Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 15:50

2253851020_85bdfe75b4.jpg

 

 

Autre articles :

Les socialistes expulsent un squat à 2 jours de la trève hivernale

Le changement dans la continuité...Nouveaux commerciaux vitrines des palais de la république.

 

 

Georges Brassens à dit :

 
Et bien c'est un scoop, il est arrivé que Georges Brassens ait dit de grosses conneries !
A cette phrase, j'ai envie de répondre, "C'est pas une bande de babos qui vont se mettre a consommer bio et a tricoter leurs vêtements eux mêmes, qui vont changer le monde !". Phrase que beaucoup estimeront être une connerie encore plus grosse... Alors je dis pas, s'améliorer soi-même, c'est très bien ! Si, si, je vous souhaite à tous et encore plus à ceux que je ne peux pas blairer, de bien s'améliorer eux même, mais de s'améliorer dans le sens ou moi je l'entend, parce que si ces cons s'améliorent dans ce qu'ils doivent estimer aux même de l'ordre de l'amélioration, je risque fort de les détester d'avantage. Un ami dictateur perpétuel dans l'âme aura tendance à dire, "dans le doute et dans votre connerie toute éducationnelle (parce que congénitale, ça fait nazi..), accordez-vous sur mes avis ! "
S'améliorer soi-même, c'est surtout fait pour soi-même et pour ses proches ! Imaginons que je m'améliore, vous pensez vraiment que ça donnera envie au monde de faire la même démarche, pour qu'il finisse par aller mieux ? Je sais bien que je suis égocentrique, mais il y a des limites. Alors comme le dit l'ami Georges, on peut espérer cela. Ah ça, espérer, on peut toujours ! Ce principe, les religions l'ont bien compris, l'espoir fait vivre et permet surtout de maintenir tel quel un ordre moral établi...". Le monde est cruel, les gens sont méchants, mais on espère que ça va changer, comme ça, on peut mieux soutenir vivre avec sans rien y faire pour le changer !". L'espoir, c'est la prière...Répétez après moi : "S'il te plaiiiiis seigneuuuuuur !" Et le type espère que ses vœux seront exaucés grâce à ses incantations...L'autre jour, j'ai fais une belle crotte et j'ai alors espérer que celle-ci permette enfin à tous les américains de se changer en hommes bananes qui sauveront le monde...Peut-être qu'en espérant très fort, ça marchera ! Le rapport entre ma crotte, les américains, les hommes bananes et sauvez le monde ? Je dirais, le tout à l'égout. Le rapport entre l'espoir, les incantation, s'améliorer soi-même, le monde qui rirait mieux ? Je dirais que les croyants auraient tendance à dire dieu. Le rapport entre dieu et le tout à l'égout ?  Peut-être l'odeur, je ne sais pas...Ou le fait que les deux soient une invention des hommes...
Alors on peut s'améliorer soi-même, oui ! Mais de là à ce que ça donne envie aux autres, au monde de faire de même, il faut au moins que ce monde là puisse nous voir et nous approuver en tant que bon exemple à suivre. Et le problème dans la réflexion de Brassens est bien là. Contente toi de t'améliorer toi même, trie tes déchets, mange bio, soit gentil, partage tes richesses, s'il n'y a que tes proches pour te voir, si tu ne prêche que des convertis de ta paroisse, tu auras beau l’espérer, le monde ne changera pas ! La société bourgeoise qui domine ses ouailles l'a bien compris. Un contrôle ferme des moyens de communication, de la visibilité des masses, est un bon moyen de maintenir un système avantageux pour elle (la caste bourgeoise), tel quel. Le pouvoir, le pognon, la logistique, la visibilité, la force armée, tout ce qui fait les armes d'une domination systémique, la caste bourgeoise a tout cela en sa possession. Il est important de s'améliorer soi-même, de faire son cheminement, de se libérer de la condition à laquelle on a été assigné dès sa naissance, mais si on se contente de ça et qu'on espère que le monde s'améliorera en suivant son exemple, on est un con. On peut être soi-même révolutionnaire dans sa façon d'être, mais de là à ce que sa façon d'être inspire un changement des autres, une révolution des pensées ou autre, il faut faire autre chose que de ne s'occuper que de l'exemplarité de son propre cas. Si on espère que le monde change, si on espère une révolution, il faut lutter pour une reprise en main de ces organes qui font le pouvoir de la caste dominante. Ça n'est pas en restant dans son coin que les choses changeront. Si on souhaite juste s'améliorer soi-même, alors on s'améliore à ses yeux, on vit mieux et c'est très bien, mais qu'on ne parle pas alors d'espérance que le monde s'en portera mieux. 
Aujourd'hui, la domination des pensées est telle, qu'il sera très difficile pour la populace dominée de s’insurger pour des raisons qui sortiraient du paradigme carcan de la pensée bourgeoise dominante. Mais personne n'est parfait, même pas un système dominant, même pas ceux qui le domine. Des erreurs sont faites et pour donner un semblant de liberté aux masses, la croyance que les esclaves font eux même des choix sur leur existence en société, le système laisse quelques espaces d'expression, quelques fines marges de manœuvre, qu'il convient d'exploiter si l'on espère que le monde change. Les raisons de la colère sont souvent bien ancrées dans le système, dans le bon ordre bourgeois des pensées, mais il est ensuite possible d'orienter cette colère vers autre chose, de moins préétablit.
L'exemple de "Notre dame des Landes" :
Parlons de "Notre dame des Landes", pourquoi je ne participe pas, pourquoi je traite si peu du sujet ?

C'est quand même étonnant que la ou les gens se bougent le plus, c'est quand il s'agit de sauver des champs et des hérissons...!? Après qu'importe le flacon, pourvu qu'on ai l'ivresse de la révolte, mais pour ma part, je ne participerais pas tant qu'il s'agira de défendre des hérissons, des potagers et des babos perdus dans les bois. Il serait temps que les choses prennent une tournure plus politique, pas politique au sens de notre système partisan représentatif, non, politique dans le sens de créer une alternative pour un réel changement de système. Lorsque l'on trouvera toute cette bande qui lutte bien cachée en forêt, dans les banques, les supermarchés, les usines, les locaux publiques, là, ça aura quand même plus de gueule selon moi...

Mais je ne m'acharnerais pas plus sur ceux qui luttent, lutter, emmerder le système, qu'importe la raison de départ (avec certaines limites tout de même), c'est toujours bon. Si la lutte de Notre dame des Landes peut montrer l'exemple du fait qu'une lutte peut s'inscrire dans la durée en France, faire des émules, c'est déjà mieux que tout ce qui se fait d'habitude. C'est cependant loin d'être assez et si nos joyeux drilles des sous bois s'arrêtent de lutter si l'aéroport fini par ne plus se construire, je me réserverais le droit de les insulter gaiement en les traitant de traitres à la cause révolutionnaire. Et si on me répond, "et toi, tu fais quoi alors ?"..Je dirais que je fais ce que je sais faire, écrire des articles et faire des chansons (et encore, c'est pas toujours très bon...), je ne vais pas dans les bois construire des cabanes pour défendre les potagers et les hérissons, la bio-diversité c'est bien de la défendre, mais c'est aussi bien de remettre réellement en cause la société des hommes qui la met à mal. Je souhaite bon courage à ceux qui luttent, en espérant qu'ils ne se bornent pas à leur foret et à leur aéroport à la con. Notre dame des landes n'est qu'un prétexte qui pourrait déboucher vers bien mieux, ne prenons pas cet évènement pour une finalité.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 21:53

2218094789_832fe120a6.jpg

 

 

Autres articles du Gustavson's Blog :

Accouchement et médecine française

Le changement dans la continuité...Nouveaux commerciaux vitrines des palais de la république.

 

 

 

 

 

C'est vrai que ça faisait longtemps que l'on ne se posait plus la question, pour beaucoup, ils ne se l'étaient jamais posé d'ailleurs, plus occupé à géré un quotidien devenant de plus en plus compliqué en ces temps de crise, qu'à débattre de la politique de défense de notre beau pays.

Michel Rocard, ex premier ministre français de 1988 à 1991, que beaucoup de ces gens cité précédemment pensaient mort, lorsqu'ils savaient simplement qui il était, aura au moins eu ce mérite : évoquer dans les médias, entre l'Euro de foot et Secret Story, la dissuasion nucléaire. Oui, le nucléaire, on en a plutôt entendu parlé ces derniers temps pour des questions de remise en cause des politiques énergétiques...Du nucléaire civil, donc. Et là encore, on en a parlé suite à la catastrophe de Fukushima, catastrophe nucléaire que l'on eu de cesse de minimiser, pour ne plus du tout en parler aujourd'hui, histoire de ne pas faire de vagues et que les cancéreux de la thyroïde japonnais n'empêche pas le lobby nucléaire de continuer à se faire du fric. Après tout, le lobby du pétrôle fait de même pour retarder le plus possible l'avènement d'énèregies alternatives, dont la non rareté ne permettra pas de se faire autant de pognon. 

Mais revenons à notre sujet principal, ce cher Rocard à poser cette question ; Faut-il se priver de dissuasion nucléaire ? 

Je vous rassure, il ne s'est pas posé cette question, parce qu'il trouve que les politiques de dissuasion nucléaire sont tout aussi stupides que dangereuses. Que néni ! Ils s'est poser la question de la remise en cause de cette dissuasion militaire pour des raisons d'économie budgétaire. 

