plus besoin de réduire en esclavage des millions d'animaux pour les bouffer. On pourra faire pousser la viande comme ça et la bouffer, c'est appétissant n'est-ce pas ! Du coup, les végétariens qui le sont pour ne pas faire souffrir les animaux, n'auront plus de raisons de ne pas mastiquer de la bonne protéine animale...Comme je vois le truc partir, la viande aux cellules souches coutera moins cher, et les gros bourges pour se distinguer, continueront à acheter de la bonne vieille viande issue de l'esclavage et de la torture...ben oui, c'est une façon de fonctionner ! Nos amis privilégiés, vous croyez qu'ils les ont d'ou leurs privilèges au fond...Ben de l'esclavage et de la torture d'être humains..Alors oui, il y a des intermédiaires à ne plus savoir quoi en foutre entre nos cher bourgeois et les peuples qu'ils exploitent, il y a de la sous-traitance alors il peut arriver qu'on pense gagner sa situation héritée honnêtement, à la sueur de son porte feuille...Et non, les privilèges ne viennent pas de nul part !

On entendra aussi la clameur des gens à qui ça va faire bizarre de bouffer une viande crée par l'homme. ils trouveront ça contre nature, auront peur d'attraper des maladies en en mangeant, parce que ça aura fâcher le seigneur....Ils ont fait pareil avec les produits surgelés, les conserves et au final, ils ont quand même finis par les bouffer. A mon avis, dans quelques années, on bouffera tous de cette viande, qu'on en sache quelque chose ou pas et ça deviendra aussi banal que de posséder un mobile ou d'avoir un GPS...

Personnellement, j'ai même pas d'avis la dessus, je suis déjà perdu en la matière, j'ai bouffer de la merde toute ma vie, alors de la viande artificielle, ça ne fait plus peur à mes organes....Ceux qui font gaffe seront vachement plus dans la merde et auront une raison de plus de psychoser. Il ne faut pas leur dire, mais ils bouffent pratiquement autant de merde que ceux qui s'en foutent et bouffent des big mac. Les légumes bio, pour ne citer que ça, ne poussent pas sur une parcelle magique à l'abri de la pollution des nappes phréatiques, de l'eau de pluie, de l'air ambiant et des petites graines d'OGM qui viennent du champs d'à côté. Après c'est pas gentil, les pouvoirs publics et les industriels ne nous on jamais demandé notre avis avant de nous polluer la gueule, de jeter du mercure dans les rivières, des gaz d’échappement dans l'air, de truffer le pays de centrales nucléaires pouvant supprimer toute forme de vie au moindre incident...Je vois d'ici certain qui diront , "mais c'est nous qui sommes bien contents d'utiliser des voitures pour nous déplacer, ou de l'électricité issue des centrales nucléaires pour nous éclairer ou nous chauffer". Oui, certes, on utilise ça, mais on a ni inventé la voiture, ni le mode de production électrique basé sur le nucléaire. Ça n'est pas de notre faute si les industriels automobiles se sont mis d'accord entre eux pour ne pas developper des moteurs qui fonctionneraient avec autre chose que du pétrole, ou si les pouvoirs publics empêchent le développement des moteurs marchant à l'huile de friture, pour ne citer que ça. Ca n'est pas de notre faute non plus si les pouvoir publics en France, ont imposé le mode de consommation énergétique au nucléaire, sans développer le solaire, l’éolien ou d'autres mode de consommation moins dangereux et moins polluant.  Les raisons de tout ça : le pognon. Industriels et pouvoirs publics ont du calculer que ça raportait plus à court terme de rester à l'électricité nucléaire et aux moteurs fonctionnant au pétrole. Derrière cela, des lobby à la solde de Total ou d'Aréva, potes avec nos chers dirigeants qui en cas de défaite électorale, auront un poste d'administrateur assuré dans ces société. Si vous voulez avoir la preuve de ce que j'avance, renseignez vous sur les CV de nos chers politiciens. La rumeur sur Borloo, fameux ministre en charge du "Grenelle de l’environnement", qui était présent pour bosser en temps que président de Véolia, n’est pas si innocente ! (lien :   L'eau qui se fait du blé. ). Il faut dire que c'est un bon élève pour faire du marketing sur l'environnement et dans le même temps, signer avec les industriels des protocoles d'exploration minière en vue de l'exploitation de mines à gaz de Schiste. (Lien : Energies renouvelables / nucléaire : le grand foutage de gueule du ministère de l'écologie.    GASLAND, le film...    GASLAND : après le film...   GASLAND : l'intervention de José Bové

Donc voilà, comme on a pas grand chose à dire, on nous fera bientôt bouffer de la viande artificielle et pour nous faire croire qu'on a le choix, on va nous raconter des histoires enchanteresques et on ira sagement voter en mai pour valider nos ignorances consenties.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 23:39

5820621188_6e16be854d.jpg

 

Sur le sujet :

Quand Eva Joly s'explique...

Eva Joly à Sciences Po Strasbourg

Eva Joly et le lobby pro nucléaire

 

Aujourd'hui, j'ai entendu qu'il était bien beau de critiquer la politique nucléaire de la France, alors qu'on est bien content de consommer à outrance l'électricité qu'elle produisent. Vous allez me dire, c'est la rengaine idéale du lobby pro-nucléaire. Mais ici, ce sont des gens à la bonne conscience écologiste qui disent cela.

Moi je dis, que l'on mélange un peu tout. Le fait que l'on consomme à outrance est une chose, cela est du au mode de vie que la société de consommation à imposé. Si l'on avait pas inventé le micro-onde, si l'on en avait pas fait la promotion, si on ne l'avait pas banaliser jusqu'en faire pratiquement un marqueur de quasi exclusion sociale, personne n'utiliserait de micro-onde et personne n'en vivrait plus mal. Le micro-onde est ici un symbole de la surconsommation et de la création de besoins absurdes, nous faisant consommer les ressources énergétiques disponibles à outrance.

Le fait que l'on ait orienté la politique de consommation énergétique autour du "tout nucléaire" en France, est une autre chose. Cela n'est en rien responsable du fait que l'on utilise des fours à micro-onde ou pas, que l'on éteint pas la lumière quand on quitte une pièce, ou encore qu'on laisse nos appareils électroniques en veille lorsque nous sortons de chez nous. On nous a habitué à nous dire qu'il n'était pas nécessaire de faire attention à ce que nous gâchons inutilement, dans la société du "tout jetable". Il y a autour de nous, d'autres pays qui n'ont pas de centrales nucléaires et qui consomme de la même manière que nous, ils n'ont pas moins de fours à micro-ondes...

De nos jours, on a tendance à culpabiliser les gens sur tout, alors que ça fait un bon bout de temps que l'on fait tout pour les déresponsabiliser de leur existence, bien heureux de pouvoir leur dicter la meilleure façon de vivre, bien rangés dans les cases qu'on a crée pour eux. Les gens, on en a fait des abrutis ignorant de tout les tenants et les aboutissants du fonctionnement de nôtre société, de nôtre système économique, des idéologies qui régissent tout cela...Et maintenant que ça va mal, que le système des marchés financiers s’effrite, que les ressources naturelles s'épuisent, cette même société et certains de ses portes paroles inconscients, viendrait nous dire que c'est de nôtre faute, que les pions ont dictés la partie d’échec qui se joue ?

Et oui, c'est ça la hiérarchie ! Ce sont toujours ceux qui sont au plus bas de l'échelle qui se prennent tout sur la gueule...Voilà comment les immoraux sont capable de faire qu'on se fasse la morale entre nous, alors que les coupables sont bel et bien les tenants du système. Le système politique français de la cinquième république est coupable de l'orientation actuelle de nôtre politique énergétique. Dans les années 60, De Gaulle a voulu imposer le "tout nucléaire", en arrosant notre beau pays de centrales pour qu'au final, près de 80% de notre électricité soit issue du nucléaire. Les arguments furent l’indépendance énergétique et l’électricité moins chère. Ben disons que l'indépendance énergétique, à nous, ça nous fait une belle jambe..Ça nous rend moins dépendant du pétrole de ces vilains musulmans ? L'électricité moins chère est un argument plus recevable pour les consommateurs, mais qui dit que si l'on avait investi dans les énergies renouvellables dès les années 60, nous payerions l'électricité plus chère aujourd'hui..C'est vrai qu'avec des suppositions, on pourrait refaire le monde, dire que l'électricté nucléaire est forcément la moins chère à investissement équivalent, est aussi une supposition...Cette supposition nous est fait perçu comme vraie, par le lobby pro-nucléaire français, polluant profondément le monde politico-médiatique.

Lorsque l'on a choisit une politique énergétique basée sur le nucléaire en France, on a demandé l'avis à personne et de toute façon, personne n'était vraiment informé de ce que la consommation de cette énergie impliquait vraiment (alors que nos politiciens étaient eux, au courant des risques que cela impliquait). Si on avait fait un référendum à l'époque, il est fort probable que les gens auraient dit oui. Mais aujourd'hui, il y a eu Tchernobyl, Fukushima et plus de 1000 incidents par jours dans les centrales françaises (dont on fait peu la publicité, évidemment). Du coup, on se rend un tout petit peu compte du danger que nos politiciens nous on fait courir, en saupoudrant le pays de belles petites centrale. Aujourd'hui, on se rend de plus en plus compte que cette énergie, est bien moins maîtrisée qu'on veut bien nous le dire...

Alors qu'on ne vienne pas me dire que les gens, la population française est responsable de la folle politique énergétique imposée par ses élites. Ces gens là, on les a tellement bien endormi, qu'ils leur faudra bien du temps, avant de remettre en cause leur marchand de sable. Mais il est toujours permis de rêver ou d'espérer, sans pour autant s'attendre à un miracle. Il serait tout de même de bon ton que la populace se réveille, avant qu'elle ne se fasse réveillée par un bon gros accident, un attentat dans les centrales dans lesquelles ont réussis à pénétrer Greenpeace, ou encore avant que mère nature lui foute une bonne claque bien comme il faut.

Voilà, le trip écolo du genre "si on met des ampoules basses consommation, si on trie nos déchets, si on achète des voitures hybrides, si on mange bio..." Ça ne changera pas grand chose à l'impacte de l'homme sur l'environnement, si les industries et les politiques énergétiques ne suivent pas...Après c'est toujours bien de montrer l'exemple, mais culpabiliser des gens totalement ignorants, parce qu'on les a rendu comme ça, ne sert à rien. Pire, c'est même participer au "diviser pour mieux régner de nos chères élites...

Maintenant, ce qui est fait est fait, les centrales sont là, on nous en a rendu dépendant et il faudra des années avant de changer totalement le mode de consommation énergétique du pays..Encore faudrait-il commencer...

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 13:32

5968611734_a2e0c52347.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Quand Eva Joly s'explique...

Eva Joly à Sciences Po Strasbourg

Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

 

La France est LE pays du nucléaire ! Si vous n'en êtes pas convaincu, c'est que vous ne vous laissez pas assez bercer par le doux chant des sirènes du champs médiatique...La campagne présidentielle bas son plein en ce moment, les alliances politiciennes se font, comme d'habitude, mais cette fois-ci, une candidate intègre s'est invitée aux débats...Eva Joly, écologiste et intègre à la fois, lutte tout naturellement de façon farouche contre le nucléaire, alors il ne faut pas s'étonner qu'elle critique (et encore à demis mots...), l'accord que l'appareil de son parti EELV (Europe Écologie Les Verts), a passé avec le PS, parti pro nucléaire, comme l'ensemble des autres partis politiques en France d'ailleurs...

On pourrait déjà soupçonner une petite couille dans le patté à ce niveau là. Le nucléaire est une source d'énergie infiniment dangereuse et après la catastrophe de Fukushima, cela a été fortement mis en évidence. Des pays comme l'Allemagne ont abandonnés leur programme nucléaire, mais en  France, que né ni ! Pas question ! Le nucléaire est le fleuron de l'industrie française ! On nous le chante à tue tête dans l'assemblée nationale et ceci est largement répercuté dans les médias...

Alors, il y a une différence énorme entre mon appréciation de ce qu'il se passe en ce moment autour de la candidate Eva Joly et celle de l'ensemble du milieu médiatico politique. Moi je trouve qu'Eva Joly, se corrompt à rester la représentante d'un parti sensé être anti nucléaire, mais s'accordant avec un parti pro-nucléaire dans une alliance qui remet en cause les convictions profondes des écologistes, en échange de quelques circonscriptions promises par le puissant Parti Socialiste...Pour moi EELV se discrédite auprès de ses militants, écologistes sincères, contrairement à son appareil dirigeant qui est prêt à vendre son âme au diable, à remettre en cause ses convictions profondes, au nom de quelques circonscriptions ou postes gouvernementaux...Eva Joly, en temps que personne intègre, tente (pour moi mollement), de marquer son désaccord avec son parti dans cette alliance avec le PS qu'elle estime (et moi aussi) contre nature...

Mais selon les médias et l'ensemble du milieu politique, c'est François Hollande qui se fourvoie en faisant alliance avec une candidate qui a la folie de remettre en cause le nucléaire. Son parti, EELV, est resté dans les clous, en acceptant de faire des concessions sur l'EPR ou sur la construction du second aéroport de Nantes...Mais Eva Joly a osé remettre en cause cet accord, ou le PS avait eu la grâce d'accepter de concéder des circonscriptions électorales à EELV... Là ou je pense qu'elle l'a fait mollement, le milieu médiatico-politique crie au scandale, car Eva Joly à traité dans une interview du monde, les dirigeants du PS de personnes "archaïques" et de "bouts de bois dont on pouvait faire les pantins". (pourtant elle a raison puisque le PS a modifié unilatéralement l'accord passé avec les verts, sur le paragraphe concernant le "Mox", suite à l'intervention directe d'Areva). Donc, ce que disent les médias, c'est que c'est le candidat François Hollande, qui a fait preuve de "manque d'autorité", avec son allié EELV. Ce manque d'autorité risque fortement de le discréditer auprès de ses électeurs..."Ils devrait savoir tenir ses rangs, pour envisager tenir un pays"...

Après, rien d'étonnant ici. Le système médiatico-politique défend ses intérêts, les intérêts d'un état totalitaire dont il est le tenant. Quand une personne intègre, ici Eva Joly, remet en cause une part de ce qui l'aide à cette domination, l'énergie nucléaire, avec laquelle les privilégiés se font plein de pognon. Alors la propagande comme quoi c'est une énergie sûre, qui rapporte aux français par le biais de leur facture énergétique plus basse et des exportations en énergie qu'elle représente, bat son plein...Qu'importe le nuage de Tchernobyl, les 1000 incidents par an dans les centrales françaises, la catastrophe de Fukushima...Qu'importe..L'énergie nucléaire est un facteur de la domination de ces quelques privilégiés en France, il n'y a pas de raison pour eux que ça change et ils font donc tout pour que ça ne change pas !

En résumé, ce qui va se passer, c'est que Eva Joly va se faire taper dessus de tous les côtés, dans l'espérance que ça la décourage et qu'elle retire sa candidature. Dire que j'ai trouvé qu'elle a réagit mollement par rapport au scandale de la teneur de l'accord de son parti avec le PS...Pour le système médiatico-politique, c'est déjà trop !

Moi je suis pour qu'elle se maintienne et continue à foutre sa merde, encore plus si possible...Mais elle représente quand même EELV, un parti corrompu selon moi. Je ne voterais donc pas pour elle, ni pour aucun candidat agréant à nos institutions actuelles. Non, je voterais "Biquette", une chèvre qui s'assume ! Et je vous conseille de faire comme moi, ou de ne pas voter à ces élections grotesques...

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 23:36

5840834638_aec139190c.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Le quotidien du futur

Le meilleur des mondes (préface, première partie)

Finance et vie sur terre.

 

Cet article est la suite de l'interprétation de la préface du livre de Aldous Huxley, "le meilleur des mondes", préface rédigée par l'auteur lui même, dans une réédition de 1946, de l'ouvrage original écrit en 1931.

Entre 1931 et 1946, il s'en est passé des trucs dans l'histoire du monde...Mais le bouquin est resté le même...Il est resté celui écrit en 1931, écrit en 1946, il aurait certainement été différent, c'est ce que nous dit l'auteur.

Les thèmes abordés dans "le meilleur des mondes", sont notamment les problèmes générés par la science, quand celle-ci affecte les individus et les sociétés humaines. La science avance, elle avance vite et doit être gérée, contrôlée..Le problème, c'est que la société, la civilisation, fait bien moins de progrès en matière sociale, qu'en matière scientifique. Cela provoque donc un décalage, un décalage qui peut s'avérer dangereux.

Parlons d'un problème majeur que ce décalage cause, d'un problème qui pourrait tous nous tuer et anéantir la vie sur terre. Le nucléaire, voilà de la science avancée. Cette science à été captée par des scientifiques, qui font bien leur boulot de scientifique. Mais ensuite, la société s'est emparée de l'invention, en a fait un mode de consommation énergétique qui rapporte de l’argent, qui coute moins cher...Elle en fait un moyen de dissuasion militaire et va jusqu'à faire péter des bombes, comme à Hiroshima..Pendant la guerre froide, pour faire fonctionner la dissuasion nucléaire, c'est plus de 2000 essais nucléaires qui sont venus faire des dégâts irréparables à notre planète et  une bonne partie ont été fait par la France. On pourrait aussi parlé de la pollution devastatrice provoquée par le "nucléaire civil", ou du risque que les centrales font courir à la population (comme vu à Tchernobyl ou Fukushima).

Donner trop de progrès scientifique à une société qui a bien des égard, n'a pas évoluée socialement et humainement depuis le moyen âge, comporte son lot de dangers. Tien, en ce moment, on parle de l'Iran, pays qui lapide les femme légalement en cas d'adultère, comme nouvelle puissance nucléaire...La Chine, autre pays connu pour son côté respectueux des droits humains, est aussi une puissance nucléaire et que dire de la Corée du Nord... Bon chez nous ça va, c'est juste Gérard Longuet, ancien cadre du groupuscule fasciste "Occident" et condamné pour actes terroristes dans les années 60, qui est ministre de la défense...Bref le décalage entre une société scientifiquement évoluée et socialement bien moins évoluée, ça craint !

Si l'on avais été témoins de progrès sociaux comparables à la prédominance rapide du net dans la société ou à l’expansion de nos moyens de communication, c'est sure que plus personne ne crèverait de faim sur terre ! En attendant, on construit des centrales EPR en France et on utilise les progrès techniques pour mieux nous surveiller par satellite...Bref, on vit vraiment dans "le meilleur des mondes", vous ne croyez pas ?

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 12:56
5840834638_aec139190c.jpg
ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :
Une explosion à la centrale nucléaire de Marcoule dans le Gard aurait fait un mort et plusieurs blessés ce midi

L'accident se serait produit à la suite d'un feu dans un site de stockage de déchets radioactifs. Il aurait provoqué une explosion faisant, selon les pompiers, 1 mort et 3 blessés. L'alerte a été rapidement donnée. Un périmètre de sécurité est déjà en place autour de la centrale nucléaire.


Voici la dépêche de France 3 Languedoc Roussillon. Des incidents dans les centrales nucléaires françaises, il y en a plus de 1000 par ans et les médias n'en parlent jamais. Je suppose alors que si cette fois on en parle, c'est qu'on est obligé d'en informer le public. En effet, en plus du fait qu'il y a des morts (mais bon pour ça, les centrales nucléaires françaises causent de nombreux décès chaque année, de façon plus indirecte, en provoquant cancers de la thyroïde ou mort à petit feu de ses salariés sous traitants, peu protégés face aux effets mortels des radiations...), il y a aussi un périmètre de confinement, donc des déplacements de population, donc des gens qui peuvent en parler autour d'eux...Et avec le net et la diffusion d'information sur les réseaux sociaux, notre cher gouvernement, les médias et les industries nucléaires, sont obligés de faire passer l'info, pour ne pas se discréditer totalement. Il faut quand même qu'ils aient l'air d'en avoir quelque chose à foutre de la santé publique, même si en réalité, ils prêtent essentiellement attention à leurs profits dans le grand commerce de l'énergie civile...Coûter moins, pour rapporter plus, et rogner sur les dépenses en matière de sécurité des centrales nucléaires...

Espérons que ça ne soit pas trop grave...Espéront qu'on se rendra enfin compte de la non maîtrise de l'énergie nucléaire et de la nécessite de l'abandon de son exploitation...

 

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 08:45

5169078908_b8b0f3efa4.jpg

 

 

Chanson de GUSTAVSON en vidéo ici : lien vidéo Youtube nk

 

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Le droit des animaux

Droits des animaux : l'homme a ses traditions que la raison ignore..

Cannabis : Légalisation ?

 

Amis drogués, vous les craignez à chaque voyage en voiture ou dans les transport en commun, ils sont l’arme secrète, l'arme fatale des brigades des stup, des douaniers...Ils sont les meilleurs amis de l'homme qui combat le fléaux du trafic de drogue, l’ennemi juré du trafiquant, je veux bien sure parler des chiens renifleurs, à l'odorat ultra développé pour traquer la drogue dans ses moindres recoins...

Mais comment font-ils, nos amis canins ? On nous dit qu'on les dresse pour qu'ils sachent repérer la drogue et on ne nous ment pas...Oui, mais comment se passe ce fameux dressage exactement ? Pensez-vous que l'on fait sentir un sachet de drogue au chien et qu'ensuite, il se mette automatiquement à courser le moindre pacson ?

Et non, la vie n'est pas aussi simple, le dressage est un travail de longue haleine, qui demande toute l’attention et le savoir faire du dresseur, ainsi que tout l'esprit de sacrifice de l'animal, qui lui n'a rien demandé. En réalité, le chien n'est pas si différent de l'homme, seul un consommateur de drogue sera attiré par une odeur de chichon, dont l'effluve traverse le bas d'une porte pour remonter à ses narines, le non consommateur lui s'en foutera. Pour les chiens, cça pourrait bien être la même chose, pour être attiré par les stupéfiants, il faudrait qu'ils aient gouté à l'effet qu'ils procurent. Pour être plus attiré et foncer sur des ballots de drogue comme des dératés, ils faudrait donc qu'ils deviennent de gros camés.

Et bien voilà ce qui pourrait être le secret du nez du chien renifleur de drogue. Dans son dressage on lui ferait renifler plein de stup, jusqu'à ce qu'il en devienne dépendant. On le shooterait ensuite régulièrement pour qu'il ne perde pas son appétit et pour que le manque ne le perturbe pas trop. Résultat, les chiens policiers des brigades des stup et des douanes auraient une très courte espérance de vie, disons une espérance de vie de chiens camés.

Dans ce cas, nos amis luttant contre les mauvais traitements des animaux pourraient donc s'en retourner vers nos amis forces de l'ordre, qui si l'on en croit certaines rumeurs, seraient susceptibles de droguer des animaux dans l'ignorance générale...

 

Petite précision à la demande d'amis policiers et gendarmes : ce que je dis est tout autant non vérifié que les dires de ceux qui prétendent qu'aucun chien travaillant à la recherche de substances toxiques, seraient mal traités durant leur dressage. 

 

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 14:15

3268526364_52e82ba469.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

LA FRANCE A PEUR...

Contestation contre les contestations officielles...

Les néolibéraux et la guillotine

Baisser les dépenses publques ? L'avis de François baroin.

 

Comme quoi, l'économie de marché ne tient pas à grand chose. Il est possible de briser toute une filière de production et de faire tomber les cours d'un produit sur le marché financier, rien qu'en faisant circuler une psychose le concernant. Voyez l'affaire du concombre espagnol, soit disant infecté par la vilaine bactérie qui fait saigner du cul, jusqu'à ce qu'on crève...Il a suffit de quelques cas d'intoxications graves, de quelques morts, comme il y en a chaque jours dans le monde entier, suite à des empoisonnements alimentaires, pour que l'on se mette frénétiquement à jeter tous les concombres en provenance d'Espagne...Mais ensuite, les concombres espagnoles furant disculpés, on ne savait pas d'ou venait la méchante bactérie, alors les consommateurs se sont mis à boycotter tous les concombres. Cela eu pour conséquence que les stocks des producteurs ne pouvant plus s'écouler, finirent en engrais pour des champs...Quel gâchis, dire que pendant ce temps, des gens crèvent de faim...Là dessus, on apprend qu'en fait, la bactérie venait des graines de soja germées..Comme ça, on a jeté des milliers de tonnes de concombres pour rien, ainsi que des graines du soja...On a boudé l'ensemble des fruits et légumes, faisant chuter l'ensemble du marché des produits agricoles...Les producteurs maraichers, en plus de la sécheresse, n'avaient vraiment pas besoin de ça pour plomber les comptes de leurs exploitations. Et maintenant, on découvre que des gens seraient morts après avoir bouffer des lots de steaks défectueux... Comme ça la filière bovine pourra aussi profiter de la crise, youpi !

Voilà comment une psychose à fait que l'on jette inutilement des milliers de fruits et légumes en surproduction grâce à des consommateurs craignant pour leur santé, qui n'ont plus consommer ces produits du jour au lendemain. Voilà comment une psychose a fait la ruine de milliers de producteurs agricoles, déjà touchés de plein fouet par la crise économique. Mais voilà aussi comment ceux qui ont spéculé sur la baisse des cours de produits agricoles se sont fait la race de pognon, sur le dos des producteurs et des consommateurs. Croire qu'il peut-être facile de modifier les cours du marché à sa guise, en manipulant les peurs collectives...

 Le système économique se fonde sur des marchés financiers, capables de retourner leur veste au moindre vent contraire...Quelle stabilité ! Une crise économique bien plus forte et fondamentale que celle de 2008, foutant tout le monde dans la merde, nous pend au nez...Le moindre orage est susceptible de faire écrouler les fondations d'un système qui n'est pas tenu par des bases solides...La catastrophe de Fukushima en est le symbole. Voyez comment le système économique basé sur un profit immédiat irréfléchi et non sur une stabilité structurelle, a fait construire des centrales d'énergie nucléaire non maîtrisées, dans des zones sismiques, donc instables..De l'instable sur de l'instable, voilà à quoi ressemblent les fondements de notre système...Il n'est rien qu'une sorte de mille feuilles à moitié fondu, défraichi et tassé sur lui même. Un peu comme si au lieu d'en prendre soin dans un endroit réfrigéré, le mettant à l'abri du pourrissement intempestif, on l'avait négligemment bazardé dans le fond d'un sac à dos bien rempli.

La peur est bien plus malléable que la sereinité. La peur sert les intérêts de ceux qui la diffusent. Pour comprendre d’où elle vient, il faut savoir à qui elle sert. Pour ne pas avoir peur de son ombre, il faut comprendre en soit, pourquoi une ombre est susceptible de nous faire paniquer, nous accrochant à une mauvaise décision que les exhausteurs de peur ont mis en avant pour nous...La psychose des bactéries mangeuses d'homme est arrivée à un certain moment, a provoqué certains effets, qui ont profité à certaines personnes. Ce questionnement est susceptible d'amener des réponses plus utiles que le fait de rechercher quel est le principal légume à incriminer dans la diffusion de la bactérie...A suivre...

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 11:42

3404309853_f726f79358.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Les héros de la colonisation !

La dette des pays africains

L'assassinat de Thomas Sankara...

La crise économique selon Thomas Sankara

 

Voilà, comme à mon habitude après une journée de taf bien chargée et bien chiante, je me suis lézardé devant la télé. Après avoir regardé "tout le sport", suivit de "plus belle la vie", scotché sur le suspens de savoir si le capitaine Castelli s'est suicidé" ou pas, je suis tombé sur un "pièce à conviction intéressant", faisant un parallèle entre la main mise des marchés financiers sur l'économie et la pénurie alimentaire mondiale causant nombres de famines à travers le monde.

Une illustration intéressante sur le phénomène, concrétisée par un reportage sur la situation au Mozambique, a suscité mon intérêt. le Mozambique est un pays du sud de l'Afrique, non lui de l'Afrique du sud et de ses riches colons agraires blancs...Alors ça n'a pas manqué, les spectateurs se sont trouvé confrontés à un cultivateur blanc, exploitant plus de 1000 hectares de terres, pour y faire pousser des graines d'une plante, dont on récolte l'huile des graines, qui sont alors vendues pour faire du bio carburant.

Alors, c'est fort bien que ce riche cultivateur vienne dans un pays pauvre pour acheter des terres à bas coûts et se faire plein de thune avec...Le problème, c'est que pendant que notre cher monsieur récolte ses graines, là ou étaient anciennement cultivé de l'alimentaire, des personnes meurent de faim, chaque jour, dans ce pays. Notre fermier blanc nous dit qu'il n'y a pas de rapport, premièrement, parce que ces graines vendues à l'étranger, en Europe principalement, ne sont pas comestibles, il n'en prive donc pas les habitants de ce pays, qui ne pourraient pas les manger...Deuxièmement, sa terre ne serait pas assez fertile pour la culture maraichère. Il nous montre alors un gros trou dans la terre argumentant qu'elle est composée principalement de sable et que par conséquent, elle ne peut contenir les nutriments essentiels à la pousse de cultures alimentaires...Alors que pour sa plante non comestible, mais rentable, pas de problème...Un peu plus tard, un fermier local montre bien évidement le contraire, puisqu'à proximité, poussent de généreux épis de maïs...

Ce genre de culture de bio carburant, affamant nombres de pays pauvres, se retrouve dans le carburant que nous consommons en France. L'Europe à d'ailleurs fixée l'objectif, poussée par les lobbys industriels influençant les décisions de l'union, d'inclure 10 % de bio carburant dans la consommation d'essence européenne. Il se trouve qu'en plus, le bio éthanol et les bio carburants de ce type, riches en déforestation et en perte de surface pour les cultures alimentaires, s'avèrent ne pas être moins polluants que le pétrole...Seulement, c'est rentable à produire en Afrique et aussi en Europe, puisque ces cultures sont allègrement subventionnée par l'union, comme leur généralisation est un objectif à atteindre...  LIEN : José Bové : "A quoi sert l'europe ?" Les lobbys, c'est la société !

Notre fermier se dit sensible au fait que des gens meurent de faim au Mozambique, il eu été difficile de dire le contraire devant des caméras et des employés locaux...Cependant, il explique à un fermier local, qu'il est obligé d'étendre sa terre à 3000 hectares, soit trois fois sa surface actuelle, car sinon, l'exploitation ne sera plus rentable pour lui. Donc, on a d'un côté un riche cultivateur blanc, qui veut faire des bénéfices et de l'autre un fermier africain, qui lui explique que cette terre pourrait faire vivre toute la localité et éviter que bien des personnes ne meurent de faim...

Deux mondes bien différents...L'un oppose aux vies humaines, ses bénéfices, le tout cautionné par l'état du Mozambique qui tente d'attirer ces riches cultivateurs et les industries qui ont avec pour transformer le fruit des cultures en carburant, pour développer l'économie...Au profit de qui localement ? Certainement pas à ceux qui crèvent de faim...De l'autre côté, un habitant local ne réclame que le droit à la population locale de se nourrir, donc de vivre. Ce système est tellement absurde, qu'il empêche de vivre certains pour que d'autres vivent mieux...

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Articles écolos
commenter cet article

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche