Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 08:57

2511010971_4d0048b48e.jpg

 

ARTICLES EN LIEN :

Discours de droite...

Les néolibéraux et la guillotine

 

Aujourd'hui, j'ouvre le journal et le journal, ça respecte évidemment le calendrier médiatique...Le calendrier médiatique, c'est parfois la nouvelle cuvée du beaujolais nouveau, parfois l'épiphanie, parfois la fête des mères, selon la période de l'année ou l'on est. En ce moment, c'est le Bac, le bachotage, la triche, les résultats d'examens...Justement, à l'occasion de ces résultats, comme chaque année, on interview des lycéens, lorsqu'ils viennent de recevoir leur résultats, tentant de palper cette adrénaline excitante pour le lecteur, lui rappellant ces propres résultats d'examen...Le but étant bien évidemment de correspondre à la normes des nouvelles édités, ainsi qu'aux exigences de l'audimat formaté par ces nouvelles formatées.

En page 3 du quotidien gratuit le plus lu en France, juste après un reportage sur les houblonnières qui sont victimes de la sécheresse et qui font augmenter le prix du demi de bière en terrasse (sujet essentiel à l'actualité dans le monde...!?), on nous parle des résultats du bac (autre sujet essentiel à l'actualité du monde...?!). Mais tous les sujets anodins, semblant ne pas relever d'une importance primordiale à la bonne compréhension du monde, peuvent renfermer quelques propagandes idéologiques, ingérées par le lecteur comme de l'eau pure, alors qu'elle est frelaté par quelques philosophies néolibérales...

L'article commence cash par une petite perle de réaction d'une lycéenne du lycée Fustel de Coulange, le lycée des petits bourges du centre ville de Strasbourg, là ou vont les jeunes habitants du centre ville de Strasbourg, qui ont des parents pouvant se payer les loyers du centre ville de Strasbourg...Donc des petits bourges, souvent élevés dans des valeurs de petits bourges...Bref. Une jeune Perrine voit ses résultat et aussitôt appelle sa maman pour se la péter..."Allo maman, j'ai une mention bien, je les ai tous niqué...". Quelle belle réaction, quelle bonne idée de l'avoir retranscrite dès les trois premières lignes de l'article, histoire de mettre de suite, le lecteur au parfum. Immédiatement après avoir parlé de sa note, la première pensée de cette jeune fille va envers les autres, non pas pour penser de façon compassionnelle à tout ceux qui n'ont pas eu sa chance, mais pour évoquer le fait qu'elle a fait mieux qu'eux, qu'elle les a niqué. Ou bien ça serait les profs qu'elle ai niqué, ayant réussi à avoir une bonne note malgré ses conflits récurrents avec eux..Mais le résultat est le même, elle à réussi en niquant les autres et ceci est une pensée idéologique au cœur du "diviser pour mieux régner" prôné par le libéralisme. L'individualisme, l'exacerbation de la concurrence, le réussir en marchant sur les autres, tout est dans cette simple réaction d'élève de terminale. La petite Perrine à certainement été élevé dans ces valeurs bourgeoises, quoi de plus naturel pour elle que de penser en premier lieu, à tous ceux qu'elle à niqué par sa réussite.

La petite Perrine aura encore l'occasion de niquer bien du monde en réussissant d'autres examens, d'autres concours, en acquérant une bonne situation sociale, souvent reproduction de celle de ses parents, pour ensuite devenir cadre et niquer ses employer, légitimé qu'elle sera d'avoir accompli son cursus honorum social...D'autres tenteront de faire comme elle et d'autres n'en auront même pas l'idée, parce qu'ils n'ont pas été élevés comme ça, eux ont été élevé dans l'amour de l'exploitation, de l'esclavage et se prépareront à se faire niquer, à se faire exploiter toute leur vie par ceux qui "les ont tous niqué", comme la petite Perrine qui appelle sa maman après les résultats du Bac...

Repost 0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 22:17

4784200776_c05393afae.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Les médecins

Les mafias médicales et les hommes OGM...

Ces substances toxiques avec lesquelles on cohabite...

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai appris que l'assurance maladie a publié une étude montrant que les honoraires des médecins spécialistes de secteur 2 (ceux qui ont le droit de fixer leurs tarifs), ont doublé en 20 ans, par rapport aux tarifs remboursés par la sécurité sociale. En 2010, le montant total des dépassements d'honoraires s'est élevé à 2.5 milliards d'euros, de quoi améliorer la situations de pays entiers.

Elle est belle la médecine gratuite pour tous, comme l'avait prôné en son temps le conseil national de la résistance, fondant la sécurité sociale. Conseil élevé en exemple par notre indigné du troisième âge, Stéphane Hessel. + d'infos sur ce lien : Indignez-vous : analyse du pamphlet de Stéphane Hessel.