Revenons un peu sur ce qu'est la dissuasion nucléaire. Pour pratiquer cela, il suffit de posséder la technologie nucléaire. Pour cela, 
au cour de notre beau 20eme siècle jalonné de seconde guerre mondiale et de guerre froide, ce fut un peu les premiers arrivés qui furent les premiers servi. Les américains furent les premiers sur le coup, du coup Iroshima, Nagasaki et leur quelques millions de mort..Les russes leurs emboitèrent bientôt le pas, puis les britaniques, les français, les chinois, les indiens..Alors les pakistanais aussi et plus récemment, les coréens du nord et les iraniens. Mais voilà, après que toute la smala essaya de se dégotter ce petit joujou pour avoir le droit d'être les plus beaux et les plus forts de la cour de récré mondiale, les pays les premiers servis, touts puissants qu'ils étaient grâce à ce grâle technologique, on décidé d'interdire la propagation de la technologie nucléaire militaire. Comme ça, ils feraient la loi entre eux et gare aux méchants de l'axe du mal qui tenteraient de se la procurer, la dissuasion nucléaire. 

Le principe, c'est un peu comme si un gros balaise pouvait faire ce qu'il veut et empêcher les petits gringalets de faire ce qu'ils veulent. Les gringalets savent bien que le gros balaise est balaise et qu'ils n'ont aucune chance contre lui. Alors le gros balaise n'a pas besoin de se battre. C'est ça la dissuasion, vous remplacez le mot gros balaise, par pays possédant la technologie nucléaire militaire et vous obtenez la dissuasion nucléaire. 

Alors faut-il se priver de dissuasion nucléaire ? Moi je dis que oui, pour plusieurs raisons...

D'abord parce qu'il faut se priver de nucléaire, tant civil que militaire. C'est dangereux, on ne maîtrise pas vraiment cette technologie malgré ce qu'en dit la propagande... Et puis militairement, de toute façon personne ne va se mettre à utiliser des bombes atomiques, à moins de vouloir détruire la planète. Il y a surement des gens, des fous, voulant détruire la planète, car se sont des terroristes, des forces du mal ! Mais ils ne possèdent pas la technologie nucléaire. Non ! Les gens qui la possède sont ceux pour lesquels vous votez et qui vous protègent et ils aiment ça et ils aiment tellement ça, qu'ils adorent agiter les peurs pour pouvoir vous protéger encore plus... Alors prennons le risque, faisons des économies, virons la dissuasion nucléaire et mettons nos belles civilisations à la merci des fous qui veulent détruire la planète. Je vous pari qu'il ne se passera rien. Il reste le risque qu'il se passe quelque chose, mais il reste aussi le risque qu'une comète nous tombe sur la gueule le 21 décembre, que vous creviez demain dans un accident de la route, ou d'une rupture d'anévrisme pendant un visionnage de film x...On ne sait jamais ! 

Ensuite parce qu'il faut se priver des militaires. Ils existent pour les mêmes raison que la dissuasion nucléaire existe...Nous protéger des méchants. Mais méchants, c'est subjectif, n'est-on pas tous le méchant de quelqu'un ? Les états occidentaux sont-ils vraiment la solution divine, tout comme les croisés le furent en des temps plus anciens. Militaires pour nous protéger de quoi ? Des invasions Allemandes à nos frontières ? Des terroristes ? Des vilains étrangers qui viennent piquer le pain au français, parce que les français, dans un élan post colonisateur économique, leur on piquer le leur chez eux ? Disons que si la France seul supprime son armée, elle sera à la merci des brigands internationnaux de grands chemins. Mais la France, Ô pays des droits de l'homme, n'a t-elle pas vocation à montrer l'exemple ? Alors unissons nous dans un élan Sado Maso et livrons nos corps en pature à la vindicte des méchants, jusqu'à ce qu'on aime ça ! Après tout, on le fait bien pour le capitalisme financier et ça du coups, ni la politique pseudo démocratique, ni la dissuasion nucléaire nous en protège...Alors pourquoi pas changer un peu de bourreau...*

Enfin, pour les raisons qu'évoquent Rocard : parce que ça fera des économies ! Plus de déficit, le budget national équilibré, une cagnotte pour rétablir ou améliorer les services publiques, une hausse du Smic de 23 euros au lieu de 22...Le paradis ! 

Je ne pense pas que ce cher Michel veuille aller aussi loin. Disons que l'arret de la dissuasion nucléaire est un début, c'est un peu comme retirer une grenade à un enfant qui ne sait pas s'en servir. A force de la montrer aux copains et de se la péter avec, il risque de la dégoupiller et de faire sauter tout le monde...

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:09

6789494677_69eef1d96e.jpg

 

 

Articles en lien :

Je ne vote pas et je vous emmerde !

Beeeehhh ! (une chanson hommage aux électeurs)

Le changement, c'est maintenant !

Aux érections présidentielles

 

 

Regardez les se passer les postes, regardez les ! Aujourd'hui, je me suis levé et j'ai mis les chaines d'infos, pour m'informer de ce qu'on informe aux mouton, dont j'ai le plaisir, l'honneur, la bienséance, de faire partie.

Alors je les ai vu, les petits moucherons de cour, qui se précipitent armés de leurs micros et caméras, pour avoir la meilleure image, le meilleur mot. Ils se battent, se marchent dessus, pour se faire bien voir de leur direction, pour espérer une promotion, une meilleure place à l'abri des plateaux, à l'abri de la pluie ou ils ont si souvent attendu qu'un ministre ouvre une porte, pour les snober ensuite.

Mais que regardent-elles les petites fourmis moucheronnes, que regardent-elles, autant celles qui font l'actualité dans les jardins des palais de la république, que celle qui l'absorbent tel des éponges en la regardant derrière leur écran ? Que regardent-elles ?

Elles regardent le changement parait-il. Le changement de majorité, le changement de gouvernement, le changement de ministre, un par un, ils se passent le pouvoir. Il y a du changement, elles ont choisi le changement, les crevettes derrière leur écran. Les crevettes ont donc le choix, c'est du moins ce qu'il convient de leur faire croire. Les crevettes ont le pouvoir, c'est le pouvoir du peuple, la démocratie et c'est bien parce qu'elles ont le pouvoir, qu'elles ont choisi la meilleure destinée pour elle, celle de se faire bouffer par des bourgeois en sauce cocktail. Ces bourgeois à la solde d'un système esclavagiste, les crevettes les regardent se passer le pouvoir sur les chaines d'infos, elles les regardent grâce aux fourmis qui pointent leurs caméras dessus, qui sont capables de faire passer le temps aux crevettes toute une journée devant un micro, sans personne derrière, en attendant l'annonce du nouveau gouvernement Ayrault.

On change de team de bourgeois, le changement c'est maintenant. C'est donc ça le changement ? Une bande de bourge de la famille A, qui refile le pouvoir tout sourire, à la famille de bourge B, tous s'accordant sur l'économie de marché, la réduction de la dette publique, la soumission aux principes de la mondialisation néolibérale relayée par les agences de notation, le FMI, les marchés boursiers, la Banque Centrale Européenne (BCE)...Et on les regardent se congratuler dans la "courtoisie républicaine", tout sourire, chacun rendant hommage à l'autre dans la continuité des services de l'état. Les équipes de hauts fonctionnaires technocratiques, formatés dans de grande familles, puis dans de grandes écoles, restent les mêmes. Seule la vitrine change, le VRP, le commercial qui présente le produit à une autre tête et ça nous fait une belle jambe. Il parait que la promotion voltaire de l'ENA a pris le pouvoir, représentée par notre président et tous ses copains à qui il a distribué les postes clés. Les Sapin et consorts, tous de la même classe, Hollande y a même chopé son ex femme, ex candidate à la présidentielle, Ségolène Royale. De Villepin, ex premier ministre du camp d'en face, lui aussi vient de cette même classe. Pendant ce temps, 95% des enfants d'ouvriers deviennent...Ouvriers, quand ils ne sont pas chômeurs, c'est la crise vous comprenez !

C'est la crise alors on à le droit de vous pomper votre énergie encore plus, c'est pour redresser le pays, soyez patriotes, vous avez des droits, comme celui de regarder les changements de ministre grâce aux petites fourmis batailleuses, leurs micros et leurs caméras, mais vous avez aussi des devoirs ! Vous avez le devoir de vous soumettre encore plus, le devoir d'aimer ça et d'en demander encore, le devoir de ne pas trop vous poser de question sur ce qui se passe réellement, mais qui n'est pas relayé par les petites fourmis et leur caméras, comme en Islande, au Venezuela, en Afrique et partout dans le monde. De la censure vous dites ? De la manipulation ? Que né ni, cela voudrait dire qu'en tant que bonnes crevettes, vous êtes de bons couillons. Mais vous êtes trop fier, trop fier de votre condition, trop fier de votre place chèrement acquise dans le "diviser pour mieux régner", qu'on vous impose d'avoir choisi. On vous a bien appris à être fier de votre vie absurde, alors soyez fier de vous, soyez fier d'avoir voter, soyez fier de ce que vous en avez obtenu, un changement de vitrine, un ravalement de façade. La maison bleue est devenu la maison rose, si vous avez de la chance, on vous posera un nouveau sanibroyeur à l'étage...

Donc voilà; aujourd'hui, le changement c'est maintenant, du moins, le changement de ministre. Les fourmis en parleront, les crevettes le regarderont et tous seront satisfaite dans la farandole du foutage de gueule public et c'est très bien...

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 00:47

2214848154_179331113d.jpg

 

 

Articles sur le sujet :

Ben Laden est mort...Vive le gouvernement américain !

Je ne vote pas et je vous emmerde !

Des moutons à la pelle

Votre monde de l'argent

 

 

 

Si on faisait quelques liens entre quelques faits qui servent toujours les mêmes...

En ce moment, c'est le branle-bas le combat, un tueur récidiviste qui tue des militaires...A ce moment là, on en entendait déjà un peu parler...Et ensuite, comme à priori ça faisait pas assez parler comme ça, le tueur est allé faire un petit tour dans une école pour tuer des gamins...En plus, une école juive, vous imaginez...Donc, gros tintouin médiatique, on entend plus parler que de ça et tanpis pour tous les autres enfants victimes de tueries à travers le monde...En même temps, c'est la rareté qui fait la valeur d'une info, il y a très peu de tueries dans les écoles françaises, alors forcément, quand il y en a une, ça fait parler...Des tueries de mignons petits enfants en Afrique centrale, c'est d'un banal...Oui, c'est quotidien et puis c'est loin...Pas de quoi faire chialer la ménagère ou stopper une campagne politique.

Donc il fallait bien ce petit massacre près de chez vous, pour que chacun se sentent concerné, que les médias ne relayent plus que ça, qu'on déclare le plan vigipirate en mode "écarlate"...

Mais à qui profite le crime ? A un petit merdeux qui voulait comme il l'aurait déclaré "mettre la France à genou" ? Surement pas, ce mec est une petite crapule, qui s'est fait monter la tête par la première mouvance terroriste à la mode, qui est venue lui souffler sous le nez. En plus de ça, il a du aimer Scarface, Léon et comme le dirait cette chère Laure Manaudou, "il a du trop jouer à des jeux vidéo violent". Bon, ben le mec il aura tout le temps de regretter sa connerie post adolescente de jeune décérébré en taule le reste de sa vie (s'il ne se fait pas buter par le raid avant, ou s'il ne se suicide pas dans sa cellule..).

En voilà un gros con qui se réclame de Al Qaida..Vous savez Al Qaida, ceux du 11 septembre 2001, qui en plus de provoquer 5000 morts, ont permis à George W Bush de passer du statut de gros imbécile incompétent, à héros de la nation américaine...Une fois rélu, ça lui a aussi permis d'aller à la pêche aux armes de destruction massives en Irak...Comme il n'a rien trouvé, il a ramené des contrats d'exclusivité à Hally Burton, entreprise préférée de son vice président Dick Cheaney, pour l'exploitation des meilleurs puits de pétrole d'Irak.

Al Qaida, c'est bien pratique, dès qu'on en a besoin, on les ressort de son chapeau. C'est marrant, au petit journal ils ont montré un parrallèle interessant. Une belle mise en scène de Sarkozy qui vient annoncé à la tribune qu'on a trouvé le tueur de Toulouse, ressemblant trait pour trait, à celle de Obama venant déclarer l'arrestation de Ben Laden. Quelle coïncidence qu'on soit justement en période de campagne électorale en France en ce moment !
Avant ce drame, nous avions un Sarkozy qui ne voyait pas sa campagne décoller, tout discrédité qu'il est par son bilan désastreux. Rappelons nous ce qu'on disait de Bush avant le 11 septembre et l'intervention divine d'Al Qaida, "gros imbécile incompétent"...On a au moins incompétent pour Sarko, personnellement je rajouterais aussi imbécile, dans le sens ou il n'a pas été très fin en étalant ses richesses, en augmentant son salaire, en protégeant les riches d'un bouclier fiscal, en bouffant au Fouquet's le soir de sa victoire en 2007, en allant juste après faire une virée sur le navire de son pote Bolloré...Alors que pendant ce temps là, le président du pouvoir d'achat l'a fait gravement régresser pour la plupart d'entre nous, que les précaires et les sans domicile sont de plus en plus nombreux (alors que notre cher président nous avait promis qu'il n'y aurait plus de SDF à la fin de sa mandature...).

Justement, notre cher Nicolas n'a plus le choix, il est dépendant d'évènements extérieurs pour se faire réélire. Il ne peut pas faire campagne sur tout ce qu'il a raté en 5 ans. Attention, quand je dis, "ce qu'il a raté", c'est pour nous. Sarkozy, en tant que néolibéral, veut voire s'amoindrir au maximum les champs d'actions du peuple et des états qui sont sensés les représenter, donc à mon avis pour lui, il a fait du bon boulot. Selon moi, son vrai but, est d'être le meilleur VRP du pouvoir de la finance mondiale possible. Son rôle est d'abaisser les marges de manœuvres du pays qu'il dirige, ce qu'il fit en étant notamment à l'initiative du traité de Lisbonne dès son élection. Ce traité, refusé par le peuple lors du referendum de 2005, donne tout pouvoir à la banque centrale européenne sur les budgets des états de l'UE. La Grèce paie en ce moment la facture, bientôt, ça sera le tour du Portugal, de l'Espagne, de l'Italie, puis de la France. La dette est le meilleur moyen de rendre esclave les états et Sarkozy le sait bien. Ça n'est pas pour rien que la dette de l'état français à explosée sous son mandat présidentiel. Aurait-on mis à la tête de l'état français un terroriste qui ne souhaite que saborder les derniers pouvoirs qu'il lui reste face aux marchés ?

Pour se faire réélire, Sarko doit se baser sur des évènement extérieurs, car il ne peut pas faire la pub de ce qu'il fait en réalité. Sa première technique fut de tenter de discréditer les autres candidats avec sa grande gueule et les bêtises des autres. A priori, ça ne marchait pas du tonnerre et notre président ne montait pas dans les sondages (malgré les efforts de certains instituts de sondage et chaînes de télé qui présentaient très positivement la campagne de Sarkozy et ne montraient que les sondages qui lui étaient les plus favorables). C'est pour cela que c'est bien pratique que Al Qaida se mêle un peu de la campagne via le tueur de Toulouse. Notre Sarkozy à pu prendre une posture présidentielle en clamant le rassemblement national derrière lui, face à ce drame. Ensuite, "efficacité" en arrêtant le tueur en deux jours. Et enfin, tournure de la campagne vers la violence, le terrorisme, l'insécurité, histoire qu'on augmente les chances d'un second tour Sarkozy/ Le Pen, seule chance pour que Sarko soit élu au second tour...Ça parait très malin tout ça, surtout que la plupart des électeurs sont loin de soupçonner de telles choses. Moi je ne fais que des suppositions, à la lumière des similitudes que je vois entre certaines choses qui se sont passées aux USA et qui se passent aujourd'hui en France. Il parait que notre président est très inspiré par l’Amérique...

Mais si je dois faire un pronostique, le parti numéro un au premier tour sera, une fois n'est pas coutume...Le mien ! Oui, le parti des abstentionnistes ! Même si tous ne le sont pas pour les mêmes raisons que moi, si certains sont plus abstentionnistes par dépit que par conviction, tant qu'ils ne cautionnent pas ce système "foutage de gueule des masses" par leur vote, ils m'arrangent bien. Moins de gens votent, qu'importe les raisons, plus ces institutions fantoches à la solde des marchés financiers se voient discréditées en tant que gouvernement au nom du peuple. Quel peuple ? Celui qui vote sans savoir vraiment ce qu'il fait, ceux qui ne se sentent pas concernés par une gouvernance sur laquelle ils n'ont aucun pouvoir ? Moi je dirais, abstention, discrédit des votations rituelles, prise de conscience de l'absurdité de rester dans un système qui nous spolie, engagement contre, révolution !

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 21:42

3605140330_0e409bf304.jpg

 

 

Articles sur le sujet :

Votre monde de l'argent

Des moutons à la pelle

  Comprendre la dette publique.

 

 

 

Moi je ne vote pas, il m'arrive parfois de zapper sur un ou deux débats, de passer voir quelques conférences ou autres, soutenant tel ou tel candidat aux présidentielles françaises, mais je me sent loin de tout ça...Pourtant je vis bien dans ce système et j'en profite, je touche des allocs, je paye aussi des impôts, bref, je ne vis pas sur une autre planète...Mais je ne vote pas, malgré ce qu'on me dit... Oui, on me sort toujours la même rengaine, que malgré moi je suis un citoyen, que si j'ai le droit de toucher des allocs, j'ai le devoirs d'aller voter....Et bien, je propose aux français de faire un referendum pour savoir si j'ai le droit de toucher des allocs, malgré le fait que je ne vote pas !

Mais demandez vous plutôt, pourquoi nos cher dirigeants ne rendent pas le vote obligatoire, sous peine d'amende ou de suspension d'allocs, s'ils veulent tellement que l'on vote...En Belgique, donc pas très loin de notre beau pays, en Union Européenne, ça existe et du coup, il y a pas loin de 100% de participation. Je ne suis vraiment pas sure que ça soit dans l'intérêt de nos chers élites que tout le monde vote. Je crois même que l'abstention les arrange bien, donc quelque part, que je les arrange bien aussi..Et bien tant mieux, ces gens là, leur système élitiste masqué derrière une pseudo démocratie, ne sont pas au centre de mes questionnement, si je leur fait plaisir, c'est très bien, ça me donne un côté sympa.

Ma préoccupation centrale est de trouver les moyens les plus concrets de se sortir de ce système élitiste, de virer ces élites de père en fils de leur postes de commandement et de promouvoir une autre philosophie de vie en société, que celle qui a court actuellement. Savoir qui sera élu dans ce système qui s’essouffle et finira bientôt, savoir qui sera le nouveau représentant commercial en France de l'économie néolibérale de marché, qui sera le VRP à la solde des dirigeants de la réserve fédéral américaine, maintenant le monde entier dans sa dépendance grâce au système monétaire mondial qu'elle contrôle, ne m’intéresse pas. Tout ça, ces candidats, leurs débats sur la viande Halal, sur les 0.5% de pseudo augmentation du pouvoir d'achat sur 5 ans, ce n'est que du folklore pour nous détourner des vrais problème et surtout, des vrais solutions à ces problème.

Le problème, c'est le système. La solution, c'est en changer, changer la façon dont la société fonctionne, changer d'économie et revenir à un système monétaire basé sur des valeurs économique réelle, sur des ressources disponibles. La solution, c'est que les gens reprennent le contrôle de leur vie, de leurs outils de production, de la création de richesse. La solution, c'est que les gens se réapproprient la compréhension des lois, des institutions qui seront nouvellement crées, de la manière dont fonctionnera l'économie nouvelle reposant sur les bases les plus simples des lois de l'offre et de la demande (lien : L'économie pour les très nuls ). La solution, c'est que le monde cesse de fonctionner sous la domination d'élites qui divisent les peuples entre eux et qui montent les peuples les uns contre les autres, par la colonisation politique et économique, par la mise en concurrence des travailleurs qui n'ont ni les mêmes droits, ni les mêmes salaires. La distribution des petits privilèges forme une société ou il y a les élites, les kapos et les endormis passifs. La plupart iront voter, mais pas moi et je vous recommande de même, de rejoindre le plus grand parti de France, celui des abstentionnistes.

Les abstentionnistes, pour la plupart le sont par dépit, par ignorance, par non intéressement à la chose politique. Ils ont toutes les raisons du monde de ne pas sentir leur intérêt à mettre leur bulletin de vote dans cette grande mascarade. Ces gens là, comme la plupart de ceux qui votent, ne comprennent pas grand chose au système, son fonctionnement, ses institutions. Ils choisiront le type qui a le plus de gouaille et qui a la tête qui passe le mieux à la télé. Il y a une expression qui dit, "quand on ne sait pas, on s'abstient"...Sage expression ! Le respect de ce vieux précepte éviterait bien des votes d'ouvriers pour Sarkozy et des votes de gros cons pour le FN.

Moi je m’intéresse à la politique et je suis tellement bien informé sur le fonctionnement de notre système, des institutions qui le représente, que je ne cautionne en rien tout cela. La politique m’intéresse, mais pas celle là, pas ce fonctionnement, pas ces élites politico-économico-médiatiques. Quelle mascarade que cette campagne, que cette manipulation par la télé, les sondages, les débats de forme..Vous n'en avez pas marre sérieusement ?

Bon alors messieurs dames, il s'agit maintenant de faire plus que de voter pour une pseudo alternance passant de l'UMP au PS, ce qui ne changera strictement rien. Il s'agit de faire plus que de s'indigner en allant se peler le cul à 40 avec 4 pauvres cartons. Si je voulais vraiment proposer des idées pour changer les choses, je dirais qu'il s'agit de renverser ces élites qui s'accaparent pouvoirs et richesses sur notre dos, grâce à nous, à notre consentement. Je dirais que si on se fait baiser quotidiennement, c'est aussi de notre faute, parce qu'on se laisse faire, parfois même jusqu'à aimer ça, aimer la soumission, l'esclavagisme, voire même le défendre selon les principes d'une sorte de syndrome de Stockholm social.

Si je voulais faire la révolution, je me demanderais : comment ?

En fait, c'est très simple, pour commencer, il suffirait de s'interroger sur les moyens par lesquels ce système nous tient, pour les détourner à notre profit. 3 choses essentielles : La bouffe, l'argent, la force.

Ce système contrôle les distributions de bouffe, le système des échanges. On ne peut pas se révolter sans bouffer, ou pas plus d'un mois..Et les grèves de la faim, à par à maigrir ou, au mieux, mourir, ça ne sert pas à grand chose. Donc il faudrait se demander comment, en cas de soulèvement contrôler notre approvisionnement en nourriture. Pour ça il faut se demander d’où elle vient, cette nourriture. Alors, on répond facilement à cette question : de la terre, des élevages, des entreprise agro alimentaires...Bon pour ces dernières, vu qu'elles nous empoisonnent en se faisant la race de benef sur notre santé, on en a pas besoin au départ. La révolution se fera avec les agriculteurs et vu ce que notre belle économie leur fait subir, ça ne serait pas dure de les convaincre. En 1789, la révolution se serait réduite à peau de chagrin, sans la révolte paysanne, paysans qui se sont ensuite bien fait flouer par nos amis bourgeois, qui sont sorti de se soulèvement en élites dominantes et qui le sont resté depuis lors.

La révolution, ça se fait avec de la bouffe, ça se fait aussi avec du monde. Il faut atteindre une masse critique pour que le rapport de force fasse autre chose que d'amener 1000 clampins au trou. Si il n'y a pas assez de monde, il faut qu'il y ai assez de monde au même endroit. 1000 personnes pourraient déjà se révolter très localement, rassemblées, organisées, elles seraient une force. Éparpillées, c'est comme si elles étaient seules. Aujourd'hui, comme depuis toujours, le plus grand nombre se fait entuber à longueur de temps, avec une bonne communication, il ne devrait pas non plus être difficile de les convaincre. Mais ça l'est quand même, parce qu'on les a drogué depuis leur naissance à la propagande médiatique, à la télé, aux journaux gratuits, à la consommation, à l'amour des petits privilèges, à la peur de l'exclusion sociale...Difficile de se défaire de toutes ces chaines. Cette population nombreuse autrefois représentée par les paysans, l'est aujourd'hui pas les ouvriers, les employés, sans qui l'économie ne pourrait fonctionner. Arrêter le fonctionnement de l'économie, dégrader la sacrosainte croissance, perturber les transports, prendre le contrôle des voix de communication, c'est déjà une victoire.

En ce qui concerne la bouffe, il faudra faire comme ce qu'ils font actuellement en Grèce, faire passer les produits alimentaires du producteur au consommateur et développer une économie parallèle. Avec du monde, on pourra aussi foutre le bordel dans l'économie esclavagiste, en occupant les supermarchés ou en les empêchant de fonctionner. Le nombre amène la force, les moyens de pression, les moyens d'action, la prise de contrôle des gens sur le monde ou ils vivent et la société qu'ils font fonctionner.

Avec de la bouffe, on peut se passer d'argent, mais en cas de révolution, il faudrait reprendre le contrôle de l'économie. Alors il faut se poser la question de qui contrôle l'économie et d’où vient l'argent ? La réponse : des banques. Donc, avec un nombre suffisant, il faudra aussi occuper les banques et reprendre le contrôle de la création et de la distribution de monnaie. le système monétaire mondial tient le monde, en changer est changer le monde ! Des gens expliquent cela très bien : http://www.youtube.com/watch?v=rRFMZ20wBO8

Et enfin, pour faire la révolution, il faut ne pas se faire massacrer par la police ou par l'armée. Il faut donc, soit être assez nombreux pour que la force ne réprime pas les mouvements révolutionnaires, soit qu'une majorité des flics et soldats se rangent du côté des insurgés....Pour ça, il faut des révolutionnaires chez les flics et les militaires et croyez moi, on fait tout pour ne pas recruter ce genre de public parmi les forces de l'ordre et de sécurité.

Voilà, donc je ne vote pas et je vous en ai résumé ici les raisons. Elles sont logiques vu mes opinions politiques, si cela vous parait rationnel et juste, vous n'avez plus qu'à faire passer le message qu'une révolution est tout à fait possible, à condition d'en vouloir et que le fait de voter en mai ne révolutionnera rien du tout. Il y a des mecs comme Mélanchon qui disent être pour un changement de système, mais qui se présentent quand même. Il y a plein de votant potentiel pour Mélanchon qui sont favorables à un mouvement révolutionnaire, en plus de ceux, moins nombreux du NPA ou de Lutte Ouvrière. L'élection aura au moins l'avantage de permettre de les comptabiliser, peut-être de les fédérer, de faire qu'ils se rendent compte de leur force. A part ça, l'élection ne sert pas à grand chose, personnellement, si j'en avais quelque chose à carrer, j'en serais à l'étape d'après. Dans tous les cas, même si mon vote ou mon non vote ne changera rien, ou pas grand chose et qu'en plus, tout le monde s'en tape de mon vote, je met un point d'honneur à ne pas cautionner ce système, ces élections, par mon vote.

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 16:52

5968568550_7deed5911f.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Eva Joly à Sciences Po Strasbourg

Agir en conséquence !

 

 

Ça fait longtemps qu'on ne l'a pas vu...Et oui Eva Joly a fait son come back médiatique aujourd'hui même, pour le plus grand bonheur de ceux qui se demandaient ou elle était passée depuis la signature définitive des fameux accords, PS/ EELV (Europe Écologie Les Verts).

Alors, c'est dans une interview donnée au journal "le monde", que Eva Joly se confie, après cette période de tumultes et d'incertitudes quant-à la continuité de sa candidature pour représenter le parti écologiste aux présidentielles. Ce n'est plus un secret pour personne aujourd'hui, Eva Joly, en temps qu'écologiste intègre, n'a pas du tout apprécié les accords de son parti avec le PS, accord faisant de grosses concessions sur ce que Mme Joly appelait encore la semaine dernière, "l'ADN de ce parti". Oui, il subsiste des "desaccords dans l'accord...", doux euphémisme...En gros, Les verts derrière la négociatrice secrétaire générale du parti, Cécile Duflot, ont bien signé un accord avec le PS, afin d'obtenir l'assurance que des candidats verts seraient représentés à la place du PS dans une 15aine de circonscriptions aux prochaines législatives...Ceci dans le but d'obtenir assez de députés pour que les verts obtiennent un groupe parlementaire et les subventions qui vont avec...Dans cet accord, sont actés les désaccords entre les deux partis, notamment sur la construction de la centrale EPR nouvelle génération, de Flammanville...Mais l'accord est signé, acté et EELV ont par cet accord, accepté de s'allier avec un parti qui va à l'encontre de leurs convictions les plus profondes, soit de leur anti-nucléarisme. Comme je l'ai déjà dit, c'est un peu comme si SOS racisme faisait alliance avec le Front National...Une ineptie, au non des magouilles électoralistes !

Eva Joly en parle et dit ceci dans son interview :

"Je ne suis pas rentrée en politique pour accepter les mœurs de ce petit monde, mais pour les changer. J'ai été outrée, scandalisée, de l'intervention d'Areva dans les discussions avec le PS. Ainsi, donc, une entreprise puissante obtenait en l'espace de quelques heures ce qu'elle voulait, c'est-à-dire le retrait, dans un texte politique, d'une disposition qui la gênait ? "

Mme Joly continue donc ici sur le thème de la non corruptibilité, mais plutôt que de parler de ce qui la gêne le plus, la compromission de l'appareil de son parti mené par l'ambitieuse Cécile Duflot, avide d'un poste dans un futur gouvernement PS, elle tape sur Areva. Effectivement, elle a raison et ce qu'a fait Areva dans cette négociation est scandaleux, scandaleux comme le lobby nucléaire dans son ensemble..Lobby nucléaire qui fait que quand on voit une séance de l'assemblée nationale, c'est le PS qui s'en prend plein la gueule pour s'être compromis avec des anti-nucléaristes, soit Les Verts...Le monde politique, c'est un peu le monde à l'envers, là bas, on est choqué que l'on puisse évoquer le fait de sortir du nucléaire "garantissant les emplois, notre sainte indépendance énergétique...". Il faut dire que des liens étroits se sont fait entre le lobby nucléaire et nos cher politiques institutionnels... Lien : José Bové : "A quoi sert l'europe ?" Les lobbys, c'est la société !

Eva Joly continue sur le sujet :

"Faire connaître un point de vue est une chose. S'immiscer dans la vie démocratique pour réécrire un paragraphe d'un accord entre partis en est une autre. Au moins, agissent-ils désormais à visage découvert. Pour moi, il y a là une arrogance qui témoigne d'un certain sentiment d'impunité. Que les commentateurs n'aient pas davantage été choqués en dit long sur l'accoutumance à ces mœurs délétères. Mesurons la gravité de ce qui s'est passé. Il pèse désormais sur les socialistes le soupçon d'être du bois dont on fait les marionnettes, et on ne me fera pas croire que c'est bon pour la politique."

Donc après avoir tapé sur Areva, elle tape sur les socialiste...Eva Joly fait aussi de la politique, malgré toute la transparence qu'elle prône, elle ne prononcera pas de paroles critiquant son propre parti, ce qui pourtant doit la démanger à mon avis..Ça s'appelle la langue de bois...Mme Joly fait de la politique depuis peu de temps, mais elle apprend...
Mais comme Eva Joly est plus intègre que la plupart de nos politiciens, dont cette cher Cécile Duflot, elle ajoute quand même un mot sur l’accord des verts :

"Cet accord ne me fait pas rêver. On a listé nos désaccords, sur l'EPR, la sortie du nucléaire, Notre-Dame-des-Landes, la réduction des déficits. Les négociateurs écologistes ont fait de leur mieux. Mais la vérité, c'est que les amis de François Hollande se sont révélés archaïques face à la modernité de notre projet. Face à ces blocages, mon travail plus que jamais sera de convaincre les Français."

Le journaliste embraye alors sur la faille :

"Vous expliquez que vous portez le projet écologiste, tandis que Cécile Duflot a fait la "tambouille politicienne", selon votre expression. Ne s'agit-il pas là d'un habile partage des rôles, qui vous permet de récupérer les voix de tous ceux qui ne sont pas enthousiasmés par cet accord ?"


Mme Joly répond :

 

"Ce n'est pas une mise en scène, Cécile est une négociatrice aguerrie qui sait gérer ce genre de rapport de force. Moi je défends une politique de civilisation. Je vais parler de sortie du nucléaire, bien sûr, et je crois que nous gagnerons cette bataille dans les urnes. Je vais aussi parler des valeurs, du rétablissement dans notre pays d'une "République exemplaire", car la France est abîmée sur ce plan. Je parlerai aussi de la question sociale et de la crise : l'austérité n'est pas une fatalité. Et ce n'est pas aux pauvres de la payer. C'est une question de responsabilité politique : sans justice sociale, la violence gagnera ce pays."

Moi, en gros, je comprend qu'elle a les nerfs contre Duflot (Il y a de quoi...), qu'elle ne défend pas ce genre de façon de faire de la politique et qu'elle se présentera avant tout avec un projet de fond. Je pense qu'une fois les élections passés, si Eva Joly reste intègre, il y a des chances qu'elle quitte les Verts, voyant Duflot courir après un poste dans un gouvernement nucléariste. EELV est finalement un parti comme les autres, soit un parti de faux cul qui ne vaut pas tellement mieux que le PS (je parle bien sure, de l'appareil dirigeant de ce parti, qui a signé ses accords scandaleux avec le PS, trahissant les idéaux d'une bonne partie de ses militants et sympathisants...).

Je pense qu'Eva Joly est une personne honnête. Tout aussi sincèrement, je pense que EELV est un parti à l'appareil pourri et que Cécile Duflot devrait avoir honte de l'accord qu'elle a signée, que Noel Mamère est un menteur de première...Bref, Eva Joly est selon moi, une personne intègre qui a la conviction de pouvoir changer un système pourri de l'intérieur..Elle veut commencé par celui de EELV...Je lui souhaite bon courage, mais hélas, j'ai peu d'espoir pour elle...Vous connaissez mon idée sur le sujet..."Votez biquette", la seule candidate qui assume le fait d'être une chèvre...Lien : Votez "Biquette" !

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 18:05

3460889934_2efd406454.jpg

 

Vidéo sur l'annonce de la candidature de "Biquette" : lien vers l'annonce de la candidature de "biquette" nk

 

Le Gustavson's Blog s'est invité depuis quelques semaines dans la campagne présidentielle, en envoyant Olaf Gustavson à l'assault des réunions de campagne et autres rassemblements de la jeunesse des mouvements partisans. Depuis peu, le Gustavson's Blog appelle à ce que l'abstentionnisme accentue sa prééminence sur le système électoral, en tant que "premier parti de France en terme de nombre absolu, ainsi que de pourcentage de la population en droit de voter.

Et bien c'était sans compter sur une nouvelle candidate, qui est venu à un moment ou l'espoir en ce système institutionnel, incarné par les prochaines élections présidentielles paraissait totalement éteint...Aucun candidat n'a jamais réussir à susciter un tel espoir de changement,  par une simple annonce de candidature de 20 mn. "Biquette" l'a fait et même si elle n'a finalement pas obtenu ses 500 signatures, il est toujours possible de glisser votre bulletin "Biquette" dans l'urne le 22 avril prochain. Oui Biquette n'est pas une candidate comme les autres..Incorruptible, voyant l'avenir avec une autre vision que celle que nous pourrions avoir en tant que "simples" êtres humains.

En ces temps de crise, il faut changer fondamentalement notre système de gouvernance, nos institutions et pour ce faire, seul un candidat libéré de l'influence de notre société humaine, peut nous insuffler des idées créatrices, novatrices, allant à l'encontre de tout ce que vous avez pu appréhender au par avant.

Oui, cela peut ne pas vous paraître sérieux aux premiers abords, "Biquette" est une chèvre et ne s'en cachera pas ! Voilà toute la différence..Jamais les François Hollande, Nicolas Sarkozy et consort ne vous avoueront que eux aussi,  sont des chèvres qui maintiendront notre système de gouvernance tel quel et n'auront de ce fait, aucun pouvoir de changer les choses pour l'avenir de la France et des français...

Choisir "Biquette", c'est choisir la transparence d'un candidat qui dit qui il est, qui impose la réflexion par son silence et qui est éligible, au contraire de ce que certains diront. En effet, rien dans le droit constitutionnel français, n'indique que cela doit être obligatoirement un homme ou une femme qui se présente aux élections présidentielles...Une chèvre est donc une candidate légitime selon notre constitution...

 

Si vous avez décidé d'être de bons moutons et de voter pour légitimer un système qui vous sur exploite et vous respecte pour ce que vous êtres selon lui, des marchandises, alors votez pour une chèvre !


Les amis, votez "Biquette" aux présidentielles ! (toutes les infos sont disponibles sur les liens de la vidéo en haut de page...)

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 21:44

5229498109_c4d7049939.jpg

 

 

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

"Le meilleur des mondes" : Aimer la servitude.

Arrêt maladie : Une assurance que l'on paye chaque mois !

Baisser les dépenses publques ? L'avis de François baroin.

Bande de couillons !

 

Ça y est c'est passé et personne n'a trop l'air de s'en soucier !

Le gouvernement néolibéral en place en France continue sa culpabilisation des bénéficiaires d'aides sociales par quelques actes concrets. Cette semaine, une nouvelle lois ajoutant un jour de carence à quiconque en France (public ou privé), serait bénéficiaire d'un arrêt maladie, est passée au parlement sans que les médias n'en ai parlé comme d'un scandale et que les gens ne s'en révoltent plus que ça...

Qu'est-ce qu'il nous a dit le Sarkozy pour légitimer cela ? Que les fraudeurs, "que dit-je, les voleurs" de la sécurité sociale trahissent les français...Toujours le même refrain, ces pauvres français qui payent de leurs impôts un système en déficit, par la seule faute de ses salauds de fraudeurs..On croirait que des millions de français seraient là à jongler entre plusieurs cartes vitales pour aller à la pharmacie, afin de revendre des médicaments au black, alimentant l'économie souterraine...

A propos du fameux trou de la Sécu, voici un document intéressant qui vous explique brièvement que tout comme la dette publique, le trou de la Sécu est une arnaque monumentale :

a - Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro.

 

b - Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ...

 

c - Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste ...

 

d - Pour tout traitement de plus de 91 euros, nous en sommes de 18 euros de notre poche.

 

e - Taxe de 0,50c sur les boites..

 

f - etc.......Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.

 

Or, savez-vous que :

 

1) Une partie des taxes sur le tabac destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 7,8 milliards.

 

2) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 3,5 milliards.

 

3) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,6 milliard.

 

4) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée : 1,2 milliard.

 

5) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2 milliards.

 

6) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards.

 

7) Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliard.

 

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.

 

Conclusion : si les responsables de la Sécu et nos gouvernants faisaient leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reversait ce qu'elle doit chaque année, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent !!!!


 

Information diffusée par Evelyne Dubin (secrétaire générale adjointe au directeur général de l'Institut nationale du Développement Local) sur France Bleue et issue du site ; http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-securite-sociale-si-l-etat-reversait-les-taxes-qui-lui-sont-destinees-elle-serait-excedentaire-60211404.html.

Alors, dans le public, il y aura un jour de carence pour tout arrêt maladie. Ca veut dire qu'un jour de salaire sera retirer de la paye de tout salarié ou fonctionnaire du secteur public en cas d’arrêt maladie..Autant dire que si on se fait arrêter par son médecin, un arrêt de un jour sera rarement respecté..Comme ça, le travailleur pourra aller au boulot pour refiler ses germes aux autres travailleurs...Pour les épidémies de Gastro, je sent que ça va être sympa..va y en avoir de la gerbe sur les dossiers de service public !

Dans le privé, ils avaient déjà 3 jours de carence, rendez vous compte, trois jours de salaire en moins, pour un Smicard, ça fait près de 150 euros sur une paye de 1000 euros !!! Et bien aujourd'hui, grâce au gouvernement Fillon et à notre super président Sarko, on leur ajoute un quatrième jour..."Pour une question d’équité" disent-ils, par rapport au public...Donc 4 jours, ça commence à chiffrer sur la paye, les salariés n'auront pas le choix, ils iront au boulot avec la crève..Et comme les néolibéraux et leurs économies de bouts de chandelle sur le dos des plus démunis, sont complètement obnubilés par le profit immédiat, ils ne se rendent pas compte qu'au final, cette mesure coutera bien plus à la Sécu, qu'elle ne rapportera..En gros, les gens ne se soigneront pas et c'est leur corps qui les arrêtera..Au final, certains finiront par avoir des arrêts maladies prolongés, la santé globale des français déclinera faute de soin, suite à l'augmentation  des jours de carence, ainsi qu'au déremboursement des médicament...Ça va couter un max au budget de l'état, alors qu'au départ, cette mesure à été légitimée par le fait qu'elle devait faire faire des économies..Bref, avec les néolibéraux, on marche sur la tête ! Ils détruisent eux même leur système, quelle bande de con..Ça marche avec la Sécu et tout le reste !

Ce qui est le plus triste, c'est que des mesures pareilles puissent passer sans que l'on entende personne râler...C'est très grave, les néolibéraux ont réussi à tant ramollir la population, à tant lui faire aimer sa servitude, qu'elle est prête à accepter des choses de plus en plus inacceptables...Rajouter un jour de carence, un quatrième jour dans le privé pour les arrêts maladies, c'est tout simplement inacceptable ! Les arrêts maladies sont délivrés par des médecins...Des médecins diplômés qui sont très peu à donner des arrêts maladies de complaisance...Ces arrêts sont en très grande majorité, à plus de 95 % très justifiés..Et on fait une généralité des fraudeurs ! C'est incroyable, c'est insoutenable et ce qui l'est encore plus, c'est la passivité ambiante face à de telles mesures...

Si jamais vous croisez un membre du gouvernement, n'hésitez pas à lui tousser une bonne glaire à la gueule en vous mouchant ensuite dans un de vos arrêts maladie, que vous ne pouvez pas prendre parce que vous avez besoin de l'entièreté de votre paye pour bouffer et vous loger...Ça ne serait que justice !

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 02:11

5968024547_1622f51c60.jpg

 

ARTICLES ANTI NUCLEAIRES EN LIEN :

Système économique mondial : retirez vos oeillères, changez le monde !

Agir en conséquence !

2053 essais nucléaires depuis 1945 !!!

Sortir du nucléaire : une nécéssité vitale

Tomber dans la facilté

Finance et vie sur terre.

Qu'on publie les résultats d'analyses sur le nuage radioactif !

 

Oyé, oyé, la star télévisée des écolos, la candidate des verts aux élections présidentielles, Eva Joly, était de passage à Strasbourg...En plus à l'IEP, bastion des jeunes sarkozystes ou j'ai fait une partie de mes études...Je ne pouvais pas rater ça, alors j'y ai été prendre mes notes pour vous écrire un petit article...

Alors, au départ, j'ai bien rigoler parce que quand Eva est arrivé, on aurait dit une rock star, les gens se sont mis à applaudir à s’arracher les paumes, certains même criaient.. (pendant ce temps, j'étais le seul à prendre ma tête dans mes mains, me demandant ce que je foutais là au milieu..J'étais au premier rang en plus...) Bref, une effervescence qui tranchait avec celle ayant lieue pendant le discours des jeunes écologistes d'Alsace juste avant. Discours régulièrement interrompu par des arrivées imminentes de Eva la star, qui d'un coup s'avéraient moins imminente, parce qu'elle faisait une interview à BFM télé, parce qu'elle squattait le bureau du directeur de l'IEP...Pourtant les jeunes écolos avaient des trucs intéressants à dire, mais peu d'écoute et peu de bonnes conditions pour étaler convenablement leurs discours et leurs idées.

Bref Eva est arrivé, alléluia ! Alors ça commence par une petite présentation de la guest star par les peignes culs..Euh, les étudiants de science Po. Eva, magistrat depuis 1980, a durant les années 90 été un juge d'instruction qui a défrayer la chronique judiciaire dans les affaires Tapis, Elf et des frégates de Taïwan. Elle collabora ensuite avec les gouvernement Islandais et norvégiens par rapport à la criminalité financière....Une petite bio sommaire quoi...

Son entrée en politique

Ensuite, Eva Joly commence à s'exprimer... Elle nous raconte tout d'abord comment elle est entrée en politique, chez les écologistes, à l'âge de...Euh, 66 ans...Donc tardivement.

Elle nous dit être entré en politique suite à une forme d'indignation. (je pense que le mot utilisé ici n'est pas anodin...). Quand elle était magistrat, elle dit avoir compris que l'élite s'occupe de son intérêt propre, de son intérêt financier, sans mettre au centre de son action l'intérêt général...Ben oui, c'est juste ce qu'ils sont censé faire et ce pourquoi on leur délègue notre pouvoir démocratique normalement. Elle a vu comment Elf s'est mêlé des affaires de l'Angola, en soutenant un dictateur plutôt qu'un autre, selon l'intérêt qu'elle puisse tirer de ce soutien...Bref, elle a vu tout un tas de truc sympa que font nos politiques lorsqu'ils sont aux affaires. Elle a vu les politiques voyous dans toute leur splendeur en instruisant les affaires ou ils sont mis en cause...Bref, de quoi s'indigner, c'est clair...

En Norvège, lorsqu'elle s'occupait notamment de la criminalité financière, elle a constater comment l'aide au développement est "à côté de la plaque". Il est organisé un pillage organisé de l’Afrique, par rapport notamment aux contrats d'exploitations minières...Il y en a un qui s'était attaqué à ça, il s’appelait Thomas Sankara et est mort d'une balle dans la tête en peu de temps...(Voir le lien ici..   La dette des pays africains ) ( La dette des pays africains ) ( L'assassinat de Thomas Sankara... )Et oui, s'attaquer aux intérêts du pouvoir mondial en Afrique, c'est lui couper les jambes, alors il ne se laisse pas faire, beaucoup de politiques ou de journalistes y ont laissé des plumes, parfois toutes...

Donc Eva Joly est entrée en politique suite à la demande que Daniel Cohn Bendit lui a adressé...Aujourd'hui, elle est candidate d'Europe Ecologie Les Verts aux présidentielles de 2012...Elle a battu "lhélicologiste Hulot ! Nicolas Hulot en campagne...

Les finances

Au niveau de la politique générale, elle nous parle d'une crise multiple. Elle est en premier lieu financière. Les caisses publiques sont vides, les pays sont endettés et en même temps, ne recouvrent pas l’impôt comme ils devraient le recouvrir...Rien qu'en Grèce, les biens appartenant aux riches grecs en Suisse sont de 125 milliards d'euros...De quoi recouvrir une bonne partie de la dette grecque...Non, au lieu de ça, on fait payer les pauvres par une politique de rigueur éhontée... (lien  La Grèce se révolterait-elle ? )

Selon Eva Joly, il faudrait plutôt une collaboration entre les pays d'Europe sur les fraudes fiscales, plutôt que de s'accorder sur des plans d'austérités.  Sarkozy nous dit "il n'y a plus de problèmes avec les paradis fiscaux...", c'est totalement faux !

Aux USA, Obama a fait voter une loi qui fera qu'à partir du 1er janvier 2012, les filiales des banques à l'étranger (genre dans les paradis fiscaux), seront obligé de déclarer public leurs clients et le montant des comptes qu'ils ont dans ces banques...C'est la loi Facta, ça ne coute rien pour la mettre en place, c'est juste une question de volonté politique. En Europe, on se contente de la liste grise de l'OCDE, qui est inefficace et inopérante.

Quand Pierre Lelouche, député UMP, voyage en Irak avec des entreprises françaises, il dit qu'il agit dans l'intérêt des français. Il agit surtout dans l'intérêt de Total, pour que cette multinationale obtienne de nouveaux gisement en Irak. A savoir que Total, qui fait plus de 10 milliards de bénéfices par ans, ne paye pas d'impôts en France..Donc le bénéfice pour les français, à part pour une dizaine d'ingénieur qui iront travailler dans ces nouveaux gisement, est nul.

Au G20, on parle de taxe sur les transactions financières, mais on ne donne pas de calendrier précis, on ne prend aucune décision concrète, alors que ça ne coute rien..Sauf aux marchés évidemment. la encore, c'est une question de volonté politique.

L'environnement

Par rapport à l'environnement et à la nécessite d'appliquer rapidement une politique réellement écologiste, Eva Joly nous cite le fait que l'augmentation des cancers, même chez les jeunes, peut s'expliquer par les problèmes environnementaux, dans l'air et par l’alimentation chimique...Elle nous explique aussi le lien de nos activités humaines polluantes avec des intempéries de plus en plus difficiles à maîtriser...Elle prône une agriculture paysanne de proximité, aux antipodes de l'exemple breton, de culture intensive provoquant l'accumulation d'algues vertes sur le littoral... Provoquant également une augmentation massive du suicide des agriculteurs qui s'endettent et n'arrivent plus à subvenir aux besoins de leur exploitation...Le gouvernement va même jusqu'à fermer des plages, plutôt que de tenter de résoudre le problème en incitant politiquement à des cultures plus raisonnées...Sarkozy préfère nier le lien entre la mort des 16 marcassins sur les plages de Bretagne cet été, plutôt que d'accepter ce que disent tous les scientifiques sur les méfaits de l'agriculture intensive et d'agir en conséquence pour résoudre ce problème...Au lieu de ça, il augmente les modes de calculs pour l'épandage de pesticides, ce qui accentue encore les méfaits pour l'environnement. Bref, avec les néolibéraux au pouvoir, dans 30 ans, il faudra marcher 30 km dans les algues vertes avant d'arriver à la mer sur les côtes bretonnes...

Après Fukushima, notre gouvernement à refusé de changer son postulat par rapport au nucléaire. C'est un peu "ne pas comprendre ce qu'on sait..."
Les centrales nucléaires représentent "un risque infini, mais peu probable". Mais on a multiplié les risques par le nombre de centrales.."Et si les vents avaient été contraires, après la catastrophe nucléaire de Fukushima et que le nuage avait atteint Tokyo, à 250 Km de là...Vous imaginez qu'il soit possible d'évacuer 20 millions de personnes ?"
On a évacuer 20 Km autour de la centrale détruite, alors qu'il aurait fallu évacuer au moins 80 Km. Là bas, les japonais continuent l'agriculture comme avant et la population vit dans la peur pour sa santé.

En France, la densité nucléaire est la plus forte au monde. La centrale la plus proche de Paris n'en est qu'à 80 Km. Sarko nous dit "il n'y a pas de Tsunami en Europe". Sauf qu'en 1715, un Tsunami a entièrement détruit la ville de Lisbonne..Comme quoi, ça peut arriver. Pas besoin de tsunami d'ailleurs, la tempête de 1999 a provoquée une alerte rouge à la centrale de Blayek et grâce a la vigilance que l'on portait partout grâce au fameux Bug de l'an 2000, l'incident à pu être maîtrisé.

Le nucléaire, la thune et les mensonges

Selon Eva Joly, le chiffre d'affaire du nucléaire en France est de 10 milliards d'euros. Le chiffre d'affaire des énergies renouvelables est de plus de 200 milliards. L'opinion est endoctrinée par rapport au nucléaire. Il ne rapporte pas autant que l'on dit et il ne nous en couterait pas un bras d'en sortir...

Le nucléaire, c'est aussi l'univers du mensonge...Sur le nuage de Tchernobyl, sur sur Fukushima, sur une centrale en Europe central qui a fuie la semaine dernière, que l'on a repéré grâce à un taux de césium très élevé, mais dont on ne nous a rien dit sur sa localisation.

140 000 personnes bossent pour le nucléaire en France, mais Aréva nous dit que la sortie du nucléaire couterait 1 million d'emplois..On se fout un peu de la gueule du monde !

On nous dit "c'est comme ça, c'est trop compliqué, vous ne comprenez pas". Autour du nucléaire, comme autour de l'économie, se maintient une opacité qui est bien pratique pour la manipulation...

Les questions du public

Alors Eva Joly veut de la transparence, elle a l'air intègre, de croire en ce qu'elle dit, d'avoir des convictions. ce qu'elle dit est souvent très juste, ses idées sont bonne, sont discours est sain. Moi ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi le parti des verts prend le risque de se discréditer et de discréditer ce discours juste et sain, en allant vers des alliances opaques avec un parti politique pro nucléaire de droite, le PS. Je vais d'ailleurs poser une question dans ce sens à Eva Joly, puisque maintenant est venu la fin de son discours et le moment des questions du public à son égard..

Alors les questions du public franchement, sachant qu'on est a l'IEP et que les gens sont sensés s'y connaître un minimum en politique, m'ont infiniment déçues...Je vais vous en faire un petit résumé, parce que franchement, les questions ne font que relâter des sujets que Eva Joly a déjà évoqué dans son discours et les réponses ne lui font, de ce fait, que répéter ce qu'elle a déjà dit.

Alors les questions portent tout d'abord sur les projets concrets des verts pour sortir du nucléaire, du développement de la croissance verte, de la réduction de la consommation...(c'est trois question, j'ai gardé que le meilleur, c'est dire...)

Donc Eva Joly répond que sortir du nucléaire n'est pas qu'une obligation morale, mais une chance, car cela créerait des emplois...C'est un projet enthousiasmant. De toute façon, on a pas le choix de changer de consommation énergétique, nous sommes dans l'obligation de réduire l'émission de gaz à effet de serre.

Ensuite arrive des questions sur l'écologie face à la globalisation économique, le revenu de vie pour tous et la surpopulation...

(Pour la surpopulation, je dirais qu'il y a trop de pauvres, parce qu'il y a trop de riches....)

Eva Joly donne l'exemple du Bade Wurtemberg, land allemand qui est la région la plus industrialisée d’Allemagne. Les écolos sont à la tête de ce land depuis peu et s'en sortent très bien selon Eva Joly. L'objectif de ce mouvement politique est de peser sur la politique européenne. Le groupe des verts au parlement européen n'a que 56 députés, mais ils feraient beaucoup de bruit. (Lien José Bové : "A quoi sert l'europe ?" (Première partie). ) ( José Bové : "A quoi sert l'europe ?" La rémunération des députés. ) ( José Bové : "A quoi sert l'europe ?" Les lobbys, c'est la société ! ) (  José Bové : "A quoi sert l'Europe ?" Peut-il agir au parlement européen ? ) (  José Bové : "A quoi sert l'europe ?" : Le traité de Lisbonne. )

En France, les verts sont pour étendre le RSA aux jeunes de 18 à 25 ans et veulent en faire un Revenu Minimum de Subsistance.
Eva Joly rappelle aussi qu'1/3 de l'endettement en France s'est fait sous la gouvernance de Sarkozy et que de ce fait, les marchés n'accueilleraient pas plus mal son élection que la réélection de notre cher président... D'ailleurs la dette publique, c'est une sacré arnaque, comme prouvé ici  (Lien Comprendre la dette publique. )

Ensuite encore une série de question sur la réaction des marchés à sa politique, sur l’Afrique et l'ingérence de la France dans ses affaires et la question du droit pénal des affaires.

Les verts veulent une fédération européenne adoptée par référendum à la majorité des états et des citoyens. Eva Joly est favorable à l'intervention de la France en Libye, qui a évité un massacre de population et ne comprend pas que la même décision ne soit appliquée pour la Syrie. Elle rappelle que les marchés seraient très heureux de voir son projet de budget qui prévoit une économie de 30 milliard pour l'endettement. (J'ai le document, je ferais un autre article dessus...)

En ce qui concerne le droit pénal des affaires, le MEDEF juge que " les juges financiers sont une contrainte à la créativité des entreprises...". Tu m'étonne...Les magouilles  ça rapporte !

Pour finir, Eva Joly parle de la question de la citoyenneté pour les étrangers résidant en France depuis plus de cinq ans..Et pas qu'aux élections locales...Pour moi aussi, leur donner le droit de vote est la moindre des choses...

Ensuite, j'ai pu poser ma question, mais ça ne s'est pas passer normalement. Déjà, j'étais étonné qu'étant à science po, personne n'est posé ma question éminemment politique...En fait, si j'étais resté poli et que les choses s'étaient passées "normalement", je n'aurais pas pu poser ma question, questions qui visiblement étaient réservées aux étudiants de Science po...Ben, les petits loulous, si vous vouliez resté entre vous, fallait pas ouvrir les portes de la conférence au public...J'avais bien imaginer ce genre de situation et pour y remédier, j'avais anticiper sur le fait d'être au premier rang (justement au cas ou on ne me laisse pas ouvrir ma gueule). Là Eva Joly, elle était à 3m de moi, alors ça attire forcément l'attention !

La question de Gustavson :

On ne m'a pas filé le micro, j'ai pris la parole en force...J'ai donc demandé à Eva Joly de quel ordre était son alliance avec le PS, vu qu'aujourd'hui à la télé, elle a dit qu'il y avait un accord avec des désaccords. Je lui ai demandé d'être plus claire et elle l'a été. C'est donc un rapport de force entre les pro nucléaires, PS, elle et son parti.
Je lui ai demandé si elle participerait quand même à un gouvernement avec le PS, elle m'a répondu que ça n'était pas certain. De l'autre côté de la balance, les écolos veulent des circonscription de merde que leur laisserai le PS...Disons que pour moi, c'est une alliance contre nature, c'est comme si sos racisme s'alliait avec les nazis


Dans le texte, mon intervention s'est passé exactement comme ceci...J'appelle le type qui file le micro, "oh, oh, passe moi le micro", non les questions sont finies..(la question d'avant était...Attention tenez vous bien, "est-ce que vous pouvez nous donner des conseils pour notre alimentation...". Bref, j’interpelle directement Eva Joly et je lui pose directement ma question sans micro; je dis "Bon on est a science po quand même, on va essayer de parler un tout petit peu de politique" (toutes les questions qui précédaient ne faisaient que répéter ce que Eva Joly avait déjà dit sur son engagement environnemental...Des gens me huent et je continue, "je voulais vous poser une question sur votre alliance avec le PS", de là plein de MJS me huent à leur tour en disant, encore cette question...Alors j'enchaîne "oui j'ai entendu à la télé aujourd'hui que vous avez dit qu'il y avait des désaccords dans votre accord, je voulais savoir quelle était la nature de ces désaccords, dans un souci de transparence évidemment". Je pensais évidemment au fait que François Hollande et l'ensemble des cadres du PS ont affirmés ne pas vouloir arrêter la construction de l'EPR de Flamanville et étaient pour la construction du deuxième aéroport de Nantes, notamment. Eva Joly avait déclaré au par avant être totalement contre tout accord avec le PS, s'il ne révisait pas ses idées par rapport au nucléaire. Visiblement pour moi, elle a mis de l'eau dans son vin...

Oui, Eva Joly est une personne intègre, ça se voit, je pense que la plupart des écolos le sont, mais ils s'allient avec des connards (ps), en espérant faire jouer un rapport de force qui leur est défavorable...Pour moi, les écolos ne vont que réussir à se discréditer auprès de leur électorat par cette alliance et n'obtiendront que des miettes. Les dirigeants de ce parti n'auront plus que le choix alors, de s'institutionnaliser dans la majorité PS en reniant leurs idées écologistes, ou a fuir cette alliance contre nature en se radicalisant. Dans l'opération, l'écologie politique aura été fortement discréditée auprès de l'opinion publique et ça, c'est très mauvais à une époque ou la planète en a marre de nos conneries...

Ce que m'a répondu Eva Joly, c'est ce qu'on entend à la télé, soit qu'elle ne renie pas ses convictions anti-nucléaires par son alliance avec le PS (parti pro nucléaire..), mais que c'est une alliance de circonstance, ce qu'il y a de mieux à faire pour que les verts deviennent une force politique en France et notamment une force avec un groupe parlementaire...Pour plus de sous, plus de moyens, donc plus de moyens d'influence sur une hypothétique arrivée de la gauche...Euh du Ps...Donc de l'autre droite, aux affaires..Pour moi, c'est un mauvais calcul, mais ça n'est que mon avis. Je pense que vu la conjoncture, les écologistes ne devraient surtout pas se discréditer en s'alliant avec des pro nucléaires...Ils ont de bonne idées, Eva Joly est une personne qui a fait la preuve de son intégrité... Bref, politiquement, ils auraient tout intérêt à plus croire en eux, les électeurs y croiraient aussi plus...En attendant, ces derniers suivent la propagande médiatique et vont vers un soit disant vote utile, le vote PS, qu'ils croient différent du vote UMP..Les pauvres, que de désillusions pour eux encore...

Quant-à moi, n'espérez pas mon vote, je ne veux rien avoir à faire avec ces institutions, je veux une révolution, je ne vais pas vous étayer mes théories dans cet article, mais si vous voulez en savoir plus, lisez le reste du Gustavson's Blog, aux catégories, "politique", "politique française", "philosophie", "articles écolos"...Il ya près de 700 articles écrits en moins d'un an sur ce blog, alors bonne lecture !

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 22:26

6166167273_3ffa5e2b3f.jpg

 

ARTICLES SUR LE SUJET EN LIEN :

Pas d'austérité pour la com de l'Elysée !

La démocratie

Tout le monde pourrait faire pareil !

 

Houuu ! Houuu ! Et non les amis, Halloween n'est pas tout à fais finit ! Des ombres rodent dans les allées de l'assemblée nationale et des conseils régionaux...C'est angoissant, on peut les sentir sans les voire, sans que l'on puisse nous informer de leur présence qui pèse sur les comptes publics dont on parle tant en ce moment..Pourtant ils existent, les préfets fantômes ! Par chance, on a pu en repérer quelques-uns.

 

Alors vous devez savoir ce qu'est un fantôme, ce qu'est un préfet, mais qu'est-ce donc que cette bizarrerie, un préfet fantôme...Ça fait mystérieux comme ça à dire et j'aimerais tellement que ça m'étonne, mais avec le cumul des mandats, des pensions, des retraites de parlementaire, ministre, les logements, voitures avec chauffeur de fonction, frais de représentation, utilisation de biens publics à des fins personnelles et j'en passe...Du coup, c'est vrai que les préfets fantômes m'étonnent à peu près autant que les électeurs fantômes, ou les emplois fictifs...D'ailleurs, préfet fantôme, c'est un peu ça, un emploi fictif.

 

D'habitude, je tape sur nos chers politiciens de droite, mais cette fois si, je taperais sur des politiciens...Ben de droite aussi puisqu'ils sont au PS...

 

Vous connaissez peut-être Michel Delebarre, ancien ministre de Mitterrand, député, tout ça...Vous connaissez peut-être Michel Vauzelle, c'est le mec qui à réussi à se faire réélire président de la région PACA (Provence, alpes, Côte d'Azur), ancien ministre de Mitterrand aussi..Ce sont de haut représentant du Parti Socialiste, mais ce sont aussi des préfets fantômes. 

 

Tous deux indiquent, sur le site informatique de l’Assemblée nationale, la même profession : préfet. Pourtant, le premier est avocat de profession et le second cadre supérieur de collectivités locales. En fait, ces deux grands notables locaux du Parti socialiste qui n’ont jamais exercé les fonctions de préfet avaient été nommés à ce titre, de manière discrétionnaire, par le président François Mitterrand, en 1985 pour le premier et en 1983 pour le second.

Quel intérêt de nommer un préfet fantôme ? C’est un joli cadeau… financier, facile à comprendre. Le 28 avril 2011, Michel Delebarre a fait valoir ses droits à la retraite de préfet, à l’âge de 65 ans, tout comme l’avait fait le 15 août 2010 Michel Vauzelle. Cela permet à ces deux caciques du PS de toucher aujourd’hui une pension mensuelle de 4.000 € brut, qui vient s’ajouter à leurs indemnités de parlementaires et d’élus locaux : soit 15.124 € brut (Michel Delebarre) et 9.760 € brut (Michel Vauzelle). Sans compter pour chacun une indemnité (forfaitaire) représentative de frais de mandat de député de 6.000 € net. Et cela, en toute discrétion. 


D’ici quelques années, lorsqu’ils décideront d’abandonner leurs mandats, ces deux parlementaires pourront cumuler la totalité de leurs retraites de préfet, de parlementaire et d’élu local ! Soit en tout, de l’ordre de 12.000 € mensuels brut pour le premier et 10.000 pour le second. Rappelons que, selon l’Insee, le montant moyen brut des pensions en France s’élevait, en 2009, à 1.196 € par mois… Des montants et des cumuls choquants pour bon nombre des Français.


Et bien ! C'est pas la crise pour tout le monde ! Et ils n'ont pas honte en plus ! Normal, c'est une habitude, chez nos chers représentants politiques, de croire que tout leur est du. Normal ! Ils ont toujours vécus comme ça...Ils sont tous issus des classes sociales très aisées, pour ceux qui à l’instar de François Baroin, Roselyne Bachelot et tant d'autres, n'avaient pas directement un parent qui faisait déjà de la politique...Des gens qui se sont fait tout seul quoi ! Ils se sont fais servir toute leur vie, il n'y a pas de raison pour eux que ça change. Putain, ces gens là n'ont jamais fait un vrai travail, un travail ou on bosse et ou on ne délègue pas tout son taf à des sous fifres pour aller s'engrosser au Fouquet's. Et ça ne leur fait pas peur de nous expliquer la vie, de nous dire qu'il faut se serrer la ceinture, alors qu'eux, ou au moins un certain nombre d'entre eux, se comportent comme des voyous...

 

Gustavson, tu généralise voyons, il y a des gens honnêtes voyons...Tu parles, chez ces esclavagistes, même ceux qui se croient sincèrement honnêtes, cumulent fonctions, pensions à vie et avantage de toute sorte, alors qu'ils pourraient simplement vivre du patrimoine familiale...Tu m'étonne qu'ils s'acharnent à vouloir baisser l'ISF ! 

 

Bon je vais pas m'acharner à vous faire la liste de tous nos politiques voyous, mais Vauzelle et Delebarre ne sont certainement pas les seuls. Il y en a au PS, à l'UMP et dans tous les partis représentés à l'assemblée nationale, ceux pour qui vous pourrez aller voter bientôt. Ça pue non ? Vous trouvez pas que ça pue ? Vous n'avez pas le choix, vous allez devoir désigner a la gouvernance du pays dont vous subissez la contrainte que vous légitimez par votre vote approbation, entre des partis de corrompus et d'autres partis de corrompus ! Chouette non ?

 

Et sinon, c'est possible de réfléchir à autre chose et d'envoyer chier tout ces cons ?

 

Repost 0
Published by GUSTAVSON's BLOG - dans Politique française
commenter cet article

Présentation

  • : Gustavson 's Blog
  • Gustavson 's Blog
  • : Le Gustavson 's Blog, c'est la vision de Gustavson, auteur-compositeur, sur le monde qui nous entoure. Articles, chansons militanto graveleuses et bien plus encore voilà ce qui vous attend sur ce portail. Chaque jour des nouveautés et des impressions à chaud sur l'actualité de notre beau monde égalitariste... Revendicateur, contradicteur, héros de l'absurde ou simple curieux, soyez les bienvenus !
  • Contact

Recherche