L'addition de tous les dépassements par rapport au tyarif de responsabilité de la Sécu atteint donc 2.5 milliards d'euros. 2.5 milliards d'Euros dans la poche d'ultras privilégiés du système, payés par des gens qui n'ont pas le choix, car devant se soigner. Quand on a de la thune, pas de problème, on allonge. Le scandale vient du fait que des personnes sont parfois oobligées de se ruiner, simplement pour se soigner, simplement pour pouvoir accéder au privilège de la médecine. Dire que beaucoup de ces médecins refusent de prendre des bénéficiaire de la CMU (Couverture Maladie Universelle), parce que ça ne leur rapporte pas assez de thune pour assurer leur train de vie de nabab...La CMU, c'est quand même lme seul moyen qu'il reste aux gens pauvres d'avoir accès aux médecins spécialistes...Hélas, ils se font souvent jeter.

En France, la Sécu rembourse 70 % des frais de santé (90 % pour les travailleurs d'Alsace Moselle). Pour le reste, on a le droit de souscrire à une complémentaire santé, sorte d'assurance, qui pour nous rembourser les frais faramineux des médecins spécialistes, nous coutera la peau du cul. On peut également ne pas prendre de complémentaire et payer la peau du cul, à chacun de nos passages chez des médecins spécialistes, dont les tarifs dépassent très largement les tarifs de responsabilité remboursés par la Sécurité Sociale.

Alors c'est avec un tel système, que quand on a une dent qui casse, ce qui arrive, on peut soit payer un bridge à 2000 Euros, soit se faire poser un beau plombage griçs, qui magnifiera notre beau sourire. C'est aussi comme ça, que l'on pourra garder ses lunettes pendant 20 ans, bien que notre vue ai évoluée durant ce temps et nécessiterait d'autres verres correcteurs, parce qu'on a pas de sous pour payer les frais d'ophtalmo et les frais d'opticiens. A savoir que quand on achète des lunettes, la Sécu rembourse à peu de choses près, 10 euros sur 30 euros payés... Avec une complémentaire qui coute la peau du cul, on peut à peu près se faire rembourser, mais il faut avoir les moyens de se la payer...

Alors je sent bien qu'on va me dire, comme le discours néolibéral du désengagement de l'état des dépenses sociales l'indique, "oui, mais que fait tu du trou de la Sécu ? "
Ah oui c'est vrai ça, le trou de la Sécu ! Les médias n'en parlent pas en ce moments puisqu'ils sont trop occupés à dézinguer DSK, avant ils étaient occupés à couvrir la mort de Bne Laden, avant le mariage des aristos britanniques...On peut pas tout faire ! Enfin, je ne doute pas qu'au prochain truc grave, remettant en cause les fondements du système en place, qui se passera, on va nous rejouer le sketch du trou de la Sécu.

Voici mon point de vue, le trou de la Sécu est l'arnaque du siècle, tout comme le sauvetage de notre système de retraite par répartition. C'est pourtant simple, on voudrais se faire de la thune avec des dépenses sociales, vous avez entendus ? Dépenses. On fait pas de bénéfice avec des dépenses, on équilibre pas un budget avec des dépenses ! Des dépenses sont des dépense, alors ça coute des sous. Quand vous allez faire les courses, vous achetez, vous essayez pas de ramener des trucs à vendre au supermarché de chez vous, pour équilibrer votre budget et rentrer chez vous avec la même somme d'argent...Enfin ça serait drôle d'essayer...Pas sure que la sécurité laisse faire...

Voilà la Sécu, les retraites sont des dépenses nécessaires. Plus on supprime ses droits sociaux, plus cela coutera cher au budget de l'état à long terme. En savoir + sur ce lien : DE LA DROITE AU FASCISME : chronique de la pensée commune de la culture dominante       +     Salaud d'assistés : les théories de Vauquiez, de l'UMP et du néolibéralisme vues par les cons...
Commençons déjà par ne plus contribuer à foutre 2.5 milliards d'Euros dans les poches des médecins spécialistes, par ne plus vouloir supprimer l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), par instaurer des taxes sur les transactions financières, par instaurer un revenu plafond à hauteur de 5 fois le SMIC, par baisser considérablement le budget de fonctionnement de nos hautes institutions, se gavant d'apparat, de frais de bouche, d'augmentation des salaires, pendant qu'elles demandent aux masses de se serrer la ceinture. A ce moment là, on aura largement assez d'argent pour financer Sécu, retraites, aides et redistribution sociale.

Des solutions, il en existe plein, encore faut-il retirer ses œillères qui s’accommodent aux normes que le système néolibéral nous dicte...

Repost 0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 12:34

4052810699_1f255da22f.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Au Japon, les psy sont débordés...

Nicolas Hulot en campagne...

La folle décision de renoncer au nucléaire ?

 

Comme vous avez du l'entendre ces derniers temps, il fait beau et il n'a pas plu depuis longtemps, dans beaucoup de régions françaises. On ne peut pas dire que le phénomène soit exceptionnel, des secheresses, il y en a chaque années, notamment dans le sud du pays. Celle de cette année a l'air d'un bon cru, peut-être du niveau de celle de 2003 qui avait été accompagnée de la mort de quelques 5000 personnes agées, victime de leur dépendance aux maisons de retraite et autres gériatries, qui n'ont pas les moyens de s'en occuper correctement, du moins parfois, de manière assez correcte pour le faire de façon a respecter la dignité humaine...Lien : ON IRA TOUS EN GERIATRIE...MEME TOI...   On ira tous en gériatrie...La chanson de GUSTAVSON en écoute.

 

Voilà, la secheresse est un phénomène prévisible en France...Ces conséquences le sont de même. L'une d'elle est la diminution du niveau des débits des cours d'eau. De nombreuses centrales nucléaires françaises, ne sont pas construites au bord de mer et ont besoin de ces cours d'eau pour refroidir leurs réacteurs. Si leur niveau est insuffisant, le refroidissement n'est plus possible et si le refroidissement n'est plus possible, les réacteurs sont à l'air libre, surchauffent et ça pète. Donc on est juste en train de nous expliquer que si le débit des cours d'eau continue a diminuer, ce qui est probable, puisque l'on est même pas arrivé en été, saison ou traditionellement, il ne pleut pas trop, on risque une catastrophe nucléaire type Tchernobyl ou Fukushima. Si le niveau est trop bas, EDF va devoir arrêter ses réacteurs assez tôt, pour pouvoir continuer à les refroidir avec l'eau qui sera encore disponible, puisque les réacteurs nucléaires doivent aussi être refroidis, à l'arret. EDF n'a souhaité faire aucun commentaire sur le sujet...Etonnant non ?

 

Evidemment, les centrales fonctionnent avec des seuils d'alerte, qui font que les réacteurs s'arrêtent automatiquement, quand le niveau de l'eau devient critique, le tout avec une marge qui devrait permettre de ne pas arriver à une catastrophe due à un manque d'eau pour refroidir les réacteur, du moins, selon le discours officiel des industriels du secteur. Ceci dit, à Fukushima, on nous disait aussi que toutes les normes étaient respectées et que tout était sous contrôle...Résultat, un évènement imprévu, mais toute fois prévisible, c'est à dire un tsunami de grande ampleur, a fait valsé toutes les normes et ce fut une catastrophe. Lien : La centrale de Fukushima est entrée en fusion nucléaire !

 

En France aussi, on nous dit que tout est sous contrôle et c'est pourtant, plus de 1000 incidents par an, que subissent les centrales françaises, sans jamais qu'on nous en informe. Quand on essaye d'en démanteler une, on y arrive pas...Etrange pour une technologie nucléaire si bien maîtrisée...Lien : Démantèlement d'une centrale nucléaire : quelle galère !

Donc j'ai tendance à ne plus faire confiance aux tenants des lobbys du nucléaire, parano que je suis...

 

Allez cet été c'est au mieux bougie, au pire, une petite irradation complète, puisque chaque français vit à moins de 300 km d'une centrale nucléaire...Ca va être chouette !

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 04:44

4369102946_3fdf335b6c.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET E LIEN :

Energies renouvellables / nucléaire : le grand foutage de gueule du ministère de l'écologie.

Le colibri et la goute d'eau

Spiruline, la plante qui guérit le cancer ?

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai appris que les députés veulent interdire les Phtalates. Quel est encore ce nom barbare ...?

 

Les Phtatlates sont des perturbateurs endoctriniens, tout comme les pPrabenes, (compris dans la proposition de loi d'interdiction), ils sont utilisés dans l'assouplissement et sont déjà interdits pour les jouets et articles pour enfants. Ces substances sont présentes dans de nombreux produits, ou l'assouplissement du plastique intervient et sont toxiques pour l'homme. Réfléchissez un peu, voyez dans votre vie tous les objets faits en plastique souple que vous pouvez utiliser depuis des années..Emballage, adhésif, , peinture, vernis à ongle, parfum...

 

Des études ont prouvées que les Phtalates ont des effets néfastes sur la reproduction masculine et que les Parabènes pouvaient provoquer des cancers du sein, comme ça, chacun en a pour son compte...Il s'avère ici que les conséquences sur la santé de la cohabitation quotidienne de l'homme avec des substances chimiques, soit régit par des principes moins sexistes que la coabitation quotidienne de l'humain avec l'humain...

 

Comme le précise le journal, "c'est à la surprise générale", que l'assemblée nationale à adopté cette proposition de loi, interdisant l'utilisation de Parabènes et Phtalates dans la fabrication des produits en plastiques produits ou commercialisés en France. Oui, car ces substances ne coutent pas cher et rapportent.. Du coups, vous immaginez bien que le gouvernement et l'UMP, parti majoritaire à l'assemblée, se sont toujours opposés à ce texte. De ce fait, il avait déjà été rejeté en commission, mais il faut croire qu'avec les débats environnementaux du moment, le retour de Nicolas Hulot ou les sondages de Sarkozy en berne, quelques députés de droite ont retourné leur veste. Je ne sais pas sin on peut en attendre autant de notre président qui s'est exprimé hier sur le nucléaire, en affirmant vouloir investir encore plus dans cette source d'énergie...Croire que la catastrophe de Fukushima n'aura pas servi à en tirer des leçons, pour certains...Lien :  La folle décision de renoncer au nucléaire ?

 

Mais ne nous réjouissons pas trop vite, notre cher ministre de la santé, ex président de l'UMP, Xavier Bertrand, a déjà proposé d'attendre tous les résultats d'expertise en cours, avant d'interdire ces produits. C'est ce qui s'appelle le principe de précaution...Le principe de précaution du profit imméiat néolibéral...

Il y a beaucoup de thune à se faire avec ces produits nocifs pour la santé, attendons jusqu'à ne plus avoir le choix, pour se priver de cette source de marges économiques pour les entreprises françaises, au détriment de la santé humaine. Si le gouvernement décide de ne pas inscrire ce texte, à l'ordre du jour du Sénat, puisque ce texte doit être voté par les deux assemblées, il ne prêtera pas à conséquences...Donc s'il le désire, le gouvernement pourra tout à fait ignoré le vote de la représentation nationale. Elles sont chouettes nos institutions non ? L'hyper présidentialisme, ça a du bon quand on peut faire confiance à l'executif pour vouloir toujours se faire plus de croissance sur le dos de notre santé...

Repost 0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:42

5662174257_2a973c7b1a.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Le devoir de citoyen..

Démantèlement d'une centrale nucléaire : quelle galère !

Alerte nucléaire...Ca n'est pas une blague...

Qu'on publie les résultats d'analyses sur le nuage radioactif !

Agir en conséquence !

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai entendu notre cher président, Nicolas Sarkozy, s'exprimer sur l'avenir du nucléaire en France. Ces mots sur le sujets sont simples à comprendre et ne laissent planer aucun doute sur sa prise de postion quant-à l'avenir énergétique de la France.

 

Et oui, Sarkozy, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, est un néolibéral acharné. Comme tous les néolibéraux, sa priorité réside dans le profit immédiat de l'économie de marché, quitte à ce que ce profit se fasse au détriment d'une masse d'esclave manipulés, de notre environnment ou plus globalement, du bon sens et de la raison humaine. Le système néolibéral mondial, nous impose son sens commun, ses normes, dont les politiciens nationaux au pouvoir comme notre président, se font l'écho.

 

Alors le petit Nicolas nous dit "Si je prenais la décision folle de fermer le parc nucléaire français, c'est 45 milliards d'euros qu'il faudrait dépenser. Ou trouverait-on cet argent ?". Voilà résumé la théorie néolibérale et sa mise en avant comme relevant du bon sens commun, alors qu'elle relève plutôt ici, d'une absurdité autodestructrice...Si je devais parler comme un beauf, un peu plus conscient des réalités et des priorités, qu'un politicien acaparé par l'argent, je dirais que si une centrale pète, on aura plus qu'à se torcher le cul avec nos 45 milliards d'euros d'économies potentielles...De plus, même en ne résonnant qu'en d'argent, on peut affirmer qu'à long terme, le nucléaire finira par couter bien plus que ces 45 milliard et par ne plus rien rapporter. Au mieux, il deviendra une énergie obsolète incontrôlée et nous resterons avec 58 réacteurs nucléaires sur les bras, quasi impossible à démanteler...Lien : Démantèlement d'une centrale nucléaire : quelle galère !

 

Sarkozy ose même aller plus loin en affirmant qu'il "continuera à investir dans le nucléaire pour developper la production d'électricité autonome". Oui, notre président ne voit pas dans la catastrophe de Fukushima, un argument suffisant pour changer de stratégie énergétique. Je pense que si les médias traitaient correctement de ce qu'il se passe en ce moment au Japon, l'opinion publique serait moins manipulable sur le sujet et se scandaliserait d'une telle volonté politique. Lien : Japon : Ca fait longtemps qu'on en a plus parlé...

Après si le petit Nicolas veut investir dans ses deniers personnels sur le nucléaire en achetant des actions d'Areva qui s'écrouleront à la prochaine catastrophe nucléaire, libre à lui, mais là, c'est le président de la république et il investit avec notre thune ce con...

 

Alors pour résoudre le problème posé par son argument issu du fait que sans le nucléaire, l'éléctricité couterait 4 fois plus cher, on peut répondre qu'avec l'instauration de taxes sur les transactions boursières, permettant à l'état de remettre à flots les budgets de la Sécu, des retraites, permettant d'augmenter les prestations sociales et le SMIC, les français auraient peut-être 4 foius plsu de sous pour payer. On peut ajouter à cela que si l'état légiférait pour une meilleure répartition des richesses dans le pays, en instaurant un revenu plafond et une obligation de meilleur répartition des profits des entreprises entre salaréiés et actionnaires, les gens payeraient plus facilement leur facture d'EDF. "Mais les riches fuiront à l'étranger alors...", me retorquera t-on...Et bien oui, qu'ils se barrent si leur seul truc, c'est d'exploiter les masses à leur profit, les masses se débrouilleront très bien sans eux. La peur des riches qui nous abandonnent, ça ne marche pas chez moi !

Repost 0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 06:27

4365349210_6aa9477c49.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Ceux qui défendent le système

Le retour du pouvoir d'achat

Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

La croissance.

 

 

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai appris que les français étaient frileux à l'idée de changer d'entreprise. Tout vieux jeu qu'il sont et pas assez adaptés à la modernité du système néolibéral du marché de l'emploi, ils rechigneraient à passer d'un employeur à un autre, pour "diversifier leur expérience et booster leur carrière". Selon une étude de l'INSEE, seul 3% des salariés changent d'entreprise en moyenne, par semestre. 53 % de ceux-ci, changeraient à la suite d'une démission, 33% après la fin de leur CDD et 12%, suite à un licenciement.

 

Si je peux me permettre de faire une petite analyse de ces chiffres, je dirais dans un premier temps que tous les démissionnaires, salariés en fin de contrat et licenciés, ne changent pas d'entreprise ensuite et ne sont de ce fait, pas compris dans ce chiffre de 3% de salariés mobiles, en moyenne, par semestre. Quand on vit un petit peu dans le monde réel, ce qui n'a pas trop l'air d'être le cas des statisticiens de l'INSEE, ni des journalistes qui publient ce genre d'article, on sait qu'avec l'état du marché du travail actuel, la plupart des personnes qui perdent leur emploi, n'en retrouvent pas un autre de suite. Depuis la crise économique de 2008, le chômage et la précarisation des salariés se sont amplifiés. De ce fait, les travailleurs peuvent de moins en moins se permettre de faire la fine bouche et de sauter d'emplois en emplois, comme s'il y en avait à foison et que eux n'étaient que des réactionnaires, ne comprennant pas l'évolution économique et n'accélérant pas la croissance au profit des plus riches...Non, il seraient frileux...

 

Quand on vit dans le monde réel, ou l'exclusion par le travail est légion, ou on agite la peur d'être banni de la société de ceux qui sont actifs, gagnent leur pain, ne vivent pas aux dépend de ceux qui payent des impots pour leurs aides sociales, on sait que les salariés ont plutôt tendance à s'accorcher à un boulot, même merdique, plutôt qu'à vouloir embellir leur CV d'expériences boostant leur carrière.

 

Le journal explique la situation de cette manière, " Face à un marché du travail peu dynamique, le reflexe des salariés a donc été de jouer la carte de la sécurité"...Alors, moi je dirais qu'il n'ont pas joué, mais plutôt subit cela...

Mais heureusement, pour améliorer les chiffres de la mobilité des travailleurs, nous avons toujours ces chers précaires, fer de lance de ce que nous donne comme nouveau modèle de travail, la société néolibérale. On leur décernerait presque une médaille, à ces précaires. Voilà des gens mobiles, ils changent d'employeur 3.8 fois plus souvent que les autres salariés...Incroyable, cela voudrait alors dire qu'après avoir cumulé deux CDD au maximum sur un même poste et que leur employeur refuse de les embaucher, trouvant plus pratique la flexibilité des contrats à durée très déterminée, les travailleurs changent d'employeurs...?

Ben, ils ont pas trop le choix, ils sont plus flexibles et subissent cette flexibilité.

 

En résumé, je dirais que quand je lis ce type d'article dans le journal, je sent une légère propagande néolibérale qui nous ferait croire que les salariés ont le choix de changer d'employeur ou pas, que c'est eux qui décident et qu'ils ne sont pas dirigés par les contraintes économiques qu'ils subissent. En réalité, l'économie workfarienne abaisse depuis un certain temps, les marges de manoeuvre des salariés sur le marché du travail, précarise, divise pour mieux règner...Maintenant que cette situation du marché du travail est bien entrée dans les moeurs, la société capitaliste continue son travail de sape en érigeant la mobilité des travalleurs, comme une philosophie de vie et une adaptation au monde moderne. C'est comme cela que l'on peut lire en titre d'un article "Les français sont frileux à l'idée de changer d'entreprise" et que cela ne choque pas grand monde. Les lecteurs des journaux gratuits liront ça tranquillement dans les transports en commun, sans se douter qu'ils sont en train de se faire endormir et convaincre de la légitimation de leur condition d'esclaves exploités par le système néolibéral qui nous gouverne.

Repost 0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 13:07

468096266_3c2775c64a.jpg

 

Les valeurs de la république

Discrimination islamophobe : agir sur les causes et non sur les conséquences des problèmes...

Affiches islamophobes du FN légales

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai vu que Patrick Binder, leader du Front national en Alsace, vient de se faire condamner par la justice à 3 mois de prison avec surcis et à 5000 euros d'amende pour "injure et provocation à la haine raciale". Tien, encore un élu FN condamné pour ce genre de raison, ça doit être un complot...ou bien ? Ou bien, la plupart des dirigeants du FN et de leurs électeurs d'ailleurs, auraient une idéologie profonde qui inciterait à la haine raciale...Ce que réfutent beaucoup de militant FN, qui beuglent à qui veut l'entendre, que le parti qu'ils soutiennent à changé, qu'il est devenu un parti républicain comme les autres, respectable et tout et tout...

 

Cette condamnation résulte d'un commentaire injurieux et antisémite que Mr Binder, à formulé sur son Blog, à l'occasion des régionales d'avril 2010...Ce commentaire avait été formulé à l'attention de la CGT et d'un élu PS dans le Haut Rhin, Pierre Freyburger...Maintenant, c'est vrai que le FN à même su s'implanter à la CGT...Lien : Un candidat FN à la CGT...

 

Pour se défendre, Patrick Bnder déclare que ses commentaires se sont perdus parmi les milliers de son Blog..C'est marrant, je fais aussi beaucoup de commentaires sur le mien, j'écris beaucoup d'articles (420 en 4 mois) et pourtant, rien d'anti sémite, raciste ou provoquant la haine raciale...Peut-être ai-je de la chance et que ça me tombera dessus par hasard...On ne sait jamais...Il continue en disant qu'il ne cautionne pas ses commentaires et qu'ils les a éffacé dès qu'il les as vu...Pourtant ils sont sur son blog et j'ai tendance à croire que s'il ne les a pas relevé, c'est qu'ils ne l'ont pas choqué plus que ça... Serait-il schyzophrène alors ???...Bon, il a quand même mis trois mois pour les effacer !

 

C'est dommage que tant d'élus frontistes soient victimes de ce même mal qui fait qu'ils déclarent ou publient, ou laissent publier de gros trucs de fachos..Pas de chance que ça tombe toujours sur eux...Comme sur ce candidat grenoblois qui effectue le salut nazi et dont on publie la photo, ou encore Marine Lepen qui se fait photographier, toute souriante, en compagnie de deux skinheads...Pas de chance encore que l'ex président Jean Marie à été condamné de nombreuses fois pour des fais similaires, ce qu'il lui a valu d'être inéligible durant quelques années...

 

Mais Patrick Binder ne baisse pas les bras pour autant ! Pour lui, ce procès est politique, un complot international voudrait le faire tomber...Mais il ajoute que les gens, victimes comme lui de cet inquisition judiciaire, s'en souviendront et qu'il y aura des répercussions dans les urnes. Tel un Nelson Mandela, Binder condamné injustement finira par arriver au pouvoir avec ses amis fascistes, l'ordre règnera, le patriotisme sera rétablit et les étrangers foutus dehors...Mais heureusement, Patrick rêve...

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 13:51

3545478170_8c1f0d6578.jpg

 

Le programme du PS

Le PS, parti oligarchique de droite.

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai pu lire que le progremme du PS était plébiscité. En effet, un institut de sondage, sondage certainement commandé par le PS, tend à montrer que les fameux "français", sont majoritairement d'accord avec les 9 propositions de base du nouveau programme estampillé PS.

 

Il est vrai que les sondages sont une science "quasi" exacte, qu'ils ont toujours reflété la réalité de l'opinion, qu'ils n'ont jamais tenté de l'orienter à la faveur du commanditaire, qui paye cher l'enquête effectuée...Biensûr, les sondages ne sont responsables en rien des manipulations électorales, tout comme le manque d'information, par rapport à la bonne connaissance du fonctionnement de nos institutions, ne l'est en rien non plus...

 

Mais passons et faisons comme si tout cela était vrai, pour attaquer cet article sur le fond, plutôt que sur la mise en oeuvre de l'enquête, qui mériterait en soit un article propre. Demain, nous verrons certainement une enquête d'opinion commandée par l'UMP, faite par l'institut "Free way", qui nous dira le contraire que les sondages du jour...Nous verrons bien.

 

70% des français, en moyenne, sont favorables aux 9 propositions principales testées, issues du programme du PS.

La première, qui a l'approbation la plus forte (86%) est celle qui se fonde sur l'encadrement des loyers...C'est d'actualité, la flambée des pris sur le marché immobilier, les loyers à 900 Euros pour un 9m2 à Paris, ça irrite quelque peu. Du coups, presque tous seraient d'accord avec cette proposition, sauf peut-être les marchands de biens, les agents immobiliers ou encore les boursicoteurs fonciers...

 

La proposition en seconde position en terme de popularité, est le plafonnement des écarts de rénumération dans les entreprises à capital public. Le scandale des golden parrachutes, des primes, des patrons sur payés et des smicards sous payés...Encore une idée qui fait consensus...Dommage que le PS n'ai pas pensé à amener cette théorie sur le marché privé des entreprises siégeant en France..Prudence, prudence, ne laissons pas les richesses s'échapper du pays, notre croissance en a besoin...

 

Pour le reste, les "français" seraient d'accord avec l'installation obligatoire des jeunes médecins dans une zone ou il en manque, la fusion de la CSG et de l'impot sur le revenu, sachant que la plupart ont du répondre "oui ", sans savoir ce qu'est la CSG...Ils sont aussi d'accord avec la création de 300 000 emplois d'avenir, autrefois nommés "emplois jeunes". Là, si on fait un sondage commandé par la droite, ça sera une des proposition les moins appréciées par ces mêmes "français"...Encore des dépenses publiques, mais on est déjà en déficit, il faut garder l'argent pour que la France reste productive, garantisse sa croissance et les hauts revenus de la caste oligarchique...Dans le même esprit, il faudrait également supprimer la reduistribution sociale et rendre le service public, privé...Juste maintenir le budget de la police et de l'armée pour être sure de maintenir intact, ses privilèges durement acquis...

 

Les deux propositions les moins populaire, dans la société homophobe actuelle, sont évidemment celles pour le mariage et l'adoption des couples homosexuels. Mais comme c'est une enquête qui se veut pro PS, l'approbation est quand même chiffrée juste au dessus des 50%, sinon, ça aurait fait tâche...

 

Voilà, le journal ne manque pas de nous informer également, du fait que ce programme séduirait les électeurs de droite, peut-être pas dans les mêmes proportions, mais je conçois cette idée. En effet, toute une partie de la droite conservatrice, à l'instar de François Fillon, n'apprécie guère la tournure nationaliste de l'UMP et ne cautionnent pas son rapprochement avec l'idéologie du Front National. Du coups, certains peuvent se tourner vers ce type de programme, qui reste tout de même un programme de droite déguisé, à l'aide de quelques sujets qui font "progressistes". Mais l'article conclu que la bataille de la crédibilité n'est pas encore gagné..Courage PS, tu convaincra bientôt les électeurs de droite, ceux de gauche, tu les a abandonné depuis fort longtemps...

 

 

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:43

1534472317_bb1273ae2b.jpg

 

lien utile sur le sujet link 

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'apprend que Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie, est "réservée sur les gaz de schiste"...C'est bon à savoir !

 

Notre cher Nicolas Sarkozy, suite à la catastrophe nucléaire japonnaise, a répété que l'on ne pourrait pas sortir du nucléaire immédiatement...Ca on le savais déjà, quand on voit qu'ils essayent de démanteler une centrale dans le finistère depuis 1985...Lien : Démantèlement d'une centrale nucléaire : quelle galère !

 

Ce qui est certain, c'est qu'il faut prendre la décision de sortir de notre mode de consommation énergétique, basé sur le nucléaire, immédiatement. Lien : Sortir du nucléaire : une nécéssité vitale  Vu le temps qu'il faut pour démateler une centrale, il en faudra encore plus pour en démanteler une soixantaine. Au moins, ça donnera du travail à beaucoup, baissera les chiffres du chômage, mais accentuera le déficit de la sécurité sociale. En effet, vu la maîtrise du nucléaire prouvée par nos techniciens français, les meilleurs du monde parait-il, qui ont quelques 20 ans de retard dans le démantelement de cette fameuse centrale bretonne, les travaux de démantelement des autres centrales, certainement fait par des ouvirers sous traitant, ne manqueront pas d'en irradier un bon nombre, faisant exploser le nombre de cancer de la tyrroïde chez ces travailleurs...

Mais, démanteler ces centrales est nécéssaire et vital. Plus on prendra de temps pour prendre cette décision inévitable, plus on courrera le risque de voir potentiellement la vie su terre s'éteindre, rien que ça. Combien de temps, la politique du profit immédiat fera avancer l'humanité vers son suicide collectif ? Suspens... Japon : le système du profit immédiat renait de ses cendres..

 

Heureusement, notre cher Nathalie Kosciusko-Morizet nous rappelle que le fameux Grenelle de l'environnement, sorte de sommet écologique de Copenhague raté à la française, prévoit de faire passer la part des énergies renouvellables dans la consommation énergétique française, de 10% à 23 % en 2020...Elle rajoute que, quand même, cela dépendra des paramètres, ce qui en gros veut dire que ça n'est vraiment pas sure...Selon elle, on ne remplacera jamais tout le nucléaire par des énergies renouvellables, chaque type d'énergie à ses inconvénients et la seule bonne énergie est celle qui ne se consomme pas. Petite boutade tout à fait de bon ton, vu la situation actuelle...Humour de ministre...

 

Alors là, je suis scié, je savais déjà que nos cher dirigeants, élevés au grain de l'élite bourgeoise, vivaient sur une autre planète au niveau social et économique, maintenant, je constate aussi qu'ils vivent sur une autre planète au niveau énergétique et écologique, malgré le dramatique rappel à l'ordre que fut l'explosion de la centrale de Fukushima..Clairement, le gouvernement français n'émet pas la moindre volonté de sortir du nucléaire, nous propose des réformes fantoches pour nous faire croire qu'il va faire évoluer sa politique énergétique, comme par des effets d'annonces non suivis des faits, des grenelles de l'environnement, des beaux discours écolos, tout en légitimant notre mode de consommation énergétique actuel...

 

Il parait aujourd'hui évdent, que si l'on veut sauver l'humanté de la folie de la caste dominante, que si l'on veut sortir du nucléaire en prennant rapidement la décision  de la faire, il faut se révolter et changer de système, car ce système reste buté sur ses valeurs économiques basées sur le profit immédiat et la domination par la manipulation des masses, quitte à mettre notre planète dont ils font aussi parti,  en danger de mort...Lien : Agir en conséquence !

Lien : Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

 

Et sans honte, notre ministre de l'écologie nous annonce que 2011 sera l'année de concrétisation de cette mascarade que fut le Grenelle de l'environnement, issu d'une promesse de campagne de 2007... Lien : Hulot candidat de verts ? Alors, elle nous annonce un nouveau prêt qui prendra en compte la qualité environnementale des biens immobiliers achetés. Une réforme pour les bourges qui peuvent acheter un logement et qui n'a rien d'environnementale, elle ne rend pas les logements plus économes en énergie, elle annonce juste si ils le sont ou pas, pour les riches qui voudraient les acheter...Dans le même esprit, on nous mettra de belles étiquèttes sur divers produits qui nous indiquerons l'impact environnemental de leur fabrication, sans éxiger d'eux, qu'ils aient moins d'impact environnemental. En gros, c'est comme si l'on disait, "voyez comme vous polluez, mais on ne vous empêchera pas de polluer...". Avec ça, si on ne sauve pas la planète...

 

Comme déja annoncé dans ce lien  : lien : Gaz land : les nouvelles exploitations de gaz de schiste. , Durant ce merveilleux Grenelle de l'environnement, les permis d'exploitations pour des mines à gaz de schiste ultra polluantes, sur un huitième du territoire français, ont été délivrés. Le ministère de l'écologie, ou travaillait déjà Nathalie Kociusko-Morizet comme secrétaire d'état, était bien évidemment au courant...Maintenant que le film Gasland, sur la pollution générée par ce type d'exploitation, à fait scandale aux USA, notre cher Nathalie se dit "très réservée" par rapport au gaz de schiste...Elle rajoute qu'il aurait fallu lancer une mission d' évaluation avant de délivrer les permis d'exploitation, dont un, à été fait pour un entrepreneur du nom de Balkany, de la famille de l'ami du président Sarkozy...Hmm Hmm..

Sauf que c'est le gouvernement dont elle faisait partie qui a permis de délivrer les permis...

 

Voilà, continuons à dénoncer cette mascarade écologique, prennons notre destin en main et viront ces foux du pouvoir, sinon ils finiront pas tous nous tuer, en tuant notre planète...

 

 

 

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 08:25

3927669613_9e24335858.jpg

 

Lien :MULTIPLICATION DES CONTRATS PRECAIRES : diviser pour mieux regner

Lien :JE SUIS PION...

 

Aujourd'hui, dans les journaux gratuits, j'ai lu que c'était le jour J pour les précaires de la fonction publique. Quel suspens, mais qu'est-ce qui va se passer ? Va t-on les rendre encore plus précaires, va t-on leur faire signer des contrats journaliers ? Va t-on leur donner rendez-vous le matin sur un parking pour venir se faire chercher par des recruteurs en Jeep, en fonction du travail qu'il y aura à faire dans la journée, dans les administrations ?

Et bien non ! Finis tout ça, le secrétaire général à la fonction publique Villepiniste, Georges Tron s'occupe de tout ! 6 syndicats sont venus hier pour signer un projet visant à réduire la précarité des 872 000 contractuels de la fonction publique. Les contractuels ayant multiplié les CDD pendant 6 ans, sur une période de 8 ans pourront, éventuellement, obtenir un CDI. Ça n'est pas merveilleux ? Dans le privé, après 2 CDD d'affilé, l'employeur doit obligatoirement faire signer un CDI à son salarié en cas de renouvellement de contrat. Dans le public, comme c'est l'état qui fait les lois, il s'exonère de l'application du droit du travail auprès de ses employés. Les agents cumulant au moins 4 ans de CDD sur les 6 dernières années, auront également accès aux concours afin de devenir titulaire, bravo !

Quand on est précaire dans la fonction publique, c'est un vrai chemin de croix d'acquérir un emploi stable et sécurisant. La sécurité de l'emploi de la fonction publique est devenu bien lointaine pour près d'un million de personnes qui y travaillent. Avec la politique gouvernementale néolibérale, consistant à désolidariser l'état du service public, en faisant une priorité de l'abaissement de son cout pour le contribuable, pour baisser les impôts et assumer la suppression prochaine de l'ISF (impôt sur la fortune), on tue le service public. (Lien : La croissance.       )L'état veut de la croissance, veut être compétitif sur le marché concurrentiel de l'économie de marché globalisée, exploitant sans vergogne, ceux qui ont le malheur de ne pas faire partie du G8 ou du G20. la France ne veut pas être de ceux là et fait tout pour ne plus être freiner dans cette course, par le cout des aides sociales redistribuées (Lien  RSA : Halte aux glandeurs !        ) et du service publique.

Cette politique gouvernementale, consistant à donner des miettes aux précaires, pour détourner l'attention des citoyens sur la casse volontaire du service public, ne doit pas être cautionné, hors, c'est ce que font tous les syndicats majoritaires, en signant ce type de projet, sortes de pansements sur des plaies ouvertes. Seul l'intersyndicale Solidaire, à refusé de parapher le texte. Tous les précaires de la fonction publique qui le souhaitent doivent être titularisés. C'est un scandale qu'ils puissent cumuler pendant des années, des contrats précaires, fournir un travail dont le service publique ne peut se passer, en ne bénéficiant quasiment d'aucune reconnaissance. Aujourd'hui, je vois dans mon établissement scolaire, des agents contractuels signer des contrats mensuels, chaque mois, ils ne savent pas s'ils vont être repris, ils sont dans des situations économiques difficiles, étant peu payés et ne peuvent rien refuser à leur employeur, sous peine de ne pas être reconduit le mois suivant, c'est scandaleux !

Luttons contre la remise en cause du service public, ne soyons pas dupe des manipulations gouvernementales divisant les précaires entre eux, en multipliant les types de contrats différents aux missions floues. Ne soyons pas dupes des effets d'annonces consistant à donner des miettes sociales de temps en temps, durant les périodes électorales, pour mieux casser le service public en profondeur. Luttons pour un vrai service public et une réelle politique sociale !

Repost 0

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche